Intel ne pourra produire des CPU gravés en 10 nm en masse qu'en 2019
Et annonce des résultats financiers record au premier trimestre 2018

Le , par Christian Olivier

60PARTAGES

8  0 
En début d’année, Intel a dévoilé ses puces x86 Kaby Lake G (KBL-G) intégrant des circuits graphiques d’AMD. Le fondeur avait également profité de cette occasion pour mettre un peu d’ordre dans la nomenclature des différentes familles de processeurs (CPU) x86 qui composent son catalogue (voir le tableau ci-dessous) et apporter des précisions concernant le calendrier de sortie de ses futurs produits.


Sur la base de ces informations, on a supposé que le fondeur américain serait en mesure de proposer des processeurs x86 grand public gravés en 10 nm dès cette année, grâce notamment à la mise sur le marché des CPU Ice Lake et Cannon Lake-U. Mais l’entreprise américaine a récemment révélé qu’elle ne devrait adopter le procédé de gravure en 10 nm pour ces processeurs x86 qu’à partir de 2019, sans fournir plus de détails. Intel a précisé qu’il conçoit et livre déjà des CPU gravés en 10 nm, tout en insistant sur le fait que sa technologie de gravure en 10 nm n’est pas encore suffisamment au point pour envisager une production de masse et nécessite des améliorations.

Rappelons qu’Intel a déjà commercialisé huit générations distinctes de CPU x86 sous la dénomination Core i : Nehalem (2008), Sandy Bridge (2011), Ivy Bridge (2012), Haswell (2013), Broadwell (2014), Skylake (2015), Kaby Lake (2016) et Coffee Lake (2018). Par ailleurs, c’est en 2014, avec la mise sur le marché de ses CPU de 5e génération (Broadwell), que l’entreprise a entamé la commercialisation de ses premiers processeurs x86 gravés en 14 nm. La 8e génération de CPU du fondeur alias Coffee Lake était censée être la dernière architecture de la firme qui exploiterait une technologie de gravure en 14 nm (nanomètres) et introduire les premiers modèles de CPU x86 grand public équipés de 6 cœurs et 12 threads.

La firme de Santa Clara devrait vraisemblablement être l’un des rares fabricants de semi-conducteurs qui ne soit pas en mesure de tenir ses engagements cette année concernant l’évolution du procédé de gravure pour ses produits. Il faut noter qu’AMD, son concurrent direct sur le marché des puces x86, a déjà lancé de nouveaux processeurs x86 gravés en 12 nm avec ses Ryzen 7 2xxx et prévoit de proposer, dès 2019, de nouvelles puces (GPU et CPU) exploitant la technologie de gravure en 7 nm LP développée par Globalfoundries. L’entreprise TSMC de son côté a récemment confirmé qu’elle serait en mesure de proposer sa technologie de gravure en 7 nm pour la production de masse à partir du second trimestre de cette année.


Le géant de l’industrie technologique a effectué cette annonce peu de temps après la publication de ses résultats financiers du premier trimestre 2018 qui ont révélé que la société a réussi à déjouer les pronostics des analystes. Ces derniers tablaient en effet sur un ralentissement des activités du groupe après le scandale de Meltdown/Spectre et le retour en force d’AMD dans le marché des CPU x86 avec ses processeurs Ryzen et EPYC.

Intel a révélé que ses activités centrées sur les données ont augmenté de 25 % et représenté près de la moitié (49 %) de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2018, établissant ainsi un nouveau record. Le chiffre d’affaires d’Intel pour ce premier trimestre s’est établi à 16,1 milliards USD, soit une hausse de 9 % par rapport au résultat obtenu sur la même période un an plus tôt. Le bénéfice par action dégagé (0,93 USD) et les 4,5 milliards USD représentant le bénéfice net ont respectivement augmenté de 30 % et 50 % d’une année à l’autre. Ces bons résultats auront notamment été le fruit de la hausse des ventes de processeurs Intel Xeon Scalable du fabricant américain de semi-conducteurs. Les produits issus de l’activité PC du groupe ont dégagé un chiffre d'affaires de 8,2 milliards USD (+ 3 %), contre 7,5 milliards USD pour ceux issus des activités centrées sur les données.


« ;Par rapport aux prévisions pour le premier trimestre que nous avions fixées en janvier, les revenus étaient plus élevés, les marges d’exploitation plus fortes et le bénéfice par action meilleur ;», a déclaré Bob Swan, directeur financier d’Intel.

Source : WccfTech

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Les futurs CPU Xeon Ice Lake d'Intel se dévoilent : 10 nm, nouveau socket LGA4189, plus de cœurs, TDP en hausse et support de huit canaux mémoires
Processeurs x86 pour PC : AMD aurait repris 10 % de parts de marché à Intel au premier trimestre 2017, grâce à ses processeurs Ryzen ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/05/2018 à 22:12
Active State Power Management

Normalement cela est attribué automatiquement en fonction de la catégorie du matériel. Cela ne concerne pas que les bus PCI-Express (avec ou sans slot), USB aussi est concerné (avec ou sans connectique).

Pour un PC portable de type Netbook, c'est à configuré sur L0S, économie d'énergie maximale, tout comme avec un smartphone.
Un PC portable de type NoteBook, C'est à configuré sur L1,
économie d'énergie modérée.
Un PC Desktop ou un serveur, c'est normalement désactivé.



Il faut aussi que les composants soient compatible avec cette technologie de basses consommations d'énergies. C'est ainsi que les équipements portatifs ont bien de la LDDR..
Donc si il n'y a pas de iGP intégré, alors je crois bien qu'il y aura moins d'économie d'énergie et peut-être plus de dissipation thermique dans certains cas.
L'étape suivante est le fanless.
0  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 31/07/2018 à 9:50
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Intel prévoit de renouveler sa gamme de processeurs PC grand public gravés en 14 nm cette année. Ils devraient appartenir à la 9e génération de processeurs du fondeur de Santa Clara et avoir comme vaisseau amiral le CPU Core i9-9900K (8 cœurs/16 threads) pour répondre à l’offensive d’AMD avec ses Ryzen 7 de deuxième génération.
Sauf que le rumeur disait qu'AMD attendait déjà cet événement pour sortir de sa manche le Ryzen 7 2800x
0  0 
Avatar de NBoulfroy
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 10:26
Espérons qu'AMD continue l'offensive pour permettre une baisse des prix des CPU.
0  0 

 
Sondage : quels sont les langages de programmation qui vont probablement disparaître
Siri enregistre les bagarres, les échanges avec les médecins, les ébats sexuels
Est-ce une grosse erreur de considérer la POO comme standard de l'industrie pour l'organisation des bases de code ?
Découvrez les dangers de MySQL et MariaDB, par Frédéric BROUARD (SQLpro)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web