USA : Goldman Sachs envisagerait de se lancer dans le courtage des cryptomonnaies
Serait-ce le début d'une nouvelle ère pour les cryptomonnaies ?

Le , par Christian Olivier

43PARTAGES

7  0 
Alors que le sujet des monnaies virtuelles divise le secteur bancaire à l’échelle mondiale, y compris à Wall Street, Goldman Sachs envisagerait, pour sa part, de se lancer de manière officielle dans le courtage de bitcoins. Si cette information venait à être confirmée, Goldman Sachs serait la première banque d’investissement de Wall Street à mettre en place une équipe de traders dédiée aux monnaies cryptographiques.

D’après les informations fournies par le média Wall Street Journal, cet établissement financier serait intéressé par les opportunités d’affaires qui ont cours sur le marché émergeant des monnaies virtuelles en général, et du bitcoin en particulier. Il semble, en effet, qu’un porte-parole de Goldman Sachs ait confié au média américain que son entreprise envisageait de se lancer dans des opérations de trading impliquant des monnaies cryptographiques telles que le bitcoin.

« ;En réponse à l’intérêt porté par certains de nos clients pour les monnaies virtuelles, nous sommes en train de réfléchir à la meilleure façon de leur apporter satisfaction dans ce domaine ;», a indiqué le porte-parole de la banque dans un communiqué.

De toute évidence, la croissance rapide du marché des monnaies cryptographiques a attiré l’attention des investisseurs et des banques qui les servent. De là à dire que Goldman Sachs porte une plus grande considération aux sollicitations des clients souhaitant une plus forte implication des banques dans le marché des monnaies virtuelles que ses homologues de Wall Street, seul l’avenir permettra de conforter cette hypothèse.


Il est important de souligner qu’au cours des derniers mois, plusieurs responsables d’établissements financiers renommés ont exprimé leur point de vue sur la question des monnaies électroniques. À ce sujet, on peut rappeler les propos de Jamie Dimon, le PDG de la banque JP Morgan Chase & Co qui a qualifié le bitcoin de « ;fraude ;» qui « ;ne finira pas bien ;». « ;Cette monnaie ne va pas marcher. On ne peut pas avoir un système où des gens créent une monnaie avec du vent et penser que les gens qui l’achètent sont vraiment malins ;», avait-il ajouté. À l’inverse, le PDG de Morgan Stanley, James Gorman, a estimé pour sa part que les devises numériques comme le bitcoin sont « ;bien plus qu’une simple mode ;». Ce dernier pense qu’il serait intéressant de voir dans quelle mesure sa banque et ses clients pourraient tirer un quelconque avantage des opportunités fournies par ces monnaies.

Le fonctionnement des monnaies cryptographiques n’est pas placé sous la supervision d’une banque centrale. Leurs utilisateurs peuvent conserver l’anonymat et les échanger directement, sans passer par une banque. Cependant, il est très difficile de trouver un gouvernement, à l’échelle mondiale, qui semble favorable à l’adoption de ces devises dites « ;électroniques ;» qui sont créées à partir de la technologie des « ;blockchains ;» et échangées en ligne sans être régulées par une juridiction clairement définie. Certains estiment même qu’il s’agit surtout de monnaies destinées à couvrir les actions de « ;criminels ;» en tout genre, pirates informatiques y compris.

La Chine a récemment procédé de manière effective à la fermeture des plateformes d’échange de bitcoins opérant sur son territoire, craignant que la monnaie électronique ne serve de support à l’évasion de capitaux. Cette décision avait eu pour conséquence de faire plonger la valeur des cours mondiaux du bitcoin qui venait à peine d’atteindre la barre symbolique des 5000 USD. Quelques rares pays comme le Japon ont plutôt choisi d’encadrer l’usage des cryptomonnaies afin de contrôler les opérations de trading qui s’y rapportent.

Malgré tout, il faut noter que la technologie des « ;blockchains ;» est très appréciée des institutions financières en raison de la transparence qu’elle pourrait apporter dans plusieurs pans de l’économie. Elle permettrait également au secteur bancaire de réaliser des économies substantielles. Quelque 70 hedge funds seraient déjà en train d’investir dans ces monnaies, selon les analystes d’Autonomous NEXT, et 750 millions USD seraient échangés chaque jour. Au total, près de 150 milliards USD de monnaies virtuelles sont aujourd’hui en circulation.

« ;Les entreprises les plus intelligentes de Wall Street ont l’opportunité de diriger le marché en offrant des services financiers au marché en plein essor des cryptomonnaies ;», a déclaré Matthew Goetz, ancien vice-président de Goldman Sachs actuellement associé et directeur général chez BlockTower Capital. Compte tenu du nombre de nouveaux services et secteurs d’activité qui en découlent, « ;je pense qu’il appartient aux entreprises intelligentes et plus axées sur l’avenir de s’impliquer davantage sur le marché des monnaies cryptographiques ;», a-t-il ajouté.

Source : CNBC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Serait-ce le début d’une nouvelle ère pour les cryptomonnaies ?

Voir aussi

La France est classée troisième mondiale en termes de nœuds de Bitcoin derrière les États-Unis et l'Allemagne
La levée de fonds en cryptomonnaies désormais le moyen le plus simple de financer sa start-up ? Quels sont les avantages et les risques ?
Ethereum franchit la barre de 400 000 transactions en une journée et bat le record de transactions journalières dans l'histoire des blockchains

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fiftytwo
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/10/2017 à 15:48
« ;Cette monnaie ne va pas marcher. On ne peut pas avoir un système où des gens créent une monnaie avec du vent et penser que les gens qui l’achètent sont vraiment malins ;»


LOL ! Parce que ce monsieur veut nous faire croire que la fed cree des dollars a partir de quelque chose ???

Les ICO sont un marche speculatif comme un autre , elles seffronderont surement un jour comme toutes les monnaies qui ont existe et existeront

Cependant la vraie ''revolution'' cela reste le blockchain
6  0 
Avatar de paidge
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/10/2017 à 10:03
Citation Envoyé par auteur
Alors que le sujet des monnaies virtuelles divise le secteur bancaire à l’échelle mondiale
Déjà l'article commence mal... Les crypto-monnaies ne sont pas plus virtuelles que l'euro...Ces monnaies sont numériques, c'est-à-dire, qu'il s'agit de chiffres enregistrés sur des ordinateurs. Les pièces et billets, la monnaie fiduciaire, ne représentent qu'une partie infime de l'économie (moins de 5%) et sont voués à disparaître. Notamment pour des questions de coût. Combien coûte de fabriquer 1 000 000 000€ en pièces et billets ? Non seulement sur le plan monétaire (comptage, transport, achat de machines d'impression et de frappe du métal) mais aussi sur le plan environnemental (papier, encres polluantes, métal, transport....)....Actuellement, l'Etat limite fortement l'usage de pièces et billets et incite à l'utilisation 100% numérique (Moneo, cartes sans contact, etc.). Bitcoin vient nous pondre la blockchain à un moment où cela devient nécessaire. Malheureusement, le logiciel Bitcoin travaille sur la PoW (Proof of Work) et incite à un usage exponentiel de la puissance de calcul au service de la création monétaire. C'est une catastrophe écologique :



Citation Envoyé par fiftytwo
Parce que ce monsieur veut nous faire croire que la fed cree des dollars a partir de quelque chose ???
En effet, tu mets le doigt sur le cœur du sujet : la création monétaire. Bitcoin, qui est un logiciel libre, a ouvert la voie en "inventant" la blockchain (BDD décentralisée capable de graver dans le marbre des transactions. Avec ça on peut aussi oublier les notaires NDLR). Mais jusqu'alors toutes les crypto-monnaies avaient un code de création asymétrique dans l'espace et dans le temps. Je m'explique. Pourquoi certains individus seraient privilégiés dans la création d'une monnaie ? Dans l'Euro ou le Dollar, c'est le système bancaire aujourd'hui qui crée de la monnaie en échange d'une dette (ce qu'on appelle la monnaie-dette), dans le Bitcoin, ce sont les mineurs (ceux qui prêtent de la puissance de calcul pour maintenir la blockchain) qui sont remerciés par la création de Bitcoins...et j'en passe. Alors, un ingénieur français a pondu la Théorie Relative de la Monnaie dans laquelle il est démontré la forme d'une monnaie libre, c'est-à-dire respectant les 4 libertés économiques fondamentales (comme dans le logiciel libre). Et sa conclusion est que, pour qu'une monnaie soit libre, elle doit être co-créée par un Dividende Universel dont le poids économique est invariant dans l'espace et dans le temps pour que TOUT individu ait créé la même proportion de monnaie pendant sa vie....

Pour les curieux, il y aura les 10e Rencontres de la Monnaie Libre à Montpellier.

Citation Envoyé par moi
Savez-vous que, depuis le mois de mars, il existe une monnaie co-créée par revenu de base ? Cette monnaie s'appelle Ğ1 et se prononce "June", à la française.

Saviez-vous qu'avec cette monnaie, on peut déjà acheter , par exemple, des tomates, allez au resto, partir en vacances, acheter du matériel informatique ou enregistrer un disque en studio professionnel ?

Saviez-vous que, dans cette monnaie, le Dividende Universel suit l'augmentation de la masse monétaire. De cette manière, tous les hommes l'utilisant sont égaux aussi bien dans l'espace que dans le temps quant à la création des chiffres mesurant les flux économiques.

Cette monnaie n'attends qu'une chose. Que l'on soit plus nombreux à l'utiliser.

Comment obtenir des Ğ1 :
https://duniter.org/fr/obtenir-des-g1/

Devenir membre de la toile de confiance :
https://duniter.org/fr/wiki/devenir-membre/

Plateforme web d'inscription et de gestion du porte-monnaie :
https://g1.duniter.fr/

Carte des évènements monnaie libre
https://framacarte.org/fr/map/duniter-g1_8702#8/43.838/3.998

Carte des membres monnaie libre
https://duniter.fr/g1/#/app/wot/map?c=46.8376:2.0984:6

La plateforme d'échange
https://www.gchange.fr
Citation Envoyé par Stéphane Laborde
"Quand un homme libre choisit d’utiliser une monnaie, il regarde avant tout le code de cette monnaie pour s’assurer qu’il en comprend le fonctionnement. Il vérifie si cette monnaie considère les hommes comme base d’émission monétaire symétrique ou pas, si elle prend en compte les générations successives dans les mêmes dispositions par rapport à la création monétaire ou pas, si son mode de fonctionnement est fondé sur un code libre ou non-libre, centralisé ou décentralisé, que les informations sont symétriquement disponibles ou pas, et bien d’autres choses encore…

Cette analyse étant effectuée il fait son choix, ou bien encore si le choix qu’il fait n’est pas disponible il participe progressivement au développement, l’adoption et l’utilisation de la monnaie correspondant à ses conclusions, et dans le même temps il se défait progressivement de l’utilisation des monnaies non-libres."
2  0 
Avatar de cdusart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2017 à 12:21
Énumérer des lieux communs sans profondeur ne me convaincrra pas (je parle de l'article)

Démocratie -> Bitcoin est un consensus mondial
heu ... non, c'est en fait plutôt un inconvénient, personne ne garanti ni ne régule la valeur de la monnaie ce qui créé de la spéculation et fluctuation rapide

Réseau -> Une monnaie conçue pour Internet
Oui et en quoi c'est un avantage, les autres monnaies fonctionnent très bien sur internet. Et cela veut dire au passage que ta monnaie dépend d'une infrastructure numérique.

Individus -> Protéger les droits et libertés individuelles
Comprends pas ce qui me garanti des droits/liberté supplémentaire

Global -> La première devise globale et neutre
heu ... non, une monnaie ayant une volatilité supérieur à tout ce qui existe et beaucoup plus problématique qu'une monnaie influencable politiquement, sachant que l'on parle de politique de l'état qui controle sa monnaie.

Transparence -> Promouvoir la transparence
heu ... non, les transactions sont public mais les destinataires sont inconnu, en quoi c'est de la transparence ?

Sécurité -> Rendre l’argent plus sécuritaire
heu ... non, pour l'instant c'est peut être vrai mais cela reste la monnaie ayant l'espérance de vie la plus courte car très dépendant de la technologie

Résoudre -> Résoudre les problèmes de confiance des banques
Pourquoi il est question de banque, je croyais qu'il étais question de monnaie ? La surveillance des banques et la régulation bancaire est une nécessité qui est indépendante de la monnaie qu'il manipule, surtout s'ils commencent à rentrer dans le marché du bitcoin

edit
correction orthographique
2  0 
Avatar de ymoreau
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 05/10/2017 à 13:11
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Pendant ce temps, la Chine vient justement de l'interdire... il doit y avoir une faille dans ce machin
La Chine se contente d'interdire tout ce qu'elle ne peut pas maitriser/censurer non ? Je n'y vois pas forcément une faille d'un système s'il se fait interdire par un État.
2  0 
Avatar de paidge
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/10/2017 à 14:28
Citation Envoyé par cdusart Voir le message

Démocratie -> Bitcoin est un consensus mondial
heu ... non, c'est en fait plutôt un inconvénient, personne ne garanti ni ne régule la valeur de la monnaie ce qui créé de la spéculation et fluctuation rapide
Pour faire démocratie, il faudrait que chaque utilisateur créée sa même part de monnaie
Le bulletin de vote le plus important c'est bien la monnaie....C'est en achetant du H&M que je soutiens le travail des enfants en Afghanistan, c'est en achetant du McDo que je montre ma volonté de bouffer de la merde, c'est en consommant du pétrole à outrance que je veux qu'on mette en place des usines de gaz de schiste...etc.
Le droit de créer la monnaie est un droit divin, si toute la monnaie est créée à part égale, on est tous "Dieu" et, pour moi, c'est ça la démocratie (Demos Kratos)

Citation Envoyé par cdusart Voir le message

Réseau -> Une monnaie conçue pour Internet
Oui et en quoi c'est un avantage, les autres monnaies fonctionnent très bien sur internet. Et cela veut dire au passage que ta monnaie dépend d'une infrastructure numérique.
+1 mais c'est déjà le cas pour les monnaies-dette....Ton compte en banque dépend bien de l'infrastructure informatique de ta banque

Citation Envoyé par cdusart Voir le message

Individus -> Protéger les droits et libertés individuelles
Comprends pas ce qui me garanti des droits/liberté supplémentaire
Il faudrait que la monnaie considérée respecte les 4 libertés économiques fondamentales (à l'instar du logiciel libre) et donc qu'elle soit une monnaie libre comme définie plus haut.

Citation Envoyé par cdusart Voir le message

Global -> La première devise globale et neutre
heu ... non, une monnaie ayant une volatilité supérieur à tout ce qui existe et beaucoup plus problématique qu'une monnaie influencable politiquement, sachant que l'on parle de politique de l'état qui controle sa monnaie.
Globale pourquoi pas mais neutre sûrement pas. L'impact écologique est tout sauf neutre (voir video plus haut dans la discussion).
Sinon, pour rebondir sur ce que tu as dit : volatilité par rapport à quoi ? A l'Euro ? Et l'Euro ne serait-il pas volatil non plus ? Par rapport à l'or par exemple ou par rapport à l'argent, au bronze ou même par rapport au pain, au blé ?

Citation Envoyé par cdusart Voir le message

Transparence -> Promouvoir la transparence
heu ... non, les transactions sont public mais les destinataires sont inconnu, en quoi c'est de la transparence ?
A la rigueur on s'en fout ^^On s'en fouterait d'autant plus s'il s'agissait d'une monnaie libre où chacun est co-créateur de la même part de monnaie à tout instant....

Citation Envoyé par cdusart Voir le message

Sécurité -> Rendre l’argent plus sécuritaire
heu ... non, pour l'instant c'est peut être vrai mais cela reste la monnaie ayant l'espérance de vie la plus courte car très dépendant de la technologie
Même remarque que plus haut : l'Euro est aussi très dépendant de la technologie....

Citation Envoyé par cdusart Voir le message

Résoudre -> Résoudre les problèmes de confiance des banques
Pourquoi il est question de banque, je croyais qu'il étais question de monnaie ? La surveillance des banques et la régulation bancaire est une nécessité qui est indépendante de la monnaie qu'il manipule, surtout s'ils commencent à rentrer dans le marché du bitcoin
Les banques ont le pouvoir de création monétaire par le crédit (voir plus haut dans la discussion). Certes on en parle de plus en plus de ce phénomène (voir les interventions de Bernard Maris, membre du conseil général de la Banque de France, juste avant de se faire assassiner dans les locaux de Charlie Hebdo), mais cela reste encore très peu connu des citoyens....
1  0 
Avatar de cdusart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2017 à 16:15
Je n'ai clairement pas envie d’entamer un débat sur l'aspect philosophique de la question car sinon je risque de passer ma journée sur le forum. D'un point de vue pratique, je ne pense pas que les citoyens d'un état ont un intérêt à utiliser une monnaie non garanti par l'état dont ils sont résidants. L'euro sortant de ce cadre, car c'est une monnaie inter-étatique avec des états ne respectant pas toute les même règles ce qui lui cause de grosse difficulté au jour d'aujourd'hui. (autre débat centré sur l'allemagne et la bce)

Sur la question de la volatilité, compare le cours et les variation d'une monnaie type dollar/euro/... et celui du bitcoin. Il y a 6 ans le bitcoin valait moins qu'un euro, ces 3 derniers mois, il a oscillé entre 2000$ et 4600$ .
La question de la dépendance à l'infrastructure est surtout une question de gradation. Je ne suis clairement pas fan d'une monnaie ne pouvant être utiliser uniquement avec internet. Les monnaie étatique s'orientent vers la dématérialisation mais auront toujours la possibilité de revenir en arrière ce qui n'est pas le cas pour le bitcoin. De plus comme tu l'évoques, il y a aussi une question écologique, le coût écologique du réseau internet est un vrai problème assez peu évoqué, le développement durable et l'internet partout ne vont clairement pas de pair.

Ma position est relativement simple sur ces questions, je suis notamment pour une régulation plus prononcé du système monétaire et pour une disparition des transactions dite nuisible (spéculation pour faire simple). Je ne pense pas que créer des monnaie alternatives ne permettra de résoudre quoi que ce soit comme problème pour le citoyen lambda. Cela risque au contraire d'ajouter simplement plus de confusion aux marchés et noyer encore un plus les problèmes de notre système financier actuels.
1  0 
Avatar de paidge
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/01/2018 à 11:15
1  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/10/2017 à 20:34
Pendant ce temps, la Chine vient justement de l'interdire... il doit y avoir une faille dans ce machin
0  0 
Avatar de cdusart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2017 à 11:00
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Pendant ce temps, la Chine vient justement de l'interdire... il doit y avoir une faille dans ce machin
Le problème de mon point de vue ce n'est pas tellement les failles, c'est toujours la question de l'utilité.

Quelle est l’intérêt du bitcoin et consort face à une monnaie étatique ? (vrai question)

Les banques vont s'y impliquer parce que comme dit précédemment il y a un gros aspect spéculatif. Mais il faudra bien qu'un jour les gens finissent par se rendre compte que la spéculation a une tendance naturelle à détruire l'économie dite réel.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2017 à 11:33
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Quelle est l’intérêt du bitcoin et consort face à une monnaie étatique ? (vrai question)
Il y a un article là :
Les avantages de bitcoin
Démocratie -> Bitcoin est un consensus mondial
Réseau -> Une monnaie conçue pour Internet
Individus -> Protéger les droits et libertés individuelles
Global -> La première devise globale et neutre
Transparence -> Promouvoir la transparence
Sécurité -> Rendre l’argent plus sécuritaire
Résoudre -> Résoudre les problèmes de confiance des banques
Et ya peut être moyen d'acheter des choses illégales sous pseudonyme.
Mais sinon c'est la spéculation, ça a prit beaucoup de valeurs, alors que les monnaies des états perdent de la valeur.
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web