L'IA et la robotique vont générer près de 60 millions d'emplois de plus qu'elles en détruiront d'ici 2022
Selon un rapport du World Economic Forum

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Dans un rapport publié lundi dernier, le World Economic Forum (WEF), une fondation suisse à but non lucratif, a établi une estimation selon laquelle la robotique et l’intelligence artificielle généreraient 58 millions d’emplois de plus qu’elles n’en coûteront au cours des cinq prochaines années. Ainsi, selon le rapport « The Future of Jobs 2018 », d’ici 2022, les technologies d’automatisation et d’intelligence artificielle pourraient entraîner la suppression de 75 millions d’emplois.

Pendant ce temps, elles pourraient potentiellement en créer 133 millions. Le rapport précise cependant que la qualité, l’emplacement et le format de ces nouveaux emplois pourraient subir de grosses modifications, suggérant ainsi que l’offre d’emploi permanent à temps plein pourrait éventuellement diminuer. Certaines entreprises pourraient opter pour les travailleurs temporaires, les travailleurs indépendants ou encore les entrepreneurs spécialisés, tandis que d’autres pourraient opter pour l’automatisation tous azimuts des tâches.


Les machines devraient effectuer 42 % de toutes les tâches actuelles sur les lieux de travail d’ici 2022 contre les 29 % en ce moment, selon les quelques 300 entreprises interrogées par le WEF. Ce qui implique que d’ici 2022, les hommes n’effectueront que 58 % des heures de travail. Les dirigeants d’entreprises interrogés pour les besoins du rapport représentent plus de 15 millions d’employés et 20 économies développées et émergentes, ce qui donne une idée de la diversité de l’échantillon d’étude.

Environ la moitié de ces entreprises s’attendent à ce que le nombre de leurs employés à temps plein diminue au cours des prochaines années, mais les perspectives de création d’emplois restent positives. « L’automatisation pourrait donner un coup de pouce à la productivité des entreprises, mais celles-ci devront investir dans leurs employés pour rester compétitives. Il y a un impératif à la fois moral et économique. Sans approches proactives, les entreprises et les travailleurs risquent de perdre le potentiel économique de la quatrième révolution industrielle », affirme Saadia Zahidi, la directrice du centre pour la nouvelle économie et la société du WEF.

Précisons à toutes fins utiles que la quatrième révolution industrielle fait essentiellement référence à la manière dont les technologies vont modifier la vie sociale et professionnelle des hommes. « En fin de compte, si les entreprises pouvaient gérer efficacement la mise à niveau des compétences des travailleurs existants et répartir les tâches entre les employés et les machines, elles créeraient une opportunité de croissance plus élevée de la productivité », conclut le rapport.

Presque indignés, les internautes se sont prononcés sur la question. Pour la plupart d’entre eux, il est trop facile d’avancer des chiffres faramineux, mais la vraie question serait celle-ci : si les entreprises arrivent réellement à créer tous ces emplois, pour qui seront-ils ? Pour les travailleurs dont les emplois viennent d’être volés par une machine ou pour les ingénieurs hautement compétents et spécialisés nécessaires à l’entretien de ces machines ?

Plus de détails dans le rapport « The Future of Jobs 2018 »

Source : CNBC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Croyez-vous que l'IA et la robotique vont créer bien plus d'emplois qu'elles en détruiront ?

Voir aussi

Les robots ne représenteraient pas une si grande menace pour l'emploi et c'est surtout le cas en Afrique selon un journaliste

Une banque suédoise ayant opté pour l'automatisation poussée réalise des bénéfices record, le secteur bancaire prochain eldorado de l'automatisation ?

McKinsey rapporte que l'automatisation supprimera 400 à 800 millions d'emplois d'ici 2030 et 375 millions de travailleurs devront se reconvertir

Une étude révèle que l'automatisation pourrait détruire plus de 2 millions d'emplois en France mais va-t-elle en créer beaucoup plus ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 6:46
Comme chaque "étude" allant en ce sens, c'est complètement bidon, jamais le travail de maintenance des IA ne pourra couvrir les emplois perdus remplacés par l'automatisation.
Et ça c'est seulement pour le travail peu qualifié. Les IA vont de plus en plus remplacer les humains dans les tâches qu'on leur considérait comme réservée il y a quelques années : processus créatif, planification, développement logiciel ...

Attention, je ne dis pas qu'il s'agit d'une mauvaise chose. C'est le rôle des IA de libérer les humains des tâches fastidieuses pour leur laisser le temps de se consacrer à des activités plus épanouissantes, mais encore faut-il réformer la société pour redistribuer les richesses créées par celles-ci.
Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 8:29
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
C'est le rôle des IA de libérer les humains des tâches fastidieuses pour leur laisser le temps de se consacrer à des activités plus épanouissantes, mais encore faut-il réformer la société pour redistribuer les richesses créées par celles-ci.
Pour ceux qui auraient de la peine à imaginer ce que peut représenter "des activités plus épanouissantes", il suffit d'aller visiter une banlieue française style "quartiers nord de Marseille": On y trouve plein de jeunes dynamiques qui sans tâches bassement fastidieuses ont tout loisir de développer leur qualités humaines...

Pour le reste, l'avenir le dira... On a droit toutes les semaines à des "études" qui disent tout et son contraire avec cependant un point commun: On ne connaît jamais la démarche qui permet à l'étude d'en arriver à l'une ou l'autre conclusion.

Personnellement, je ne vois pas sur quelle base je pourrai conclure à un quelconque nombre d'emplois perdus et mieux encore à un quelconque nombre d'emplois gagnés!
Avatar de sergio_is_back sergio_is_back - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 9:06
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
Comme chaque "étude" allant en ce sens, c'est complètement bidon, jamais le travail de maintenance des IA ne pourra couvrir les emplois perdus remplacés par l'automatisation.
Et ça c'est seulement pour le travail peu qualifié. Les IA vont de plus en plus remplacer les humains dans les tâches qu'on leur considérait comme réservée il y a quelques années : processus créatif, planification, développement logiciel ...

Attention, je ne dis pas qu'il s'agit d'une mauvaise chose. C'est le rôle des IA de libérer les humains des tâches fastidieuses pour leur laisser le temps de se consacrer à des activités plus épanouissantes, mais encore faut-il réformer la société pour redistribuer les richesses créées par celles-ci.
La vérité c'est que personne n'en sait rien. Tous les trois jours on voit une étude qui donne de nouveaux chiffres dans un sens ou dans l'autre...

Pour paraphraser Coluche : "La prédiction est une science difficile, surtout quand elle concerne l'avenir" !!!
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 9:23
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Le rapport précise cependant que la qualité, l’emplacement et le format de ces nouveaux emplois pourraient subir de grosses modifications, suggérant ainsi que l’offre d’emploi permanent à temps plein pourrait éventuellement diminuer.
Ah ben peut être qu'en faisant des semaines de 4h il y aurait moyen de créer des emplois. (au lieu d'embaucher 1 personne t'en emplois 10)

Là comme c'est la mode du libre échange, les usines de robots iront là où il y a le moins de taxes, de charges, de lois sur l'environnement. (donc pas en France)
Arrêtez de croire qu'on va taxer les robots, alors que les grosses entreprises dépensent beaucoup d'argent pour faire de l'optimisation et de l'évasion fiscale.
On ne pourra pas non plus taxer les produits fabriqué par des robots, parce que nous sommes contre les taxes douanières...

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
si les entreprises arrivent réellement à créer tous ces emplois, pour qui seront-ils ? Pour les travailleurs dont les emplois viennent d’être volés par une machine ou pour les ingénieurs hautement compétents et spécialisés nécessaires à l’entretien de ces machines ?
Il ne faut pas beaucoup d'humains pour s'occuper de beaucoup de machines.
Et les outils s'amélioreront petit à petit, au bout d'un moment il y aura des robots de maintenance plus efficace que les humains.

Citation Envoyé par Sodium Voir le message
C'est le rôle des IA de libérer les humains des tâches fastidieuses pour leur laisser le temps de se consacrer à des activités plus épanouissantes, mais encore faut-il réformer la société pour redistribuer les richesses créées par celles-ci.
Tiens c'est sympa ça sonne communiste.
Mais c'est un rêve : "redistribuer les richesses" dans le monde d'aujourd'hui ?
Les plus riches ont accaparé 82% de la richesse mondiale en 2017
«Le boom des milliardaires n’est pas le signe d’une économie prospère, mais un symptôme de l’échec du système économique», a affirmé la directrice d'Oxfam Winnie Byanyima, lors de la publication du rapport intitulé Récompenser le travail, pas la richesse à la veille de l’ouverture du World Economic Forum (WEF) à Davos. «On exploite les personnes qui fabriquent nos vêtements, qui assemblent nos téléphones portables et cultivent les aliments que nous mangeons, afin de garantir un approvisionnement constant en produits pas chers, mais aussi pour grossir les profits des entreprises et leurs riches investisseurs», s’est-elle insurgée dans un communiqué.
Le pouvoir appartiens aux grandes entreprises pourquoi elle se sacrifieraient, elles cherchent à augmenter leur profits.

Et arrêter avec votre délire de "le revenu universel va donner du temps pour faire des activités plus épanouissantes", est-ce que vous avez l'impression que les gens au RSA s'épanouissent ?

Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
La vérité c'est que personne n'en sait rien.
Ouais mais c'est quand même plus facile de citer des métiers qui vont disparaitre que des métiers qui vont apparaître.
Il faudrait trouver des métiers qui peuvent être fait par des humains sans qualification, mais pas par des machines.
Avatar de onilink_ onilink_ - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 10:07
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ah ben peut être qu'en faisant des semaines de 4h il y aurait moyen de créer des emplois. (au lieu d'embaucher 1 personne t'en emplois 10)

Là comme c'est la mode du libre échange, les usines de robots iront là où il y a le moins de taxes, de charges, de lois sur l'environnement. (donc pas en France)
Arrêtez de croire qu'on va taxer les robots, alors que les grosses entreprises dépensent beaucoup d'argent pour faire de l'optimisation et de l'évasion fiscale.
On ne pourra pas non plus taxer les produits fabriqué par des robots, parce que nous sommes contre les taxes douanières...
Je n'en serais pas si sur, plus le temps passe et moins une entreprise aura d’intérêt a se délocaliser dans un pays comme la Chine, qui gagne en richesse et donc ne voudra pas forcement se laisser exploiter.
C'est assez dur de prévoir sur le long terme a ce niveau.
Puis si la robotique devient vraiment accessible, je doute que TOUTES les entreprises françaises se délocalisent...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il ne faut pas beaucoup d'humains pour s'occuper de beaucoup de machines.
Et les outils s'amélioreront petit à petit, au bout d'un moment il y aura des robots de maintenance plus efficace que les humains.
Oui enfin, si tu te projettes aussi loin il y aura des robots conscients pour remplacer l'humain tout court
Mais quand tu fais un tour dans les usines ultra modernes t'as toujours un paquet de personnel, que ce soit pour la maintenance, juste pour vérifier que tout fonctionne bien, ou encore pour faire des tâches que les machines ont du mal a faire, ou qui sont juste plus rentables a faire faire a un humain...

Faut pas oublier une chose, l'être humain ça coûte pas si cher, et peut très facilement s'adapter à une multitude de tâches.
On est encore très loin d'avoir des robots aussi flexibles (puis rien ne dit que ça coûtera pas plus cher qu'employer un humain quand on en aura).

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Et arrêter avec votre délire de "le revenu universel va donner du temps pour faire des activités plus épanouissantes", est-ce que vous avez l'impression que les gens au RSA s'épanouissent ?
Le but du RSA c'est pas de s’épanouir... c'est de survivre.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 10:30
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Je n'en serais pas si sur, plus le temps passe et moins une entreprise aura d’intérêt a se délocaliser dans un pays comme la Chine, qui gagne en richesse et donc ne voudra pas forcement se laisser exploiter.
La Chine profite du fait qu'elle soit l'usine du monde.
C'est comme ça qu'elle est devenue le première puissance économique mondiale.

Mais le truc c'est surtout que le projet de certain c'est de taxer les robots pour financer un revenu universel.
Par conséquent les grosses entreprises vont bricoler pour ne pas payer d'impôts (la solution la plus simple c'est d'aller dans un pays où la taxe n'existe pas).

Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Mais quand tu fais un tour dans les usines ultra modernes t'as toujours un paquet de personnel
Ouais mais ça représentera toujours beaucoup moins de monde que d'avoir des opérateurs humains sur les machines.

Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
On est encore très loin d'avoir des robots aussi flexibles (puis rien ne dit que ça coûtera pas plus cher qu'employer un humain quand on en aura).
Un jour ce sera un investissement rapidement rentable.

Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Le but du RSA c'est pas de s’épanouir... c'est de survivre.
Le revenu universel sera une sorte de RSA.
Avatar de Sodium Sodium - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 10:34
La vérité c'est que personne n'en sait rien. Tous les trois jours on voit une étude qui donne de nouveaux chiffres dans un sens ou dans l'autre...
On n'a pas encore été foutu de remplacer les emplois détruits par les débuts de l'informatique, anticiper les changements que vont provoquer les progrès actuels de l'IA n'est donc pas bien compliqué.

On nous dit que cela va créer plus d'emploi pour du personnel qualifié, sauf que :

- Le personnel qualifié d'aujourd'hui est le personnel non qualifié d'hier, donc plus d'études pour arriver au même salaire
- Ce n'est pas parce que les IAs sont de plus en plus intelligentes que les étudiants vont devenirs plus aptes à faire de longues études. Il y aura toujours autant d'élèves qui sortent du système sans même parfois le BAC.
- Faire de études ça coûte cher et ça fait des années de salaire en moins. Même un élève assidu et motivé n'aura pas forcément la possibilité de les faire

Quelques exemples de métiers qui vont disparaître dans un futur proche :

- Traducteurs, transcripteurs etc
- Conducteurs de trains, camions, taxis etc
- Tout ce qui est analyse et comparaison de résultats
- Artistes pour des travaux simples (détourer une personne sur une photo, corriger un arrangement musical, retirer un élément d'une image ou d'une vidéo, etc, c'est à dire à peu près 95% de ce sur quoi les artistes arrivent encore à se faire rémunérer aujourd'hui)
- Les secrétaires pour tout ce qui est prise de rendez-vous, organisation de planning, etc
- Développement d'algorithmes, conversion d'idées simples en code

Ca ce sont quelques exemples pour la décénie à venir. Si l'on commence à se projeter d'ici la fin du siècle, il devient très compliqué d'imaginer un futur sans chômage de masse à moins de revoir complètement notre modèle économique avec par exemple la mise en place d'un revenu universel permettant à toute personne de vivre correctement sans activité professionnelle.
Avatar de 10_GOTO_10 10_GOTO_10 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 10:37
Dire que la robotisation va créer plus d'emplois qu'elle n'en supprime est économiquement d'une absurdité complète : S'il faut 15 personnes et des robots pour remplacer le travail de 10 personnes, alors autant garder les 10 personnes et ne rien faire. Si les entreprises automatisent c'est donc que ce postulat est faux et que c'est rentable d'automatiser.

Mon interrogation, c'est pourquoi il y a tout un tas d'études (celle-ci n'est pas la première) qui affirment cette contre-vérité ? Pourquoi il y a un tas de fondation, de "think tank", aux noms ronflants (mais totalement inconnus jusqu'à aujourd'hui) qui nous annoncent qui tout ira bien il ne faut pas s'inquiéter. J'ai l'impression qu'il y a une vaste campagne de désinformation pour rassurer la populace.

Autant je suis pour la robotisation et l'automatisation (l'informatique en général en fait partie), autant il ne faut pas se leurrer. Il y aura forcément moins de travail pour les humains, et il est urgent d'anticiper et d'inventer un modèle de société qui prenne en compte ce paramètre.
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 10:38
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
La Chine profite du fait qu'elle soit l'usine du monde.
C'est comme ça qu'elle est devenue le première puissance économique mondiale.

Mais le truc c'est surtout que le projet de certain c'est de taxer les robots pour financer un revenu universel.
Hé ben tu vois, c'est à peu près dans le sens de ce que je dis dans l'autre fil où tu mets le smiley
T'es pas logique avec toi-même, c'est dur pour nous...

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Par conséquent les grosses entreprises vont bricoler pour ne pas payer d'impôts (la solution la plus simple c'est d'aller dans un pays où la taxe n'existe pas).
Plus de pays --> plus de magouilles ("plus" dans le sens "zéro", pas "plusss")
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 10:45
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
T'es pas logique avec toi-même, c'est dur pour nous...
Je suis Français je ne suis pas Chinois.
Je préférerais qu'il y a ait + d'usines en France.

Là les USA essaient de se défendre face à la Chine, en augmentant un peu certaines taxes.
Les USA veulent faire revenir des jobs chez eux.

Le mondialisme profite à certaines personnes, mais ça ne me profitera jamais, donc je ne vais pas le soutenir...
J'en ai rien à foutre des Chinois (sauf si on se retrouve dans la même équipe lors de la prochaine guerre).

Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Plus de pays --> plus de magouilles
Un gouvernement mondial serait fait pour les multinationales.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil