La plateforme de jeux Steam réussit à contourner les lois chinoises
Très strictes en matière de contenus internet

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Les réglementations chinoises étant très intransigeantes sur absolument tout ce qui se diffuse via Internet dans le pays, plusieurs grandes plateformes comme Netflix ou encore iTunes se sont vues interdire la diffusion de contenu en Chine. Les critères de sélection qui déterminent qu’un programme ou que des services sont distribuables sur le territoire chinois sont si stricts qu’il est extrêmement rare que quiconque arrive à se faufiler entre les mailles du filet. C’est pourtant ce que Steam, la plateforme ludique de l’entreprise américaine Valve, a réussi à faire.

Le gouvernement chinois reproche carrément aux concepteurs de jeux de causer chez les gens une addiction à Internet et d’affaiblir leur mental. Les jeux violents ou d’horreur ne sont généralement pas autorisés sur le territoire chinois. PlayerUnknown’s Battlegrouds, un jeu extrêmement violent dans lequel une centaine de joueurs s’affrontent à mort, en est une preuve. Les régulateurs chinois de contenu Internet n’ont pas validé la commercialisation de ce jeu. Et pourtant, il connaît un succès phénoménal en Chine puisque le tiers du nombre total de personnes qui y jouent activement vit en Chine. Les gamers chinois y ont eu accès grâce à Steam, la plateforme devenue incontournable dans le monde du jeu vidéo pour PC.


La survie de Steam sur le territoire chinois est probablement due au fait que la plateforme s’est assurée d’avoir un contenu très peu sensible d’un point de vue politique. Ainsi, elle réussit à passer au travers du Grand Pare-feu de Chine. Il y a deux ans, Netflix a dû abandonner toute idée de services de vidéos en streaming sur le territoire chinois en raison de la réglementation en vigueur dans le pays. À peine six mois après avoir lancé ses magasins iTunes de films et de livres, Apple les a supprimés à cause de supposées pressions de la part des régulateurs. Il y a quelques jours déjà, les régulateurs chinois auraient bloqué l’accès au site de HBO après que John Oliver, une des stars du réseau, se soit moqué du président chinois.

Un grand nombre de produits interdits circulent librement sur Steam. Pour exemple, on peut citer GTA V, les jeux basés sur les franchises Walking Dead et Friday the 13th ou encore PlayerUnknown’s Battlegrounds, qui, lui, est vendu à 98 yuans (devise nationale de la Chine). En règle générale, les entreprises étrangères voulant vendre des jeux sur le territoire chinois doivent négocier un partenariat avec des entreprises locales qui devront se plier aux réglementations en vigueur dans le pays concernant le contenu Internet. Dans le cas de Valve, l’entreprise mère de Steam, il s’agit de Perfect World, l’entreprise de conception et de commercialisation de jeux vidéo spécialisée dans le MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multijoueur).

En 2017, le géant chinois de la technologie Tencent a acquis la licence de PlayerUnknown’s Battlegrounds auprès de la filiale PUBG Corp. de l’entreprise sud-coréenne de jeux vidéo, Bluehole. Mais, il (Tencent) ne peut toujours pas commercialiser le jeu, hypothétiquement à cause de la décision de la Corée du Sud d’installer un système américain de défense antimissile qui aurait conduit à un bannissement officieux des produits sud-coréens du marché chinois. Les responsables de l’entreprise chinoise auraient donc, selon certaines personnes, fait remarquer le fait que Steam contourne la loi chinoise en diffusant du contenu interdit.

Une source proche de Tencent affirme que le géant chinois n’a pas déposé de plainte formelle parce qu’il craindrait d’éventuelles représailles de la part des joueurs en cas de blocage de Steam. Steam propose une page d’accueil en chinois simple, des prix en yuans et des moyens de paiement en ligne tels que les cartes bancaires chinoises, Alipay, et même la plateforme de paiement en ligne de Tencent, WeChat Pay. Il est important de préciser que le gouvernement chinois pourrait décider de bloquer l’accès à Steam dès qu’il en sentirait le besoin.

Puisque les régulateurs chinois ne disent jamais pourquoi ils décident de bloquer ou non tels ou tels services, on ne peut que supposer que c’est parce que les jeux ne véhiculeraient pas ou très peu de messages idéologiques. Ce qui fait qu’ils sont loin d’être la priorité des régulateurs. Malgré le succès de sa plateforme, Valve veut désormais prendre les dispositions nécessaires pour la formaliser. En juin dernier, l’entreprise américaine et son partenaire chinois Perfect World ont annoncé qu’ils comptaient développer une nouvelle plateforme conçue sur le modèle légal en Chine.

Source : The Information

Et vous ?

Ne devrait-il pas y avoir une réglementation supranationale pour la diffusion de contenus sur Internet à l'échelle mondiale ?

Voir aussi

Il n'existe aucun lien entre les jeux vidéo et le comportement violent selon une étude de l'université de York

Marché mondial des jeux vidéo : le mobile va représenter plus de la moitié des revenus en 2018 soit plus que les jeux de consoles et PC combinés

Les loot box des jeux vidéo sont illégales et exposeraient les joueurs vulnérables à la dépendance estime la justice belge

Est-ce rentable de créer des jeux vidéo en tant que développeur indépendant ? Partager votre expérience


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Zardas Zardas - Membre régulier https://www.developpez.com
le 10/07/2018 à 11:48
Pour Netflix et HBO, il n'y a aucun moyen qu'ils fassent pression sur le gouvernement chinois pour avoir un accès à ce marché (même un accès limité avec seulement certaines séries triées sur le volet) ?
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 11/07/2018 à 1:22
Pour Netflix et HBO, il n'y a aucun moyen qu'ils fassent pression sur le gouvernement chinois pour avoir un accès à ce marché (même un accès limité avec seulement certaines séries triées sur le volet) ?
C'est ce que le gouvernement leur avait proposé mais ils ont refusés car aucun de leur contenu à succès (comme GOT pour HBO) n'ont été acceptés en plus de contraintes d'hébergement des datacenters et d'accès aux informations utilisateurs (pour netflix) en plus d'une taxe sur le "développement de l'intranet chinois" qui finance en réalité l'espionnage des citoyens chinois donc Netflix a refusé (il ne faut pas oublier que ce sont des gros défenseurs des droits & libertés sur internet, ainsi que de la neutralité, quand même motivés par des considérations uniquement commerciales.

De plus ils ont jugés le contenus de leur catalogue peu adapté au marché local
Avatar de Zardas Zardas - Membre régulier https://www.developpez.com
le 11/07/2018 à 9:10
Merci pour ta réponse earhater

Heureusement que les citoyens chinois peuvent passer par un VPN pour accéder au contenu bloqu... ha bah non, c'est interdit aussi

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil