Twitter pourrait devenir rentable pour la première fois
Après avoir réduit ses dépenses et signé un nombre important d'accords d'entreprise

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Ce jeudi, Twitter a publié ses résultats financiers pour le trimestre se terminant le 30 septembre. Si le site de microblogging a annoncé une perte de 4 % qu'il a justifiée, Twitter a surtout donné une lueur d'espoir aux investisseurs : une possible rentabilité historique au terme au prochain trimestre.

L'entreprise n'a jamais eu de trimestre rentable, mais a déclaré hier qu'elle pourrait dégager de la rentabilité pour la première fois le trimestre prochain. Twitter dit avoir réduit ses dépenses au cours de l'année écoulée et signé des contrats pour vendre ses données à d'autres entreprises, ce qui pourrait l'aider à être moins dépendant de la publicité comme source de revenus.

Twitter a réalisé un chiffre d'affaires trimestriel de 590 millions de dollars, alors que les analystes prévoyaient en moyenne de 587 millions de dollars. Cela représente toutefois une baisse de 4 % par rapport à l'année dernière ; laquelle baisse a été attribuée en grande partie à une décision annoncée précédemment de laisser tomber la plateforme TellApart acquise par Twitter en 2015. En ce qui concerne la perte nette de Twitter, elle est passée à 21 millions de dollars, contre 103 millions de dollars un an plus tôt. Twitter a aussi réduit ses dépenses de 16 % par rapport à l'année passée.


Face à une concurrence rude exercée par des entreprises comme Facebook et Snap, Twitter a toujours eu du mal à exploiter pleinement sa capacité à attirer les célébrités et les personnalités publiques pour attirer plus d'utilisateurs et d'annonceurs. L'entreprise a donc travaillé ces derniers mois pour signer des accords de live streaming et de données entre autres avec des entreprises.

Twitter a déclaré avoir signé un « nombre important » d'accords d'entreprise au troisième trimestre, ce qui aiderait à stabiliser son flux de revenus. Le chiffre d'affaires provenant des licences de données et d'autres sources au troisième trimestre, c'est-à-dire les revenus hors publicité, était de 87 millions de dollars ; soit une hausse de 22 % par rapport à l'année dernière. Cela a donc permis d'amortir une baisse de 8 % des revenus publicitaires. Il faut noter que l'entreprise teste aussi un nouveau service payant ciblant notamment les petites entreprises. En quête de plus d'utilisateurs, Twitter travaille également sur des améliorations pour l'expérience utilisateur. Le site de microblogging envisage par exemple de doubler la limite du nombre de caractères dans un tweet, en la faisant passer de 140 à 280.

Les actions de Twitter ont grimpé de plus de 18 % pour passer à 20,31 $ jeudi après-midi. La société a également déclaré que la croissance des utilisateurs a repris au troisième trimestre après avoir stagné au cours des trois mois précédents.

Twitter a avant tout révélé avoir découvert une erreur dans la façon dont la société avait mesuré sa base d'utilisateurs depuis 2014 et a revu ses estimations à la baisse, après corrections. La différence s'élèverait toutefois à moins de 1 pour cent, d’après l’entreprise de médias sociaux. Au cours du trimestre clos le 30 septembre, la société a rapporté 330 millions d'utilisateurs actifs par mois, soit une hausse de 4 millions par rapport au trimestre précédent, grâce aux emails et notifications push. Aux États-Unis, où la croissance avait stagné au début de cette année, le nombre d'utilisateurs est passé de 68 millions à 69 millions. Contrairement à Facebook, Twitter ne divulgue pas le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens, mais affirme que ce nombre est inférieur à la moitié du chiffre mensuel.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Twitter envisage de doubler la limite de caractères disponibles pour faire un tweet, la limite de 280 caractères est actuellement en phase de tests
Twitter teste un nouveau service payant ciblant notamment les petites entreprises, serait-ce la solution miracle pour renouer avec la rentabilité ?
Twitter : près de 300 000 comptes liés au terrorisme ont été suspendus ce dernier semestre, 75 % d'entre eux n'ont pas eu le temps de faire un tweet


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil