Chrome 66 : Google supprime temporairement sa nouvelle politique de lecture automatique
Mais uniquement pour l'API Web Audio

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Comme annoncé depuis le mois de mars, Chrome 66 - disponible il y a un mois maintenant - bloque la lecture automatique des contenus multimédias exécutés sur les pages Web avec le son. Cette mesure vise à répondre à un problème que tous les internautes ont probablement déjà vécu et devrait donc être bien accueillie par ces derniers. Mais pour les développeurs, ce n'est pas forcément le cas.

Comme nous l'avons rapporté il y a quelques jours, la dernière mise à jour du navigateur de Google a eu des conséquences inattendues qui menacent de nombreux jeux vidéo basés sur le Web.

Avant Chrome 66, le son commençait à jouer soit quand la page Web contenant le multimédia était chargée (ce que déploraient les internautes), soit après que l'utilisateur ait cliqué sur le bouton « click to play » - ce qui est plutôt recommandé. Avec cette nouvelle version de Chrome, les jeux créés avec un moteur HTML5 (comme Pico-8, GameMaker, Unity ou Phaser) ne vont plus automatiquement jouer de son. C'est bien le comportement attendu, mais dans de nombreux cas, l'audio ne va pas jouer même quand l'utilisateur clique sur le bouton « click to play ». Et c'est ce qui est anormal.


Le problème est que cette mise à jour de Google nécessite que les développeurs modifient leur code, ce qui ne devrait pas être le cas d'après un développeur qui a rapporté ce problème sur le site du projet Chromium. Il estime que le changement de Google, qui nécessite que les développeurs fassent des modifications de code, « n'a aucun sens et a causé beaucoup de dysfonctionnements inutiles sur le Web » en plus de « rendre inutilement difficile la lecture audio. » Pour lui, Google pouvait obtenir le comportement attendu en autorisant la lecture audio lors du chargement d'une page sans interaction de l'utilisateur. Pour cela, « il suffit de couper le son de la sortie principale et de l'activer lors de la première interaction » de l'utilisateur, dit-il. « Cela permet toujours de ne pas entendre de son au chargement de la page. Cela n'assouplit pas du tout les restrictions. Cela ne rend pas plus facile d'abuser de la lecture audio », affirme-t-il. Mais en plus, « cela signifie simplement qu'aucun changement de code n'est nécessaire et que le contenu Web existant continue de fonctionner », a-t-il ajouté.

Après les critiques, Google a décidé de supprimer temporairement la règle de lecture automatique pour l'API Web Audio. Précisons en effet que les conséquences de la dernière mise à jour de Chrome sur les jeux vidéo basés sur le Web découlent de la manière dont cette version traite les objets Web Audio. Pour information, l'API Web Audio propose un système puissant et flexible pour contrôler les données audio sur Internet. Mais cette API ne vient pas remplacer l'élément HTML <audio> utilisé afin d'intégrer un contenu sonore dans un document, mais plutôt le compléter.

« Nous avons mis à jour Chrome 66 pour supprimer temporairement la règle de lecture automatique pour l'API Web Audio », annonce un ingénieur de Google dans la discussion sur ce problème. Le géant de l'Internet explique toutefois que cette modification n'affecte pas la plupart des lectures multimédia sur le Web, car la règle de lecture automatique reste active pour <video> et <audio>. « L'équipe [Chromium] travaille dur pour améliorer les choses pour les utilisateurs et les développeurs, mais dans ce cas-ci, nous n'avons pas réussi à communiquer sur l'impact de la nouvelle politique de lecture automatique aux développeurs utilisant l'API Web Audio », a-t-il reconnu.

Google dit alors faire ce changement pour donner aux développeurs utilisant l'API Web Audio (par exemple pour des jeux, des applications audio et certaines fonctionnalités RTC) plus de temps pour mettre à jour leur code. Ainsi, la politique de lecture automatique sera à nouveau appliquée à l'API Web Audio dans Chrome 70, au mois d'octobre. D'ici là, les développeurs doivent donc mettre à jour leur code en fonction des recommandations faites par Google à l'adresse : https://developers.google.com/web/up...anges#webaudio.

Source : Projet Chromium

Et vous ?

Que pensez-vous de cette exception temporaire pour l'API Web Audio ?
Ne pensez-vous pas que Google aurait pu mettre en œuvre sa politique sans que les développeurs modifient leur code ?

Voir aussi :

Intégration de l'API Picture-in-Picture pour afficher les vidéos flottantes : les tests sont en cours avec Chrome, Apple s'y intéresse également
Des employés de Google présentent leur démission, pour protester contre la participation de l'entreprise à un projet en IA du Pentagone
Chrome va avertir les utilisateurs s'ils accèdent à des sites HTTPS utilisant des certificats SSL douteux, en vertu de la Certificate Transparency
Google Chrome apporte des modifications à l'interface utilisateur de son navigateur, les changements sont disponibles sur Chrome Canary
Google va bannir du Chrome Web Store les extensions de minage de cryptomonnaies d'ici juin 2018, les nouvelles extensions ne sont plus acceptées


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil