Linux franchit la barre des 3 % sur les PC et se rapproche de macOS (5,84 %),
Les Linuxiens peuvent-ils rêver à la seconde place après cet exploit ?

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
L’an dernier, plus précisément au mois de juin 2016, la famille des systèmes d’exploitation Linux avait fait un bond remarquable en dépassant la barre des 2 %, selon les statistiques de Net Applications, un des cabinets de référence en matière d’édition de statistiques pour différentes technologies comme les navigateurs web, les moteurs de recherche, les médias sociaux et les systèmes d’exploitation.

Cette année, ce chiffre a été maintenu durant plusieurs mois jusqu’à ce qu’au mois de mai le taux d’adoption de ce système passe à 1,99 %. Même si certaines personnes pourraient se laisser à croire que le système d’exploitation open source serait en perte de vitesse auprès des utilisateurs, les mois qui ont suivi cette régression ont prouvé le contraire.

En juin dernier, Net Applications annonçait une part de marché de 2,36 % en ce qui concerne l’utilisation de Linux sur les ordinateurs de bureau. Le mois dernier, cette part a encore progressé et est passée à 2,53 %.

Bien que cela soit nettement mieux que le record que Net Applications avait permis de mettre en évidence en 2016, ce mois d’août va encore mettre en avant un second record pour ce qui concerne le taux d’adoption de Linux par les utilisateurs d’ordinateurs de bureau.


En effet, depuis le début de ce mois, Linux a franchi la barre des 3 % pour ce qui concerne les tendances d’adoption de ce système au niveau des PC et affiche précisément une part de marché de 3,37 %, en référence aux données collectées par Net Applications.

Même si l’on est loin des mastodontes comme la famille des systèmes d’exploitation Windows, cela constitue tout de même une réelle avancée et un réconfort pour les mainteneurs des distributions Linux de savoir que leurs produits avancent dans le bon sens.

À côté de Linux qui a progressé d’un point par rapport aux chiffres de l’an dernier, Windows domine largement le secteur avec 90,7 % de part de marché ce mois d’août et macOS 5,94 %.


Comparativement aux données de l’an dernier, l’on note que macOS, qui était à 8,19 % de part de marché au mois de juin 2016, a perdu quelques points et est maintenant à 5,94 %, causé en partie par la montée de Linux et aussi de Windows.

Même si plusieurs pourraient se mettre à rêver d’un Linux dominateur du marché des systèmes d’exploitation, ce n’est pas demain que cela se fera en tout cas. Par contre, peut-on envisager une part de marché supérieure à celle de macOS dans un futur proche ? Linux peut-il surclasser macOS en termes de part de marché et prendre la seconde place devant ce dernier ?

Source : Net Market Share

Et vous ?

Pensez-vous que Linux puisse devenir le second système d’exploitation sur PC devant macOS ?

Selon vous, qu’est-ce qui pourrait aider à booster l’adoption de Linux auprès des utilisateurs ?

Voir aussi

Marché des PC : Linux franchit la barre des 2 % d'après Net Applications, un exploit pour le système qui est un peu plus populaire chez les IT pros
Linux s'est maintenu au-dessus des 2 % de part de marché durant les trois derniers mois, selon les chiffres de Net Applications
Marché des PC : quels sont les problèmes qui freinent l'adoption de Linux ? Partagez vos avis


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de AndMax AndMax - Membre actif https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 19:27
Linux est un noyau (aussi utilisé dans Android). Donc si on parle du noyau, ça dépasse déjà Windows pour la consultation de pages web.

Pensez-vous que Linux puisse devenir le second système d’exploitation sur PC devant macOS ?

Selon vous, qu’est-ce qui pourrait aider à booster l’adoption de Linux auprès des utilisateurs ?
Si on considère le système d'exploitation GNU/Linux, il domine déjà sur serveurs, supercalculateurs, et dans bien d'autres domaines. Sur PC fixe ou portable ça n'évoluera que très lentement tant que la vente liée (matériel + logiciels "racketiciels") sera en vigueur:
http://non.aux.racketiciels.info/
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 19:35
Apple, Microsoft et Google faisant de plus en plus d'abandon de maintenance de leurs OS tournant sur les machines de plus de 3 ans alors que les propriétaires de ces machines ne veulent pas forcément les envoyer à la casse pour de simple incompatibilités logicielles suspectées d'être tout à fait intentionnelles à dessein de forcer l'achat de nouvelles machines, je pense que les saveurs Linux ne peuvent que séduire de plus en plus de monde.
Avatar de frp31 frp31 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 19:46
Ca ne m'étonne pas bien au contraire, ça me rappelle qu'il y a quelques années un pote m'avait dit.... c'est super mais ça prendra genre 1 % pour stabiliser autour de 2% et ça ne prendra plus de parts...

Content de voir que c'est mieux que cette hypotèse, je ne pense pas que ça passera devant MacOSX mais je pense que l'écart peut encore se réduire un peu.
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 20:17
Il est vrai que pour ceux qui ne se contentent pas d'acheter (tous les ans ? tous les deux ans ?) un portable avec un Windows des familles préinstallé et qui préfère un vrai PC se posent la question de l'OS à mettre (ou a remettre) dans la (grosse) bête. Windows 8.1 c'est pas mal et c'est ce que j'utilise après avoir viré tous les indiscrets avec telemetry (nettoyage qu'on ne peut pas faire sous Windows 10), dont le dernier CompaTelRunner.exe (dans system32) qui vous bloque de longues minutes l'accès disque au démarrage. les Linux modernes aussi sont très bien et pour ceux qui se limitent à des utilisations "sérieuses" c'est un choix très honorable et ils s'installent sans souci. On peut mettre "tout dans un tas" façon Microsoft, mais on a tout intérêt à entrer dans la logique linuxienne des partitions dédiées.
Subsiste les cas pour quelques périfs qui n'auraient pas de pilotes linuxiens. A voir, donc, avant toute installation. Mais ce n'est pas ça qui me fait peur. Comme je suis resté un gamin joueur je reste encore sur Windows et puis devoir choisir dans les 32767 distributions de Linux me fait hésiter. Tout comme la prise de tête quand je modernise un PC et que je dois choisir parmi les (nombreuses) cartes mères pour le même processeur.
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 20:54
Pensez-vous que Linux puisse devenir le second système d’exploitation sur PC devant macOS ?
J'adore linux, et je pense qu'il a le potentiel de battre Mac OS.

Car Mac perd de plus en plus son préjugé du "OS qui plante jamais et qui est le plus rapide",
sa doit surement venir de son obsolescence programmée qui devient plus visible, sans parler des pièces de rechange officiel qui sont dur à trouver pour les non agréer. En tant de crise sa à un impact.

Cela n'est qu'un constat que je remarque dans mon entourage, cela ne reflète pas la globalité.
Mais des personnes pro Mac, ce tournent de plus en plus vers des solutions qu'ils aurais jamais envisagé il y à 5 ans.

Mais bon, faut pas ce cacher, peu de constructeurs et développeurs créer des apps/firmware pour linux, ou favorise leur conceptions par la communauté. Cela constitue un freins conséquent à son adoptions.
(Même si sa bouge ces temps si, notamment Microsoft qui fait de gros effort)
Avatar de N_BaH N_BaH - Modérateur https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 20:58


youpi !!! le monde nous appartient !
Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre habitué https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 21:28
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Même si plusieurs pourraient se mettre à rêver d’un Linux dominateur du marché des systèmes d’exploitation, ce n’est demain que cela se fera en tout cas.
Les traducteurs automatiques ont encore des progrès à faire.
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 22:09
C'est une bonne nouvelle, je trouvais déjà le fait que le fait de garder une part de marché stable malgré:
- l'absence de publicité
- la vente liée
- la méconnaissance/idées recus
- l'effort nécessaire pour installer une distribution GNU/Linux (chercher, télécharger, faire un media bootable,l' installer...)
- le fait d'aller dans l'inconnu

Personnellement je souhaite plus une part de marché proche de MacOs pour intéresser un peu plus les éditeurs, constructeurs afin d'avoir un peu plus de prise en compte

On notera que l'on a quand même la chance d'avoir de grands éditeurs/constructeurs qui nous proposent des logiciels sur notre plateforme
- Mozilla (Firefox, Filezilla, Thunderbird..)
- Google (Chrome, Chromium)
- Microsoft (Skype)
- Steam
- Adobe (Adobe reader, Flash) ..
et hardware
- Ati & NVIdia pour les drivers graphiques
Avatar de xarkam xarkam - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/09/2017 à 11:16
C'est vrai que pour ceux qui veulent une machine type minitel, Linux est très bien
Avatar de fabien29200 fabien29200 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 02/09/2017 à 11:29
Bonne nouvelle !

Du coup, ça commencerait à valoir le coup de savoir de quoi sont composés ces 3.3% ?

Des Ubuntu (ou dérivés), d'autres ditribs, des ChromeOS, des Android Desktop ?

Mais en tout cas, c'est une bonne nouvelle que de plus en plus de gens testent autre chose que Windows ou Mac OS
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement des logiciels de supervision d'un Drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Chef de Projet SSI H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)
Responsable Assurance Qualité des Systèmes de Navigation H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil