Visual Studio Code 1.18 disponible : espaces de travail multiracines activés par défaut
Améliorations de performance et de l'expérience utilisateur

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Conformément à sa tradition, Microsoft vient de publier une nouvelle version de son éditeur de code open source et multiplateforme Visual Studio Code. Visual Studio Code 1.18 est disponible avec son lot de nouveautés et changements, y compris la finalisation de la fonctionnalité Multi-root workspaces.

La fonctionnalité Multi-root workspaces (espaces de travail à plusieurs dossiers racines) est désormais disponible en version stable et a été activée par défaut dans Visual Studio Code 1.18. Cette fonctionnalité a été en préversion depuis la version 1.14 de VS Code, et d'après Microsoft, elle était la plus demandée par la communauté. Cette fonctionnalité permet de regrouper un ensemble logique de dossiers dans un même espace de travail, permettant ainsi aux utilisateurs de travailler avec plusieurs dossiers de projet dans Visual Studio Code ; ce qui peut être très utile lorsque vous travaillez sur plusieurs projets connexes en même temps.


Vous pourrez ajouter un nouveau dossier dans un espace de travail existant à partir du menu, en allant dans Fichier > Ajouter un dossier dans l'espace de travail. Vous pouvez également faire un glisser-déposer pour ajouter des dossiers à un espace de travail. Vous pouvez même sélectionner et faire glisser plusieurs dossiers. Il est tout aussi facile de supprimer un dossier d'un espace de travail avec la commande de menu contextuel Supprimer le dossier de l'espace de travail.

Bien sûr, la prise en charge des espaces de travail à plusieurs racines a nécessité quelques modifications du comportement de VS Code, mais il n'y en a que quelques-unes. Par exemple, VS Code va inclure les noms de dossiers dans les entêtes d'onglets, en cas de collision de noms entre les fichiers dans plusieurs dossiers. Les éléments et fonctionnalités de l'interface utilisateur de code VS, tels que les listes OPEN EDITORS ou Quick Open (Ctrl+P), incluent aussi le nom du dossier. En ce qui concerne la recherche globale, elle fonctionne dans tous les dossiers et regroupe les résultats de la recherche par dossier. En outre, si vous utilisez un thème d'icône et que le thème actif le prend en charge, une icône spéciale d'espace de travail va s'afficher. Microsoft a également travaillé avec les développeurs d’extensions pour VS Code pour s’assurer que leurs extensions fonctionnent correctement avec la fonctionnalité d’espaces de travail à plusieurs racines.

Bon nombre d'extensions parmi les plus populaires prennent donc déjà en charge la fonctionnalité et les autres développeurs sont invités à adopter la nouvelle API multi-root workspace dédiée de Microsoft. Il faut toutefois noter que si une extension ne prend pas encore en charge plusieurs dossiers, elle pourra quand même fonctionner dans le premier dossier de votre espace de travail multiracine.

C’est donc la principale nouveauté, mais il y en a bien d’autres. À la demande des utilisateurs également, VS Code prend maintenant en charge une disposition de panneau verticale. En utilisant les actions Déplacer vers la droite et Déplacer vers le bas dans la barre de titre du panneau, les panneaux peuvent basculer entre un affichage en bas et un affichage sur le côté droit.


Il y a également une nouveauté du côté du statut Git dans l'explorateur de fichiers. Pour satisfaire à une autre demande de fonctionnalité très populaire, Microsoft a en effet ajouté un support à l'Explorateur de fichiers pour afficher les fichiers modifiés, ajoutés, conflictuels et ignorés dans une couleur différente et avec un badge.

Avec VS Code 1.18, vous pouvez également examiner les modifications du code source directement dans l'éditeur standard. Avec la nouvelle interface utilisateur, vous pouvez non seulement consulter vos modifications de code, mais également les parcourir, et effectuer bien d'autres actions. Il faut par contre noter que la disponibilité de cette fonctionnalité dépend de sa prise en charge par le fournisseur de code source. Un aperçu de la fonctionnalité dans l’animation suivante :


VS Code 1.18 vient aussi avec plusieurs améliorations de performance. Toujours à l'affût de moyens d'améliorer le temps de démarrage de VS Code, Microsoft a, au cours du mois dernier, fait une variété d'améliorations ; lesquelles ont considérablement réduit le temps de démarrage de l'éditeur de code. Microsoft explique également que les opérations liées aux décorations de l'éditeur sont plus rapides.

Pour informations, les décorations constituent un concept fondamental pour un éditeur et sur lequel de nombreuses fonctionnalités sont construites ; par exemple : la recherche de correspondances, la mise en surbrillance de mots et de sélection, les points de rupture, les marqueurs de pliage, etc. De plus, de nombreuses extensions les utilisent pour personnaliser le rendu de l'éditeur de VS Code. Voici une capture d'écran avec différentes décorations d'éditeur mises en évidence.


VS Code réduit le temps d'exécution de toutes les opérations liées aux décorations, mais en plus, apporte quelques économies impressionnantes d'utilisation de la mémoire.

Entre autres nouveautés, VS Code 1.18 améliore les recommandations d'extensions. Les extensions recommandées sont maintenant mises en évidence (identifiées par une étoile) afin de pouvoir les distinguer facilement des autres extensions d'une liste.


Ce n’est qu’un aperçu des principaux changements et nouveautés. Vous trouverez la liste exhaustive sur le site officiel de Visual Studio Code.

Télécharger Visual Studio Code 1.18

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles que vous attendez encore ?

Voir aussi :

L'équipe de VS Code annonce sa feuille de route pour 2018 et souhaite rendre l'expérience avec VS Code plus agréable qu'elle ne l'est déjà
Visual Studio Code 1.17 est disponible, avec le support de la Touch Bar de macOS, un terminal intégré jusqu'à 45 fois plus rapide et bien plus
Microsoft rend open source son extension de débogage Java pour Visual Studio Code qui au passage s'enrichit de quelques nouvelles fonctionnalités


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 17/11/2017 à 17:27
Connect 2017 : chiffres clés et nouveautés introduites dans Visual Studio Code
au cours des douze derniers mois

Le premier jour de sa conférence Connect, du 15 au 17 novembre à New York, Microsoft a décidé de faire le point du développement de son éditeur Visual Studio Code pendant les douze derniers mois. Depuis son passage en open source, l'éditeur de code multiplateforme attire de nombreux développeurs et utilisateurs, et l'engouement de ces derniers n'a pas diminué sur la période d'octobre 2016 à octobre 2017.

Pour mettre cela en évidence, Microsoft explique que plus de 15 000 développeurs ont contribué à VS Code, ce qui fait de l'éditeur de code, le projet numéro un de GitHub en termes de contributeurs, loin devant React Native de Facebook à la deuxième place avec 8800 contributeurs.

En termes d'utilisateurs, plus de 2,6 millions de personnes utilisent VS Code chaque mois, soit un nombre en hausse de plus de 160 % en un an. Il est également important de préciser qu'à ce jour, plus de 4700 extensions ont été développées pour VS Code.


Cette communauté active derrière VS Code a permis à l'éditeur de code de livrer de nouvelles fonctionnalités et améliorations chaque mois. Sur les douze derniers mois, il y a donc eu une tonne de fonctionnalités, mais parmi les plus intéressantes, voici un petit échantillon.

Références de raccourcis clavier (vs code 1.7) : tous les raccourcis clavier de VS Code pour les différentes plateformes (Windows, macOS et Linux) ont été listés dans l'éditeur dans des fichiers PDF imprimables.

Organisation des éditeurs (vs code 1.7) : ajout de la disposition horizontale pour donner la possibilité de modifier la disposition des groupes d'éditeur pour qu'ils soient verticaux ou horizontaux.

Keymaps pour Sublime et Atom (vs code 1.7) : ajout de deux nouvelles extensions pour vous permettre d’utiliser les raccourcis clavier bien connus des éditeurs de code comme Atom et Sublime Text dans VS Code.

Hot Exit (vs code 1.8) : ajout de cette nouvelle fonctionnalité dont le but est de permettre aux développeurs de ne pas perdre leurs modifications non enregistrées en cas de sortie inopinée de l’éditeur de code. Certains évènements déclenchent une Hot Exit, et si vous lancez l’éditeur après qu’une Hot Exit s'est produite, vos espaces de travail et fichiers seront restaurés.

Mode Zen (vs code 1.8) : déjà disponible sur les éditeurs concurrents comme Atom et Sublime Text sous le nom de mode « sans distraction », le mode Zen vous permet de vous concentrer sur votre code en masquant toute l'interface utilisateur sauf l'éditeur. C’est-à-dire que la barre d'activité, la barre d'état, la barre latérale et le panneau sont tous masqués, et l’éditeur passe en mode plein écran.

IntelliSense JavaScript dans HTML (VS code 1.8) : cela a permis d'obtenir un support complet du langage JavaScript dans les fichiers HTML.

Expérience de bienvenue (VS code 1.9) : introduction d'une nouvelle page d'accueil pour vous permettre de démarrer rapidement, que vous soyez un nouveau ou ancien utilisateur.

Interactive playground (VS code 1.9) : cette fonctionnalité sur la page d'accueil vous présente dans un guide étape par étape de certaines des fonctionnalités d'édition de code avancées avec des exemples interactifs. Interactive playground vous permet d'essayer ces fonctionnalités d'édition avancées sans créer de fichiers ou de projet.

Vue couplée d'un aperçu Markdown et du code dans l'éditeur (VS code 1.9) : synchronisation du code Markdown et de son aperçu de sorte que lorsque vous faites défiler le code Markdown, son aperçu défile également et vice versa. Cela vous permet de savoir rapidement à quelle partie du code correspond une partie de votre aperçu Markdown. En outre, en faisant un double-clic sur un élément dans l'aperçu Markdown, vous pouvez ouvrir automatiquement l'éditeur à la ligne correspondante.

Minimap (vs code 1.10) : intéressante quand on traite des fichiers avec plusieurs centaines de lignes, cette fonctionnalité propre à l’éditeur Sublime Text vous permet de visualiser l’ensemble d’un fichier sur une barre latérale.

Drag & Drop dans l'éditeur (vs code 1.10) : possibilité d'utiliser la souris pour glisser-déposer un texte sélectionné dans l'éditeur.

Support des points d'arrêt multiples sur la même ligne d'un code source (vs code 1.10) : cela aide à déboguer du code qui contient plusieurs instructions sur une seule ligne.

Agrandir et restaurer le panneau (vs code 1.11) : ajout d'un bouton Agrandir/Restaurer pour une ouverture rapide des panneaux (Sortie, Terminal, Console de débogage) en taille réelle ou réduite.

Éditeur de raccourcis clavier (VS code 1.11) : un nouvel éditeur de raccourcis clavier pour lier facilement les commandes à vos raccourcis clavier préférés.

Nouveaux fournisseurs de contrôle de code source disponibles (VS code 1.12) : extensions SCM (Source Control Management) pour TFVC (Team Foundation Version Control), Perforce et Mercurial.

Vérification de type en JavaScript (VS code 1.12) : vous pouvez détecter les erreurs de programmation JavaScript plus tôt avec la vérification de type.

Activation de Minimap par défaut (VS code 1.13) : la fonctionnalité avait déjà été introduite dans VS Code 1.10 en préversion.

Amélioration de la documentation IntelliSense (VS Code 1.13) : affichage de la liste de suggestions et la documentation côte à côte. Lorsque les suggestions IntelliSense sont déclenchées, vous pouvez afficher la documentation pour l'élément de suggestion activé. La documentation s’affiche également sur le côté au lieu d'être superposée sur le widget de suggestion. Cela permet donc de lire la documentation et de naviguer dans la liste de suggestions en même temps.

Amélioration de la gestion des conflits de fusion Git (VS Code 1.13). Les conflits de fusion sont maintenant colorés et viennent avec des actions pour accepter l'un ou l'autre de deux changements ou l'union des deux à la fois. Auparavant, c’était l’extension Better Merge qui permettait de gérer les conflits de fusion Git, mais cette fonctionnalité est désormais intégrée dans VS Code.

Améliorations du terminal intégré (VS Code 1.14) : support d'une fonctionnalité basique de recherche dans le terminal et la possibilité de sélectionner et copier plusieurs pages.

Amélioration de la palette de commandes (VS Code 1.14) : désormais possible de trouver rapidement et exécuter des commandes récemment utilisées, grâce à l'ajout de la liste des commandes les plus récemment utilisées. Cette liste est d'ailleurs persistante, c'est-à-dire conservée après redémarrage, et les commandes exécutées les plus récentes sont toujours affichées en tête de liste.

Amélioration de l'indentation automatique (VS Code 1.14) : vous pouvez effectuer une indentation automatique pendant que vous tapez votre code, déplacer des lignes ou copier du contenu en TypeScript, JavaScript, HTML, CSS, JSON ou dans des langages dotés de règles d'indentation.

Build Windows 64 bits en préversion (VS Code 1.14).

Support des espaces de travail à plusieurs racines en préversion (VS Code 1.14) : ce qui permet d'ouvrir plusieurs projets dans le même éditeur.

Support d'Emmet 2.0 (VS Code 1.15).

Builds Windows 64 bits disponibles en version stable (VS Code 1.15).

Un meilleur support des fichiers volumineux (VS Code 1.15) : une amélioration de l’utilisation de la mémoire et donc de la performance pour les fichiers volumineux.

Fermeture automatique de balises HTML (VS Code 1.16) : les éléments de balise HTML seront automatiquement fermés une fois que vous tapez le caractère ">" de la balise d’ouverture. Lorsque vous tapez le caractère "/" d’une balise de fermeture, VS Code va également insérer automatiquement la balise correspondante.

Sélecteur de couleur dans HTML (VS Code 1.16) : possibilité d'utiliser le nouveau sélecteur de couleurs (Color Picker UI) de VS Code dans les fichiers HTML.

Prise en charge SCM multiple améliorée (VS Code 1.17) : une nouvelle interface utilisateur pour afficher les modifications dans plusieurs dépôts actifs. Ceux-ci peuvent être fournis par plusieurs fournisseurs SCM. Par exemple, vous pouvez avoir des référentiels Git côte à côte avec des espaces de travail TFS.

Support de la Touch Bar de macOS (VS Code 1.17) : pour afficher certaines actions dans la Touch Bar, notamment pour naviguer dans le code ainsi que pour le débogage. Les extensions peuvent également ajouter des commandes à la Touch Bar via un nouvel élément du menu nommé touchBar.

Support des marqueurs de régions dans le pliage de code (VS Code 1.17).

Améliorations de performance du terminal intégré (VS Code 1.17) : le terminal intégré est venu avec un tout nouveau moteur de rendu qui le rend environ 5 à 45 fois plus rapide qu'avant, selon la situation. Ce changement de moteur de rendu réduit aussi la latence d'entrée, la consommation électrique (plus faible utilisation de la batterie) et augmente considérablement la fréquence d'images du terminal.

Espaces de travail à plusieurs racines activé par défaut (VS Code 1.18) : la fonctionnalité était en préversion depuis VS Code 1.14.

Prise en charge de la disposition de panneau verticale (VS Code 1.18) : les panneaux peuvent maintenant basculer entre un affichage en bas et un affichage sur le côté droit.

Statut Git dans l'explorateur de fichiers (VS Code 1.18) : ajout d'un support à l'Explorateur de fichiers pour afficher les fichiers modifiés, ajoutés, conflictuels et ignorés dans une couleur différente et avec un badge.

Examen des changements de code source (VS Code 1.18) : vous pouvez maintenant examiner les modifications du code source directement dans l'éditeur standard. Vous pouvez non seulement consulter vos modifications de code, mais également les parcourir, et effectuer bien d'autres actions.


Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Que pensez-vous des chiffres de VS Code ?
Quelles sont vos fonctionnalités préférées parmi celles qui ont été ajoutées sur les 12 derniers mois ?
Qu'attendez-vous des prochaines versions ?

Voir aussi :

Microsoft lance la collaboration en temps réel dans Visual Studio 2017 et VS Code, avec la fonctionnalité Live Share qui arrive bientôt en préversion
L'équipe de VS Code annonce sa feuille de route pour 2018 et souhaite rendre l'expérience avec VS Code plus agréable qu'elle ne l'est déjà
Microsoft rend open source son extension de débogage Java pour Visual Studio Code qui au passage s'enrichit de quelques nouvelles fonctionnalités
Avatar de Victor Vincent Victor Vincent - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 15/12/2017 à 12:57
Visual Studio Code 1.19 est disponible : l’éditeur open source de Microsoft vient avec des performances améliorées
comme annoncées en novembre

Comme annoncé lors du plan d’itération de novembre par l'équipe derrière l’éditeur open source de Microsft, Visual Studio Code est disponible au téléchargement. Cette itération a permis de résoudre pas moins de 4400 problèmes identifiés dans Visual Studio Code. L’équipe derrière l’éditeur déclare avoir mis l’accent notamment sur la performance, pour rendre Visual Studio Code plus rapide au démarrage, mais aussi sur les outils de collection de données permettant de mieux identifier et signaler les anomalies.

Les améliorations apportées à cette nouvelle version de Visual Studio Code sont nombreuses. Parmi les plus remarquables, on peut citer le démarrage plus rapide et d’autres améliorations de performance. Visual Studio Code 1.19 permet une meilleure gestion des extensions comparées aux autres versions de l’éditeur et ajoute à l’utilitaire nodemon la possibilité de débugger les applications Next.js ainsi que les applications Meteor. Une autre fonctionnalité mise en avant par l’équipe derrière Visual Studio Code avec cette version 1.19 est la possibilité d’afficher les images des changements apportés au code avec l’outil de gestion de source. Cette nouvelle version de l’éditeur améliore également le rendu des fenêtres permettant d’ajuster le cadre avec l’espace disponible. Avec cette nouvelle version de Visual Studio Code, les développeurs de l’éditeur open source ont amélioré l’assistance à l’édition avec IntelliSense qui suggère, au fur et à mesure que l’on tape son texte, la liste des mots précédemment utilisés ayant le même préfixe que celui qui vient d’être saisi.

En ce qui concerne les améliorations de performance, l’équipe derrière Visual Studio Code annonce avoir résolus plus de 50 problèmes signalés notamment par la communauté derrière l’éditeur, une communauté de plus en plus grandissante depuis le passage de l’éditeur à l’open source. Entre autres, un modèle de configuration amélioré, les informations des extensions stockées en cache dans des fichiers package.json, la création des processus helper ainsi que l’amélioration du chargement des fichiers ont permis de rendre l’éditeur plus rapide au démarrage.

La version 1.19 de Visual Studio Code permet maintenant de créer des fichiers de log des activités apportant une aide importante lorsque surviennent des problèmes inattendus tels qu’un crash ou des lenteurs. La nouvelle version de l’éditeur open source de Microsoft supporte sept niveaux de log pour mieux gérer le débogage à savoir : Critical, Error, Warn, Info, Debug, Trace et Off.

La version 1.19 de Visual Studio Code vient également avec un nouvel argument de ligne de commande VS Code --status, qui a été enrichie avec une extension expérimentale baptisée vscode-processes permettant d’afficher tous les processus enfants de VS Code dans une vue personnalisée et les met à jour dynamiquement au fur et à mesure. Pour aider à mieux comprendre le rôle de ces processus, l’extension analyse les arguments du processus et marque les processus en conséquence. La charge CPU ainsi que la consommation de mémoire de l’extension sont également indiquées entre parenthèses dans la vue des processus. L’extension propose également un menu contextuel pour déboguer les processus qui peuvent l’être par Visual Studio Code et le développeur peut stopper un processus depuis le menu contextuel.

Plusieurs autres améliorations ont été apportées à cette nouvelle version de Visual Studio Code notamment au niveau des langages supportés. Il prend désormais en compte le HTML au niveau de l’auto complétion pour les caractères spéciaux tels que > ou &. Il prend également en compte les commentaires dans les fichiers Json les permettant et supporte la version 2.6.2 de TypeScript.

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Comment trouvez-vous Visual Studio Code ?

Cette nouvelle version de l'éditeur répond t-elle à vos attentes ?

Voir aussi

Connect 2017 : chiffres clés et nouveautés introduites dans Visual Studio Code au cours des douze derniers mois
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 08/02/2018 à 14:18
Visual Studio Code 1.20 est disponible
quelles sont les nouveautés et améliorations dans l’éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft ?

Après une pause d'un mois pour profiter des fêtes de fin d'année, l'équipe Visual Studio Code a repris son travail le mois dernier et vient de publier la première mise à jour mensuelle de l'année : Visual Studio Code 1.20. Cette version contient le travail de l'équipe de VS Code au mois de janvier ainsi que les contributions faites par les membres de la communauté en décembre et janvier. Cela signifie qu'il y a beaucoup de nouveautés et améliorations qui viennent. Mais comme d’habitude, nous allons nous intéresser à celles que Microsoft considère comme les plus importantes.

Multisélection dans l'explorateur : effectuer des actions sur plusieurs fichiers à la fois

Vous pouvez maintenant sélectionner plusieurs fichiers dans la vue Explorateur de fichiers et OPEN EDITORS pour exécuter des actions sur plusieurs éléments.


Comme conséquence de la fonctionnalité de multisélection dans l'explorateur, l'équipe VS Code explique que cliquer avec la touche Ctrl/Cmd enfoncée n'ouvrira plus un éditeur sur le côté, car cette touche est maintenant utilisée pour ajouter plus d'éléments à la multisélection. Un nouveau paramètre, workbench.list.multiSelectModifier, vous permet toutefois de revenir à l'ancien comportement, avec la configuration "workbench.list.multiSelectModifier": "alt". Ce paramètre vous permet d'utiliser la touche Alt pour ajouter des éléments à la sélection.

Recherche de paramètres améliorée : trouver facilement le bon paramètre avec la recherche en langage naturel

VS Code fournit de nombreux paramètres pour personnaliser l'éditeur, et il peut être difficile de trouver le paramètre que vous recherchez lorsque vous ne savez pas quels termes utiliser. Pour cela, cette version améliore la fonctionnalité de recherche dans l'éditeur de paramètres pour aller au-delà du simple filtrage avec des correspondances littérales de mots. L'éditeur de paramètres va maintenant effectuer une recherche en tenant compte des libellés alternatifs, des fautes de frappe, entre autres, pour fournir une expérience de recherche en langage plus naturel. Si vous préférez l'ancien style de recherche, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité avec "workbench.settings.enableNaturalLanguageSearch": false.

Erreurs et avertissements dans l'explorateur de fichiers : accéder rapidement aux erreurs dans votre base de code

VS Code indique maintenant les fichiers avec des erreurs ou des avertissements dans l'explorateur de fichiers et la vue OPEN EDITORS. Le nombre d'erreurs / avertissements est indiqué dans la décoration. Le paramètre problems.decorations.enabled vous permet d'activer / désactiver les décorations d'erreur / d'avertissement.


Enregistrer les fichiers nécessitant des privilèges d'administrateur

Il est maintenant possible d'enregistrer des fichiers nécessitant des privilèges d'administrateur. Un exemple est de faire des changements dans /etc/hosts. Si le fichier existe sur le disque et requiert des autorisations élevées, une nouvelle action Réessayer en tant qu'administrateur s'affichera sur un message d'erreur. L'enregistrement en tant qu'administrateur est pris en charge sur toutes les plateformes. Selon la plateforme, l'invite à s'authentifier en tant qu'administrateur sera différente.

Enregistrer les fichiers volumineux (de plus de 256 Mo)

Il est maintenant possible d'enregistrer des fichiers de plus de 256 Mo où précédemment une erreur était signalée. Cela a été réalisé en modifiant l'implémentation de la façon dont VS Code stocke le contenu de l'éditeur sur le disque. Au lieu de charger tout le contenu du fichier en mémoire, VS Code utilise un instantané du contenu et le diffuse dans le fichier par blocs de 64 Ko.

Support des sous-modules Git : effectuer des opérations Git sur les dépôts Git imbriqués

Cette version de VS Code introduit le support des sous-modules Git. Puisque les sous-modules sont eux-mêmes des dépôts Git, ils apparaissent dans la liste des dépôts. Il s'agit pour le moment d'un support qui permet d'effectuer certaines actions basiques. Vous pouvez également désactiver la détection automatique de sous-module Git avec le paramètre git.detectSubmodules.

Snippets globaux : créer des snippets (de petites portions réutilisables de code source) que vous pouvez utiliser pour tous les types de fichiers

VS Code prend désormais en charge les snippets globaux, c'est-à-dire de petites portions de code qui ne sont pas limitées à un seul langage, mais qui peuvent cibler n'importe quel type de fichier. À l'aide de la commande Preferences: Configure User Snippets, sélectionnez l'option New Global Snippets file... pour ouvrir un fichier .code-snippets pour de nouveaux snippets. Utilisez l'attribut scope pour répertorier les langages ciblés par un snippet. Par exemple, le snippet ci-dessous peut ajouter un en-tête de copyright pour les fichiers JavaScript et TypeScript :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
 
"JS & TS Stub": {
  "scope": "javascript,typescript",
  "prefix": "stub",
  "body": [
    "/*--------------------------------------------------------------",
    " *  Copyright (c) Your Corporation. All rights reserved.",
    " *  Licensed under the MIT License.",
    " *-------------------------------------------------------------*/",
    "",
    "'use strict';",
    "",
    "$0"
  ],
  "description": "Insert Copyright Statement"
}
Zoom d'un aperçu d'image : zoom avant et arrière sur les images avec votre souris, molette ou pavé tactile

Vous pouvez maintenant zoomer des aperçus d'image. Vous pouvez faire un zoom avant et arrière en cliquant, en utilisant la molette de défilement (avec Ctrl sur Windows / Linux ou Alt sur macOS), ou en pinçant sur un pavé tactile. Le niveau de zoom courant est affiché dans la barre d'état. Vous pouvez cliquer sur l'élément zoom de la barre d'état pour changer rapidement les niveaux de zoom ou réinitialiser la vue.


Prise en charge du lecteur d'écran dans le terminal : le terminal intégré dispose désormais du mode "Screen Reader Optimized"

Le support du lecteur d'écran a été ajouté au terminal. Pour l'activer, VS Code doit être en mode "Screen Reader Optimized". L'équipe VS Code considère cela comme une première étape et dit chercher activement des moyens de faciliter l'utilisation du terminal pour ceux qui ont des problèmes de vision.

Amélioration du support du débogage pour les espaces de travail à plusieurs racines : gérer les configurations sur plusieurs projets

Un espace de travail multiracine peut être utilisé pour travailler sur des projets connexes (par exemple "Serveur" et "Client") dans un espace de travail unique. Chacun de ces dossiers a ses propres configurations de lancement (par exemple "Launch Server" et "Launch Client"). « Mais jusqu'à présent, il n'était pas possible de combiner des configurations de lancement de différents dossiers dans une configuration de lancement "composé" (car il n'y avait pas de mécanisme pour référencer les configurations de lancement dans les dossiers) », explique l'équipe VS Code. Dans cette version, VS Code a traité cette limitation.

« Nous avons d'abord ajouté la prise en charge des configurations de lancement avec "espace de travail" comme portée, et nous avons introduit une syntaxe pour référencer les configurations de lancement dans les dossiers. » Avec cela, les configurations des différents dossiers peuvent être conservées au niveau de l'espace de travail. Les configurations de lancement ayant comme portée l'espace de travail se trouvent dans la section "launch" du fichier de configuration de l'espace de travail, qui peut être facilement modifié via Workspaces: Ouvrir le fichier de configuration de l'espace de travail dans la palette de commandes :


Vous pouvez également ajouter de nouvelles configurations de lancement via l'entrée Ajouter une configuration (espace de travail) du menu déroulant Lancer la configuration :


En plus des nouveautés présentées ici, l'équipe VS Code annonce de nouveaux didacticiels de déploiement de vos applications Node.js avec Docker et Azure App Service. Vous trouverez la liste exhaustive des nouveautés et améliorations dans cette version sur le site officiel de Visual Studio Code.

Télécharger Visual Studio Code 1.20

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles que vous attendez encore ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil