YouTube se lance à l'assaut de la désinformation et veut promouvoir l'innovation sur sa plateforme
Dans le cadre de la Google News Initiative

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
En mars, Google a présenté Google News Initiative (GNI), un programme axé sur le journalisme qui a trois objectifs :
  • élever et renforcer le journalisme de qualité ;
  • faire évoluer les modèles économiques pour favoriser une croissance durable
  • renforcer les organisations de presse grâce à l’innovation technologique.

Philipp Schindler, le Chief Business Officer, avait alors expliqué que « Les gens viennent à Google à la recherche d'informations auxquelles ils peuvent avoir confiance, et ces informations proviennent souvent des reportages de journalistes et d'organes de presse du monde entier. Tandis que la demande pour un journalisme de qualité est plus élevée que jamais, les affaires du journalisme sont sous pression, car les publications à travers le monde font face à des défis d'une transition à l'échelle de l'industrie vers le numérique ».

Cette fois-ci, l’initiative s’est étendue à YouTube : « Aujourd'hui, nous annonçons les mesures que nous prenons avec le GNI pour soutenir l'avenir des nouvelles dans la vidéo en ligne, et les fonctionnalités des produits sur lesquels nous travaillons pour améliorer l'expérience des nouvelles sur YouTube », ont avancé Neal Mohan, Chief Product Officer and Robert Kyncl, Chief Business Officer.

« Nous croyons que le journalisme de qualité nécessite des sources de revenus durables et que nous avons la responsabilité de soutenir l'innovation dans les produits et le financement des nouvelles.

« Par exemple, en 2015, des éditeurs européens sont venus nous demander comment ils pouvaient augmenter leurs efforts vidéo, en particulier parce que le maintien de l'infrastructure de diffusion vidéo est coûteux. En collaboration avec eux, nous avons lancé Player for Publishers, une solution qui permet aux organisations de presse d'utiliser le lecteur vidéo de YouTube pour offrir aux spectateurs une expérience vidéo de classe mondiale sur leurs propres sites Web et applications mobiles. Player for Publishers réduit les coûts et offre une meilleure monétisation pour les agences de presse.

« Depuis lors, nous avons étendu ces efforts au-delà de l'Europe. Aujourd'hui, plus de 100 éditeurs dans plus de 25 pays utilisent Player for Publishers ».

Dans le cadre du lancement du GNI annoncé en mars, YouTube a évoqué un financement pour soutenir l'avenir des actualités. En tout, 25 millions de dollars seront injectés dans un investissement spécifique à YouTube dans les domaines suivants :

  • Compétence : YouTube établit un groupe de travail avec des organisations de presse et des experts du monde entier dans l’optique de développer de nouvelles fonctionnalités, d’améliorer l'expérience des actualités sur YouTube et de relever les défis émergents. Les organes d'information tels que Vox Media, Jovem Pan et India Today sont les premiers membres du groupe de travail. YouTube se dit impatient d'avoir plus de membres lors de la convocation du groupe dans les prochaines semaines.
  • Financement de l'innovation : YouTube va financer une vingtaine de marchés mondiaux afin de soutenir les organismes de presse dans la création d'opérations vidéo durables. Fournis sur une base d'application aux organismes d’actualités de tous les types, ces subventions permettront aux partenaires YouTube de développer des capacités clés, former le personnel sur les meilleures pratiques vidéo, améliorer les installations de production et développer des formats optimisés pour la vidéo en ligne ;
  • Support : YouTube va élargir considérablement son équipe de support aux éditeurs d’actualités. Ces spécialistes seront basés dans le monde entier et soutiendront des partenaires avec des formations et des bonnes pratiques en matière de formats, de développement d'audience, d'opérations quotidiennes sur plateforme et d'intégrations techniques sophistiquées.

Rendre les sources faisant autorité facilement accessibles

Les sources faisant autorité sont essentielles pour les téléspectateurs, en particulier lors d'événements de dernière minute. YouTube a donc investi dans de nouvelles fonctionnalités de produits afin de mettre en évidence des sources faisant autorité.

Fournir plus de sources et de contexte sur les actualités de dernière minute

Après un événement de dernière heure, il faut du temps pour vérifier, produire et publier des vidéos de haute qualité. Les journalistes écrivent souvent des articles d'abord pour faire passer les actualités plutôt que produire des vidéos. C'est pourquoi, dans les semaines à venir aux États-Unis, YouTube va commencer à fournir un bref aperçu des articles de presse dans les résultats de recherche sur YouTube qui renvoient à l'article complet pendant les premières heures d'un événement majeur, en rappelant que cette actualité peut évoluer rapidement.


Élargir Top News et Breaking News

Pour faciliter la recherche d’actualité de qualité, Top News met en évidence des vidéos provenant de sources d'information dans les résultats de recherche (voir l'image ci-dessous à gauche). Et lorsqu'un événement de dernière minute survient, YouTube voudrait que les utilisateurs le sachent. C'est là qu’intervient Breaking News, qui met en avant des vidéos d'organisations de presse sur cet événement directement sur la page d'accueil de YouTube (voir l'image ci-dessous à droite). Aujourd'hui, les fonctionnalités Top News et Breaking News sont lancées dans 17 pays, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Italie, au Japon, en Inde, au Mexique, au Brésil, en Afrique du Sud et au Nigeria. YouTube compte doubler ce nombre dans les mois à venir.


Présenter davantage d’actualités locales, en commençant par les États-Unis

Beaucoup de gens veulent, apprécient et font confiance aux actualités locales. Et lorsqu'un événement majeur se produit, les reporters locaux sont souvent les premiers sur place à saisir les événements au fur et à mesure qu'ils se déroulent. YouTube a commencé à tester les fonctionnalités locales de l'application YouTube pour les écrans de télévision sur 25 marchés des médias aux États-Unis, ce qui facilite l'accès aux actualités locales dans son salon. Jusqu'à présent, les actualités locales ont connu un fort engagement, à telle enseigne que YouTube va étendre ce programme à des dizaines de marchés supplémentaires comme Cincinnati, Las Vegas et Kansas City.


Fournir un contexte pour aider les gens à prendre leurs propres décisions

YouTube est persuadé que les utilisateurs devraient être en mesure de choisir et de porter leurs propres jugements sur l'information qu'ils consomment ainsi que le contexte pour se faire leur propre opinion. C'est pourquoi YouTube est en train de déployer quelques fonctionnalités qui continueront d’être développées.

Entre autres, YouTube voudrait donner aux utilisateurs plus de sources d'informations sur les recherches et les vidéos d'actualité : « À partir d'aujourd'hui, les utilisateurs verront des informations provenant de tiers, notamment Wikipédia et Encyclopædia Britannica, ainsi que des vidéos sur un petit nombre de sujets historiques et scientifiques bien établis qui ont souvent fait l'objet de fausses informations comme l'alunissage et le bombardement d'Oklahoma City »


Source : Youtube

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Voir aussi :

Blocage de vidéos : YouTube voudrait-il forcer les chaînes populaires à accepter la publicité ? Le président de la Fondation Blender s'interroge
YouTube travaille à restaurer les vidéos bloquées de plusieurs chaînes parmi lesquelles celle du MIT et de la fondation Blender
Le FN qui soutient la nouvelle loi sur le filtrage automatique de contenu en ligne proteste contre la fermeture de la chaine YouTube "TVLibertés"
France : le fisc permet à Google de disposer des données de millions d'utilisateurs, suite à la diffusion d'une vidéo informative sur YouTube
Le compte YouTube de Vevo victime d'une cyberattaque qui a conduit à la suppression de la vidéo la plus regardée sur la plateforme


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 11/07/2018 à 12:04
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de cette initiative ?
Je pense que ça fait ministère de la vérité.
Il va y avoir des sources qui vont être validées par Google et d'autres non.

Quelque chose me dit qu'ils vont considérer l'OSDH comme étant fiable...
Les vidéos qui n'iront pas dans le "bon sens" se feront censurer.

Par conséquent les générations futures vont perdre leur sens de l'analyse, ils vont tout gober sans réfléchir, sans comparer.
Avatar de Zardas Zardas - Membre du Club https://www.developpez.com
le 11/07/2018 à 14:48
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les sources faisant autorité sont essentielles pour les téléspectateurs, en particulier lors d'événements de dernière minute. YouTube a donc investi dans de nouvelles fonctionnalités de produits afin de mettre en évidence des sources faisant autorité.
Au détriment des nouveaux venus pour qui se serra encore plus difficile de percer
Avatar de benjani13 benjani13 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 11/07/2018 à 14:50
Une première chose à mettre en place serait d'empêcher la création de l'auto isolement dans l'information. Quand on regarde une vidéo qui va dans un sens (pour un parti politique, complotiste, etc), youtube vous en propose plein d'autres, et finit ne plus que vous affichez les vidéos allant dans le même sens. Ça enferme le spectateur dans une vision biaisé. J'ai raison car il y a des milliers de vidéos qui le démontre, personne ne le contredit d'ailleurs. Et pourtant, vous n'avez pas vu les milliers d'autres vidéos qui démontrent le contraire, vous ne pouvez même pas soupçonner leur existence car Youtube vous les cache, c'est une forme de censure au cas par cas.

Youtube devrait donc arrêter sa censure personnalisée déjà en place, et pousser les gens à multiplier les sources d'informations et de points de vues.

Et oui, pour la notion de "sources faisant autorité", c'est simplement la transformation finale de Youtube en télévision alors même que son intérêt était de pouvoir voir des gens lambda parler de l'actualité avec souvent beaucoup plus d'intelligence et de recul que la plupart des médias. Les petit youtubers vont définitivement mourir (vu les problèmes journaliers de démonétisation que Youtube n'a pas l'air de vouloir régler c'est déjà en route) et on aura donc une nouvelle télévision.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 11/07/2018 à 15:03
Citation Envoyé par benjani13 Voir le message
Quand on regarde une vidéo qui va dans un sens (pour un parti politique, complotiste, etc), youtube vous en propose plein d'autres, et finit ne plus que vous affichez les vidéos allant dans le même sens.
L'objectif de YouTube c'est que les visiteurs restent le plus longtemps possible sur la plateforme, comme ça le visiteur regarde de la pub et génère des profits.
Donc si vous regardez 2, 3 vidéos de Melenchon, YouTube a raison de vous balancer des vidéos qui vont dans ce sens, sinon vous quitteriez le site.

Si quelqu'un regarde une vidéo de Melenchon et qu'après une vidéo de Macron se lance automatiquement, il va mal le prendre.
Et c'est pareil si quelqu'un regarde une vidéo de Macron, il n'a pas envie de voir une interview de Jean Marie Lepen.

Après peut être que l'algorithme n'est pas si intelligent que ça, parce que ça m'est déjà arrivé de laisser YouTube tourner en fond pendant que je faisais autre chose et à la fin, les vidéos n'avaient plus aucun rapport avec la vidéo de base.

===
Google veut manipuler l'opinion de la masse.
Parce qu'internet a joué un grand rôle dans l’élection de Trump.
Et Trump ne partage pas les valeurs des boites comme Google.
Trump fait du protectionnisme ! Vous vous rendez compte ? Par rapport à l'idéologie cosmopolite promu par Google !

Avant les gens se tenaient informé par les journaux, la radio et la TV, les riches pouvaient contrôler toutes les sources facilement. (pourquoi vous croyez que des milliardaires achètent des journaux déficitaires ?)
Mais grâce à internet on peut faire n'importe quoi !

Par exemple :
« Le Média », en proie à des tensions, s’interroge sur son avenir
Ils ont parlé de Syrie une fois, ça a foutu le gros bordel
Avatar de Jamatronic Jamatronic - Membre actif https://www.developpez.com
le 11/07/2018 à 20:04
Non, pitié, ne faites pas taire la complosphère ! Ils sont trop drôles :-)

Et vazy que y'a des complots partout, même que si li siounistes !

Et puis d'abord les vaccins donnent les maladies contre lesquels ils sont supposés nous protéger.

Et puis d'abord on peut soigner n'importe quel type de Cancer avec des injections de vitamine C.

C'est l'insuline qui tue les diabétiques.

La Terre est plate et on veut nous faire croire le contraire pour nous empêcher de croire en Dieu.

Les élites sont pédophiles.

Tardigrade et rat taupe nu !

Et mon cul, c'est des frites.
Avatar de Madmac Madmac - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/07/2018 à 21:18
Citation Envoyé par Jamatronic Voir le message
Non, pitié, ne faites pas taire la complosphère ! Ils sont trop drôles :-)

Et vazy que y'a des complots partout, même que si li siounistes !

Et mon cul, c'est des frites.
Compte tenu de ta naïveté, c'est peut-être le cas :*https://www.washingtontimes.com/news...onting-mark-z/
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 12/07/2018 à 8:11
Il n'y a pas d'un côté les théories un peu fofolle, comme la terre creuse/plate et de l'autre la vérité diffusé par les médias.
Il faut prendre en compte que le système veut promouvoir une idéologie (pro migrant, pro LGBT, pro UE, anti Assad, etc).
Il arrive que les gros médias répètent de fausses informations, comme quand ils ont copié les informations de l'OSDH par exemple.

Les médias ne sont pas neutre.
Les gouvernements veulent que Facebook fasse encore plus d'efforts pour censurer (ou rendre moins visible) certains contenu qui ne vont pas dans le sens de leur idéologie.
Merkel a été contrainte de reculer sur certains points au niveau de l’accueil des migrants en Allemagne pour rester au pouvoir, parce que le pression anti migrant était trop forte.
Et ça la fait chier, elle n'est pas contente que des médias libre et que des gens sur facebook partagent des articles anti migrant.

Google, Facebook, Twitter, etc, travaillent pour qu'on ne puisse voir que les informations officielles.
Et c'est dommage, parce que ça diminue la liberté d’expression.

Internet a joué un grand rôle dans l’élection de Trump et le système ne veut pas que ce genre de scénario se reproduise un jour.

C'est assez clair que nos libertés diminuent.
On commence à censurer internet et ce n'est pas la philosophie d'origine d'internet.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil