WhatsApp va-t-il enfin faire gagner de l'argent à Facebook ?
Le service de messagerie sera payant pour certaines entreprises

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Par quels moyens préférez-vous communiquer avec les entreprises ?
Acheté pour 19 milliards de dollars hors dette en 2014, WhatsApp n'a pas matériellement contribué aux entrées de Facebook jusqu'à présent. Cependant, hier, WhatsApp a déclaré qu'il élargit la façon dont les entreprises peuvent se connecter avec les gens sur sa messagerie qui revendique déjà plus de 1,5 milliard d’utilisateurs.

« Comme nous l'avons annoncé l'année dernière, WhatsApp développe de nouveaux outils pour aider les personnes et les entreprises à mieux communiquer. WhatsApp Business, depuis son lancement, est reconnu comme un moyen plus simple et rapide de discuter avec une entreprise que par appel ou e-mail. Aujourd'hui, nous étendons notre support aux entreprises qui ont besoin d'outils plus puissants pour communiquer avec leurs clients », pouvons nous lire sur le billet de blog daté du 1er août.

Voici comment interagir avec une entreprise :
  • Demander des informations utiles : Lorsque vous avez besoin d'une confirmation de livraison ou d'une carte d'embarquement, vous pouvez donner votre numéro de téléphone mobile à une entreprise, via son site Web ou directement en magasin, afin que vous soient envoyées les informations sur WhatsApp.
  • Démarrer une discussion : Il se peut que voyiez un bouton Cliquer pour discuter sur un site Web ou sur une publicité Facebook pour envoyer rapidement et facilement un message à une entreprise.
  • Obtenir de l'assistance : Il se peut que certaines entreprises offrent une assistance en direct sur WhatsApp, en répondant aux questions relatives à leurs produits ou en aidant à résoudre d'éventuels problèmes.

WhatsApp précise :

« En suivant cette approche, vous continuerez à contrôler complètement les messages que vous recevez. Les entreprises devront payer pour envoyer certains messages, ce qui les poussera à être plus regardantes et vos discussions ne seront pas saturées. De plus, les messages resteront chiffrés de bout en bout et vous pourrez toujours bloquer une entreprise en un clic.

« De nouvelles entreprises rejoindront progressivement WhatsApp. Pour ce faire, nous travaillerons directement avec des centaines d'entreprises et quelques entreprises soigneusement choisies spécialisées dans la gestion de la communication clients ».


L’API Business WhatsApp est présentée comme un outil adressé aux moyennes et grandes entreprises pour améliorer la communication avec leurs clients dans le monde. Pour les petites entreprises, WhatsApp propose d’autres solutions comme l’application WhatsApp Business, spécialement conçue pour elles.

Selon le Wall Street Journal, les entreprises seront facturées entre un demi-penny (0,005 £) et 9 centimes de livre pour chaque message livré à un client potentiel. WhatsApp va également lancer également des annonces dans sa fonction Statut, un outil similaire aux Stories d’Instagram qui permet de publier de courtes vidéos (limitées à 30 secondes), des photos mais aussi simplement des messages qui vont s’autodétruire 24 heures plus tard.

Sur son blog dédié au « business », Facebook précise que les messages ne devront pas être promotionnels, qu’ils seront cryptés comme tous les messages WhatsApp et que l’on pourra à tout moment bloquer l’entreprise pour ne plus recevoir de messages.

L’entreprise pourra répondre gratuitement aux requêtes de ses clients sous 24 heures. Passé ce délai, les messages lui seront facturés, précise Facebook, qui indique avoir testé cette solution avec plus de 90 grandes entreprises comme Singapore Airlines ou Uber. Il était déjà possible de dialoguer avec des entreprises mais de façon assez rudimentaire, selon WhatsApp, qui veut donc rationaliser les échanges et en tirer des recettes.

Les utilisateurs de WhatsApp envoient environ 60 milliards de messages par jour, mais seulement un petit pourcentage est constitué d’échanges entre les entreprises et leurs clients. WhatsApp prévoit de permettre aux entreprises de contacter leurs clients et de vendre des annonces sur les autres propriétés de Facebook qui informent les utilisateurs de la possibilité de communiquer avec les entreprises via WhatsApp.

Les nouvelles fonctionnalités commerciales de WhatsApp viennent au moment où la croissance de Facebook connaît un essoufflement. Le réseau social a fait moins que les estimations des analystes dans ses résultats trimestriels la semaine dernière, ce qui a entraîné une chute de son stock.

Sources : WhatsApp, Wall Street Journal

Et vous ?

Que pensez-vous de cette idée ?
Avez-vous déjà communiqué par ce canal avec une entreprise ?
Quels sont les moyens de communication que vous préférez et pourquoi ?

Voir aussi :

Jan Koum, le co-fondateur de WhatsApp, annonce son départ de Facebook après un énième accrochage au sujet de la façon de traiter les données
L'État français s'appuie sur le logiciel de messagerie open source Riot et le protocole Matrix pour remplacer WhatsApp et Telegram
Google se prépare à lancer le remplaçant des SMS sur Android avec son projet Chat, pour rivaliser avec des applications comme WhatsApp
Scandale C.A. : des employés de Facebook mécontents souhaiteraient être mutés vers la division Instagram ou WhatsApp, pour des raisons d'éthique
L'un des fondateurs de WhatsApp appelle à quitter Facebook, suite au scandale lié à la fuite massive de données utilisées pour un profilage


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Golfy Golfy - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 04/08/2018 à 11:54
What's App était une bonne application et un abonnement à un euro était envisageable... avant le rachat par FaceBook.
La sécurisation de bout en bout avec SSL implique que le certificat d'un serveur est un des bouts : chez FaceBook en fait ! c'est le même principe avec TeamViewer... le tunnel chiffré va du terminal aux serveurs de Teamviewer et un autre tunnel part du PC aux serveurs de Teamviewer. Résultat, entre les deux tunnels, rien n'empêche l'espionnage !

Alors proposer aux entreprises de payer pour être espionné, c'est un comble ! Imaginez-vous les banques utiliser ce système ? pensez-vous que les centres militaires puissent un jour s'appuyer sur de tels systèmes ? évidemment, non. Alors pourquoi proposer que les communications soient lisibles directement sur une chaise, avec un pot de popcorn au FBI, à la NSA et autres organismes américains ?
Avatar de weed weed - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 04/08/2018 à 23:02
Citation Envoyé par Golfy Voir le message
La sécurisation de bout en bout avec SSL implique que le certificat d'un serveur est un des bouts : chez FaceBook en fait ! c'est le même principe avec TeamViewer... le tunnel chiffré va du terminal aux serveurs de Teamviewer et un autre tunnel part du PC aux serveurs de Teamviewer. Résultat, entre les deux tunnels, rien n'empêche l'espionnage !
1000% d'accord, cela me fait doucement rire l'argument du chiffrement d'autant plus quand c'est géré par une société du GAFAM

Citation Envoyé par Golfy Voir le message
Alors proposer aux entreprises de payer pour être espionné, c'est un comble ! Imaginez-vous les banques utiliser ce système ? pensez-vous que les centres militaires puissent un jour s'appuyer sur de tels systèmes ? évidemment, non. Alors pourquoi proposer que les communications soient lisibles directement sur une chaise, avec un pot de popcorn au FBI, à la NSA et autres organismes américains ?
Les particuliers utilisent de plus en plus whatsapp, voire depuis quelques temps, plus que les SMS. Je peux donc comprendre que les entreprises vont être intéressé pour communiquer par whatsapp.
J'ai découvert récemment que le site 20minutes permet de recevoir des brèves via whatsapp !

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil