Les Français auraient perdu en moyenne 3,8 points de QI en l'espace de 10 ans,
Une menace pour l'enseignement supérieur en informatique ?

Le , par Christian Olivier, Rédacteur
Différentes études tendent à illustrer la diminution globale du QI moyen de la population vivant dans les pays occidentaux depuis ces quinze dernières années. Les auteurs de ces recherches attribuent la responsabilité de cette tendance inquiétante à une multitude de facteurs dont le degré exact d’implication n’est pas aisé à déterminer.

En 2013, une étude focalisée sur l'Angleterre parue dans « Intelligence » a montré que les Britanniques ont perdu en moyenne 14 points de QI depuis la Seconde Révolution industrielle et que leur temps de réaction à un stimulus a augmenté. Avec l’avènement de l’ère du numérique, les Britanniques d'aujourd'hui raisonnent moins bien et pensent plus lentement que leurs ancêtres.

La France n’est pas épargnée par ce phénomène puisqu’une autre étude parue dans le média « Intelligence » montre que les Français auraient perdu en moyenne 3,8 points de QI en l’espace d’une dizaine d’années seulement (entre 1999 et 2009). Une situation qui n’est pas sans rappeler les résultats de la dernière enquête internationale TIMSS (Trends In Mathematics and Science Study) qui faisait état de la situation peu glorieuse du système éducatif français par rapport à celui d'autres pays dans le monde.

Ce déclin des QI moyens en Occident, amorcé au tournant des années 1990 et 2000, s’oppose à l’augmentation généralisée des QI moyens remarquée tout au long du XXe siècle sous l’effet des progrès des conditions sanitaires et sociales (« l’effet Flynn »). Grâce à ses recherches sur l’intelligence, le professeur émérite de l’université d’Otago en Nouvelle-Zélande, James R. Flynn, a été l’un des premiers à tirer la sonnette d’alarme en pointant du doigt le renversement de tendance.

Entre autres facteurs, cela s'expliquerait par la prolifération des perturbateurs endocriniens, dont certains entravent l'action de l'iode, qui joue un rôle primordial dans le développement du cerveau. L'industrie chimique pourrait par ailleurs être partiellement responsable de la baisse du quotient intellectuel moyen, avec le développement de molécules qui affectent le développement du cerveau. Mais, il y a aussi l'augmentation de la consommation de haschisch. Des études ont en effet montré que, contrairement à d'autres drogues comme la cocaïne, sa prise répétée a un impact négatif sur le cerveau. Les consommateurs réguliers auraient ainsi en moyenne 8 points de QI de moins que les autres.

En dehors de cela, une explication serait que les personnes ayant un QI élevé ont tendance à faire de longues études, repoussant ainsi l'âge de leur premier enfant, et réduisant le nombre d'enfants qu'ils ont par rapport aux couches plus défavorisées de la population. Leur représentation au sein de la population globale s'amoindrirait donc au fil du temps. Cette hypothèse a été notamment mise en avant par une étude génétique menée sur plus de 100 000 Islandais nés entre 1910 et 1990 et parue en décembre 2016 dans la revue PNAS.

En France, cette baisse du QI moyen est paradoxale à l'augmentation du taux de réussite aux examens nationaux. Le taux de réussite au BAC par exemple n'a pas cessé d'augmenter et en particulier durant la même période. Cela indiquerait que les épreuves ont été rendues plus faciles pour permettre aux élèves de réussir l'examen. Mais qu'en est-il des conséquences sur le système éducatif en France ? Cela ne serait-il pas une menace pour l'enseignement supérieur en informatique ?


L'évolution du taux de réussite au bac dans le temps (source : orientation-education.com)

Source : BFMTV

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Donner un smartphone à un enfant aurait le même effet que lui donner un gramme de cocaïne d'après un expert en addiction
La proximité de nos smartphones réduirait la disponibilité de nos capacités cognitives même lorsqu'on ne s'en sert pas, d'après une étude


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de M.Macfly M.Macfly - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 15:01
Source : BFM
Tout est dit.
Avatar de xelab xelab - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 15:08
Mince, le scénario d'Idiocracy ne serait donc pas de la fiction?
Avatar de Psycadi Psycadi - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 15:21
À force de vendre du temps de cerveau disponible et de tout nivelé par le bas, ce n'est pas étonnant non?
Avatar de Cpt Anderson Cpt Anderson - Membre actif https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 15:40
Pensez printemps Le reste on s'en fout...
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 15:43
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi
Il me semble qu'il y a une différence entre l'instruction et le QI. De plus, je ne sais pas comment est calculé le QI, mais est-il possible que ce soit en fonction d'un contexte qui n'est plus le même aujourd'hui.

Enfin bon, l'article semble juste écrit pour nous rappeler qu'on est mauvais à l'école et qu'on se drogue trop doux
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 15:45
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
Il me semble qu'il y a une différence entre l'instruction et le QI
exact et il y a aussi le quotient émotionnel d'un individu.
Le quotient émotionnel peut même valoir plus que le quotient intellectuel
Avatar de geeka geeka - Membre habitué https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 15:57
L'IA pourrait redresser la barre
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre actif https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 16:12
Source : BFMTV
sérieusement ?

je propose qu'on banisse les infos venant de cette chaîne TV sur www.developpez.net. Même le NOT(gorafi) est une source plus sérieuse que BMTV.

Encore une fausse information destinée à faire croire qu'on manque d'informaticien en france...

ps : le NOT (QQchose) consiste à déduire la vérité d'un fait en supposant que le princie de base est faux. Si on te dit "il fait beau", alors NOT(il fait beau) équivaut à deux choses possibles :
- "il pleut"
- "on ne sait pas quel temps il fait."
Avatar de CodeurPlusPlus CodeurPlusPlus - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 16:13
Et tous les extrême-droitards vous diront que cette baisse moyenne du QI est conséquence directe de l'immigration venant d'Afrique du Nord...

Et tous les complotistes de la santé vous diront que ça vient de la bouffe, de la vaccination, et que tout ceci est un plan orchestré par une élite sataniste pour nous affaiblir...

Et tous ceux qui pensent que dans l'école et dans le supérieur, "le niveau baisse", y verront une preuve qu'il baisse effectivement...

Par contre je ne pense pas que la baisse de QI fasse beaucoup de mal à l'informatique en général : nous utilisons tout le temps des bibliothèques et autres outils qui font le plus dur du boulot pour nous...

D'un autre côté, pour l'informatique de pointe, là, c'est pas bon signe... faut pas s'étonner si on se fait exploser par les chinois (par exemple), parce qu'il n'y a qu'en France qu'on croit qu'il n'est pas utile de se muscler le cerveau, et qu'on prend les profs pour des cons.
Avatar de Andarus Andarus - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/07/2017 à 16:26
Le Qi ça ce calcul au dixième de point de façon fiable?
Offres d'emploi IT
Ingénieur d'études microsoft junior H/F
Sogeti - Régions - Est - Alsace - Strasbourg (67000)
Arhictecte java/jee h/f
MGIT Group - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Analyste cybersécurité/consultant (h/f)
Atos - Ile de France - Les Clayes sous Bois (35590)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil