Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le gouvernement du Venezuela veut contraindre les personnes âgées
à se servir de sa cryptomonnaie Petro

Le , par Stéphane le calme

271PARTAGES

13  0 
La principale caractéristique de la crypto-monnaie est qu’elle met les choix économiques entre les mains de l’individu. Cela se fait en éliminant les intermédiaires, notamment les banques et d’autres institutions centralisées. Cependant, cette fonctionnalité nécessite que les monnaies virtuelles restent décentralisées. Ce n'est pas le cas au Venezuela.

Le petro (en espagnol : el petro, petromoneda) est une cryptomonnaie émise par le Venezuela. Annoncée en décembre 2017 par le président vénézuélien Nicolás Maduro, elle fut émise le 20 février 2018. La cryptomonnaie est adossée aux réserves de pétrole et de minerais du pays, et a pour mission de complémenter le bolivar dont la valeur chute. Elle est supposée être un moyen de contourner les sanctions des États-Unis et d’accéder à des sources de financement internationales.

Fin août, durant le IVe Congrès du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), le président vénézuélien a annoncé : « À partir de maintenant, nous allons payer tous les mois les retraites par le biais du portefeuille numérique, afin que les personnes âgées n'aient pas de problèmes et disposent librement de leurs ressources ».

Il faut savoir que les personnes âgées au Vénézuela recevaient des pensions de retraite via le système du carnet de Patria (Patrie - le nom du portail qui s’occupe du porte-monnaie des retraités) depuis un certain temps. Ce portail est géré par le gouvernement et non par le système bancaire traditionnel.

Le fonctionnement de base du système du carnet de Patrie est que les personnes âgées perçoivent leur pension sur leur compte auprès du portail. Par la suite, ils transfèrent les bolivars du compte sur leur compte bancaire pour pouvoir se rendre à la banque et tenter de faire des retraits physiques.

Choix refusé

Selon Caracas Chronicles, les résidents âgés ont récemment reçu leur pension mensuelle dans la monnaie officielle du Venezuela. Leur service de porte-monnaie, a envoyé une notification indiquant que leurs comptes avaient été crédités de 1 800 bolivars. Cependant, les retraités ont reçu une autre information similaire de la part de Patria le même jour, indiquant que leur compte était désormais crédité en Petro.

Citation Envoyé par Caracas Chronicles
PORTEFEUILLE PATRIA: CREDIT pour un montant de Bs.S. 1 800,00 pour le concept de pension de retraite pour personnes âgées (prime de Noël du troisième mois 2018) le 07/12/2018

PORTEFEUILLE PATRIA: DEBIT pour un montant de Bs.S. 1 800,00 pour le concept d'épargne en Petro le 07/12/2018


Oui, le gouvernement a échangé l'argent que les retraités attendaient désespérément contre des petros sans leur consentement.

Naturellement, les gens étaient énervés et confus. Est-ce que cela voulait dire qu'ils ne pourraient pas utiliser cet argent ? Avaient-ils désormais besoin d'un portefeuille Petro ? Pourraient-ils revenir aux bolivars ?

Le gouvernement distribue des primes aux retraités par le biais du système du carnet de la Patria depuis des mois. Après une année d’hyperinflation, les personnes âgées sont devenues tellement dépendantes de ces primes que les retraités comptent le nombre de jours de leur arrivée.

Ce processus se déroule normalement ainsi: les gens reçoivent le message, ils se rendent sur patria.org.ve, ils transfèrent l’argent à la banque, puis passent toute la journée à la banque à essayer de retirer l’argent.

Cette page Web, patria.org.ve, est l’un des sites les plus visités du Venezuela, seuls Facebook, Google, YouTube et Banesco ont des trafics plus élevés.

Le gouvernement a notamment retiré les bolivars des retraités sans leur consentement, les a convertis en Petro et les a remis dans leur portefeuille. Une opération qui peut par la suite compliquer la tâche à certains retraités. En effet, Caracas Chronicles a fait valoir que la crypto-monnaie Petro est inutilisable dans les banques, ce qui signifie que les personnes âgées ne pourraient pas les échanger aussi rapidement qu’elles utilisaient le Bolivar. Il existe cependant un processus complexe de reconversion des unités Petro en Bolivar. Ce qui est encore pire, c’est que la valeur de Bolivar n’est pas correctement rattachée au Petro. Le taux de change du petro au bolivar a augmenté de 66,5% au cours des deux dernières semaines.

« Ce doit être une nouvelle forme du fantasme érotique du dictateur: un contrôle total sur les finances des citoyens. Pour ainsi dire, ils peuvent décider de prendre de l’argent quand ils en ont envie, l’effacer, le transférer », a noté le blog financier.

Il existe également des doutes quant à la suffisance des actifs réels en Petro. Le gouvernement prétend que l’offre totale de la crypto-monnaie garantie par les ressources minérales s’élève à 6 milliards de dollars, mais n’a fourni aucun audit détaillé mettant en évidence la somme et la source de l’évaluation.

Citation Envoyé par Caracas Chronicles
La prochaine étape pour le gouvernement serait d’ajouter un moyen de dépenser l’argent directement à partir de la page Web, sans avoir à le retirer d’un compte bancaire. Ils y travaillent également, et c’est là que le petro entre en jeu. La page Web offre maintenant la possibilité d’intégrer le portefeuille Petro au portefeuille Patria.

Pour l'instant, il ne s'agit que d'une idée, d'un projet. Vous ne pouvez pas encore utiliser le petro (même s'ils l'ont déjà lancé trois fois), et l'option de reconvertir les petros en bolivars et de les envoyer sur un compte bancaire est disponible, bien que l'option soit enfouie au fond dans le menu, vous pourriez même avoir besoin d’un guide pour le trouver.
Aussi, certains spécialistes y vont de leur commentaire :

La centralisation de la crypto-monnaie permet simplement à un gouvernement despotique de contrôler pleinement les décisions monétaires qu'un citoyen peut prendre. Avec un simple changement de commutateur, le Venezuela pourrait bloquer tout accès aux comptes contrôlés, laissant ainsi la personne moyenne sans aucun moyen de se procurer des fonds.
Sources : Caracas Chronicles, tweet du Président; El National

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Cryptomonnaie : le crash du marché laisse des entreprises en faillite dans son sillage, des développeurs étant privés de financement supplémentaire
Nvidia publie un CA trimestriel inférieur aux attentes des analystes, l'entreprise est touchée par la baisse de la demande pour les cryptomonnaies
Bitcoin : l'industrie de la cryptomonnaie est au bord de l'implosion en raison d'un déclin graduel du volume de transaction, selon une étude
L'État de New York approuve deux cryptomonnaies liées au dollar : deux nouveaux stablecoins à la suite du TrueUSD aux États-Unis
L'UE devrait adopter des règles harmonisées pour encadrer les cryptomonnaies et les émissions d'actifs numériques échangeables, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !