DuckDuckGo fait le ménage dans la bibliothèque de la commande permettant de faire des recherches sur les sites
Et supprime les sites dits pirates

Le , par Stéphane le calme

60PARTAGES

17  0 
Pour attirer l’attention des internautes, DuckDuckGo a proposé un mode qui ne garde aucune information personnelle sur les utilisateurs, ce qui fait que toutes les instances sont anonymes. Du côté de Google, les internautes disposent d’un identifiant et, en fonction de leurs recherches, ils peuvent voir généralement des annonces ciblées. Les internautes ne disposant pas d’identifiants chez DuckDuckGo, ils ne sont donc théoriquement pas suivi. Par la même occasion, ils n’ont pas d’historique de recherche (puisque les pages recherchées ne sont pas enregistrées).

En plus de son moteur de recherche, la société a également développé une application de confidentialité qui empêche les scripts de suivre les visiteurs, et il est possible que d’autres applications axées sur la confidentialité soient en cours de développement.

DuckDuckGo a su saisir les opportunités lorsque la vie privée a fait les choux gras des médias, notamment avec les scandales éclaboussant Facebook, mais aussi lorsque son concurrent direct, Google, s’est retrouvé sur le banc des accusés du président Trump qui a estimé que l’entreprise a truqué les résultats de recherche pour donner la priorité aux “fake news” sur lui.


En octobre, le moteur de recherche annonçait avoir franchi le cap des 30 millions de recherches quotidiennes, un an après avoir atteint les 20 millions de recherches quotidiennes, soit une augmentation de 50% par rapport à l’année précédente. Comme l’a rappelé DuckDuckGo dans un tweet, il a fallu sept ans au moteur de recherche pour atteindre ses 10 premiers millions de recherches quotidiennes, puis deux autres années pour atteindre 20 millions. Donc, les courbes de croissance ont nécessité de la patience et un peu de confiance en la montée en puissance.

Bien que 30 millions de recherches quotidiennes soient encore une goutte d'eau dans l'océan par rapport aux plus de 3 milliards de recherches quotidiennes sur Google (d’après des mesures qui datent de 2015, le numéro un de la recherche a certainement gagné en volume de recherches quotidiennes en trois ans).

Les sites pirates retirés

Pour intéresser les utilisateurs, DuckDuckGo propose également une variété de fonctionnalités utiles telles que les réponses instantanées et les bangs. Ces derniers sont particulièrement utiles pour les personnes qui souhaitent utiliser DuckDuckGo pour effectuer des recherches directement sur d’autres sites.

Comme l’explique DuckDuckGo, les bangs sont des raccourcis qui vous amènent rapidement à rechercher des résultats sur d'autres sites. « Par exemple, lorsque vous savez que vous souhaitez effectuer une recherche sur un autre site tel que Wikipedia ou Amazon, nos résultats vous y conduiront plus rapidement. Une bulle de recherche! W vous mènera directement à Wikipedia ».


Le moteur de recherche met toutefois en garde : « N'oubliez pas cependant que votre recherche étant effectuée sur un autre site, vous êtes soumis aux règles de ce site, y compris à ses pratiques de collecte de données ».

Pour lancer une requête bang, il faut taper un point d’exclamation avant le nom en raccourci. Taper par exemple la commande !a va vous emmener à faire une recherche sur Amazon, !w sur Wikipedia, !yt sur YouTube, etc.

Cependant, il y a quelques jours, environ 2 000 d'entre eux ont été supprimés. Il est intéressant de noter que dans la liste figuraient de nombreux bangs liés à des sites de torrent, telles que The Pirate Bay, 1337x et RARBG. De même, les bangs pour OpenSubtitles, Sci-Hub et LibGen ont également disparu.

Les explications de DuckDuckGo

Au début, DuckDuckGo a effectué ses opérations sans en informer les utilisateurs. Cependant, après avoir posé des questions sur des forums spécialisés, le personnel de DuckDuckGo a expliqué que cela faisait partie d'une opération de nettoyage plus vaste.

DuckDuckGo a parcouru sa bibliothèque de bangs et a supprimé toutes les versions qui ne fonctionnaient pas, ainsi que les versions prolixes qui n'étaient pas utilisées activement. En outre, de nombreux sites pirates ont été supprimés car ils ne sont plus « autorisés » :

« Les bangs avaient été négligés pendant un certain temps et il y avait des tonnes de casses. Dans le cadre du nettoyage, nous avons également supprimé certains éléments qui signalaient principalement du contenu illégal », explique Tagawa, membre du personnel de DuckDuckGo.

Le moteur de recherche indexe toujours les sites en question, mais estime que le fait de proposer des raccourcis de recherche pour ces sites dans leur service pourrait poser problème.

Apparemment, ce n’était pas un problème majeur lorsque bang a été introduite pour la première fois. Cependant, probablement à cause d'une perspective qui change suite à une prise de volume, DuckDuckGo voit maintenant les problèmes de responsabilité potentiels :

Citation Envoyé par Tagawa
Cela ne semble peut-être pas à première vue, mais c'est très différent juridiquement si lorsqu’il s’agit d’un bang auquel on oppose des résultats de recherche parce que le bang est ajouté explicitement au produit par nous, et peut être interprété juridiquement comme étant une décision éditoriale qui facilite activement l’accès à ce site et son contenu.

Nous opérons dans le monde entier, donc bang également, et les produits qui facilitent activement l'interaction avec du contenu illégal peuvent nous amener, ainsi que nos employés, à engager notre responsabilité légale et à compromettre l'ensemble du service
Une décision qui est loin de faire l’unanimité

Tous les utilisateurs ne sont pas satisfaits de la décision. Ils soulignent que certains des sites supprimés peuvent également être utilisés pour accéder à des contenus légaux, tels que des versions Linux open source. Mais DuckDuckGo ne veut prendre aucun risque.

Le moteur souligne que les utilisateurs peuvent toujours obtenir la même chose avec d'autres outils. Par exemple, Firefox permet aux utilisateurs de créer leurs propres raccourcis de recherche, qui fonctionnent quasiment de la même manière que bang.

Source : TF

Et vous ?

Utilisez-vous DuckDuckGo ? Vous êtes-vous déjà servi de bang ? Qu'en pensez-vous ?
Que pensez-vous de cette décision ?

Voir aussi :

DuckDuckGo obtient un financement de 10 millions de $ pour améliorer ses outils, tandis que Google fait face à des plaintes relatives à la vie privée
DuckDuckGo a franchi la barre des 30 millions de recherches quotidiennes sur son moteur, une croissance annuelle de 50%
Le CEO de DuckDuckGo dénonce l'agrégation des données par Google et Facebook, les utilisateurs devraient-ils condamner ou encourager cette pratique ?
DuckDuckgo arme son extension et son application Web d'une fonctionnalité antipistage et de la redirection automatique vers HTTPS si disponible
Mozilla intègre DuckDuckGo dans Firefox et déploie les annonces sponsorisées, la fondation présente Polaris pour la protection de la vie privée

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bogonbo
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/12/2018 à 8:00
une bonne raison de ne pas utiliser ce moteur de recherche.

un moteur qui censure n'a pas a etre utilisé, il faut se tourner vers des moteurs comme Yaci ou l'individu est maître de ces recherche.
Avatar de onilink_
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/12/2018 à 9:18
Il faut lire un peu, il ne censure rien du tout, il supprime juste des raccourcis.

Le moteur de recherche indexe toujours les sites en question, mais estime que le fait de proposer des raccourcis de recherche pour ces sites dans leur service pourrait poser problème.
Avatar de emilie77
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/12/2018 à 9:35
Ce n'est pas possible. Bon je vais changer a nouveau de moteur de recherche preferé. Mais le quel utiliser?
Avatar de Steinvikel
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/12/2018 à 16:28
au choix :
nb: les promesses n'engage que ceux qui y croient --> assurez-vous de la preuve par la technique.
nb: attention, certains de ces moteur ne sont pas des sites web, mes des applications

YaCy (libre, GPLv2)
moteur de recherche décentralisé (DHT) de type P2P
https://yacy.net/fr/

SyncNet (libre, MIT) Jack Minardi
moteur de recherche (voir navigateur web) décentralisé basé sur les principes de fonctionnement de BitTorrent et du Bitcoin (BitTorrent Sync et Colored Coins).
https://github.com/jminardi/syncnet
Le concept est simple… Vous entrez une clé secrète BTSync dans la barre d’adresse, et SyncNet récupère le contenu du site associé et le stocke sur votre disque dur. Ensuite, les prochains utilisateurs à vouloir accéder au site récupéreront les fichiers à partir de votre ordinateur ou d’autres disséminés dans le monde.
...plus il y a de personnes qui l’utiliseront, plus les temps de chargement seront rapides. Et bien sûr, cela ne permet d’afficher que des sites statiques (puisque les fichiers sont synchronisés avec BTSync).
...grâce à ce système, toute censure devient impossible (du moins en théorie).
L’intégration manquante pour le moment est celle de Colored Coins qui va servir à faire correspondre des adresses sous forme de hash avec de vraies URL (et attribuer la propriété des sites). Lorsque ceci sera intégré, on pourra imaginer que quelqu’un réalise en 1 clic sur son ordinateur une copie de developpez.com (par exemple), en le mettant immédiatement disponible via BTSync sous la forme de fichiers statiques et accessibles via l’URL developpez.com entrée directement dans SyncNet.
Pour le moment, SyncNet est un outil indépendant (extérieur, non intégré dans une API), mais son concepteur parle déjà d’en faire un plugin pour Chrome et Firefox ce qui permettra de naviguer facilement de l’un à l’autre moyen de surfer.

Seeks (libre, AGPLv3)
avantage --> décentralisé
ses promesses :
Seeks n’est hélas pas assez abouti pour que vous puissiez l’utiliser comme une alternative totale aux moteurs dont vous avez l’habitude.
http://www.seeks.fr/

IxQuick https://controle-tes-donnees.net/ixquick/
avantage --> Il recherche les résultats "à la place" de ses utilisateurs, sur une 10n de moteur. (siège aux Pays-Bas)
ses promesses : aucune donnée personnelle n’est stockée et aucune cookie n’est utilisée, et anonumat
ses recherches ne se basent pas que sur des résultats de moteurs centralisés
aucune donnée personnelle n’est stockée et aucune cookie n’est utilisée
la version permettant de ne rechercher qu'à travers Google : https://startpage.com/
StartPage offre quelques fonctionnalités supplémentaires (??)
https://www.ixquick.fr/fra/

Yippy (Clusty)
avantage -->
ses promesses : 100% anonyme, compatible deep web
C'est un métamoteur qui présente ses résultats de recherche en les classant par dossiers, eux-mêmes triés par pertinence de recherche.
C'est un moteur Deep Web qui recherche d’autres moteurs de recherche pour proposer des ressources (sites, blog et pages), profondes et très utiles
Vous trouverez sur la colonne de droite des "clusters", groupes de mots clés très utiles associés à votre requête.
http://yippy.com/

SearX (libre, AGPLv3)
avantage -->
ses promesses : respect de la vie privée
C'est un métamoteur libre, qui opère de la même manière que DuckDuckGo
https://searx.me/

DuckDuckGo
avantage --> Il recherche les résultats "à la place" de ses utilisateurs, sur une 50n de moteur. (mais le siège social de DuckDuckGo se trouve aux États-Unis)
ses promesses : respect de la vie privée en ne stockant aucune information personnelle vous concernant (ni stocker ni analyser)
utilisation des informations de crowdsourcing provenant d’autres sites
interface très épurée
https://duckduckgo.com/

Qwant
avantage --> est géré et dév par une société fr
ses promesses : zéro trackage des internautes (aucune donnée personnelle n’est stockée et aucune cookie n’est utilisée)
leur impôt atterrissent en France, et non dans des paradis fiscaux (aujourd'hui en tout cas)
sa dimension est trop petite pour se permettre les même dérive (incapacité technique notamment)
les données son gérés par du droit européen, et français.
https://www.qwant.com/

Lilo (libre, GPLv3) /!\ il subventionne son fonctionnement et ses dons par la publicité !! /!\
méta-moteur de recherche (s'appuyant sur les algorithmes de Bing, Yahoo et Google), finançant des projets sociaux et environnementaux (ex: Open Food Fact - France) grâce à un compteur à goutte d'eau (métaphore), en louant les algorithmes d'autres moteurs de recherche. et qu'en est-il des hyperliens commerciaux ?? --> profilage et espionnage ?
Lilo ne collecte pas les données personnelles des utilisateurs et agit contre le traçage publicitaire (ou ciblage comportemental).
lien de configuration manuelle sans extension au navigateur https://search.lilo.org/?manualsetup=true
l'extension permet : Gagner des gouttes d'eau avec ses recherches, Activer/désactiver le moteur de recherche Lilo, d'utiliser (ou non) la page d'accueil de Lilo
PS : paye ses impôts en France.
/!\ pas de cookies = pas de gouttes d'eau /!\ l'extension active le "do not track /!\ n'utilise pas Google Analytics, mais Piwik /!\

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web