Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Chrome 66 débarque sur Windows, Mac et Linux et vient bloquer la lecture automatique des sites
Sous réserve de certaines conditions

Le , par Stéphane le calme

162PARTAGES

8  0 
Google a publié en téléchargement la version 66 de son navigateur Chrome. Cette version apporte une correction à 62 failles de sécurité et bogues en plus d’intégrer de nouveaux mécanismes pour contrer les attaques exploitant la faille Spectre.

L’une des fonctionnalités qui l’accompagnent est la possibilité de couper le son des vidéos qui se lisent automatiquement.

Rappelons que cette fonctionnalité était prévue pour Chrome 64. À ce propos, l’équipe avait alors annoncé « À partir de Chrome 64, la lecture automatique sera autorisée si le média ne joue pas le son ou si l’utilisateur a manifesté un intérêt pour le média. Cela va autoriser la lecture automatique lorsque l’utilisateur l’accepte et l’empêchera quand il n’en veut pas. Ces changements vont également unifier le comportement des postes de travail et du web mobile ».

Même si la fonctionnalité de sourdine est arrivée deux versions plus tard que prévu initialement, pendant ce temps, les utilisateurs de Chrome ont été en mesure de bloquer définitivement le son site par site.

Chrome va autoriser la lecture automatique si le contenu est mis en sourdine, si l’utilisateur clique ou interagit avec le site web ou si l'utilisateur a montré de l’intérêt pour les médias sur le site.

Sur la version desktop de Chrome, Google utilise l'index MEI (Media Engagement Index) pour déterminer si l'utilisateur a déjà visionné une vidéo avec son sur un site. Sur mobile, la lecture automatique avec son ne sera autorisée que si l'utilisateur a ajouté le site à son écran d'accueil.

Le MEI évalue la tendance des utilisateurs à consommer des médias sur un site et va permettre aux sites d'ignorer la règle si l'engagement de l'utilisateur dépasse un certain seuil.

Ce seuil est déterminé par le rapport des visites aux « événements de lecture multimédia importants » sur chaque site, qui inclut des mesures telles que la vérification que la consommation audio et vidéo a dépassé les sept secondes, la vérification que l'audio soit activée et non mise en sourdine, la vérification que l'onglet avec la vidéo est actif, la vérification que la taille de la vidéo est supérieure à 240 x 140 pixels.

Les sites avec un score élevé sont ceux où les utilisateurs consomment des médias régulièrement. Les utilisateurs peuvent voir le MEI en tapant chrome://media-engagement dans la barre d'adresse de Chrome.

Chrome 66 propose la possibilité d’exporter ses mots de passe enregistrés. Il suffit d’aller dans « Enregistrer les mots de passe » dans les paramètres pour voir un nouvel onglet apparaître proposant un export au format CSV. Il vous faudra confirmer l’opération avec votre code de déverrouillage du téléphone ou avec votre empreinte digitale si vous êtes sur votre mobile.


En termes de sécurité, Chrome 66 va accroître l'information de l'usager en lançant une alerte quand le navigateur crashe ou est fermé à cause de l'injection d'un code malicieux contenu dans une application tierce. Cela, afin d'encourager les utilisateurs à supprimer l'application responsable. Supprimés également, les certificats trust for Symantec, la société ne parvenant plus à suivre les standards de l'industrie de la sécurité en ligne.

Source : Google

Et vous ?

Quelle est la fonctionnalité qui vous intéresse le plus ?

Voir aussi :

Google Chrome apporte des modifications à l'interface utilisateur de son navigateur, les changements sont disponibles sur Chrome Canary
Google va bannir du Chrome Web Store les extensions de minage de cryptomonnaies d'ici juin 2018, les nouvelles extensions ne sont plus acceptées
Chrome : l'outil de nettoyage intégré pourrait aussi analyser vos fichiers personnels et professionnels, Google s'explique sur son fonctionnement
Clang est maintenant utilisé pour compiler Chrome pour Windows, Google abandonne donc Visual C++ et en voici les raisons

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de _champy_
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 09/05/2018 à 19:09
Au centre du conflit figure la manière dont Chrome traite les objets Web Audio, qui sont désormais automatiquement suspendus lorsqu'une page Web démarre, empêchant ainsi la diffusion automatique des annonces.
Il sont un peu bêtes en même temps, il savent que les annonces sont au centre de l'expérience utilisateur ces dernier temps, mais non, ils persistent et signent avec ce modèle économique ignoble.

J'ai envie de dire bien fait et pour une fois merci google.
1  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/05/2018 à 12:21
c'est ca le danger des monopoles. google de par ces outils gratuits un temps a le contrôle indirect sur énormément de compagnies.. et d'argent potentiel
0  0