Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des chercheurs expliquent avec précision comment la lumière bleue des écrans d'ordinateurs cause la cécité
Dans une publication

Le , par Patrick Ruiz

67PARTAGES

16  0 
On savait déjà que la lumière bleue issue des écrans des outils numériques (téléviseurs, ordiphones, tablettes, etc.) dont on fait usage au quotidien est dangereuse pour la vue. Grâce à une publication de chercheurs liés à une université publique américaine, on a plus de précisions sur la mécanique qui conduit à une perte de la vue suite à une exposition à ces rayonnements (de longueurs d’onde comprises entre 380 et 500 nanomètres).

« Ce n'est un secret pour personne que la lumière bleue nuit à notre vision en endommageant la rétine de l'œil. Nos expériences expliquent comment cela se produit, et nous espérons que cela mène à des thérapies qui ralentissent la dégénérescence maculaire, comme un nouveau type de gouttes ophtalmiques », a déclaré le Dr Ajith Karunarathne.

De façon brossée, une exposition de l’œil à la lumière bleue met ce dernier dans une posture d’attaque contre lui-même. Son exposition à ces rayonnements provoque le déclenchement de réactions rétiniennes qui entraînent l’apparition de molécules chimiques toxiques au sein des cellules photoréceptrices. Il s’en suit la mort progressive de ces dernières qui correspond à l’installation de la dégénérescence maculaire. En substance, c’est la molécule responsable de la captation de la lumière – le rétinal – qui, lorsque bombardée par la lumière bleue, génère de la lipofuscine – une molécule qui a le potentiel d’endommager des structures de cellules.


Quelles implications dans une société hyper connectée ?

« Nous sommes exposés en permanence à la lumière bleue », souligne une nouvelle fois le Dr Ajith Karunarathne. C’est le cas, premièrement au travers du soleil, mais aussi via les écrans d’ordinateur (ou de TV), des smartphones, des tablettes, etc. dans une société désormais hyper connectée. Dans le noir, la dose d’exposition à ces rayonnements est la plus importante (il n’est donc pas conseillé d’utiliser ces appareils dans de telles conditions).


Ainsi, même si l’étude fait dans le détail en ce qui concerne la chimie qui mène à l’une des formes de la dégénérescence maculaire, elle laisse un vide quant à ce qui concerne la vitesse à laquelle un sujet peut être frappé de cécité. Dans le but de compléter leur publication en ce qui concerne ce pan, les chercheurs sont déjà lancés dans la mesure des rayonnements lumineux issus des appareils dont on fait usage dans la sphère des technologies de l’information.

La dégénérescence maculaire est la première cause de malvoyance dans les pays développés pour les personnes âgées de plus de 50 ans. En d’autres termes, il s’agit d’un mal qui peut apparaître chez des quinquagénaires ; le processus est donc graduel. Toutefois, l’usage croissant des appareils dotés d’écrans est susceptible d’amplifier le mal et même, de le voir survenir plus tôt. En effet, les plus jeunes (enfants de moins de 14 ans) sont de plus en plus exposés à cette lumière bleue que leur cristallin n’est pas encore armé pour filtrer de façon efficace.

Source : UT news

Et vous ?

Que pensez-vous de cette publication ?

À combien d’années êtes-vous rendus devant un écran d’ordinateur ? Que faites-vous pour que ces rayonnements n’aient pas d’impact négatif sur votre vue ?

Quelles précautions prenez-vous à domicile avec votre progéniture ?

Voir aussi :

Des chercheurs de l'université du Michigan conçoivent le plus petit « ordinateur » au monde et détrônent par la même occasion IBM avec Salt

Des chercheurs découvrent une campagne de phishing durant laquelle des conversations authentiques sont détournées pour diffuser des malwares

Des chercheurs Australiens créent un nouveau modèle de reconnaissance faciale 3D capable de reconnaitre des sujets portant des lunettes ou grimaçant

Des chercheurs de Harvard ont créé un nouvel algorithme d'optimisation qui augmente de manière exponentielle la vitesse de calcul des ordinateurs

Des chercheurs savent déterminer la localisation d'un possesseur de smartphone Android même lorsque le GPS est désactivé

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de arond
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/08/2018 à 9:26
Ce serait intéressant de tester la chose suivante :

2h d'écran sans f.lux et 2h d'écran avec f.lux à chaque fois avec un capteur au niveau des yeux pour mesurer la lumière bleue et voir si sa change vraiment quelque chose
6  0 
Avatar de sam_XIII
Membre averti https://www.developpez.com
Le 10/08/2018 à 8:42
Pour ma part j'utilise f.lux (https://justgetflux.com/) mais je pense que c'est plus pour me rassurer, je n'ai aucune idée de l'effet réel.
5  0 
Avatar de wolinn
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/08/2018 à 14:54
L'article initial ne prétend nullement que la lumière bleue des écrans d'ordinateurs "cause la cécité"...
Ce serait bien d'éviter les titres à sensation.

Par ailleurs, l'émission en lumière bleue des écrans est très inférieure aux seuils d'exposition présentant un risque pour la rétine tels que définis dans la norme de sécurité photobiologique EN-62471, seuils qui sont eux-mêmes basés sur des études, et assortis de marges de sécurité.
Cette norme est utilisée pour évaluer les risques de lésions oculaires par des dispositifs d'éclairage à diodes (en particulier), et ces vérifications sont pertinentes pour des dispositifs bien plus lumineux que les écrans d'ordinateur.
Si vous regardez en direct une diode de 1 W et fermez ensuite les yeux, vous continuez à la voir plusieurs minutes après éblouissement, ce qui est bien une indication qu'il s'est passé quelque chose de stressant au niveau de la rétine. C'est bien dans ce type de situation que la lumière bleue peut être dangereuse, et encore plus lorsqu'il n'y a pas de composante blanche provoquant assez tôt le réflexe de fermeture de la paupière.

L'explication des processus chimiques est intéressante, mais cet article ne m'apprend rien de pratique parce qu'il ne fournit aucune valeur de dose, aucune valeur de luminance qui pourrait être comparée à celle des écrans.
Evitez de regarder le ciel bleu, ça peut être dangereux, et restez chez vous en fermant bien les volets.
5  0 
Avatar de Argryn
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/08/2018 à 15:11
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
*snip* mais j'attends de voir...
C'est pas plutôt l'inverse qui risque de se produire du coup ? ->[]
4  0 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/08/2018 à 13:59
Ce qui est connu, c'est surtout que la lumière bleue est très nuisible pour le sommeil, car elle serait responsable d'une réduction du taux de mélatonine... et quelqu'un qui dort moins prend un risque pour sa santé.

Réduire le bleu pour le soir et la nuit est donc très important. Tous les OS modernes proposent des options pour cela, et pour les autres il existe des logiciels afin d'ajuster la teinte à certaines heures.

Et pour vos outils de développement, qui n'est pas encore passé sur un "dark mode" ?
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 10/08/2018 à 17:40
Citation Envoyé par BenaeSan Voir le message
Bonjour,
j'avais posé la question à un ophtalmo et à un opticien, d'après eux ce n'est pas avéré que la lumière bleue abime la vue, c'était plus marketing qu'autre chose.
De même, il y avait un reportage sur Arte, j'ai plus le nom mais je rechercherais, qu'y expliquait qu'a l'inverse, le manque de lumière bleue provoqué une déformation du globe oculaire ce qui entraine la myopie.

Alors bon, je sais plus trop qui croire
C'est pourtant facile, d'abord écouter le médecin (ophtalmo). Même s'il peut arriver qu'il se trompe son but n'est jamais de te refourguer des filtres pour vivre et il ne manquera jamais de client.

Un peu comme avec le nutella, les toubibs disent qu'il faut absolument fuir l'huile de palm (très mauvais pour les artères) et ferrero te fait une pub disant que c'est très sain
Ou comme avec l'alcool, tout les mois il y a un article qui te sort ses bienfaits sur l'organisme alors que les toubibs sont tous d'accord pour dire que c'est toxique. Ce mois-ci c'est pour dire qu'on devient dément avec l'âge si on en boit jamais. ça change du vin bon pour le coeur (alors que les cardiologue disent l'inverse). Ca me fait penser au lobby du tabac qui sortait des études pour démontrer les bienfaits du tabac
3  0 
Avatar de arond
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/08/2018 à 11:14
Citation Envoyé par BenaeSan Voir le message
Bonjour,
j'avais posé la question à un ophtalmo et à un opticien, d'après eux ce n'est pas avéré que la lumière bleue abime la vue, c'était plus marketing qu'autre chose.
De même, il y avait un reportage sur Arte, j'ai plus le nom mais je rechercherais, qu'y expliquait qu'a l'inverse, le manque de lumière bleue provoqué une déformation du globe oculaire ce qui entraine la myopie.

Alors bon, je sais plus trop qui croire
Alors premièrement je vais donner une info : le corps humain est prévu pour une certaine quantité d'élements à recevoir trop d'un élément ou zéro d'un élément provoquera des dégâts (example : pas d'eau / beaucoup trop d'eau, pas chaleur / trop de chaleur)

Donc normal que trop ou pas assez de lumière bleue provoque des effets. La question c'est est ce que l'utilisation d'écran 24h/24h 7j/7j va provoquer des effets négatifs notables.

Pero j'utilise f.lux (je suppose qu'il fait effet) au boulot parce que je fais rien qui nécessite de la précision des couleurs et à la maison je le coupe pour jouer

Mon ophtalmo à moi qui est semble-t-il très compétent (je suis un cas spécial au niveau des yeux) m'avais dis que la lumière bleue ne posait pas de problème donc pour l’instant je part du principe que c'est le cas.
2  0 
Avatar de SimonDecoline
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/08/2018 à 11:20
Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
J'utilise f.lux aussi depuis de nombreuses années, après avoir eu de violent mal de crane et une hypersensibilité à la lumière j'ai adopté ce logiciel. Quand on travail de très longue journée sur l'écran , que l'on travail parfois dans le noir il est nécessaire d'adapter l'écran.
Sinon, il y a linux : texte vert + fond noir = 0 lumière bleue.
Ok, je sors...
2  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/08/2018 à 7:25
Citation Envoyé par bonk85 Voir le message
Pour ma part, j'utilise mon ordinateur portable 14 a 16 heures par jour. Du coup ces derniers temps j'ai commence vraiment a m'inquieter en ce qui concerne les effets secondaires que peut avoir la lumiere sur ma vision. C'etait meme prevu d'aller consulter un specialiste pour qu'il me prescrive des verres.
Je voulais savoir s'il existe vraiment des verres particuliers utilises pour les ecrans afin d'attenuer les effets des rayons nuisibles a la vision?
Oui j'en porte en alternance avec des lentilles de contact et ils sont plus cher, mais efficaces donc les rayonnement bleus des écrans... c'est en tout cas ce que mon opticien prétend.

De là à croire que ta vue va cesser de se dégrader parce que tu portes de tels verres... disons qu'au mieux elle se dégradera plus lentement. Donc passes plus de temps dehors et prend l'habitude de regarder le paysage, de regarder de loin et de prêt.
2  0 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/08/2018 à 9:30
On parle beaucoup d'écrans, mais quelle est la situation de ceux qui conduisent la nuit, dans une voiture "basse", et qui doivent croiser des véhicules de plus en plus hauts (SUV, 4x4, monospace, etc...) avec des phares modernes (souvent LED avec toutes les composantes de la lumière bleue) ? Que dire des véhicules qui ne respectent pas les distances de sécurité et qui vous collent leurs phares sur votre lunette arrière ? Je pense que quelques minutes de conduite dans ces conditions sont aussi fatigantes pour les yeux que toute une journée devant un écran. La nuit l’œil devrait pouvoir s'adapter à la luminosité plus faible, mais c'est impossible avec les projecteurs installés de nos jours, souvent mal réglés, et utilisés par des conducteurs qui ne respectent rien.

Bref, c'est un peu hors sujet, mais il ne faut pas oublier que les phares des voitures actuelles utilisent des technologies similaires à celle des écrans, et sont capables de causer une cécité (au moins temporaire) en quelques secondes ou minutes.
2  0