Des chercheurs de l'université du Michigan conçoivent le plus petit « ordinateur » au monde
Et détrônent par la même occasion IBM avec Salt

Le , par Olivier Famien

60PARTAGES

16  0 
En 2008, les chercheurs de l’université du Michigan ont effectué une percée technologique en mettant au point un processeur miniaturisé à faible consommation énergétique nommé Phoenix. Disposant d’une taille de 915 x 915μm2, le processeur Phoenix offre une tension de fonctionnement ultra basse et un mode de veille unique qui se traduit par une consommation moyenne de seulement 500 pW. Pour se faire une idée, il faut savoir que 1 pW est la consommation énergétique moyenne d’une seule cellule humaine.

À partir de cette trouvaille, les chercheurs de l’université du Michigan ont poussé encore plus loin leurs recherches et sont parvenus à sortir en 2014, le plus petit ordinateur jamais conçu, le Michigan Micro Mote (M3). Battant tous les records d’ordinateur en termes de petitesse et de basse consommation énergétique, le M3 a trouvé sa place au Computer History Museum de Mountain View, en Californie (le musée d’histoire des ordinateurs) auprès d’environ 150 autres ordinateurs.

Loin d’effrayer certains chercheurs du domaine, le M3 aura plutôt suscité des émules dans ce secteur de niche. Trois ans plus tard, et plus précisément au mois de mars dernier, IBM a annoncé avoir battu le record du M3 en concevant un ordinateur encore plus petit, le Salt.

Il faut souligner que le Michigan Micro Mote dispose d’une taille de 2x2x4 mm, tandis que celui d’IBM repose sur une surface de 1 mm2. En outre, bien que ces deux ordinateurs versent dans l’ultra petit format, une différence de taille quand même est à noter. Le Michigan Micro Mote a un fonctionnement similaire à celui des ordinateurs conventionnels. Lorsqu’il n’est pas alimenté en électricité, les données stockées sur l’appareil sont conservées. Une fois qu’il est allumé, les données sont à nouveau disponibles. Mais pour ce qui est du Salt d’IBM, dès qu’il est éteint, toutes les données sont effacées. En dépit de cette limite, le Salt tient son record avec sa taille de 1 mm2, sa mémoire statique SRAM, son processeur composé de milliers de transistors, et ses interfaces de communication.


Après qu’IBM a mis environ trois ans pour détrôner l’invention des chercheurs de l’université du Michigan, l’on pourrait à juste titre se donner un intervalle de temps similaire avant de voir une nouvelle avancée dans ce domaine. Mais loin de là. En effet, les chercheurs de l’université du Michigan viennent de ravir la place d’IBM avec un nouvel « ;ordinateur ;» qui mesure 0,3 mm d’un côté. Comparé à l’appareil d’IBM, ce dernier mesure 1/10éme de la taille de Salt. Pour avoir une meilleure représentation de la taille de l’objet, vous pouvez vous référer à l’image ci-dessous avec à gauche un grain de riz et à droite le nouvel appareil des chercheurs de l’université du Michigan.


Ce nouveau « ;micro-ordinateur ;» ou plutôt « nano-ordinateur ;» dispose de RAM et de cellules photovoltaïques. Comme tout ordinateur, il intègre un processeur Cortex-M0+ et des émetteurs et récepteurs sans fil. Les chercheurs soulignent qu’en raison de sa taille trop petite pour supporter des antennes radio conventionnelles, l’appareil reçoit et transmet les données avec la lumière. Une station de base fournit de la lumière pour l’alimentation et la programmation et ensuite il reçoit les données.

Toutefois, comme l’ordinateur Salt d’IBM, ce nouvel appareil ne conserve pas les données une fois éteint. Avec cette disposition, David Blaauw, professeur d’ingénierie électrique et informatique à l’université du Michigan, explique qu’ils ne sont pas surs si ce type d’appareils devrait être appelé ordinateur.

Mais dans tous les cas, peu importe le nom que l’on pourrait lui donner, de nombreuses applications sont déjà envisagées dans divers domaines comme la médecine (pour la détection de la pression à l’intérieur de l’œil, le diagnostic du glaucome, l’étude du cancer), la biochimie, les hydrocarbures et bien d’autres domaines encore.

Source : University of Michigan

Et vous ?

Quels commentaires faites-vous de cette course à la miniaturisation ;?

La technologie va-t-elle dans le bon sens ;?

Ou commence-t-elle à perdre tout son sens ;?

Voir aussi

Think 2018 : IBM présente un ordinateur de taille comparable à un grain de sel et doté de la puissance d’un x86 des années 90
TOrange Pi zero : une nouvelle carte mère pour nano PC est disponible au prix de 6,40 euros, pourra-t-elle détrôner les Raspberry Pi ;?
TJaguarBoard : un mini PC monocarte basé sur l’architecture x86 et annoncé plus performant que le Raspberry Pi
TODROID-C2, un nouvel ordinateur à carte unique de 40 $, plus rapide avec deux fois plus de mémoire que le dernier modèle de la famille Raspberry Pi
Tmicro:bit : un nouveau concurrent de Raspberry Pi qui débarque gratuitement chez un million d’élèves britanniques pour les encourager à programmer

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fusoy
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/06/2018 à 10:55
Ça devient compliqué de brancher un câble USB
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/06/2018 à 12:34
Il faut mettre combien de ces machines en réseau pour égaler un supercalculateur ?
Avatar de archqt
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/06/2018 à 15:42
L'intérêt que j'y vois est de pouvoir faire un ordinateur autonome qui prendra son énergie des ondes radios ou lumères environnant. Du coup pour l'IoT cela serait top, on pourrait mettre des capteurs partout sans se soucier de l'alimentation.
Avatar de mm_71
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/06/2018 à 18:00
Ce qui manque cruellement ce sont les capacités de la bête. Je doute qu'on puisse y faire tourner open office
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/06/2018 à 7:18
Citation Envoyé par mm_71 Voir le message
Ce qui manque cruellement ce sont les capacités de la bête. Je doute qu'on puisse y faire tourner open office
Ouais, j'suis même sûr qu'on ne peut pas y faire tourner le dernier Skyrim en 4K 60 fps, c'est nul.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web