La taxe YouTube/Netflix va rapporter 7 millions € au cinéma français en 2018
C'est plus que les prévisions, mais juste 1 % des ressources du CNC

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
En décembre 2016, les deux chambres du Parlement français ont voté l’une après l’autre un amendement visant à permettre le prélèvement d’une taxe sur les revenus publicitaires, ainsi que des abonnements, des sites de diffusion de contenus audiovisuels. Cette taxe est devenue une réalité avec la publication au Journal officiel d’un décret fixant son entrée en vigueur en septembre 2017.

La taxe cible les plateformes de diffusion de vidéos, notamment YouTube, mais également les plateformes de vidéo à la demande, comme Netflix. Elle s’applique à tout opérateur, quel que soit son lieu d’établissement, proposant ce genre de service en France. Elle a été fixée 2 % et passe à 10 % s'il est question de diffusion de contenus et œuvres cinématographiques ou audiovisuelles « à caractère pornographique ou violent ». Bien sûr, une exception a été faite pour les sites dont les contenus audiovisuels sont secondaires.


Pour le Centre national du cinéma (CNC), à qui le produit de la taxe sera versé pour le financement de la création d'œuvres cinématographiques et audiovisuelles françaises, c'était une victoire. Alors que d'autres évoquaient certains problèmes : la difficulté de recouvrer cette taxe auprès de diffuseurs étrangers ou encore le fait que le fruit serait trop faible, étant donné qu’il ne serait perçu que lorsque des Français visionnent ces vidéos. Ils estimaient en fait à un million d’euros seulement les revenus qui pourraient être tirés de cette taxe, même si les plus optimistes s'attendaient à deux millions d'euros. Mais un an après l'entrée en vigueur de la taxe YouTube/Netflix, qu'en est-il ?

D'après le quotidien L'Express, la nouvelle taxe vidéo sur Internet va rapporter plus que prévu au CNC : « Les prévisions de recette vont être dépassées et avoisinent les 7 millions d'euros en 2018 », aurait-on indiqué au CNC. La forte croissance du nombre d'abonnés à Netflix (plus de 3,5 millions de clients) expliquerait en grande partie cette augmentation.

Notons toutefois que cette rentrée d'argent supplémentaire ne représente qu'un peu plus de 1 % de l'ensemble des ressources du centre, dont le produit total a atteint 675 millions d'euros en 2017. Alors, les élus, qui semblent déjà avoir pris goût, envisageraient d'augmenter le pourcentage de cette taxe au-delà de 2 %, d'après L'Express. Mais rien n’est encore officiellement prévu dans ce sens, notamment dans le projet de loi de finances 2019. Le projet de faire plus contribuer YouTube, Netflix, Apple (iTunes) ou encore Amazon (Prime Video) pourrait toutefois être présenté dès la fin de l'année prochaine. Et d'autres acteurs pourraient être concernés dans un futur proche. « Pour l'heure, Facebook et Twitter ne sont pas encore concernés par cette taxe », indique une source ayant connaissance du dossier. « Mais si des contenus artistiques commençaient à y circuler en plus grand nombre, ils devraient alors s'y soumettre », ajoute-t-elle.

Source : L'Express

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 15/11/2018 à 15:22
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Comm' d'hab' : quand une taxe est imposée à une entreprise, au final du final ce sont les clients de l'entreprise qui la paient, y a pas d'secret.
Avatar de abriotde abriotde - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 15/11/2018 à 17:51
C'est abusé, en quel honneur cette taxe doit aller aux cinémas. Je ne vois pas pourquoi je devrait enrichir le cinéma quand je regarde une vidéo amateur sur youtube ou du moins de quelqu'un qui ne touchera pas 1 centime de cette taxe. Cette taxe est honteuse en sois. Le minimum serait que l'argent aille au désendettement de la France ou à un but humanitaire mais certainement pas pour enrichir les multinationales du cinéma.
En France on ne sais faire que 2 choses : taxer et subventionner. Il ne faut pas se plaindre que l'on est pas de géant de la tech, ni de champion industriels (Pardon on a Renault, et 2-3 autres parce qu'ils se sont construit il y a plus de 50 ans, et encore que produisent ils encore en France? des prototype, pour combien de temps?)
Le problème c'est que l'état taxe ceux qui émerge et subventionne ceux qui sont sous l'eau. On risque pas de développer quoi que ce soit. Pire encore, stratégiquement ce ne sont pas souvent dans les domaines d'avenir que l'on subventionne et les mauvais que l'on taxe. Exp d'actualité : le diesel.
Avatar de Cassoulatine Cassoulatine - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/11/2018 à 18:12
La culture financée par la taxe, on ne change pas les recettes mafieuses.

A mettre en parallèle avec l'argent versé par le CNC à certains youtubeurs ... ie le copinage de Golden Moustache, Cyprien et autres féministes.
Avatar de daerlnaxe daerlnaxe - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/11/2018 à 19:33
Ce que je vois, c'est un fois de plus un système parasitaire made in France, au lieu de proposer aussi bien sinon mieux, on taxe. Ca donne une mauvaise habitude, car loin de devoir se bouger les fesses, se réinventer, bien au contraire ça permet de se complaire dans la paresse. Au nom de quoi, si on y réfléchit, peut on légitimer cette taxe ? Je fréquente youtube pour aller voir des musiques sur des chaines officielles de groupe, quel rapport avec le cinéma, on peut bien se demander. Pourquoi taxer ? On peut encore se le demander, l'argent va bel et bien là ou il doit aller quand je regarde un chaine officielle, à la maison de production.

Le cinéma Français est en prime réellement le pire élève dans le domaine, avec des productions d'un autre age bien souvent. Même le cinéma espagnol et allemand ont su évoluer, alors que nous... Rien que les sujets... Même la comédie qui était pourtant notre domaine, nous échappe. Donc au lieu de le pousser à se bouger, ou à être voué à disparaitre et selon à favoriser l'émergence de nouveaux studios on l'engraisse car il geint. A coté Netflix s'endette à outrance, recrute des acteurs dont hollywood ne voulait plus et pond du très bon, bien souvent... il finance des films et séries de tous les pays, dont du Français... Ce pays est malade de ces taxes, ça vous bouffe un chameau d'un coté pour vous pondre une souris à l'arrivée, c'est la machine technocratique qui a avalé la plupart des ressources en cours de route. A la base je suis pour le système social mais on est une nation qui a donné naissance à une monstruosité hybride... A la fois d'un coté du libéralisme ou pas loin pour tout ce qui concerne la production, on est ouvert aux 4 vents comme le souhaite l'Europe, l'effet fut net, l'industrie a pris un sérieux coup dans la tronche et je doute qu'elle s'en remette un jour, rien que celle des médicaments nous posere un très gros problème tot ou tard. De l'autre un système qui ne se réforme pas, ne s'adapte pas et taxe à tout va, de préférence pour financer de gros parasites qui n'ont pas à la base besoin de quoique ce soit, style certains gros majors Français qui se palpent la taxe à la copie privée sans toutefois fournir un contenu exempt de protections comme normalement le deal fut convenu à la naissance de cette taxe. Droit qui n'en est pas un, de fait, cf affaire Mulholand drive. En prime on voit bien qu'ils sont dépassés par les nouveaux supports, par la réforme du numérique, et le réflexe: Taxe.

Enfin... Faudra bien financer le prochain titre bien Français "appelle la boulangère, Mirza a pris la pantoufle de papy", ou l'on découvrira que Papy a en fait une relation cachée avec le boulanger qui a accouché d'une fille cachée, sur un ton moralisateur mais heureusement fort drole avec des stars comme on aime, genre Cyprien, Muriel Robin et l'impayable Michael Youn.
Avatar de daerlnaxe daerlnaxe - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/11/2018 à 19:42
Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
J'arrive pas à voir si ce post est ironique ou pas.
Je suis mort de rire quand je vois ce genre d'articles à la ramasse, déjà si les gamins concernés avaient été mieux éduqués ça leur serait pas venu à l'idée. On a pu lire nombre d'études sérieuses montrer qu'au contraire le jeu vidéo permettait d'endiguer la violence, si le mec est devant la console il n'est pas dehors, équation des plus logiques. Si elle savait en plus le nombre de joueurs qui font tout péter dasn les jeux, qui sont de vraies charognes, ou des psychopathes et qui dans la vie sont des gens droits... Déjà sur les jeux online de type counter, en général quand on me voit c'est le temps de prendre une balle entre les deux yeux, et je repars arpenter en longeant les murs avec une patience d'araignée, faisant du bruit exprès du coté gauche pour me placer à droite et vice versa. Et quand le jeu est plus évolué c'est encore pire. A coté de ça dans la vie réelle je déteste les armes à feu, j'ai fait des sports de combat, du krav et du sambo et je suis très gentil, droit, ça me viendrait même pas à l'idée de voler un truc. A ce compte là si dans les jeux comme dit cette sous journaliste quand on fait péter des trucs et qu'on tire à la kalash on est un timbré, tout le gign, les fusiliers commandos et l'armée elle même est à coller derrière les barreaux... c'est plutot le tandem "éducation de merde"+"justice laxiste" qui donne ça. J'ai un peu plus de 40, des potes tarés capables de faire des trucs pouvant blesser les gens j'en ai eu, ils ne touchaient pas les jeux vidéos du tout alors que j'écumais les salles d'arcade et les bars qui avaient une borne sympa voire un flipper complexe.
Avatar de Ecthelion2 Ecthelion2 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 16/11/2018 à 8:56
Citation Envoyé par Cassoulatine Voir le message

A mettre en parallèle avec l'argent versé par le CNC à certains youtubeurs ... ie le copinage de Golden Moustache, Cyprien et autres féministes.
Attention, dans ces affaires, il y a effectivement possibilité de collusion, mais rien de prouvé (et si tu es au courant de cette affaire par le même canal que moi, le Raptor dit lui-même dans sa vidéo qu'il n'y a aucune preuve, mais que oui, cela serait bien de changer cela pour être plus transparent et éviter ce genre de soupçons).
Contacter le responsable de la rubrique Accueil