Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Blocage de vidéos : YouTube voudrait-il forcer les chaînes populaires à accepter la publicité ?
Le président de la Fondation Blender s'interroge

Le , par Michael Guilloux

180PARTAGES

16  0 
Des comptes YouTube populaires ont vu toutes leurs vidéos bloquées récemment. Il s'agit notamment des comptes du MIT OpenCourseWare et de Blender Foundation. MIT OpenCourseWare, l'initiative du MIT visant à publier ses cours en ligne et les rendre accessibles à tous, a plus de 1,3 million d'abonnés YouTube, et la fondation Blender en enregistre plus de 190 000. Il s'agit donc de chaines assez populaires.

Tout de suite, cette situation a fait penser à un éventuel déploiement d'un nouveau système de filtrage automatique de contenu mis en ligne, vu que c'est un sujet d'actualité. Mais YouTube a réagi en expliquant que les vidéos sur un nombre limité de sites ont été bloquées à cause d'une mise à jour de ses accords de partenariat. La filiale de Google a également affirmé qu'elle travaillait avec MIT OpenCourseWare et la Fondation Blender pour remettre leurs vidéos en ligne. Mais qu'en est-il réellement ?

YouTube a contacté la Fondation Blender, mais d'après son président Ton Roosendaal, il semble que l'entreprise veut les forcer à accepter la publicité sur leur chaîne. La Fondation Blender a en effet reçu un contrat de six pages dans lequel il lui est demandée d'accepter de monétiser le contenu sur sa chaîne YouTube. « Blender Foundation possède déjà un compte YouTube sans publicité depuis 2008. Nous avons désactivé la monétisation, mais il semble que Google va changer cette politique », explique Ton Roosendaal. Le président de la Fondation Blender a par exemple constaté l'ajout d'une nouvelle section sur la page des paramètres de la chaîne avec la monétisation activée.


Cependant, il peut toujours voir dans les paramètres avancés qu'il a bien désactivé l'option de publicité :


Un autre problème renforce l'hypothèse selon laquelle YouTube essaierait de forcer la Fondation Blender à activer les annonces sur sa chaine. Cela date de l'année passée, même si le problème n'a jamais été résolu. Ton Roosendaal explique que l'année dernière, la fondation a été informée par des utilisateurs aux USA qu'un talk très populaire de la Blender Conference n'était pas visible chez eux, alors qu'il avait déjà plus d'un million de vues.

Avec ses plus de 100 000 abonnées, la chaine de la Fondation Blender bénéficie d'un support prioritaire, ce dont Ton Roosendaal a profité pour contacter YouTube pour savoir ce qui n'allait pas. Après quelques emails, YouTube a répondu en affirmant que la Fondation Blender doit activer les publicités pour sa vidéo. « Une fois que vous l'aurez activée, votre vidéo sera disponible aux États-Unis », a écrit YouTube.

Surpris par cette réponse, le président de la Fondation Blender a écrit à nouveau à YouTube pour expliquer qu'ils avaient opté pour une chaine sans publicité et a demandé à savoir où cette nouvelle politique avait été publiée et officialisée. Depuis lors, il n'a pas manqué de relancer YouTube sur le problème tous les mois. Mais chaque fois, le support de l'entreprise répondait en disant enquêter sur le problème et en promettant de faire retour le plus tôt possible.

Le 12 juin, Ton Roosendaal a envoyé un autre email à l'équipe support de YouTube, et la réponse était la même. Trois jours après, le 15 juin, toutes les vidéos de la chaîne de la Fondation Blender ont été bloquées, partout dans le monde. Et la situation n'a pas été restaurée jusqu'à ce jour. Qu'est-ce qui explique cela ? Un problème lié à un nouveau système d'abonnement de YouTube ? Une erreur humaine ou un bogue ? Ou une tentative de forcer la Fondation Blender à accepter de la publicité sur sa chaîne ? Ton Roosendaal reconnait que le refus de monétiser des vidéos sur une chaîne très populaire n'est pas quelque chose qu'on a l'habitude de voir, mais demande à Google s'il autorise toujours des chaines sans publicité sans monétisation. Entre temps, la fondation teste l'hébergement de ses vidéos sur ses propres serveurs.

Source : Blog Blender Foundation

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Comment expliquez-vous le blocage des vidéos de la Fondation Blender et du MIT OpenCourseWare ?
Croyez-vous que YouTube voudrait forcer les chaines populaires à accepter de la publicité ?

Voir aussi :

YouTube travaille à restaurer les vidéos bloquées de plusieurs chaînes parmi lesquelles celle du MIT et de la fondation Blender
Le FN, qui soutient la nouvelle loi sur le filtrage automatique de contenu en ligne, proteste contre la fermeture de la chaine YouTube "TVLibertés"
France : le fisc permet à Google de disposer des données de millions d'utilisateurs, suite à la diffusion d'une vidéo informative sur YouTube
YouTube accusé de collecter illégalement des données sur les enfants à des fins publicitaires par des groupes de protection des enfants

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de VivienD
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/06/2018 à 11:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
YouTube devrait le faire !
Ça me semble pas salaud comme deal "On héberge tes vidéos gratuitement en contrepartie il y a un peu de pub".
Bon après il ne faut pas que ce soit exagéré non plus...
Mais une pub de 30s de temps en temps au début de certaines vidéos ça va.
Ou alors il faut faire payer le service. (plus la vidéo sera vue plus il faudra payer)

[...]
Encore faut-il que cela fasse partie du contrat de licence utilisateur final. Tant que ce ne sera pas le cas, Youtube n'aura pas le droit d'imposer la publicité ou de faire payer ses services.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
[...]

J'ai jamais compris le trip de ceux qui n'acceptent aucune pub (comme Wikipedia).
[...]
Comme tu l'as dit dans la suite de ton message, d'une part il y a d'autres moyens d'avoir les fonds nécessaires (donations, abonnements, investissements, activités annexes, etc.), et d'autre part il y a la volonté d'indépendance vis-à-vis des annonceurs et de certains groupes; donc on peut se passer de la publicité, si elle nous gêne. Par ailleurs, dans le cadre de la fondation Blender (et de MIT OpenCourseWare), les vidéos bloquées ont une vertu éducative; or, pour beaucoup, la publicité n'a strictement rien à faire dans ce genre de contenu.
9  0 
Avatar de Stérilux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/06/2018 à 23:10
Qu'en pensez-vous ?
Que google est un des champions du harcèlement. Officiellement on a le choix mais quand on refuse de se soumettre c'est gavage jusqu'à ce qu'on cède même si ça doit durer des années et tout les coups tordu seront utilisé...

Comment expliquez-vous le blocage des vidéos de la Fondation Blender et du MIT OpenCourseWare ?
Les capitalistes ne supportent pas le gratuit, tout doit être monétisé d'une façon ou d'une autre même si ça doit être de force. Ils sont aussi pourrit que les communistes

Croyez-vous que YouTube voudrait forcer les chaines populaires à accepter de la publicité ?
lol ?
6  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/06/2018 à 18:28
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les contrats changent souvent, là par exemple tous les sites ont fait accepter un truc pour la rgpd ou je sais pas quoi...
Donc YouTube pourrait changer ses règles et supprimer complètement l'option "ne pas afficher de publicité".
En effet, si YouTube avait annoncé carte sur table qu'ils imposaient la publicité au delà d'une limite d'audience, il n'y aurait rien a dire. Le problème c'est que ça n'a pas été le cas et les chaines se sont retrouvées bloquées sans avertissement.
5  0 
Avatar de Rayek
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/06/2018 à 11:56
Citation Envoyé par Zirak Voir le message

A ma connaissance, je ne sais pas si tu peux choisir toi-même ta régie publicitaire ou si c'est Youtube qui t'en impose une de base (enfin en tant que vidéaste solo, car la plupart passe par des intermédiaires pour gérer une partie de leur chaîne, contre un pourcentage des revenus, et ce sont ces intermédiaires qui gèrent les pubs, les opérations sponso, etc. etc.).
Voila une interface de monétisation d'un ptit youtubeur lambda



On a la possibilité de mettre soit même les emplacements pubs (mais pas de choisir les pubs) ou c'est youtube qui décide (dans mon cas j'ai laissé youtube faire et il en met pas mal quand même)
5  0 
Avatar de mm_71
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/06/2018 à 18:42
YouTube voudrait-il forcer les chaînes populaires à accepter la publicité ?
Ça semble évident. La méthode est classique et employée par tous les acteurs "gratuits" du web. On attire les mouches avec un pot de miel et une fois qu'elles sont bien accro on ferme le couvercle.
Adopter ce genre de site à ses débuts n'est pas une mauvaise idée à condition de se préparer à sauter en marche quand les conditions deviendront inacceptables.
Pour Blender ce n'est pas vraiment youtube qui leur attire des visiteurs, c'est Blender qui envoie du monde sur youtube. Ils ne manquent pas de solutions de repli ( daylimotion, youtube.ru, viadeo, etc... ) mais la meilleure serait sans doute de créer leur propre serveur ( La communauté n'hésiterait sans doute pas à contribuer au financement ) et envoyer aux pelotes les intermédiaires parasites.

PS: A cette heure toujours bloqué.
4  0 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/06/2018 à 9:22
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le rapport c'est que les règles changent.
Ça arrive qu'un site t'affiche une liste de changements et tu peux accepter ou pas (généralement on ne lit rien et on accepte).

Donc dans une futur mise à jour de YouTube il pourrait complètement y avoir une ligne "Suppression de l'option sans publicité".
Du coup pourquoi ne pas avoir fait cette mise à jour avant de passer à l'action ? Dans de nombreuses situations Google a prévenu à l'avance de ses changements (mise à jour de leurs interfaces, abandon de techno etc.)
4  0 
Avatar de VivienD
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/06/2018 à 9:20
S'il s'agit d'une tentative de forcer à l'acceptation de la publicité sur les chaînes à succès, alors Youtube est en train de jouer à un jeu dangereux.

D'une part, Youtube refuse, sans raison apparente ou valable, la prestation de services assurée/assurés par le contrat liant les vidéastes et la plateforme. D'autre part, le site s'adonne à une forme de vente forcée d'une fonctionnalité optionnelle. Nul besoin de rappeler que ces deux pratiques sont interdites, entre autres, en Amérique du Nord et en Europe. Le MIT et la fondation Blender pourraient donc à juste titre en appeler à la justice et je doute que cela fasse bonne presse auprès de qui que ce soit, publicitaires et investisseurs inclus; un comble pour une plateforme aussi dévouée à briller auprès de ces derniers.
3  0 
Avatar de shadowmoon
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/06/2018 à 15:59
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Maintenant, reste aussi à trouver le bon niveau acceptable de pub et que ça ne vire pas au harcèlement.
Bonjour

Je pense que c'est le point principal qui a déterminé le choix de la diffusion sans publicité pour les organismes tels que MIT OpenCourseWare et de Blender Foundation.

Ils ont peur des dérives possibles si ils basculent vers le système autorisant l'insertion de publicités.

Cordialement
3  0 
Avatar de Jarodd
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/06/2018 à 22:40
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
Donc Blender utilise aussi PeerTube. Je me demande ce qu'il va se passer si de grosses chaînes y passes. Parce qu'il faut les serveurs qui suivent.
Non, justement, pas besoin de gros serveurs, puisque PeerTube, comme son nom l'indique, c'est du peer-to-peer. Donc la charge est mutualisée entre toutes les instances, et pas sur un seul serveur/domaine comme c'est le cas pour Youtube.
2  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/06/2018 à 1:55
le "dont be evil" devient de manière flagrante et assumée petit a petit "be evil"
2  0