En Suède, on compte des milliers de personnes avec des puces RFID sous-cutanées
Au motif de se simplifier la vie, mais qu'en est-il de la sécurité ?

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Que pensez-vous de l'implantation des puces électroniques sous la peau ?
Se faire insérer une puce RFID sous la peau ? C’est le genre de chose qu’on ne voit en principe que dans les films de science-fiction, mais depuis 2015, les Suédois ont translaté cette pratique dans la réalité. Après l’ouverture du bal par les employés de la startup scandinave Epicenter, on assiste pratiquement à un phénomène de mode dans le pays.


D’après des chiffres publiés par l’éditeur en ligne Business Insider au mois de mai, on dénombrait 3000 personnes dans cette situation. Dans une publication plus récente du NPR – le principal réseau de radiodiffusion non commercial et de service public des États-Unis – ce chiffre est à mettre à jour d’un bon millier, soit une augmentation de plus de 33 % en 5 mois ; c’est dire le rythme d’adoption de la technologie. À date, la demande est supérieure à l’offre que la plus grosse entreprise du pays dans la filière (Biohax International) est capable de fournir.

Pour quelle utilité ?

De façon brossée, pour être transformé en terminal de communication NFC. Les puces électroniques sont injectées entre le pouce et l’index pour 180 $. Il s’agit de bornes de communication en champ proche (CCP ou NFC en anglais) de la taille d’un grain de riz. Pour rappel, la technologie CCP permet des communications de proximité (quelques centimètres) entre un lecteur et n’importe quel terminal mobile (tag CCP), ou entre les terminaux eux-mêmes, et ce, à un débit de 424 kbits à la seconde. Concrètement, l’humain (devenu tag CCP) peut communiquer avec un terminal par le biais d’un champ magnétique.

Certains demandeurs sont issus du dynamique milieu des startups du pays, mais aussi de « gros » comme les compagnies de chemin de fer. Les usages sont multiples : stockage (des coordonnées en cas d’urgence, de profils de réseaux sociaux, de billets électroniques pour les événements et les voyages, etc.), accès aux domiciles, bureaux, gymnases, etc. « Les puces sont conçues pour accélérer les opérations de routine et simplifier la vie », écrit NPR.


Et la sécurité alors ?

Jowan Osterlund – fondateur de Biohax International – le reconnaît : on peut tout pirater. Il insiste toutefois sur le fait que « les puces sont plus difficiles à hacker parce que situées sous la peau », mais la légèreté de son argumentaire étonne (comme l’engouement des Suédois pour ces puces). En effet, dans un rapport (paru en 2006) sur l’utilisation de la RFID pour l’identification humaine, le Department of Homeland Security (DHS) américain prévient : « la RFID offre peu de bénéfices en comparaison de ses effets sur la vie privée et l'intégrité des données. Elle aurait même plutôt tendance à accroître les risques en matière de sécurité et de protection des données personnelles, sans avantage commensurable pour les performances ou la sécurité nationale (...) Pour ces raisons, nous déconseillons l'utilisation de la RFID pour l'identification et la traçabilité des êtres humains. »

Verichip – l’un des leaders du marché des implants sous-cutanés – a lui-même reconnu qu’il ne faut pas trop accorder de confiance à ces puces. Dans une enquếte (parue en 2006) pour Wired, la journaliste Annalee Newitz raconte comment un développeur est parvenu à cloner une puce Verichip qu’elle s’était faite implanter dans le bras. C’est dire que ce dernier était en mesure de « passer pour elle » à différents endroits.

En dépit de ces signaux d’alerte, le marché suédois des implants sous-cutanés n’a de cesse d’attirer des intervenants. Dsruptive – une autre entreprise en démarrage de Stockholm – promet de mettre un produit novateur sur les étals. « Le dispositif sera doté de 2 Ko de mémoire (le double de celle des implants antérieurs), une gamme de nouvelles fonctions et une diode électroluminescente conçue pour améliorer l'intimité en clignotant si quelqu'un tente de lire ou d'accéder à un implant », rapporte NPR.

Source : NPR, DHS

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Quels dangers (induits par l’adoption massive de cette technologie) entrevoyez-vous sur le long terme ?

Voir aussi :

Un mini-implant high-tech analyse en temps réel le sang et signale via un smartphone l'approche d'une attaque cardiaque

Le Pentagone met au point un prototype d'interface cerveau-machine ne nécessitant pas de percer de trou dans la tête du sujet

Huit salariés d'une société en Belgique se sont fait volontairement implanter sous la peau une puce électronique qui fait office de badge


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de nikau6 nikau6 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 23/10/2018 à 18:35
Ces gens s'imaginent que notre liberté, toute relative, est un acquit pour toujours et à jamais ? Et si ils se trompaient ? Ont-ils conscience de l’extrême gravité de leurs actes ? Ce sont des imbéciles, et des crétins ! Prions pour ne jamais voir apparaître à nouveau des pouvoirs totalitaires en occident, parce que sinon, on va morfler, comme jamais dans notre longue et mouvementé histoire. Ces personnes devraient être mises au ban de l'humanité, elles nous mettent tous en danger, et je les méprise au plus haut point ! Car ce choix qu'elles font, n'est pas simplement un choix qui relève de la liberté individuelle, ce choix qu'elles font engage l'ensemble de l'humanité, ce choix qu'elles font me concerne, vous concerne, nous concerne tous !

J'ajouterais que ça fait plus de 10 ans que les 'conspirationnistes' avertissent que la puce RFID c'est dans les projets des pouvoirs occidentaux. A l'époque tout le monde disait de ces 'conspirationnistes qu'ils étaient fou, parce que, à l'époque, personne n'avait jamais entendu parlé de ces puces et ça semblait complètement dingue que l'on puisse en arriver la. Et bien nous y sommes ! Et ceux la même qui se moquaient des 'conspirationnistes' seront les premiers à aller se faire pucer en disant : "Mais pourquoi pas.." Parce que la soumission est dans leurs gènes, ils ont été trop bien dressé, ils n'ont plus en eux la moindre once de résistance, ils sont prés à tout accepter, entraînant avec eux le meilleur de l'humanité qui elle, veut rester libre, et veut continuer à vivre dans un monde ou l'intégrité et la vie privée de chacun est respectée.

Et pour finir, avec tout les moyens de contrôle et de surveillance des populations, plus ceux à venir, l'idée d'en finir avec la démocratie doit commencé à faire son chemin dans la tête des membres de l'oligarchie. Et je parle bien, également, des moyens de contrôle et de surveillance à venir, qui vont donner aux pouvoirs des moyens de contrôle des populations comme jamais aucune dictature n'avait jamais osé en rêver auparavant. Tout cela est très dangereux. Ces gens sont-ils devenu fou ? Ont-ils oublié les enseignements de l'Histoire ?
Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 23/10/2018 à 19:20
On a d'abord utilisé les puces RFID pour identifier les produits (cela a vite été abandonné parce qu'une puce RFID à quelques centimes coutera toujours plus cher qu'un bon vieux code barres imprimé), on a ensuite planté une puce dans les animaux de rente (vaches, cochons... Histoire d'optimiser le suivi du bestiau de la ferme à l’abattoir), puis dans les animaux de compagnie (chats et chiens).

Quoi de plus normal que de passer à l'être humain... Surtout quand c'est un imbécile?

Parce que l'on soit clair, pour se planter une puce RFID dans le corps, il faut pas être bien malin!

Question subsidiaire: Quand on parle de 3'000 personnes pucées sur une population suédoise de 10 mio, peut-on vraiment parler d'un "phénomène de mode dans le pays"?
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/10/2018 à 20:29
Je ne comprends même pas pourquoi ils n'utilisent pas tout simplement un bracelet.
On pourrait même l'intégrer à nos bracelets de montres.

Une version jetable serait potentiellement aussi possible avec des "autocollants".

Bref, pourquoi se le faire injecter sous la peau .
Avatar de marsupial marsupial - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/10/2018 à 20:35
Ils trouvent certainement cela cool. Cela me rappelle trop le tatouage de mon grand-père reçu en 1943. Désolé pour le Godwin.

Pas moi; et ma signature numérique je préfère l'apposer en bas de mes posts.
Avatar de Mingolito Mingolito - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 23/10/2018 à 22:52
On puce bien les chats pourquoi pas les gens ?

Non je trouve que c'est un très bon concept

Si vous n'aimez pas le progrès vous êtes psycho rigides et puis c'est tout.

Plus besoin de clefs, de serruriers, et puis on pourrais tracer les gens en cas de crimes, on pourrais passer à un monde sans argent physique et tracer vos moindres dépenses et voir même vos faits et gestes, un progrès énorme pour la police, la justice et le fisc
Avatar de Stérilux Stérilux - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 23/10/2018 à 23:21
une diode électroluminescente conçue pour améliorer l'intimité en clignotant si quelqu'un tente de lire ou d'accéder à un implant
Dans un pays froid comme la Suède les mains doivent être souvent dans les poches ou dans des gants.
Dans les pays chaud, en plein soleil, y'a intérêt à ce que la diode s'allume très fort.
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 8:48
La prochaine étape est d'inventer un collier anti-puces
Avatar de Bubu017 Bubu017 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 9:24
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Je ne comprends même pas pourquoi ils n'utilisent pas tout simplement un bracelet.
On pourrait même l'intégrer à nos bracelets de montres.

Une version jetable serait potentiellement aussi possible avec des "autocollants".

Bref, pourquoi se le faire injecter sous la peau .
Tout à fait d'accord. Je préfère être ""obligé"" (grosses guillemets) de porter un bracelet par la force des choses plutôt qu'avoir un truc non médical dans mon corps.
Si la puce a un défaut ? on se la fait enlever puis remettre une nouvelle ? idem pour les maj physiques ? non merci
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 10:50
Très grande idée...
Ensuite on greffe le système d'évaluation Chinois avec la géolocalisation et on donne ça aux gouvernements totalitaires.

Quel avenir radieux!
Avatar de sebastiano sebastiano - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/10/2018 à 11:03
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
Ces gens s'imaginent que notre liberté, toute relative, est un acquit pour toujours et à jamais ? Et si ils se trompaient ? Ont-ils conscience de l’extrême gravité de leurs actes ? Ce sont des imbéciles, et des crétins ! Prions pour ne jamais voir apparaître à nouveau des pouvoirs totalitaires en occident, parce que sinon, on va morfler, comme jamais dans notre longue et mouvementé histoire. Ces personnes devraient être mises au ban de l'humanité, elles nous mettent tous en danger, et je les méprise au plus haut point ! Car ce choix qu'elles font, n'est pas simplement un choix qui relève de la liberté individuelle, ce choix qu'elles font engage l'ensemble de l'humanité, ce choix qu'elles font me concerne, vous concerne, nous concerne tous !

J'ajouterais que ça fait plus de 10 ans que les 'conspirationnistes' avertissent que la puce RFID c'est dans les projets des pouvoirs occidentaux. A l'époque tout le monde disait de ces 'conspirationnistes qu'ils étaient fou, parce que, à l'époque, personne n'avait jamais entendu parlé de ces puces et ça semblait complètement dingue que l'on puisse en arriver la. Et bien nous y sommes ! Et ceux la même qui se moquaient des 'conspirationnistes' seront les premiers à aller se faire pucer en disant : "Mais pourquoi pas.." Parce que la soumission est dans leurs gènes, ils ont été trop bien dressé, ils n'ont plus en eux la moindre once de résistance, ils sont prés à tout accepter, entraînant avec eux le meilleur de l'humanité qui elle, veut rester libre, et veut continuer à vivre dans un monde ou l'intégrité et la vie privée de chacun est respectée.

Et pour finir, avec tout les moyens de contrôle et de surveillance des populations, plus ceux à venir, l'idée d'en finir avec la démocratie doit commencé à faire son chemin dans la tête des membres de l'oligarchie. Et je parle bien, également, des moyens de contrôle et de surveillance à venir, qui vont donner aux pouvoirs des moyens de contrôle des populations comme jamais aucune dictature n'avait jamais osé en rêver auparavant. Tout cela est très dangereux. Ces gens sont-ils devenu fou ? Ont-ils oublié les enseignements de l'Histoire ?
Belle envolée lyrique qui généralise une poignée d'imbéciles à toute la population occidentale. Le premier pas vers le stéréotype.

Les commentaires entre le vôtre et le mien devraient vous convaincre que la majorité est contre.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil