Les smart TV envahissent la vie privée ; les politiques de confidentialité des fabricants devraient faire l'objet d'enquêtes
D'après des sénateurs US

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Aux États-Unis, deux sénateurs démocrates ont, il y a peu, adressé une correspondance au président de la Commission fédérale du commerce (FTC). La manœuvre est destinée à appeler cette agence indépendante du gouvernement à mener des investigations sur la problématique téléviseurs connectés et vie privée.

La lettre est émise dans un contexte généralisé de méfiance quant à l’usage que les acteurs d’Internet et les compagnies de télécommunications font des énormes quantités de données qu’elles réussissent à se procurer. En effet, posséder un téléviseur connecté signifie en quelque sorte être « suivi » par des tiers au travers d’Internet. Pour quel usage ? Réponse du New York Times (dans un article paru au début de ce mois) : pour générer de la publicité ciblée. « Les marketeurs, toujours avides de voir leurs produits atterrir devant ceux qui sont le plus susceptibles de les acheter, ont adopté ces pratiques avec empressement », note le quotidien.

La lettre des sénateurs revient sur le cas SAMBA TV – une entreprise qui a établi des ententes avec une douzaine de fabricants de téléviseurs intelligents pour pister leurs possesseurs. « L’entreprise offre aux consommateurs la possibilité d’activer leur service de suivi, mais ne fait pas dans le détail en ce qui concerne sa politique de confidentialité afin d’optimiser leur processus de décision. Par exemple, lorsque SAMBA TV invite les utilisateurs à faire usage de son service, l’entreprise met simplement en avant la possibilité d’obtenir des offres spéciales, mais ne donne pas de précisions sur le quota de données sensibles à collecter ou si ces dernières seront utilisées pour générer de la publicité ciblée sur différents dispositifs », écrivent les sénateurs.

Tout le problème réside donc dans le manque de transparence de certains acteurs ; dans le fait pour ces derniers de ne pas signaler de façon explicite qu'il y a collecte et quelles sont les données collectées.


Les sénateurs démocrates demandent donc à la FTC de poursuivre ses efforts de régulation de ces activités et de lancer une investigation sur les politiques de confidentialité et les pratiques des fabricants de téléviseurs connectés.

L'an dernier, Vizio a payé 2,2 millions de dollars pour régler les réclamations de la FTC et de l'État du New Jersey selon lesquelles l’entreprise collectait et vendait les données de millions de téléviseurs intelligents à l'insu ou sans le consentement des propriétaires. L’appel des sénateurs permettre donc de renforcer cette dynamique.

Source : correspondance

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Que demandez-vous particulièrement aux fabricants de smart TV et aux entreprises de marketing en tant que potentiel demandeur de technologies de ce type ?

Voir aussi :

Samsung invite les utilisateurs de ses télévisions intelligentes à réfléchir à deux fois avant de tenir des conversations privées devant elles

Attention aux informations que vos télévisions connectées peuvent stocker ! Un possesseur d'une smart TV exprime ses inquiétudes

Un chercheur en sécurité développe une attaque permettant de pirater à distance une télévision connectée et espionner son propriétaire

Samsung : votre SmartTV vous espionne, son système de reconnaissance vocale enregistre tout ce que vous dites

WikiLeaks : comment la CIA aurait piraté les smart TV de Samsung pour les transformer en dispositifs d'écoute des conversations privées


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de surcouf1 surcouf1 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 16/07/2018 à 11:22
Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?
excellent initiative.
Cependant, supposons qu'elle ait du succès, et que par conséquent tout consommateur verra affiché : "nous collectons les données X, Y, Z, T sur vous, votre consommation de media etc..."
le problème sera celui de l'absence de choix. Le consommateur est otage de son appareil, avec ou sans message d'information complet sur les données collectées, s'il ne dispose pas la faculté de s'opposer à la collecte de données.
La vraie solution serait la possibilité pour le consommateur d'utiliser 100% des fonctions de son appareil et de renoncer à la collecte de 100% de ce qui est collectionnable.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 16/07/2018 à 12:04
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Que pensez-vous de cette initiative ?
C'est sympa de la part des sénateurs démocrates de demander à la FTC de poursuivre ses efforts de régulation de ces activités et de lancer une investigation sur les politiques de confidentialité et les pratiques des fabricants de téléviseurs connectés.

Mais il n'y aura jamais un formulaire immanquable.
C'est comme avec Facebook quand les règles changent, pour modifier les options il faut chercher un peu (ça nécessite plusieurs cliques) alors que la masse des utilisateurs vont vite accepter sans lire et sans chercher les détails. Donc les gens acceptent tout (alors qu'ils auraient pu décocher certaines choses).

Comme quand on installe un logiciel, peu de gens vont cliquer sur "installation personnalisée" quand il y a une installation plus simple par défaut.

Ce qui serait chouette ce serait qu'à l'installation de la TV on demande à l'utilisateur quelles données ils souhaitent partager et qu'ils puissent cocher/décocher ce qu'il veut.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil