Unroll.me met un terme à son activité en Europe
Le service en ligne de gestion de courriels choisit de ne pas se conformer au RGPD

Le , par Patrick Ruiz

123PARTAGES

10  0 
L’entrée en vigueur du règlement général sur la protection des données (RGPD) c’est pour bientôt – le 25 mai 2018 – et en principe les entreprises actives sur Internet en sont aux ultimes réglages pour s’y arrimer. Unroll.me, un service en ligne de gestion des courriels – le genre d’application dont on se sert pour se désabonner des newsletters qu’on a jetées aux oubliettes par exemple – a pour sa part décidé de prendre un tout autre chemin.

Les responsables de la boîte ont publié une lettre d’excuse sur le site officiel il y a peu. Malheureusement, la note d’information n’est pas accessible au moment où ces lignes sont écrites. Toutefois, la communication garde des traces dans un tweet de Mikko Hypponen, chercheur en sécurité avec F-Secure.


« Le règlement général sur la protection des données entre en vigueur en Europe. Malheureusement, notre service est destiné à servir des utilisateurs basés aux États-Unis. Parce qu’il n’a pas été conçu pour être conforme au RGPD, Unroll.me ne sera pas accessible pour les résidents d’Europe. Ceci veut dire que nous pourrions ne pas offrir notre service à des personnes qu’on pense être situées en Europe. Nous procéderons à la suppression des comptes des utilisateurs de l’Union européenne le 24 mai. Nous sommes sincèrement désolés de ne pouvoir vous offrir nos services », lit-on
.
Il faut dire que le RGPD est clairement en opposition avec des dispositions de la politique de confidentialité de l’entreprise. Il suffit de fouiller un peu dans cette documentation pour s’apercevoir que l’entreprise se réserve le droit de disposer des données personnelles des utilisateurs comme bon lui semble.

« Nous pourrions partager les informations collectées avec notre compagnie mère et des entreprises affiliées. Nous allons également partager les données personnelles avec des fournisseurs de services qui agissent en notre nom. Nous n’autorisons pas nos partenaires non affiliés et les fournisseurs de services à faire usage ou à divulguer des informations, sauf en cas de nécessité et ce, pour offrir des services en notre nom ou se conformer à des exigences légales », précise l’entreprise. On comprend donc parfaitement la posture des responsables. Seulement, le retrait de l’UE serait temporaire puisque ces derniers auraient dit avoir besoin de plus de temps pour mieux cerner la nouvelle réglementation.

Pour les utilisateurs français, Cleanfox se positionne comme une alternative. L’application est développée par la start-up Foxintelligence basée à Paris. Elle est régie par les lois européennes en la matière et donne aux utilisateurs le droit d’accéder, de rectifier et de s’opposer à l’utilisation de leurs données. Toutefois, attention de bien scruter avant de se lancer, car même si l’entreprise dit travailler avec des données anonymisées, ces dernières seraient utilisées pour la création de statistiques vendues à des tiers.

La manœuvre d’Unroll.me fait suite à celle d’autres sites comme streetlend.com (une plateforme qui met en contact des voisins désireux de se prêter des objets les uns aux autres), Super Monday Night Combat (une arène multijoueurs lancée en 2012 par Uber Entertainment) ou encore Ragnarok Online (un jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs édité et développé par Gravity Cor.).

Lorsque ce n’est pas le business model – basé sur l’espionnage systématique des utilisateurs dans bien des cas – qui est affecté par le RGPD comme dans le cas d’Unroll.me, les entreprises évoquent des questions financières. Chez Brent Ozar – une start-up américaine qui vend des formations en ligne Microsoft SQL Server aux ressortissants de l’UE – 5 % des revenus sont issus du vieux continent. Pas difficile d’imaginer ce qui pourrait arriver si cette dernière devait se retrouver en train de payer 20 millions d’euros ou 4 % de son chiffre d’affaires annuel. En décembre 2017, l’entreprise a annoncé qu’elle arrête de vendre directement aux ressortissants de l’UE.

Sources : politique de confidentialité Unroll.me, nouvelobs, Ozar

Et vous ?

Quelle appréciation faites-vous de la décision de ces entreprises ?

Avez-vous parcouru le règlement général sur la protection des données ? Quels sont les aspects de ce texte qui, pour vous, sont flous ?

Vos sites et applications sont-ils déjà conformes aux dispositions du RGPD ?

Voir aussi

Plus de la moitié des applications sur Play Store ne seraient pas conformes au RGPD, le règlement sur la protection des données

L'Assemblée nationale adopte en nouvelle lecture le projet de loi RGPD, après un échec de la commission mixte paritaire la semaine passée

RGPD : Un guide pratique pour les développeurs, un article de Bozhidar Bozhanov

L'ICANN ne va pas bénéficier d'un délai supplémentaire pour une mise en conformité au RGPD des données issues du service Whois

Des sites web préfèrent fermer au lieu de se mettre en conformité avec le RGPD par crainte des sanctions européennes

Vous pouvez échapper au RGPD en excluant l'Europe de votre site, un service de « gdpr-shield.io » propose de bloquer les utilisateurs européens

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fusoy
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/05/2018 à 10:01
Diviser le trafic web par 10, c'est radical et c'est tellement bon, je suis allé sur le site et y'a pas à dire, ça charge bien plus rapidement que la version globale.

Si seulement on pouvais s'affranchir de tout les trackers et autre publicité sur le web, ça allègerait les datacenters Je sais bien que c'est pas possible, mais c'est un bon objectif à viser.
10  0 
Avatar de ulspider
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/05/2018 à 10:47
Perso ça ne m'étonne pas cette optimisation en supprimant toute cette shadow' activity que l'utilisateur ne voyait pas et qui lui était que peu profitable. Depuis un petit moment déjà, je m'offusque de la consommation d'une simple page web, un onglet ouvert c'est 200mo de ram, du CPU à gogo alors que l'onglet n'est pas forcément celui consulté... Entre ceux qui minent du bitcoin par derrière, ceux qui enregistre toute votre activité... on ne s'en sort pas

Bref, un peu de ménage, c'est pas plus mal.
10  0 
Avatar de Charvalos
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/05/2018 à 16:23
Et c'est reparti pour un tour sur l'UE.....

J'ai l'impression d'être dans le film Edge Of Tomorrow où l'acteur principal se retrouve dans une boucle où se répète encore et toujours la même scène.
9  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/08/2018 à 22:43
Citation Envoyé par JackIsJack Voir le message
ces informations telles que la marque du téléphone ou la méthode de redimensionnement d'une fenêtre peuvent servir à caractériser des bugs, ou des usages afin d'améliorer les services.
Bon, faut arrêter les délires, là, et que les marketeux reviennent sur Terre : en quoi la méthode de redimensionnement d'une fenêtre (par "tirage" du coin inférieur droit ou par le bouton maximiser) pourrait-elle être utilisée pour améliorer les services ? Quels services ? Le service de redimensionnement ?

Allez-y, expliquez-moi.

Je suis cool, je vous donne une piste : des fois j'utilise une méthode, et des fois j'utilise l'autre. Ça dépend du temps qu'il fait, de l'heure qu'il est, et de l'âge du capitaine multiplié par 42. Ou divisé par Pi. Ou l'inverse.
8  0 
Avatar de Rayek
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/05/2018 à 15:23
Citation Envoyé par Charvalos Voir le message
Et c'est reparti pour un tour sur l'UE.....

J'ai l'impression d'être dans le film Edge Of Tomorrow où l'acteur principal se retrouve dans une boucle où se répète encore et toujours la même scène.
C'est TrollDi : Dans le film, le personnage principal, lui, évolue un minimum
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/05/2018 à 11:37
Super !!!

On ne peut qu'espérer qu'ils seront nombreux à suivre cet exemple !!!!
7  0 
Avatar de Mrsky
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/05/2018 à 13:07
Citation Envoyé par michel.bosseaux Voir le message
Le RGPD peut paraître contraignant à priori. Mais en fait à la lecture, je n'y avais rien vu de particulièrement problématique. Cela ne vise pas à empêcher les entreprises d'utiliser nos données, juste à ce que le choix nous soit laissé de manière systématique, ce qui implique une information complète. Et oui, certaines utilisations sont réglementées / interdites par les directives européennes.

Les entreprises qui disent avoir besoin de temps pour s'y préparer, ou ne pas souhaiter le faire, alors qu'il suffit de rajouter du texte explicatif et de systématiquement demander l'autorisation des utilisateurs (via des cases à cocher ...), me paraissent de mauvaise foi.

Après ce n'est que mon opinion.

Pas du tout, le 3ème lien de la section "Voir aussi" explique bien tout ce que doit faire une entreprise pour être conforme avec le RGPD et c'est loin d'être aussi trivial qu'une case à cocher.
6  0 
Avatar de disedorgue
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/05/2018 à 16:27
Hmmm....

Est-ce que Hadopi respecte le RGPD ?

Idem pour le(s) propriétaire(s) des petites boite-noire chez nos FAI respectif qui sniff toutes les données (qui a dit Big Brother ? )
6  0 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/06/2018 à 11:50
Ce qu'il faut bien souligner quand même, c'est que ces sites américano-américains peuvent se permettre de bloquer entièrement l'Union Européenne, qui ne doit être qu'une faible partie de leur trafic. Les sites plus internationals (voire Européens) ne pourraient pas avoir recours à ce genre de lâcheté technique.

Sinon je note que le rédacteur de cette actualité a pris soin de ne pas traduire le gonflement de chevilles du message de la Chicago Tribune : "our award-winning journalism".
6  0 
Avatar de 4sStylZ
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/08/2018 à 10:00
Bon, faut arrêter les délires, là, et que les marketeux reviennent sur Terre : en quoi la méthode de redimensionnement d'une fenêtre (par "tirage" du coin inférieur droit ou par le bouton maximiser) pourrait-elle être utilisée pour améliorer les services ? Quels services ? Le service de redimensionnement ?

Allez-y, expliquez-moi.
Permet moi de faire l’avocat du diable. Pour info je ne soutiens pas forcément dans sa démarche mais que je préfère analyser sans émotion pour mieux le comprendre.

Cela peut servir à ça :

1) Pouvoir prendre des décisions UX, arbitrer entre deux systèmes de redimensionnement ou évaluer l’autonomie de l’utilisateur à manipuler l’applications. Perso en tant que PO j’aurai aimé avoir les moyens de faire ça dans mon appli, de mesurer l’usage des features pour mieux les connaitre. Et ce n’est pas du tout à des fins de revendre ces infos.
2) Les données peuvent être aussi constamment stockées mais utilisées seulement pour des périodes ou il font de l’AB-testings d’une interface à un groupe d’utilisateurs éxposés et un groupe témoins.
La seconde proposition serait assez surprenante car elle nécessite encore plus de moyen…

Si la question c’est pourquoi ces données pourraient améliorer le service, et bien c’est en permettant le développement de meilleurs interfaces.

Pour la marque des écouteurs cela peut servir à des partenaires commerciaux mais il y a aussi le cas de la gestion des écouteurs analogiques qui ne sont pas du tout étalonnés comme les autres pour le volume sonores. En fait si norme il y a, elle n’est parfois pas suivie sur le volume. (cela devient rare en 2018, presque plus d’écouteurs ont un son trop important ou trop faible)

En stockant les écouteurs tu peut faire des stats dessus. Si ton parc fait plus de 20% d’écouteurs à priori pas du tout au même volume que les autres alors tu peut arbitrer une feature permettant logiciellement de gérer ses écouteurs et donc d’améliorer l’éxperience utilisateurs.
6  0 
Google avertit que des dizaines de millions de téléphones Android sont préchargés avec des logiciels malveillants dangereux
L'immobilisation du 737 MAX est un tel désastre que les compagnies aériennes louent des 737-200 de 30 ans d'âge
Voitures autonomes : « Tous ceux qui comptent sur le lidar sont condamnés »
Apprendre à programmer en Go avec les templates GoLand, un tutoriel d'Ekaterina Zharova
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web