Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Huit salariés d'une société en Belgique se sont fait volontairement implanter sous la peau une puce électronique
Qui fait office de badge

Le , par Stéphane le calme

40PARTAGES

13  2 
Que pensez-vous de l'implantation sous cutanée des puces électroniques ?
Huit salariés de Newfusion, une société malinoise (Belgique), ont décidé de se faire implanter sous la peau une puce électronique qui fait office de badge, et contient des données personnelles. Implantée sous la main, la puce permet par exemple d’ouvrir la porte de l’entreprise en présentant simplement sa main, de passer sa main au dessus d’un lecteur pour déverrouiller sa session sur ordinateur, de présenter sa main à la cantine pour payer.

De la taille d’une graine de riz, cette puce RFID d’une centaine d’euros contient donc certaines données personnelles de l’employé. Tim Pauwels, l'un des patrons de l’entreprise, explique que « l'idée a germé après que plusieurs employés ont perdu leurs badges. Ici l'identification est 'sous-cutanée', vous l'avez toujours avec vous ! »

Pour Vincent Nys, un employé de la structure, « si vous pensez à la santé, ça serait magnifique si vous pouviez être identifié par quelqu’un. Imaginons que vous ayez un accident de voiture : l’équipe médicale pourrait déterminer si vous êtes un donneur d’organes ou alors votre groupe sanguin pour vous venir en aide. Et puis avec les catastrophes naturelles ou autres, je pense que c’est un moyen rapide d’identifier quelqu’un ».

Bien entendu, l’utilisation sous cutanée de la puce RFID n’est pas nouvelle. Par exemple, il y a 10 ans, certains clients d’une discothèque néerlandaise avait l’opportunité de payer leurs consommations grâce à une puce implantée sous leur peau. Aux États-Unis, des malades atteint d’Alzheimer ont fait l’expérience des puces sous cutanées dans certains établissements.

« C'est un réel danger », estime Alexis Deswaef, président de la ligue des Droits de l'Homme. « On 'flique' dorénavant les employés au plus profond de leur chair. C'est un outil de contrôle total. On peut savoir à quelle heure l'employé a commencé son service, quand celui-ci a pris sa pause cigarette. On analysera ensuite s'il est assez productif ? Que fera-t-on de cette collecte de données ? Dans le futur, braderons-nous un peu plus nos droits à la vie privée pour plus de sécurité ou de confort ? ».

Mais Vincent Nys se veut un peu plus rassurant concernant la vie privée : « aujourd’hui tout le monde partage tout sur le web, publie son numéro sur internet. Bien sûr il y a des problèmes de sécurité, mais pas si vous gardez le contrôle de ce que vous mettez sur la puce, que vous en avez la maîtrise. Vous pouvez partager ce que vous voulez avec d’autres personnes ».

Source : RTBF

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kmedghaith
Membre averti https://www.developpez.com
Le 08/02/2017 à 15:34
A la mode => Volontariat => Recommandé/bien vu => Obligatoire

Jusqu'au jour ou les manchots vont se précipiter vers les hôpitaux après un "braquage aux données"
17  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 08/02/2017 à 15:38
"Huit salariés d'une société en Belgique se sont fait implanter sous la peau une puce électronique"???

Marrant parce que selon d'autres sources... C'est plutôt 8 employés qui ont accepté la "proposition" de leur employeur de se faire implanter une puce.

Selon l'une ou l'autre des versions, l'histoire ne prend pas tous a fait le même sens!!!

Est-ce révolutionnaire? Les méchantes langues diront simplement que cette société applique un procédé qui est déjà depuis longtemps en usage dans... la production bovine!!!

Et oui, nombreux sont les éleveurs qui "tag" leur vaches au moyen d'une puce RFID pour pouvoir suivre l'évolution de leur troupeaux... Les zoo "tag" également leur pensionnaires à l'aide de puces RFID...

Est-ce que prendre ses collaborateurs pour des bovins est une innovation?

Perso, je proposerai à ce patron d'ajouter aussi à l'oreille de ses employés une étiquette jaune en plastique avec un gros numéro d'identification bien lisible de loin, histoire d'appliquer la méthode "bovine" jusqu'au bout!!! Meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeuh!!!
10  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/02/2017 à 16:00
Cette technique offre beaucoup de potentiel, surtout si l'identification est possible à distance.

Ça permettrais de mettre en place un état 100% policier et de suivre tous le monde à la trace.

On pourrais même imaginer un portail avec un sas à l'entrée des aéroports voir des épiceries qui envoi un gaz mortel à toute personne recherchée ou rentrée dans le pays illégalement sans visa
Ou encore étendre le système avec un système d'age limite (date de péremption) pour solutionner le problème du coût des retraites.
Ou encore éradiquer automatiquement toute personne qui à pas payé sa redevance TV ou pire insulté le président.
9  0 
Avatar de Beowulf59
Membre actif https://www.developpez.com
Le 09/02/2017 à 12:59
Encore un peu plus de contrôle...

Tout d'abord les arguments avancé par l'article me font sourire :
  • ouvrir une porte
  • déverouiller une session
  • payer à la cantine


Ne peut-on pas se contenter de la biométrie ? Certains diront que stocker ce genre de données sur les serveurs de l'entreprise n'est pas bon, je suis d'accord et je ne le ferais pas, mais à choisir je préfère ça plutôt que m'implanter une puce...
Pour l'argument de la santé : pardon de le dire de ce ton là, mais qu'est ce que ça vient faire dans le débat ? On voit déjà la dérive que cela peut prendre : en essayant de justifier l'implant, ils montrent les possibilités, comme par exemple des pompiers (donc des personnes tiers à l'entreprise) qui peuvent avoir accès à des données médicales (donc des données tiers à l'entreprise car personnelle et médicale). Et quid de la santé justement ? Est-ce que cela ne pourrait pas provoquer des allergies ou des migraines à causes des ondes émises ? En tout cas je rejoins le rapprochement avec la production bovine...

Sachant que nos politiques deviennent de plus en plus dangereuses/imprévisibles (Trump par exemple), que feront-ils de cette technologie s'ils y ont accès ? Une gigantesque base de données pour voir dans tel Etat on a une population de telle nationalité ? Pour au mieux préparer les prochaines élections, au pire préparer le terrain d'une loi discriminatoire ?

Quant à l'argument de Vincent Nys concernant la vie privée en faisant une analogie avec le web, je ne suis pas d'accord. Il essaie de relativiser, mais il n'y a rien à relativiser, à partir du moment où une entreprise te demande d'implanter une puce et que tu acceptes, tu acceptes de communiquer certaines informations donc tu perds une partie du contrôle, et on parle de données beaucoup plus sensibles (données bancaires pour la cantine, médicale, etc).

Cela risque de partir assez loin...
9  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/02/2017 à 15:47
Le volontariat, en entreprise, ça n'existe pas.

7  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 08/02/2017 à 16:02
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Cette technique offre beaucoup de potentiel, surtout si l'identification est possible à distance.

Ça permettrais de mettre en place un état 100% policier et de suivre tous le monde à la trace.

On peut déjà le faire avec ton smartphone!!!
8  1 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/02/2017 à 17:07
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Cette technique offre beaucoup de potentiel, surtout si l'identification est possible à distance.

Ça permettrais de mettre en place un état 100% policier et de suivre tous le monde à la trace.
A coupler avec la disparition de l'argent liquide, la puce sous-cutanée servant ainsi de moyen de paiement.

"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom."

Génial pour déconnecter les dissidents
7  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 09/02/2017 à 19:02
Citation Envoyé par Moltroon Voir le message
Ils ne pouvaient pas faire la même choses avec les empreintes digitales tout simplement ?
Ben non!

Cela a peut-être échappé à certains mais le but premier de la démarche n'est pas de "pucer" ses employés mais bien de faire de la pub pour la société en question!!!

Si le patron s'était contenté d'utiliser un bête lecteur biométrique, aucun média dans le monde ne parlerait de l'histoire...

Imaginez un peu le coût d'une campagne de pub pour que des médias du monde entier parlent d'une petite société belge de 10 employés. Là, c'est gratos!!!
6  0 
Avatar de Fuigi
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 15/02/2017 à 10:21
Un article du nouvel obs sur le sujet tient

http://web.nouvelobs.com/rue89/rue89...-ethiques.html

Franchement ça vend tellement du rêve !

Pucer ses enfants ou des personnes âgés pour les retrouver si elles se perdent, ouvrir des portes !

4  0 
Avatar de Lyons
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/02/2017 à 11:12
Ma carte d'accès est dans mon porte-monnais avec mon argent, mes papiers d'identité, mon abonnement de transport public... tous les trucs sans lesquels je peux de toute manière pas me déplacer, et par conséquent que je n'oublie pas. L'argument du badge oublié est vraiment très mauvais penser à ses affaires quand on va travailler fait aussi partie du métier, ça ne me viendrait pas à l'idée d'y aller sans mon ordi puis de me dire "Ah merde s'il était implenté sous ma peau ça serait pas arrivé"
2  0