Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Twitter teste un nouveau service payant ciblant notamment les petites entreprises
Serait-ce la solution miracle pour renouer avec la rentabilité ?

Le , par Christian Olivier, Rédacteur
Twitter a décidé de tester un nouveau service sur sa plateforme en ligne. En effet, l’entreprise dispose désormais d’un service en ligne payant et dédié aux professionnels qui permet aux annonceurs de profiter d’une gestion automatique de leurs tweets moyennant une redevance mensuelle de 99 USD. Ce nouveau service facturé devrait permettre à Twitter de sponsoriser automatiquement les tweets de ses clients en utilisant des outils de ciblage.


Cela signifie qu’une entreprise devra payer 99 USD chaque mois à Twitter afin de pouvoir sélectionner lesquels de ses tweets seront à promouvoir. La société d’Internet a toutefois, précisé que son nouveau service payant était encore en phase de test, et qu’elle avait besoin de clients intéressés par le concept. Elle cible préférentiellement les petites entreprises qui n’ont pas forcément les ressources nécessaires en interne pour gérer de vraies campagnes sur le réseau social. Cependant, le programme test ne se limite pas uniquement aux comptes commerciaux et les utilisateurs réguliers peuvent également souscrire à cette offre.

Il peut être important de rappeler que Twitter compte 328 millions d'utilisateurs actifs mensuels et que, contrairement à certains de ses « concurrents » comme Facebook (plus de 2 milliards d'utilisateurs actifs mensuels) ou SnapChat, la société n’arrive plus à susciter l’intérêt des nouveaux utilisateurs. Mais surtout, en dépit de toutes ses tentatives, Twitter n'a jamais été rentable et ne parvient toujours pas à tirer des bénéfices de l’exploitation de son réseau social.

À titre de comparaison, au deuxième trimestre 2017, Facebook a annoncé l’augmentation de 71 % de ses bénéfices qui s’établissent désormais à 3,9 milliards USD, une hausse soutenue notamment par les bons résultats de sa division publicité pour mobile (+ 53 %). Pour la même période de l’année, Twitter, de son côté, a annoncé un déficit de 116 millions USD avec un chiffre d’affaires en net recul. De plus, les recettes publicitaires du réseau social sont descendues à 489 millions USD (– 9 % sur un an), un chiffre qui fait pâle figure en comparaison des 9,16 milliards USD générés par la division publicité de Facebook.

Le graphique suivant permet de suivre l’évolution des bénéfices par segments de Twitter du premier trimestre 2016, du quatrième trimestre 2016 et du premier trimestre 2017. La partie en bleu représente les bénéfices générés par la publicité sur Twitter et en jaune ceux générés par le reste des activités de la société. Il permet de se rendre compte à quel point l’entreprise d’Internet est dépendante de ses revenus liés à la publicité.


Quand on se rappelle que la plupart des entreprises d’Internet à l’instar de Google tirent l’essentiel de leurs revenus des activités liées à la publicité, il est aisé de comprendre la situation peu envieuse dans laquelle se trouve Twitter. Il est donc plus qu’urgent pour Twitter de trouver de nouvelles sources de revenus, d’attirer de nouveaux utilisateurs et des annonceurs pour espérer renouer avec la rentabilité.

Sur son site, Twitter explique qu’« au lieu de créer et d’optimiser des campagnes publicitaires sur Twitter, ce programme se chargera du gros du travail ». Son fonctionnement tel que le décrit son concepteur semble assez simple : « il vous suffit de continuer à utiliser Twitter comme vous le faites habituellement en tweetant des mises à jour, des liens et des médias que vous souhaitez diffuser au plus large public possible. Ensuite, la promotion de vos Tweets se fera de manière automatique. »

À l’heure actuelle, il est difficile de savoir si les entreprises seront emballées par la nouvelle offre de Twitter. En outre, le fait que Twitter ait un contrôle total sur cette nouvelle façon de promouvoir les tweets de ses clients n’est pas forcément une idée qui plaira à tous les annonceurs. Il est aussi difficile d’évaluer la portée réelle et l’intérêt éventuel de cette nouvelle méthode de gestion des publications sur Twitter pour les utilisateurs.

Source : CNBC

Et vous ?

Quel est votre avis ?
Êtes-vous un utilisateur régulier de Twitter ? Si oui qu'est-ce que ce réseau social devrait améliorer d'après vous ?

Voir aussi

Twitter vous propose d'ajouter vos dates de naissance sur votre compte : oui, mais dans quel but ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Formateur php H/F
Adaming - Ile de France - Paris (75000)
H/F Ingénieur réseaux et sécurité
1000MERCIS - Ile de France - Paris (75000)
Dévelopeur C++ C# AD’DOC IIM H/F
Link-consulting - Midi Pyrénées - Rodez (12000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil