Google améliore les capacités de traduction hors ligne de son application Translate pour iOS et Android
En injectant de l'intelligence artificielle

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Posséder une application qui effectue des traductions peut s’avérer très utile dans un pays étranger. Quand elle devient en plus capable de fournir le meilleur des résultats possibles, l’on ne peut que mieux déchiffrer le message sur un panneau d’affichage ou se faire comprendre par ses interlocuteurs. Google Translate de la firme de Mountain View se positionne désormais au second niveau et devinez quoi ? En mode hors ligne.

Google annonce l’introduction d’une technologie dénommée NMT à la version hors ligne de son application Translate pour iOS et Android. NMT – rendu en français par moteur neuronal de traduction – c’est de l’intelligence artificielle désormais intégrée à Google Translate. À la différence de systèmes précédents dans lesquels les phrases à traduire étaient découpées en phrasèmes elles sont analysées dans leur ensemble dans le cas de NMT. D’après la firme de Mountain View, la manoeuvre permet d’élargir la compréhension du contexte dans lequel la traduction doit être réalisée.

En toile de fond en effet, chaque mot est vectorisé sur plusieurs centaines de dimensions pour ressortir ses caractéristiques dans les deux langues. Chaque vecteur représente le genre, le registre, la catégorie grammaticale … Chacun de ceux-ci est ensuite encodé en un autre vecteur qui représente le mot dans le contexte de la phrase. La matrice qui en résulte est exploitée avec l’aide des mots précédemment traduits pour structurer la phrase. Le visuel du résultat est révélateur des différences de qualité dans la traduction entre le système avec phrasèmes (PBMT) et NMT.


NMT arrive sur la version hors ligne de Google Translator pour iOS et Android deux ans après son introduction dans la version accessible avec une connexion à Internet. Le moteur neuronal de traduction accompagne chacune des 59 langues disponibles pour le moment. Pour en faire usage, il suffira de procéder au téléchargement du pack requis au travers de l’interface de l’application.


Dans le cercle des traducteurs automatisés boostés à l’intelligence artificielle Google n’est pas seul. L’annonce de la firme de Mountain View fait en effet suite à celle de Microsoft. Comme Google, la firme de Redmond a annoncé l’intégration d’un moteur de traduction neuronal à son offre cloud en 2016. En fin 2017, on a vu l’insertion de la technologie NMT à Microsoft Translator pour les appareils équipés d’une puce dédiée à l’intelligence artificielle. Grâce aux améliorations apportées au niveau des algorithmes de calcul, le moteur est disponible (depuis avril 2018) sous la forme d’un pack à télécharger pour n’importe quel appareil sans puce dédiée à l’IA.

Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous du traducteur hors ligne boosté à l'intelligence artificielle de Google ?

Comment le comparez-vous à Microsoft Translator ?

Voir aussi :

Microsoft Translator : les utilisateurs peuvent désormais installer des modèles en forme de packs et faire des traductions hors ligne basées sur l'IA

Microsoft annonce une mise à jour de Bing Translator sur Windows 8 et Windows Phone, l'application tire parti de votre microphone et votre caméra

Skype Translator prend en charge le Français, la solution de traduction en temps réel supporte désormais 6 langues

Skype Translator : la traduction en temps réel s'invite dans Skype, Microsoft lance la Preview pour Windows 8.1


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 14/06/2018 à 9:35
La zone de texte est toujours limité à deux lignes.

Mais on dirait que cela va enfin changer.

Les deux outils se valent, mais les traductions sont parfois différentes pour la même "phrase". il arrive même que ces traductions n'aient le même sens...

WeChat utilise le traducteur de Microsoft par défaut (en ligne), et j'utilise celui de Google en hors ligne de temps en temps, la petite pastille qui apparait et propose de traduire m'a été très pratique (mais le système étant obsolète, il est devenu lent, voir même très lent) mais pas aussi simple d'usage que ce que propose WeChat. Skype n'est pas pratique (en plus d'être intrusif dans la liste des contacts d'outlook, il s'ajoute même des contacts sans qu'on lui ai dit de le faire) et WhatsApp j'en sais rien...

La possibilité du hors ligne est plutôt pas mal avec l'IA. Mais devrait plus s'appliquer aux traductions à partir d'images de "symboles linguistiques", comme le ferait un OCR accompagné d'un " dictionnaire des langues "/IA.

P.S. : Qu'il y ai un spyware dans cette tablette ne m'étonnerai pas, mais je m'en moque complètement. Vue que si une particule sait qu'elle est "écouté/observé" que cela rend bien plus complexe les lois de la physique/chimie.

P.S. 2 : Sinon, en français, c'est mandarin (normalement, la langue qui est parlé par tout les chinois), je sais pas si la langue anglaise le sais ou fait la distinction. D'autant plus qu'il y a plusieurs dialectes propres à chaque régions, "chinois simplifié et traditionnelle" n'est que très restrictif.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil