Google est accusé de ne pas respecter le RGPD en pistant les utilisateurs
Des groupes de défense des consommateurs de 7 pays déposent une plainte

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Google est une fois de plus dans la ligne de mire des groupes de défense des consommateurs, et pour cause, le géant de la recherche aurait omis de respecter le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD). Entré en application le 25 mai dernier, le RGPD est un règlement qui constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel. Il renforce et unifie la protection des données pour les individus au sein de l'Union européenne.


Six mois après l’entrée en vigueur de ce règlement, le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), qui s’exprime pour les groupes de défense des consommateurs aux Pays-Bas, en Pologne, République tchèque, Grèce, Norvège, Slovénie et Suède, accuse Google de suivre les déplacements et la navigation en ligne des utilisateurs sans leur laisser le choix d’opter ou non pour cette pratique.

« Ces pratiques déloyales laissent les consommateurs dans le flou concernant l’utilisation de leurs données personnelles. Ces pratiques ne respectent pas le RGPD (...) Les utilisateurs ne donnent pas librement leur autorisation » de se servir de leurs données, dit le BEUC.

Si ces allégations sont confirmées, Google pourrait être condamné à payer une lourde amende de 4 % de ses revenus annuels, soit 4 milliards de dollars si l’on se réfère aux résultats du moteur de recherche en 2017. Les groupes de protection des consommateurs ont déposé plainte auprès de leurs autorités nationales respectives de protection des données.

Suite à ces plaintes, Google a informé que la fonction de « suivi de localisation » n’était pas active par défaut et qu’elle pouvait être modifiée à n’importe quel moment.

« Nous travaillons en permanence sur les moyens d’améliorer nos contrôles, et nous lirons attentivement ce rapport afin de voir s’il y a des choses que nous pouvons prendre en compte », a dit un porte-parole de Google.

Ce nouveau rebondissement survient quelque mois après une enquête qui a montré que Google enregistre les données de localisation des utilisateurs ayant activé des paramètres de confidentialité visant à empêcher l’enregistrement de ces données. Google a par la suite confirmé les soupçons de cette pratique, et a déclaré que désactiver l’historique des localisations sans désactiver un autre paramètre nommé Web and App Activity (qui est activé par défaut et qui stocke des données d’applications et sites sur votre compte Google) vous garantit uniquement que vos déplacements quotidiens ne seront plus ajoutés.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que Google s’expose à une nouvelle sanction ?
Pensez-vous qu’il soit possible d’empêcher Google de collecter vos données personnelles ? Comment ?

Voir aussi

Il serait difficile d'empêcher Google d'enregistrer vos données personnelles selon une étude récente d'un informaticien
Europe : Google veut jouer la carte de la transparence pour les publicités à caractère politique, pour protéger les élections de mai 2019
LinkedIn s'est servi de 18 millions d'adresses mail de non-membres, à des fins de publicités ciblées sur Facebook


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de sebastiano sebastiano - Membre averti https://www.developpez.com
le 28/11/2018 à 9:42
Pensez-vous qu’il soit possible d’empêcher Google de collecter vos données personnelles ? Comment ?

Mais il y a encore des gens qui ignorent la duplicité manifeste de Google ? Cette entreprise n'a AUCUN intérêt à délaisser la captation de données.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil