Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Attention aux informations que vos télévisions connectées peuvent stocker !
Un possesseur d'une smart TV exprime ses inquiétudes

Le , par Stéphane le calme

124PARTAGES

4  0 
Michael Price, avocat dans le Programme de la sécurité nationale et la liberté au Centre Brennan pour la justice à l’école de droit de NYU, a décidé de s’offrir une nouvelle télévision un peu plus dans l’ère du temps ; une télévision connectée. Ô joie lorsqu’il possède ce nouveau joujou qui peut lui apporter du contenu multimédia en streaming, des jeux, des applications bref une panoplie de fonctionnalités que son ancienne télévision n’était pas capable de lui délivrer.

Bien entendu, en tant qu’avocat, il parcourt les lignes décrivant la politique de vie privée. Il va garder le sourire jusqu’à la page 46 qui stipule que la smart TV enregistre le lieu, le moment, l’activité et la durée de son utilisation. Des cookies sont utilisés pour enregistrer « quand vous avez vus un contenu particulier ou un courriel », la télévision enregistre des informations sur « les applications que vous utilisez, les sites web que vous visitez et la manière dont vous interagissez avec le contenu ». Les requêtes « do-not-track » sont tout simplement ignorées.

Mais ce n’est pas tout. Le fait le plus troublant pour Price sera sans doute le microphone incorporé dans la télévision. La télévision est proposée avec un service de reconnaissance vocale, pratique pour les utilisateurs qui ne savent plus où ils ont posé la télécommande par exemple. Cependant, le revers de la médaille est l’inclusion d’une petite mise en garde qui peut ne pas retenir notre attention : « s’il vous plaît, sachez que les mots prononcés incluent des informations personnelles ou d’autres information sensibles, ces informations feront partie des données collectées et transmises à une tierce partie ». En clair : vous pourrez ne pas regarder la télévision tout le temps mais votre télévision vous mettra toujours sur écoute et transmettra des données à une tierce partie.


Bien entendu il est toujours possible de désactiver la collecte des données, cependant vous ne serez plus en mesure de profiter à fond des fonctionnalités « intelligentes » de votre dispositif ou des fonctionnalités haut de gamme ; la personne utilisant l’appareil se trouvera en face de deux choix : garder ses informations personnelles ou profiter des fonctionnalités haut de gamme de sa télévision.

Pour Price, même si ces données sont importantes pour fournir au consommateur une expérience personnalisée et confortable, il ne peut s’empêcher de remarquer que ses données sont « extrêmement personnelles, protégées par la Constitution, qui ne sauraient être vendues aux annonceurs et devraient requérir un mandat afin que les forces de l’ordre puissent y avoir accès ».

Malheureusement, aux Etats-Unis, les lois actuelles n’offrent que très peu de protection de la vie privée pour des dispositifs électroniques ce qui inclut les courriels, les enregistrements téléphoniques ou les données stockées sur le Cloud qui sont considérés comme des « enregistrements de tiers ». Un problème en passe de devenir un facteur préoccupant avec l’émergence de l’internet des objets qui connecte des objets physiques à internet. Comme Price le dit, « Vos plafonniers, thermostat, votre machine à laver – et même vos chaussettes – peuvent être reliés et interagir en ligne. Aussi, le FBI n’aura pas à planter de mouchard dans votre salon ; vous le ferez vous-même ». Raison pour laquelle il en appelle à la sensibilisation des entreprises sur les données de leurs consommateurs dès lors qu’elles décident de les collecter.

Prince met donc le doigt sur un réel problème en rapport avec la vie privée afin d’informer (ou de rappeler) à quoi peuvent faire face les possesseurs d’objets connectés sur internet. Pour sa part, il a terminé ses observations et remarques sur une pointe d’humour en disant qu’il irait au marché acheté un nouveau chapeau en aluminium et un cône de silence.

Source : blog Brennan Center

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/11/2014 à 20:56
Des télés qui enregistrent ce qui se passe dans le salon mais qui refusent (DRM oblige) d'enregistrer les émissions qu'elles diffusent...
16  0 
Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 04/11/2014 à 9:08
Quand j'étais petit (à environ 6 ou 7 ans), je me demandais comment ils faisant pour connaître les mesures d'audience (audimat), par exemple quand ils disaient "hier soir, 10 millions de téléspectateurs ont regardé TF1".

À l'époque, je me disais qu'il devait y avoir une caméra dans la télévision et qu 'à tout moment, "un employé de la télé" était payé pour compter les téléspectateurs et pouvait potentiellement surveiller mes faits et gestes en direct. C'était terrifiant.

Ça a un peu fait rire ma mère (c'est mignon ce qu'on va imaginer à cet âge là...). Puis elle m'a rassuré, m'expliquant qu'il n'y avait pas de caméra dans la télé et que l'audimat était basé sur des estimations (les histoires de "panels représentatifs de la population", tout ça...)

Bon ben ça y est maintenant : 27 ans plus tard, il y a bien une caméra dans le téléviseur et "un employé de la télé" peut nous surveiller à tout moment (et avec les avancées technologiques, il peut même revenir en arrière si besoin).

Yeah !
13  0 
Avatar de Fanvan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/11/2014 à 13:40
Enfin ! Le produit grand public dont nous rêvions tant, qui va mener l'humanité sur la voie du progrès, de la sagesse et de la concorde : le téléviseur à reconnaissance vocale ! Parce qu'encore, dans des situations de handicap, ça pourrait être utile, mais sinon, franchement, qui a besoin d'un téléviseur à reconnaissance vocale ?

La triste réponse : presque tout le monde. La seule idée pouvoir lancer l'enregistrement de NT1 en continuant à manger le big mac qu'on a commandé avec son smartphone (oui, avec son smartphone, le pied !) sans lever le petit doigt est une formidable innovation sans laquelle la vie n'a plus de sens.

Le pire, c'est que l'humanité y court, y court les yeux grands ouverts vers ce cauchemar orwellien du tout connecté, toute émerveillée des hochets minables offerts par l'innovation, par la perpétuelle révolution du web au moins 3-4.0 orchestrée par le grand barnum du n'importe-quoi-mais-online. Bravo, bravo.

Après la grande vague du "Internet of Things", qui a bien dû durer 2 ou 3 ans à la fin des années 2000, Cisco nous promet maintenant "The Internet of Everything".
Everything.
Everything, c'est toi, c'est moi, ma télé et mes charentaises. Tous des périphériques, qu'il faut monitorer.

« Faites attention » ? Non, plus la peine. Tout est sous contrôle, rassurez-vous.
11  0 
Avatar de Tryph
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/11/2014 à 13:11
sinon, pour dire une évidence sur le sujet: c'est juste n'importe que notre télé puisse écouter en permanence et transmettre à on ne sait qui tout de qu'elle entend.
10  0 
Avatar de Agrajag
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/11/2014 à 15:47
@laerne:
Il me semble qu'on a vite une attitude anti-progressiste sur ce forum.
Pour moi, le progrès, c'est par exemple sauver des vies, résoudre des problèmes sociétaux ou faire de grandes découvertes dans divers domaines... Pas d'inciter à la paresse (surtout la paresse d'esprit).

Espionner l'utilisateur pour l'empêcher de faire ses propres choix de recherche et/ou modifier les résultats affichés en fonction de l'individu qui les demande, c'est déjà de l'anti-progrès.

Mon opinion va même dans ce sens :
Plus on stocke de préférences sur toi, moins tu découvres de choses.

À la place on met un cadre légal qui décourage les gens à assassiner avec couteau de cuisine et qui neutralise ceux qui ont franchi la ligne.
Je te laisse mettre toi-même en place ce "cadre légal" qui découragerai les organes de surveillance / renseignement de faire ce pourquoi ils sont payés.
Je te laisse aussi réfléchir à un moyen de neutraliser ces organismes (car ils surveillent collectent déjà h24)

Quand je pense qu'il y a dix ans on s'insurgeait des méthodes employées par Google en Chine
5  0 
Avatar de Shuty
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/11/2014 à 13:53
C'est tout de même incroyable que même en regardant ou en éteignant sa télé qu'on puisse encore être espionné...
4  0 
Avatar de laerne
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/11/2014 à 19:13
Il me semble qu'on a vite une attitude anti-progressiste sur ce forum. C'est pas parce qu'on peut assassiner quelqu'un avec un couteau de cuisine qu'on doit les interdire. À la place on met un cadre légal qui décourage les gens à assassiner avec couteau de cuisine et qui neutralise ceux qui ont franchi la ligne.
Les deux vrais problème que je vois*:
— Une technologie qui évolue trop vite par rapport aux problèmes qu'elle soulève et un gouvernement qui ne suis plus et qui très souvent ne comprends plus et se laisse entièrement influencer par certaines voix fortes aux intérêts personnels.
— Des technologies intégrées all-in-one, avec des conditions d'utilisations all-in-one indigeste et incompréhensible, qu'on ne sait plus ce que peuvent faire les technologies ou pas dans le temps demandé par la course à la technologie actuelle.
Ce genre de produit n'est pas à bannir, ce genre de condition d'utilisation et de comportement programmé du produit est à bannir. On a même vu l'inverse avec les torrent et Hadopi, ou on a interdit un produit pour combattre une pratique. Ça n'a été ni efficace pour combattre la pratique, ni fait beaucoup d'heureux parmis les utilisateurs de la technologie.
6  2 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 03/11/2014 à 21:52
Citation Envoyé par laerne Voir le message
Il me semble qu'on a vite une attitude anti-progressiste sur ce forum. C'est pas parce qu'on peut assassiner quelqu'un avec un couteau de cuisine qu'on doit les interdire. À la place on met un cadre légal qui décourage les gens à assassiner avec couteau de cuisine et qui neutralise ceux qui ont franchi la ligne.
Les deux vrais problème que je vois*:
— Une technologie qui évolue trop vite par rapport aux problèmes qu'elle soulève et un gouvernement qui ne suis plus et qui très souvent ne comprends plus et se laisse entièrement influencer par certaines voix fortes aux intérêts personnels.
— Des technologies intégrées all-in-one, avec des conditions d'utilisations all-in-one indigeste et incompréhensible, qu'on ne sait plus ce que peuvent faire les technologies ou pas dans le temps demandé par la course à la technologie actuelle.
Ce genre de produit n'est pas à bannir, ce genre de condition d'utilisation et de comportement programmé du produit est à bannir. On a même vu l'inverse avec les torrent et Hadopi, ou on a interdit un produit pour combattre une pratique. Ça n'a été ni efficace pour combattre la pratique, ni fait beaucoup d'heureux parmis les utilisateurs de la technologie.
Je suis totalement d'accords avec toi, mais ces temps ci, c'est ce que j'appelle de la naïveté. Car une entreprise qui a accès à des données, les utilises sans sourciller. Google, Yahoo, MS, Apple, Huawei cisco... et tellement d'autres, ont tous eu leurs lots de scandales ces dernières années. Alors pourquoi pas Samsung.
4  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/11/2014 à 16:53
Comme je ne regarde plus la télé, mais que je passe mon temps sur des DVD vidéo (ça revient moins que canal + ... pour plus de choix), il me suffira de déconnecter la télé.

En attendant : La TNT ça va dans les deux sens ? ou seulement en réception ?

Car si c'est seulement en réception, le risque est totalement nul. Vive la TNT
4  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 05/11/2014 à 9:28
Citation Envoyé par vohufr Voir le message
Je parlais pas de l'appareil mais de le redevance télévisuelle
Sauf que ta redevance non plus, ne sert pas à payer Nikos et Cauet (surtout que les exemples sont mal choisis, vu qu'ils bossent sur des chaines privées )
3  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web