Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Alphabet, la maison-mère de Google, annonce une croissance de son CA plus lente que les prévisions
Et une augmentation de ses dépenses

Le , par Stéphane le calme

109PARTAGES

12  0 
Alphabet, la maison mère de Google, a annoncé jeudi une croissance de son chiffre d’affaires plus lente au troisième trimestre que celle attendue par les analystes. Les ventes de publicités dépassent à peine les prévisions et d’autres prévisions sont manquantes, ce qui a fait chuter les actions de plus de 4% après plusieurs heures.

« Nos activités continuent de connaître une forte dynamique à l'échelle mondiale, grâce à la recherche sur mobile et à nos nombreux produits qui aident des milliards de personnes chaque jour », a déclaré Ruth Porat, directrice financière d'Alphabet et Google. « Les revenus d'Alphabet ont été de 33,7 milliards de dollars, en hausse de 21% par rapport au troisième trimestre de 2017, et nous restons concentrés sur la réalisation des opportunités que nous voyons ».

Une nouvelle fois, Google a aussi vu ses dépenses fortement augmenter, notamment via les sommes versées à des entreprises tierces pour mettre en avant ses produits (TAC, "traffic acquisition costs", passés de 5,5 à 6,6 milliards.

Le groupe a aussi beaucoup embauché, avec 94.400 employés fin septembre contre 78.100 l'an dernier à la même époque.

Par ailleurs, le groupe a indiqué jeudi avoir licencié 48 salariés, dont 13 hauts responsables, pour harcèlement sexuel au cours des deux dernières années, a écrit Sundar Pichai, le directeur général, dans un document interne adressé aux salariés dont l'AFP a obtenu copie.

Pichai assure qu'aucun de ces salariés n'a reçu d'indemnités de départ, alors que le New York Times affirme dans une enquête jeudi que le géant de l'internet a étouffé plusieurs cas de harcèlement concernant de hauts responsables dont Andy Rubin, créateur du système d'exploitation mobile Android.

L’augmentation des dépenses a également ramené la marge d’exploitation de la société à 28%, contre 28% l’an dernier.

Les résultats du troisième trimestre de la société de technologie ont révélé que les investisseurs craignaient que d’importants investissements dans de nouvelles entreprises, une surveillance accrue de la réglementation et une concurrence naissante ne procurent des rendements lents et imprévisibles.

« Les bénéfices de Google restent solides », a déclaré Haris Anwar, analyste senior chez Investing.com. « Mais si vous creusez un peu plus, il y a des pressions de coûts qui s'accumulent et qui sont principalement responsables de la déception de cette période. »

Les actions d’Alphabet ont chuté de 4,4% à 1 055 dollars, une après une clôture à 1103,59 dollars.


Les revenus se sont chiffrés à 33,74 milliards de dollars, mais n’ont pas réussi à atteindre l’estimation moyenne des analystes qui tablaient à 34,05 milliards de dollars.

Alphabet a dégagé un bénéfice net de 9,19 milliards de dollars, soit 13,06 dollars par action, contre 6,73 milliards de dollars, ou 9,57 dollars par action au même trimestre de l’année précédente. Cela a dépassé l'estimation moyenne des analystes de 10,45 $.

Google a enregistré une forte croissance de son chiffre d'affaires depuis plusieurs années notamment grâce aux vendeurs aux détails qui affluaient pour acheter des annonces sur le moteur de recherche de Google et des publicités sur YouTube.

Les revenus publicitaires du troisième trimestre ont été de 29 milliards de dollars, en hausse de 20,3% par rapport à l’année précédente et au-dessus de la moyenne des prévisions des analystes qui tablaient sur 28,762 milliards de dollars.

Bien que les recettes publicitaires représentent le plus gros des recettes de Google depuis 20 ans, l'entreprise s'est engagée à fournir des services informatique sur le cloud et à vendre du matériel informatique au cours des dernières années.

Le chiffre d’affaires de ces entreprises, combiné aux produits d’Alphabet « Autres paris » dans les infrastructures de santé et d’Internet, se sont élevés à 4,79 milliards de dollars au troisième trimestre, soit 43% de plus que la même période de l’année précédente, mais moins que les 4,94 milliards de dollars prévus par les analystes.

Alphabet a évoqué des revenus qui se sont élevés à 14,3 milliards de dollars, en hausse de 28% par rapport à l’année précédente, bien en deçà des estimations moyennes de 14,5 milliards de dollars des analystes. Une amende de 7,7 milliards de dollars a été infligée à Google pour violation des lois antitrust en Europe au cours des deux dernières années et l'attention accrue portée à la protection de la vie privée, à la sécurité, à la concurrence et à la montée en puissance de l'intelligence artificielle pourrait donner lieu à un contrôle réglementaire coûteux aux États-Unis et ailleurs. Plus récemment, les législateurs américains et les autorités européennes de protection des données ont interrogé Google sur les raisons pour lesquelles il avait attendu le mois de septembre pour révéler une vulnérabilité en matière de sécurité impliquant son système de médias sociaux Google+. Des rivaux tels que Apple ont tenté de saisir l’occasion en vantant leurs pratiques de confidentialité des données, estimant qu’elles sont plus conviviales pour les consommateurs. Pendant ce temps, Amazon.com a attiré un sous-ensemble d'annonceurs de Google avec des annonces destinées aux acheteurs sur son site.

Source : Alphabet (au format PDF)

Voir aussi :

Les habitants de Phoenix seraient frustrés par les voitures autonomes d'Alphabet, à cause de leur incapacité à gérer certaines situations
USA : des organisations d'Internet réclament elles aussi le retour de la neutralité du Net avec le soutien de firmes technologiques comme Alphabet
Alphabet présente des résultats financiers supérieurs aux attentes au 2T18, malgré une perte nette de 732 millions de $ dans ses projets futuristes
Microsoft dépasse pour la première fois la capitalisation boursière d'Alphabet (Google), grâce à ses 749 milliards de dollars

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Cassoulatine
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 26/10/2018 à 13:02
Autant d'indices que Google n'est plus l'incubateur d'innovation de la période avant 2008, mais un mastodonte en attente d'être ringardisé.
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web