RGPD : la version européenne de USA Today pèse 500 Ko contre 5,2 Mo pour la version originale,
D'après les mesures d'un webmaster

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Vendredi 25 mai a marqué l’entrée en vigueur du RGPD. Il faut dire que la sanction prévue en cas de non respect (20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires) a de quoi impressionner.

Un petit vent de panique a soufflé sur le web. Certaines entreprises ont opté pour suspendre leurs activités en Europe, le temps de mieux se préparer. C’est le cas par exemple d’Instapaper, la plateforme lancée en 2008 qui permet de sauvegarder articles et pages web en vue de les consulter ultérieurement. D’autres entreprises ont été plus radicales et ont décidé de fermer leurs portes à l’Europe. Dans cette catégorie figure Unroll.me, un service en ligne de gestion des courriels.

Mais USA Today, un quotidien américain populaire, a décidé de s’y prendre autrement : le magazine a mis à la disposition des européens une version modifiée de son site Web baptisée « European Union Experience ». Cette version ne collecte pas de données pouvant identifier des personnes et n’offre pas d’expérience personnalisée. Elle ne diffuse pas de publicités ni de vidéos contenant des publicités pour les visiteurs européens. Par ailleurs, le nouveau sous-domaine n'est pas indexé par Google Actualités. Le lien du sous-domaine accessible à partir de l’UE est ue.usatoday.com, selon Indivigital.

Marcel Freinbichler, un développeur Autrichien, s’est amusé à comparer les deux versions et a remarqué que la version allégée passe de 5,2 Mo à 500 Ko comme il l’a expliqué sur Twitter : « En raison du #GDPR, USA Today a décidé de lancer une version séparée de son site web pour les utilisateurs de l'UE, qui a supprimé tous les scripts de pistage et les publicités. Le site semblait très rapide, j'ai donc fait une vérification de performance. Qu’est-ce qu’internet peut être rapide sans toute la camelote ! 5.2 Mo → 500 Ko ».


Source : Twitter

Et vous ?

Obtenez-vous les mêmes mesures ?
Qu'en pensez-vous ? Faites vous la même remarque concernant le poids de la pub pour d'autres sites ? De quels types de site s'agit-il ?

Voir aussi :

UK : à l'approche du RGPD, l'Université de Greenwich condamnée à une amende de 120 000 £ pour avoir exposé les données de 20 000 personnes
Microsoft présente ses solutions de conformité au RGPD, afin d'aider les entreprises à réduire les risques en matière de conformité
RGPD : les développeurs Android auraient suspendu les annonces publicitaires Google, jusqu'à la sortie du nouveau SDK de Google
RGPD : l'opérateur de l'application de messagerie Monal se retire de l'UE, estimant ne pas avoir les ressources pour se conformer au règlement
RGPD : WHOIS va-t-il être contraint de suspendre ses activités au courant de mai ? Quelles conséquences pour les webmasters ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Fusoy Fusoy - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 10:01
Diviser le trafic web par 10, c'est radical et c'est tellement bon, je suis allé sur le site et y'a pas à dire, ça charge bien plus rapidement que la version globale.

Si seulement on pouvais s'affranchir de tout les trackers et autre publicité sur le web, ça allègerait les datacenters Je sais bien que c'est pas possible, mais c'est un bon objectif à viser.
Avatar de ulspider ulspider - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 10:47
Perso ça ne m'étonne pas cette optimisation en supprimant toute cette shadow' activity que l'utilisateur ne voyait pas et qui lui était que peu profitable. Depuis un petit moment déjà, je m'offusque de la consommation d'une simple page web, un onglet ouvert c'est 200mo de ram, du CPU à gogo alors que l'onglet n'est pas forcément celui consulté... Entre ceux qui minent du bitcoin par derrière, ceux qui enregistre toute votre activité... on ne s'en sort pas

Bref, un peu de ménage, c'est pas plus mal.
Avatar de sergio_is_back sergio_is_back - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 11:37
Super !!!

On ne peut qu'espérer qu'ils seront nombreux à suivre cet exemple !!!!
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 13:31
Enfin je pense que c'est une solution temporaire il ne vont pas laisser ça comme ça.
Avatar de vxlan.is.top vxlan.is.top - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 18:14
la version européenne de USA Today pèse 500 Ko contre 5,2 Mo pour la version originale
Ils ont vraiment des problèmes d'obésité là-bas

-VX
Avatar de Bloon Bloon - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 10:50
Tout est dans le si la manière dont le consentement a été donné est conforme aux conditions énoncées dans le présent règlement.

Vu les conditions imposées par le règlement, il est probable que ça ne soit pas le cas dans la majorité des situations et donc que les consentements obtenus avant ne soient plus valables.

A ce sujet, comment developpez.com a-t-il mis en oeuvre le RGPD ? Qui est le responsable de traitement ? Où sont les nouvelles mentions légales ?

Bloon
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 14:25
Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message
Ils ont vraiment des problèmes d'obésité là-bas

-VX
Entourée de pubs "enlarge your p*", "buy viagra", "buy new steroids for your muscles", "buy a powerful gun", "what Trump just said", "chase live on high way" + un ou plusieurs spyware gratos
Avatar de DevTroglodyte DevTroglodyte - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 15:25
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
un ou plusieurs spyware gratos
S'il y a des spywares dans les pubs, le site sur lequel ils "s'affichent" pourrait être tenu pour responsable, il me semble.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 29/05/2018 à 10:29
RGPD : Twitter décide de bloquer les adolescents en Europe qui ont indiqué avoir moins de 16 ans,
le consentement d'un parent est requis pour le rétablir

Depuis l’entrée en vigueur du RGPD, Twitter a décidé de bloquer les comptes utilisateurs européens dont la date de naissance est indiqué sur leur profil et qui ont moins de 16 ans. C’est ce que suggèrent des plaintes d’utilisateurs qui auraient reçu ce message : « Twitter utilise les données personnelles de votre compte pour fournir ses services. Nous avons déterminé que vous n’avez pas l’âge minimum requis dans votre pays pour consentir au traitement de vos données personnelles et votre compte a donc été verrouillé ».

Pour récupérer son compte, le réseau social explique que « Votre compte est supprimé de Twitter, sauf si votre représentant légal (parent ou tuteur) donne son consentement en votre nom. Pour pouvoir conserver votre compte, veuillez fournir les coordonnées d’un parent ou tuteur »


Le parent / tuteur doit alors remplir le formulaire de consentement sur lequel il leur est expliqué que « Twitter exige que tous les utilisateurs aient au moins 13 ans pour créer un compte. Par ailleurs, certains pays exigent que les utilisateurs aient plus de 13 ans pour consentir au traitement de leurs données personnelles. Nous exigeons alors le consentement d'un responsable légal (parent ou tuteur) au nom de l'enfant avant d'autoriser celui-ci à utiliser nos services ».

Un ensemble d’informations leur est demandé pour permettre au réseau social de vérifier que le parent ou le tuteur consent à l'utilisation des services de Twitter par son enfant.

En plus des informations qu’ils doivent remplir (nom complet, nom et prénom de l’enfant, nom d’utilisateur Twitter de l’enfant, adresse e-mail), ils doivent également :

télécharger une copie de leur pièce d'identité officielle avec photo en cours de validité pour confirmer leur identité (passeport ou permis de conduire par exemple) ;
télécharger un document les autorisant à agir pour le compte de l’enfant (exemples : procuration, certificat de naissance, documents attestant des droits parentaux/de tutelle sur les enfants mineurs).

Twitter insiste sur le fait que la copie doit être lisible et il doit y apparaître le nom, les prénoms et la date de naissance de l’enfant. Le réseau promet que les documents seront confidentiels et seront supprimés une fois qu’ils auront été utilisés pour confirmer l’identité et la date de naissance.

Les autres utilisateurs ont, pour leur part reçu un autre message de Twitter : « Pour continuer d’utiliser Twitter, veuillez accepter les nouvelles Conditions d’utilisation, la Politique de confidentialité et notre Utilisation des cookies. Vous confirmez également que vous avez plus de 16 ans. Veuillez passer en revue vos paramètres actuels afin de bien les comprendre ».

À cause de cette mise à jour de la plateforme qui a fermé les comptes d’utilisateurs de moins de 16 ans, plusieurs ont vu leur nombre d’abonnés descendre en flèche. C’est le cas par exemple de Julien Chièze, analyste de jeux vidéo, qui affirme avoir perdu 12 000 abonnés en une nuit : « ça veut dire 4% parmi vous avait donc -16 ans ! Ca va les vieux, comment on se sent ? », a-t-il tenté d’ironiser.


Source : Twitter (consentement parental, compte verrouillé, Julien Chièze)

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision ?

Voir aussi :

Lors des catastrophes, la plupart des utilisateurs de Twitter partagent des rumeurs sans même procéder à une vérification, d'après une étude
Twitter recommande à ses utilisateurs de changer de mot de passe suite à la découverte d'un bogue qui expose des mots de passe en clair
Twitter confirme avoir vendu des données au chercheur à l'origine du scandale de Cambridge Analytica, mais assure qu'aucune n'était privée
Twitter présente les résultats de son T1 avec des statistiques meilleures que les prévisions, et une croissance annuelle à deux chiffres
Une mafia de gamins de 15 ans alimente un marché noir de comptes Spotify et Netflix volés, cela en organisant des concours douteux sur Twitter
Avatar de pgoetz pgoetz - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 29/05/2018 à 11:34
Ma fille s'est vu bloquer son compte. Donc j'ai fait le nécessaire en Anglais s'il vous plait, car les pages twitter sur ma machine sont en anglais. J'ai reçu confirmation que le compte était débloqué en Anglais. En fait il était toujours bloqué. Donc j'ai refais les démarches sur la machine de ma fille en français cette fois. J'attends la suite.

Cerise sur le gâteau, il est demandé de vérifier le compte et le contenu, mais comment le faire avec un compte bloqué. J'ai ouvert un ticket chez twitter, j'attends la réponse. Sinon, j'informerai la CNIL des problèmes et incohérence rencontrés - langue & impossibilité de vérifier.

De plus en France, l'âge est de 13 ans.

Pour ma part, j'ai eu mon compte professionnel bloqué sur Skype pour raison d'âge. M$ m'a demandé ma carte bancaire pour débloquer mon compte professionnel!! Je ne serai pas grossier, mais l'idée est là. Il faut que j'approfondisse les alternatives open-source.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil