Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Uber ferme sa division dédiée aux camions autonomes
Afin de recentrer ses efforts de conduite autonome sur les voitures uniquement

Le , par Stan Adkens

100PARTAGES

13  0 
Uber a annoncé ce lundi qu’il fermait son unité de camions autonomes, mais nous pouvons prévoir un éventuel retour dans les mois ou années à venir. Cela a été de même avec le programme de voiture autonome interrompu en mars 2018 et qui a repris service quatre mois après. En effet, l’une des voitures du programme de véhicule autonome d’Uber a été impliquée dans un accident motel en mars dernier dans la ville de Tempe en Arizona. Ce qui a conduit la société à arrêter son programme de voiture autonome au cours du même mois. Mais, le mardi 24 juillet dernier, Uber a annoncé ses véhicules autonomes sur les routes publiques de Pittsburgh en Pennsylvanie, toutefois, en mode manuel, après un examen exhaustif de son système de sécurité.

C’est dans ce contexte que le groupe Uber Advanced Technologies Group (ATG) décide d’arrêter le développement de son programme de camions autonomes afin de recentrer ses efforts de conduite autonome sur les voitures seulement.

« Nous avons récemment pris l'importante décision de retourner sur les routes publiques à Pittsburgh, et nous espérons que l'énergie et l'expertise de toute notre équipe concentrées sur cet effort est la meilleure voie à suivre », a déclaré Eric Meyhofer, directeur du groupe Uber Advanced Technologies, la division chargée de la gestion du développement des camions autonomes.

Cependant, tous les programmes d’Uber concernant les camions ne s’arrêtent pas. Uber Freight, le programme commercial prometteur et viable qui aide les camionneurs, à travers les Etats-Unis, à se connecter avec les compagnies maritimes, restera au service des conducteurs. Lancé en mai 2017, ce programme leur permet de trouver les charges disponibles à proximité et de voir les informations de destination, la distance requise et le paiement initial et de décider s’ils réservent ou pas.


La société veut se concentrer sur un seul programme avec une seule équipe. « Plutôt que d'avoir deux groupes travaillant côte à côte, concentrés sur différentes plateformes de véhicules, je veux que nous collaborions en une seule équipe », écrivait Meyhofer dans un courriel adressé aux employés. « Je sais que nous sommes tous très fiers de ce que l'équipe de camions autonomes a accompli, et nous continuons de voir la promesse incroyable d'une technologie d'auto-conduite appliquée au transport de marchandises à travers le pays. Mais nous croyons que se focaliser d’abord sur la conduite autonome pour les applications de transport de passagers, et ensuite aller vers les applications de fret, est la meilleure voie à suivre. Pour l'instant, nous avons besoin de nous concentrer sur une équipe, avec un objectif clair. »

Une telle décision entraîne une question urgente, celle de savoir ce que fera Uber des employés qui seront affectés par la décision. Toutefois, la réponse est déjà trouvée. Meyhofer compte les affecter à d’autres équipes pertinentes. Uber propose même une relocalisation de l’équipe de San Francisco à Pittsburgh le temps de la transition.

Cependant, Uber ATG n’abandonne pas définitivement son programme de camions autonomes. La société continuera d’étudier l’approche de conduite autonome sur autoroute et pourrait revenir à tout moment sur l’unité qu’elle arrête maintenant après avoir développé les bases du système d'auto-conduite.

L’unité de camion autonome provient de la startup Otto, fondée par l'ancien ingénieur de Google Anthony Levandowski ainsi que trois autres, et acquise en août 2016 par Uber. Aussitôt acquise, l’unité a lancé les tests en Californie, en Arizona et sur une piste d'essai d’Uber à Pittsburgh. Mais, l’activité de cette unité a été émaillée de difficultés à cause d’une bataille juridique acharnée avec Google, l’ancien employeur du co-fondateur d’Otto.

Waymo, ancien projet de voiture autonome de Google devenu une entreprise d’Alphabet, accusait Anthony Levandowski d’avoir volé ses secrets commerciaux et de les avoir utilisés au profit d’Uber. L'affaire qui a fait couler beaucoup d’encre a été néanmoins brusquement réglée en février dernier.

Avec ce nouveau départ avec les voitures autonomes, cette réorganisation de l’équipe pour travailler en une seule équipe et se concentrer sur le développement de la conduite autonome ainsi qu’un retour probable aux camions autonomes, espérons qu’Uber se dirige vers un lendemain prometteur.

Source : Slate

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle décision d’Uber ?
Pensez-vous qu’elle prend une meilleure décision en fermant son unité de camions auto-conducteurs ?

Voir aussi

Voiture autonome : accusé de vol de technologie, Uber cède face à Waymo, un accord à l'amiable a été trouvé entre les deux entreprises
Uber va arrêter les tests de sa voiture autonome « indéfiniment » en Californie, en Pennsylvanie et à Toronto, après l'accident mortel d'Arizona
Les véhicules autonomes d'Uber de retour sur les routes publiques de Pennsylvanie, quatre mois après un accident mortel, mais en mode manuel

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/08/2018 à 12:00
Les véhicules autonomes couteront tellement cher à leur sorti que seuls les usages pro se feront avec dans un premier temps.
Le business d'Uber, c'est le taxi donc logique qu'ils se concentrent là-dessus.

Par contre, je pense que la prolifération des véhicules autonomes sur nos routes se fera avant tout sur les camions car c'est là qu'il y aura le plus à gagner dans un premier temps (économies de salaire, économie de carburant avec les convois et les réductions des distances entre les camions, rapidité, efficacité des transports de nuit, etc.)
0  0