Selon Gartner, les dépenses informatiques en EMEA devraient atteindre 973 milliards de dollars en 2019,
En hausse de 2% par rapport à 2018

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les dépenses informatiques dans la zone EMEA devraient atteindre les 973 milliards USD en 2019, soit une augmentation de 2% par rapport aux dépenses estimées à 954 milliards USD en 2018, selon les dernières prévisions de Gartner, Inc.

« 2018 n’est pas une bonne année pour les dépenses informatiques en EMEA », a déclaré John Lovelock, vice-président de la recherche chez Gartner. La croissance de 5,8% enregistrée en 2018 comprend un vent de change de 4% tiré par la hausse de la valeur de l’euro par rapport au dollar américain ».

Les dépenses informatiques dans la zone EMEA ont été bloquées et le resteront jusqu'à ce que les inconnues autour du Brexit soient résolues », a ajouté M. Lovelock. Jusque-là, la faible croissance de l'ensemble du marché de la zone EMEA masque les taux de croissance divergents d'un segment à l'autre de la région.


Les dépenses consacrées aux appareils (ordinateurs, tablettes et téléphones mobiles) dans la région EMEA devraient diminuer en 2019. Les dépenses en ordinateurs grand public ont diminué de 9,1% en 2018 et la demande pour les PC professionnels Windows 10 va passer à son niveau le plus élevé en 2019. De même, la croissance des unités de téléphonie mobile, en particulier en Europe occidentale, va commencer à baisser, passant de 4,7% en 2018 à -1,1% en 2019, alors que les cycles de remplacement connaîtront un pic, puis baisseront en 2019.

Après avoir réalisé une croissance en 2018, les dépenses en systèmes de centres de données devraient rester stables ou diminuer en 2019 et au-delà. La brève hausse des dépenses provoquée par une hausse des dépenses de mise à niveau et des remplacements anticipés, par mesure de précaution contre les problèmes de sécurité du processeur, s'est atténuée.

Le plus grand marché unique, les services de communication, devrait afficher une croissance stable en 2019. Le marché des logiciels d'entreprise continue d'avoir un effet positif sur la croissance des dépenses globales dans la zone EMEA. Cela est dû en grande partie à la disponibilité et à l'acceptation croissantes des logiciels sur le Cloud.

En 2019, Gartner s'attend à ce que le cloud, la sécurité et la transition vers les activités numériques renforcent la croissance dans la zone EMEA. Les dépenses des utilisateurs finaux en services de cloud public dans la zone EMEA augmenteront de 15% en 2019 pour atteindre un total de 38,5 milliards de dollars. En termes de sécurité, avec le RGPD en vigueur, les pénalités pour violation de données pourraient atteindre 4% du chiffre d'affaires.

« L'application du RGPD a fait de la sécurité une priorité au niveau des conseils d’administration des entreprises. Les organisations qui ne protègent pas la vie privée de leurs clients ne protègent pas leur marque », a déclaré Lovelock. « Les dépenses mondiales en matière de sécurité informatique dépasseront les 133 milliards de dollars en 2019 et atteindront 40 milliards en EMEA en 2019, soit une hausse de 7,8% par rapport à 2018 ».

Le Brexit ralentit la croissance des dépenses en TIC dans la zone EMEA

Avec une croissance attendue de 2% des dépenses informatiques en 2019, l'EMEA se classe au troisième rang des régions à la croissance la plus faible en termes de dépenses informatiques, devant l'Eurasie (+0,5%) et l'Amérique latine (+1,7%). Le Brexit freine les dépenses informatiques dans la région. Les dépenses informatiques au Royaume-Uni devraient totaliser 204 milliards de dollars en 2019, soit une baisse de 1,9% par rapport à 2018. « Le Royaume-Uni ne devrait pas afficher une croissance supérieure à 2% avant 2020, ce qui aura un effet à la baisse sur la moyenne des dépenses en TIC de la région EMEA tout au long de la période de prévision », a déclaré Lovelock.

Israël et l'Arabie saoudite sont en tête du taux de croissance global des dépenses informatiques dans la zone EMEA en 2019, ces pays vont atteindre respectivement une augmentation de 5,3% et de 4,2% de ses dépenses informatiques. Les deux pays investissent dans la mise en place d'un secteur informatique robuste et sur la voie du commerce numérique. La croissance d’Israël est alimentée par les dépenses consacrées aux logiciels et par l’utilisation accrue des logiciels en tant que service. La croissance de l’Arabie saoudite est tirée par les dépenses en services informatiques, y compris le cloud computing et le stockage.

Source : Gartner

Voir aussi :

Gartner présente les 10 principales tendances technologiques stratégiques qui vont marquer 2019, par leurs potentiels impacts industriels
Gartner dévoile les prévisions d'ici 5 ans pour les entreprises IT et leurs consommateurs axées sur la confidentialité des données personnelles
Gartner : les livraisons mondiales de PC ont connu une croissance légère de 0,1 % au 3T18, avec 67,2 millions d'unités vendues
Microsoft dépasse Acer et s'impose à la place de cinquième plus grand vendeur de PC aux USA selon une estimation de Gartner
70 % des projets d'IA dans le commerce numérique sont couronnés de succès, d'après un sondage réalisé par Gartner


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil