Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les administrateurs d'Uber envisagent de mettre le directeur général sur la touche
Et d'adopter une nouvelle stratégie

Le , par Christian Olivier

16PARTAGES

12  0 
Avez-vous encore confiance dans les services d'Uber ?
Le conseil d’administration d’Uber Technologies s’est réuni à San Francisco afin de faire un état des lieux de l’entreprise et de prendre les décisions qui s’imposent. Parmi les sujets à l’ordre du jour, le cas du directeur général actuel de la plateforme de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), Travis Kalanick, devrait être évoqué ainsi qu’une révision complète des stratégies de l’entreprise qui souffre d’une très mauvaise publicité depuis plusieurs mois.

Ce n’est un secret pour personne et encore moins pour les administrateurs de l’entreprise. Uber va mal et enchaine les mauvaises nouvelles et les contreperformances depuis plusieurs mois. La société a été mise à mal, récemment, dans de nombreuses affaires qui nuisent gravement à son image et n’arrangent rien à sa santé financière : litige avec Google qui l'accuse de vol de technologie, renvoi ou départ annoncé de plusieurs cadres supérieurs de l'entreprise, espionnage de la société concurrente Lynt à l'aide d'un programme développé en interne, perte financière de 708 millions USD au premier trimestre 2017, manipulation des données de navigation pour sous-payer ses chauffeurs et surtaxer les clients (passagers), etc.

À cause de tous ces évènements, il semblerait que le conseil d’administration envisage de procéder à une mise à l’écart provisoire du directeur général actuel de sa plateforme VTC ainsi qu’à une réévaluation en profondeur des stratégies internes à l’entreprise. Toutes les décisions n’émergeront probablement pas au sortir de cette réunion, mais cette dernière devrait permettre de définir les contours de plusieurs d’entre elles.


Travis Kalanick, 40 ans, ne devrait pas être poussé vers la sortie. En effet, les administrateurs songeraient à le réintégrer ultérieurement au sein de la société, soit en le reconduisant à son poste directeur général sous-tutelle renforcée et avec des attributions revues à la baisse, soit à un poste différent. Il faut rappeler que Travis Kalanick fait lui-même partie des sept membres votants du conseil d’administration. Sa réputation de dirigeant autoritaire a éclaté au grand jour et déteint sur l’image d’Uber lorsqu’en février 2017, on le découvrait dans une vidéo en train de malmener oralement un chauffeur du groupe.

À ce sujet, Arianna Huffington, un membre du conseil d’administration, avait, par la suite, essayé de conseiller Travis Kalanick d’abandonner son style de management « d’entrepreneur brouillon » pour adopter celui d’un « dirigeant de grande entreprise internationale ».

La politique, la culture et la méthode de gestion interne de l’entreprise ont aussi cruellement besoin d’être réformées. C’est dans cette optique qu’Uber a fait appel, depuis le mois de février 2017, à un cabinet juridique extérieur (celui de l’ancien ministre américain de la Justice Eric Holder) qui devra non seulement fournir des recommandations à la fin de ses investigations, mais aussi enquêter sur les accusations de harcèlement sexuel révélées par l’ancienne ingénieure d’Uber Susan Fowler, de discrimination et d’agressivité qui séviraient au sein l’entreprise.

Le conseil d’administration effectuera une annonce pour faire part de ses « décisions » à ses employés ainsi qu’au grand public probablement dans le courant de la semaine. On se souvient que la politique agressive d’Uber qui compte actuellement plus de 1,5 million de chauffeurs à travers le monde lui a permis de s’imposer dans de nombreux pays comme un acteur majoritaire du marché très réglementé des taxis.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Greyball : Uber a eu recours à des techniques de data mining pour duper les forces de l'ordre dans les villes où son service a été banni
Uber : la justice américaine aurait lancé une enquête criminelle contre la société suite à l'utilisation d'un logiciel pour échapper aux autorités

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/06/2017 à 10:45
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Et donc tu proposes quoi? Que ce soit les smicards et autres personnes en difficulté qui financent l'innovation technologique? A moins que tu ne fasses la promotion du retour à la bougie... :mrgre

J'adore le passage des "riches qui se désennuient en faisant travailler les plus pauvres". Réfléchis 2 secondes, si il y avait pas quelqu'un pour te donner du pognon, tu n'aurais pas l'occasion de venir proposer ta philosophie sur ce site...
Il ne faut pas oublier qu'ils ne sont riche que grâce à nous les "pauvres". Nous sommes ceux qui créons et faisons vivre leur richesse. On est juste trop idiots pour en demander une partie équitable
7  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/06/2017 à 15:19
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Venture Capitalist = un placement financier uniquement
Business Angel = un placement financier et un engagement personnel pour aider au développement de la société
Dans les deux cas on a des gars qui ont beaucoup trop d'argent et qui pour passer le temps jouent au monopoly en faisant travailler les plus pauvres. Rien a changé depuis que les civilisations existent !
6  1 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 21/06/2017 à 18:49
Il en va des startups comme de l'immobilier...

Le propriétaire d'un logement n'en a que le nom mais tant qu'il n'a pas remboursé sa dette auprès de sa banque, le vrai propriétaire est la banque!

Certains CEO de startup ont fondé leur startup, mais leur "vanité" les empêche de voir qu'ils ne sont plus les vrais patrons... Leur startup, ils l'ont vendu aux financiers qui ont mis de l'argent sur la table... Ces gentils "Business Angels" qui n'ont que le nom d'un "Ange" ont investi pour faire "sauter la banque" et encaisser les bénéfices, les problèmes d'ego du fondateur, ils s'en moquent!
4  0 
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/06/2017 à 0:56
C'est une bonne chose que Travis s'en aille, pour ceux dont le salaire dépend d'Uber en premier lieu. Et si ce sont les investisseurs qui l'ont poussé dehors, ils ont juste bien fait leur boulot!

PS: à ce niveau ce ne sont pas des business angels (petites sommes pour amorcer une boite) mais des "VCs" (venture capitalist = capital-risqueur).
4  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 22/06/2017 à 2:43
Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
C'est une bonne chose que Travis s'en aille, pour ceux dont le salaire dépend d'Uber en premier lieu. Et si ce sont les investisseurs qui l'ont poussé dehors, ils ont juste bien fait leur boulot!

PS: à ce niveau ce ne sont pas des business angels (petites sommes pour amorcer une boite) mais des "VCs" (venture capitalist = capital-risqueur).
La définition que tu fais de "business angels" et de "venture capitalists" est fausse: Ce n'est pas la somme engagée qui est un critère de différenciation.

Un "Venture Capitalist" (cela peut être un individu seul ou un groupe d'investisseurs) prend une participation au sein d'une société non cotée en bourse (il peut mettre 1 euro, 1 million ou un milliard) en contre partie d'actions de la société mais il n'intervient pas dans l'opérationnel de l'entreprise

Un "Business Angel" prend une participation au sein d'une société non cotée en bourse (il peut mettre 1 euro, 1 million ou un milliard lui aussi, la seule limite est le fond de ses poches ) en contre partie d'actions de la société. En plus des capitaux investis, le business angel met à disposition de l'entrepreneur son carnet d'adresses et son expérience.

Donc:
Venture Capitalist = un placement financier uniquement
Business Angel = un placement financier et un engagement personnel pour aider au développement de la société
4  0 
Avatar de worm83
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/06/2017 à 9:43
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Et donc tu proposes quoi? Que ce soit les smicards et autres personnes en difficulté qui financent l'innovation technologique? A moins que tu ne fasses la promotion du retour à la bougie... :mrgre

J'adore le passage des "riches qui se désennuient en faisant travailler les plus pauvres". Réfléchis 2 secondes, si il y avait pas quelqu'un pour te donner du pognon, tu n'aurais pas l'occasion de venir proposer ta philosophie sur ce site...
Le monde n'est pas binaire, et ces dernières années des expériences comme "kickstarter", le crowFunding et j'en passe, montre que oui des "smicard" peuvent promouvoir des projets et parfois a plusieurs centaines de millions de dollards.
De plus l'argument, si tu pense que certains on trop d'argent c'est que tu promue le retour a la bougie c'est franchement déplacé, et c'est du sophisme.

T'as complètement ce que l'on appel " le syndrome du larbin".
4  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/06/2017 à 11:59
j'ai mis autre vus que je suis passé à la concurrence pour un service similaire sans dépréciation constante des chauffeurs, juste que les temps d'attente sont un peut plus long
2  0 
Avatar de Citrax
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/06/2017 à 15:17
En reflechissant 3 secondes, certains auraient pu trouver de meilleure solution pour faire avancer l'humanité.
Mais bon c'est tellement gratifiant de se contenter de peu et d'etre partial.

L'Homme et la neutralité, quelle utopie.
2  2 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 22/06/2017 à 21:36
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Dans les deux cas on a des gars qui ont beaucoup trop d'argent et qui pour passer le temps jouent au monopoly en faisant travailler les plus pauvres. Rien a changé depuis que les civilisations existent !
Et donc tu proposes quoi? Que ce soit les smicards et autres personnes en difficulté qui financent l'innovation technologique? A moins que tu ne fasses la promotion du retour à la bougie... :mrgre

J'adore le passage des "riches qui se désennuient en faisant travailler les plus pauvres". Réfléchis 2 secondes, si il y avait pas quelqu'un pour te donner du pognon, tu n'aurais pas l'occasion de venir proposer ta philosophie sur ce site...
3  6