Nvidia publie un CA trimestriel inférieur aux attentes des analystes
L'entreprise est touchée par la baisse de la demande pour les cryptomonnaies

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le concepteur de puces Nvidia a publié jeudi un chiffre d’affaires du troisième trimestre inférieur aux attentes de Wall Street et sa prévision pour le trimestre en cours a également déçu, faisant chuter son titre de 17% dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.

Pendant des décennies, Nvidia a fourni des cartes graphiques pour améliorer le graphisme des ordinateurs, cependant, ces dernières années, les mineurs de crypto-monnaie les ont adopté à d’autres fins et Nvidia y a vu une opportunité d’agrandir son marché.

Le chef de la direction, Jensen Huang, a déclaré que les prix des cartes graphiques de Nvidia avaient augmenté avec le boom de la crypto-monnaie, repoussant ainsi certains acheteurs. Tandis que l’exaltation régressait et que les prix des cartes diminuaient, Nvidia s'attendait à une nouvelle augmentation des volumes de ventes, comptant sur les acheteurs qui s’étaient éloignés suite à la flambée des prix.

Mais ce processus a été plus lent que prévu pour Nvidia, a déclaré Huang, ajoutant qu'il s'attendait à ce que les stocks atteignent des niveaux normaux d'ici la fin du trimestre.

« La période post-boom de la crypto-monnaie a duré plus longtemps que prévu », a déclaré Huang lors d'une conférence téléphonique. « Nous pensions avoir mieux géré la dynamique de la crypto-monnaie », a-t-il ajouté.


En conséquence, Nvidia a cessé de vendre certaines de ses puces à prix moyen aux détaillants, où elles sont stockées dans des entrepôts et à l’arrière des magasins. La société a déclaré que sa provision pour stocks avait été multipliée par cinq au cours du troisième trimestre fiscal, atteignant 70 millions de dollars, et que cette même provision avait plus que triplé pour les neuf premiers mois de son exercice, à 124 millions de dollars.

Les provisions pour stocks ont abaissé les marges brutes de Nvidia de 1,8 point de pourcentage au cours du trimestre à 60,4%, bien qu’elles soient toujours en hausse par rapport à 59,5% un an plus tôt. Les marges ont également été réduites de 57 millions de dollars de charges liées aux générations précédentes de puces, à la suite de la forte diminution de la demande d’exploitation de cryptomonnaies.

Nvidia a également déclaré que ses revenus générés par les fabricants d’ordinateurs personnels avaient diminué de près de 40% en raison de la baisse de la demande de produits GPU destinés à être utilisés dans le minage de crypto-monnaie.

Nvidia a déclaré s'attendre à un chiffre d'affaires de 2,7 milliards de dollars pour le trimestre en cours, plus ou moins 2%, bien en deçà de l'estimation moyenne de 3,40 milliards de dollars des analystes, selon les données IBES de Refinitiv

Une situation qui n’est pas forcément meilleure chez la concurrence

Le mois dernier, le concurrent Advanced Micro Devices avait aussi expliqué ses prévisions en berne par la baisse de la demande des mineurs de cryptomonnaies pour ses processeurs graphiques à forte marge.

L’action AMD perdait 7% jeudi en après-Bourse dans la foulée de Nvidia.

Ce dernier a publié un bénéfice en hausse à 1,23 milliard de dollars, soit 1,97 dollar par action, pour son troisième trimestre clos le 28 octobre, contre 838 millions de dollars (1,33 dollar/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 1,84 dollar.

Le chiffre d’affaires a progressé de 20,7% à 3,18 milliards de dollars, à comparer à un consensus de 3,24 milliards.

Les ventes de puces pour centres de données ont augmenté de 58% à 792 millions de dollars, moins que le consensus FactSet qui était à 820,4 millions.

Source : Reuters

Voir aussi :

NVIDIA dévoile RAPIDS, sa suite logicielle pour l'apprentissage automatique (pas forcément profond) sur carte graphique
Sortie de CUDA 10, l'API de calcul sur processeur graphique de NVIDIA, avec la possibilité de définir ses calculs comme un graphe de dépendances
Microsoft Azure prend en charge NVIDIA GPU Cloud pour les projets de Deep Learning et HPC, une solution qui permet d'exploiter la puissance des GPU
NVIDIA dévoile ses GPU Turing avec une GeForce RTX 2080 Ti en tête d'affiche qui promet des performances record en matière de ray tracing et d'IA
NVIDIA annonce la nouvelle version de CUDA, l'API de calcul sur processeur graphique s'enrichit d'une bibliothèque de décodage d'images JPEG


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 16/11/2018 à 17:00
Oh les pauvres ...
Il y a environ deux ans, j'ai acheté ma gtx1060 +- 330€.
Aujourd'hui, elle tourne entre 250/300, le segment moyenne gamme n'a absolument pas évolué depuis, du jamais vu de mémoire de gamer.
Tout ça parce que des parasites ont décidé de faire de l'argent en produisant comme seule ressources une consommation d'énergie et donc du rejet massif de CO2.
Avatar de fab256 fab256 - Membre averti https://www.developpez.com
le 16/11/2018 à 17:50
Des cartes graphiques qui sont sorti 2 ans auparavant qui coûtent plus cher que le jour de leur sortie! Du jamais vu, baisser les prix, faites sortir des nouveaux modèles au lieux de les stocker dans des entrepôts et à l’arrière des magasins!
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 16/11/2018 à 19:35
Ils ont appauvris eux mêmes le marché sous couvert de cryptomonnaie et on sortis des carte avec ray tracing, dont aucun jeux n'est encore compatible day 1, plus cher que le PC en lui même. Va falloir se bouger et pas compter sur la pénurie de composants pour faire du bénéfice.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil