Deux projets en cours pourraient permettre de ressusciter l'Amiga 4000 et l'Amiga 1200
Grâce à des mises à niveau matérielles

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
L’Amiga est une famille d’ordinateurs personnels commercialisée par Commodore International entre 1985 (avec la sortie de l’Amiga 1000) et 1994 (avec la mise en liquidation de Commodore-Amiga). À une époque où le matériel informatique pouvait encore être considéré comme rudimentaire, ces appareils avaient la particularité de proposer une interface graphique et le multitâche préemptif qui permet d’exécuter simultanément autant de programmes que la mémoire et le processeur peuvent supporter.

Les ordinateurs composant cette famille étaient très populaires à leur époque sur la scène démo, parmi les amateurs de jeux vidéo et dans l’industrie du cinéma et de la télévision, notamment parce qu’ils offraient à leurs utilisateurs un affichage plus coloré et plus fluide ainsi qu’un multitâche supérieur à ceux des produits concurrents. Ces machines pouvaient faire tourner des logiciels variés et exploitaient une interface graphique similaire à celle du Macintosh.

L’année dernière, les membres de l’équipe Apollo Accelerators, de fins connaisseurs des produits de cette famille, ont mis au point un kit d’évolution matériel pour les ordinateurs personnels Amiga. Ce dernier se présente sous la forme d’une carte d’extension ou système autonome et porte le nom de code Vampire V4. Il peut être utilisé pour booster la configuration et les performances des Amiga ou comme carte accélératrice pour toute la gamme d’Amiga, allant du 1000 au 4000.


Deux projets relativement nouveaux, menés par des membres populaires de la communauté Amiga, Paul Rezendes et John Chucky Hertell, seraient actuellement conduits pour donner un souffle de vie nouveau à l’Amiga 4000 et à l’Amiga 1200 : des versions 2.0 en somme. Les deux hommes ont décidé de remettre à niveau les cartes mères de ces systèmes d’une autre époque en y intégrant des composants plus récents.



Les premiers circuits imprimés destinés aux Amiga 4000 Replica sont prêts (PCB rouge). Ils ont été fabriqués en se basant sur l’architecture d’une carte originale et devront permettre l’introduction de futures mises à jour matérielles. Le projet Amiga 4000 Replica a été financé par une campagne de crowdfunding et sa réalisation confiée à une entreprise spécialisée dans le reverse engineering de circuits imprimés. John Chucky Hertell est, pour sa part, activement impliqué dans la conception du nouveau PCB de la Re-Amiga 1200 (PCB noir). Aucun de ces projets n’a encore été finalisé.

Source : Hothardware

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Nintendo fait supprimer sur GitHub des dépôts contenant un émulateur Game Boy Advance et des jeux associés, après avoir traduit deux sites en justice

Nintendo réclame des millions de $ à LoveROMs et LoveRETRO qui offrent en ligne des ROM de jeux, signal contre le piratage ou enrichissement déguisé ?

Les développeurs d’un émulateur WiiU reçoivent 24 ;000 dollars par mois pour leur travail, leur Patreon grimpe depuis la sortie de Zelda

La seconde vie des jeux vidéo, Sega Mega Drive Hub et autres Nintendo Virtual Console


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de ShigruM ShigruM - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 9:25
y'a t'il un intérêt autre que les classiques pour le fun/pour apprendre ? par exemple l'amiga a t'il une utilité en 2018 dans un marché de niche (militaire,aérospatial...) qui justifierait d'en faire des nouveaux ?
ou bien c'est juste un projet de passionné pour des passionné/geek
Avatar de stigma stigma - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 9:39
Personnellement, s'ils refaisaient des C64, je serais preneur. Nostalgie....
Avatar de LittleWhite LittleWhite - Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 9:58
Bah, y a bien le C64 Mini .
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 11:00
print "<3"
Avatar de Jiji66 Jiji66 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 11:47
Dans le genre antiquité ressuscitée il y a aussi ça :
https://www.altairduino.com/
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 12:13
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
y'a t'il un intérêt autre que les classiques pour le fun/pour apprendre ? par exemple l'amiga a t'il une utilité en 2018 dans un marché de niche (militaire,aérospatial...) qui justifierait d'en faire des nouveaux ?
ou bien c'est juste un projet de passionné pour des passionné/geek
Non c'est purement nostalgique.
C'est comme moi qui ait récupéré un MO5, c'est juste pour le plaisir de retrouver son premier ordinateur.
Avatar de archqt archqt - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/08/2018 à 16:38
Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
La réalité était toute autre :
- Amiga est le premier ordinateur réellement multitâche qui déléguait vraiment aux autres processeurs : Lisa Paula, le Blitter et le Copper
- grâce à cette délégation réelle, il était le seul ordinateur, et plus d'une dizaine d'années en avance sur son temps, à pouvoir jouer de la musique à une qualité CD 44,1 khz, stéréo et sur 4 voies en prenant seulement 5% du CPU
- sa gestion des sprites était exceptionnelle : il déléguait l'affichage des sprites aux co-processeurs Blitter et le Copper, et les sprites n'étaient pas affichés comme c'est le cas depuis toujours sur PC (c'est à dire par interruption), mais réellement tout le temps présents à l'écran et le processeur "disait" seulement au Copper où afficher le sprite souris.

Essayez de bouger votre souris et regardez la fixement sur l'écran : vous verrez qu'elle disparaît puis réapparaît. C'est parce qu'elle fonctionne via des interruptions et qu'on doit l'effacer puis la redessiner. Sur l'Amiga, la souris est visible en permanence. On ne voit pas la différence quand on passe du PC à l'Amiga, mais passer de l'Amiga au PC cela a été exactement comme passer d'un couteau de cuisine japonais Haiku Itamae à un couteau en plastique pour le camping : tout était moins bien à tous les niveaux, sans aucune exception (et le prix était le pire : il fallait acheter une carte son pour quelque chose qui n'arrivait même pas à la cheville de ce que faisait l'Amiga...).
Hélas ce n'est pas le meilleur qui gagne, quid de MicroSoft et Windows/Visual Machin par rapport à des IHM qui existaient à l'époque et les "C++ Builder"/Delphi...Surtout que les processeurs motorola étaient déjà des 16/32 bits avec gestion complète de la mémoire et non pas...

Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
1.
ce serait bien qu'un jour une personne invente l'émulateur pour tablette android.

2.
et si possible aussi, une autre personne devrait inventer un joystick bluetooth ou NFC pour y jouer car le tactile sur un jeu tablette est juste abrutissant.

Commodore c'est aussi le PSG des années ginola-weah-valdo-raï....

La bonne époque.
Genymotion fait le job non ?

Sinon ça vaut pas l'Amstrad CPC (je déconne) car moi pour afficher les sprites, je suivais le faisceau d'électron de l'écran pour ne commencer à écrire dans la mémoire vidéo, qu'une fois le ligne franchit, de façon à supprimer les clignotements. Et le tout en sauvant, en décalant plutôt, la sauvegarde du décor qu'il y avait en dessous avant le décalage.
Et pour se faire je devais "compter" le nombre de cycles des instructions assembleur. Bref un travail dingue...mais c'était le bon vieux temps que les moins de 20 ans (30ans même) ne peuvent connaître ;-)
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 7:04
Franchement à par la nostalgie, il n'y a pas d'intérêt autant utiliser l'émulateur
Il faut être masochiste pour ressortir son vieux matos
Je ne sais pas si le mien est encore dans la cave de mes parents, heureusement que je peux stocker chez eux

J'ai eu un 500 nouvelle rom puis un 1200
J'aurai du prendre un modèle de 1200 avec disque dur même le plus petit
Car mettre un disque dur par soit même était risqué, on ne savait pas si le disque dur serait compatible et pas question de compter sur Comodore et pas de forum en 92 ou 93 pour avoir de l'aide,
On ne pouvait compter seulement sur deux qui avaient essayé avec des disques dures 3,5 pouces à juste titres
Car de base s'était des 2,5 pouces encore plus cher à l'époque, chez Comodore ils cherchaient vraiment à couler l'Amiga*
Et quand on demandait au revendeur PC ils n'y connaissait rin

L'absence de disque dure en série était un des points faibles de l'Amiga
Surtout avec le Workbench en 5 disquettes et une 6ème pour ceux qui avait un disque dur
Pour compenser on utilisait un lecteur de disquettes externe ou pour faire des copies avec XCopy, je me rappelle bien du dong d fin copie

Mais Comodore a couler à cause d ces *.!* de dirigeants.
Au tant de l'amiga 500 le SAV était minable et aussi les distributeur comme a**
Mon 500 a été bloqué longtemps a république a cause du lecteur de disquette qui n'éjectait plus les disquettes
C'était juste une pate qui était tordue
Quand on me l'a rendu il n'y avait plus d'extension de mémoire et puis ce n'était même pas le mien c'était un ancien rom avec une diode rouge et verte au lieu de la diode orange et verte

Quant au 1200 la sourie était hs au bout de 6 mois
L'alimentation à claqué avant les 1 an
Un ami avait eut le même problème, c'était une réssistance qui avait lâché, car ils avaient radinés sur les composants
Avez-vous eu ce problème aussi ?

Alors tout ça a découragé un fan comme moi, qui codait avec la bible de l'amiga des nuits entière sur kseka et asmone
Et bon courage à ceux qui vont ressortir leur ancien matériel

L'amiga 4000 était hors de prix.
J'en ai vu qu'un ou à la FNAC.

Un ami (Clawz) démomaker musicien avait fait la démo pour comodore France avec son groupe
Et je crois que le coder avait eut un 4000 en cadeau
Il l'avait trimballer lors d'un événement, ça leur faisait de la pub
Il ressemblait à un pc desktop.
Mais bon au début il n'y avait pas tant de carte et en plus de base l'amiga n'avait pas besoin d'extension
Et les démos demandait à ce que l'on les coupent

Apolo il faisait surtout des cartes accèlératristes si je me souviens bien
Et les autres cartes d'extensions s'était pour les pro mussique assisté par ordinateur ou montage vidé je crois

Pour les courageux qui sont resté jusquen 2000, avez vous pu allez sur internet facilement avec un amiga ?
Surtout avec le fAI
Avatar de darklinux darklinux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 14:53
Pourquoi pas , mais dans ce cas , autant réhabilité des Silicon Graphics Indigo 2 , des Indy ou autre Onyx 2 , bécanes tout autant révolutionnaire en 1990
Avatar de stc074 stc074 - Membre averti https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 22:55
Personnellement, s'ils refaisaient des C64, je serais preneur. Nostalgie....
https://www.amigafrance.com/forums/t...t-c256-foenix/
Contacter le responsable de la rubrique Accueil