USA : républicains et démocrates sont dans leurs grandes majorités favorables à la neutralité du Net
D'après un sondage mené par Mozilla

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Voilà bientôt deux mois que, faisant suite à l’annonce du président de la FCC de supprimer la neutralité du Net aux États-Unis, les débats autour de cette question battent leur plein. Le président de la FCC ne s’est pas limité à l’annonce, mais a poursuivi dans son projet en initiant un vote interne à la FCC. La majorité républicaine au sein de la FCC a alors exprimé sa faveur à ce projet à deux voix contre une, ce qui lançait alors officiellement le processus de suppression de la neutralité du Net aux États-Unis.

Le vote en interne laisse place à une période de commentaires publics qui se poursuivra jusqu’au 18 août prochain. La FCC entend ainsi recueillir les avis des Américains sur la façon dont ils pensent que ce processus doit être mené, des avis qui pourraient avoir un impact sur le vote final. Nous sommes donc à minimum deux mois de la fin de ce processus. En attendant que le système de collecte des avis mis en place par la FCC ne dévoile ses secrets, Mozilla s’est fait la courtoisie de publier les résultats d’un sondage en ligne mené entre les 24 et 25 mai dernier.

Le sondage a porté sur un échantillon de 1008 personnes âgées de plus de 18 ans, lesquelles sont situées en Alaska, à Hawaï et sur la partie continentale des États-Unis. L’échantillon était constitué de 354 démocrates, 344 républicains et 224 individus sans affiliation politique. Il en ressort que :

  • 78 % des répondants issus du champ politique estiment que l’accès égal à Internet est un droit. 67 % sont des républicains, 88 % des démocrates et 71 %, des individus sans affiliation politique ;
  • les Américains voient en la neutralité du Net une bonne chose pour leur société en général. Plus précisément, cet avis a été exprimé en faveur des petites entreprises, des individus, des innovateurs et des fournisseurs d’accès Internet à 70, 69, 65 et 55 % respectivement. 46 % des répondants pensent que la neutralité du Net sera bénéfique aux grandes entreprises ;
  • les répondants ont très peu confiance en la volonté de leur gouvernement de protéger la neutralité du Net. L’administration Trump, le congrès et la FCC enregistrent respectivement des taux de méfiance respectifs de 70, 78 et 58 % ;
  • 54 % des répondants sont méfiants quant à la volonté véritable des fournisseurs d’accès Internet à protéger la neutralité du Net.

Ce sondage donne un aperçu de ce qui pourrait être le résultat de la consultation publique initiée par la FCC au sortir du récent vote qui s’est tenu en son sein. Il est désormais clair que, la suppression de la neutralité d’Internet, qui semblait être la volonté de « tous les républicains », n’est qu’en réalité celle du plus petit nombre du parti républicain. C’est à se demander quelles sont les motivations véritables d’Ajit Pai et de la clique de neuf sénateurs américains qui le soutiennent dans ce projet de mise en place de ce qu’ils appellent « Internet libre ».

Il semblerait cependant qu’au vu de ce qui se profile – les résultats de la consultation publique – qu’Ajit Pai et ses compères soient amenés à revoir leurs ambitions. Quel que soit le nom qu’ils décideront de donner à l’Internet vers lequel ils comptent mener les Américains, il faudra probablement trouver un compromis entre l’ « Internet neutre » apparemment voulu par la majorité des Américains et ce « Internet libre » qu’ils conçoivent au sein de leur « majorité » de la FCC.

Source : Mozilla

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Le changement à la tête des États-Unis pourrait entériner l'abandon de la neutralité du Net qui fut votée pour limiter le pouvoir des FAI
USA : Trump choisit un fervent opposant à la neutralité du Net pour diriger la FCC, il s'agit du républicain Ajit Pai
USA : un projet de loi pour supprimer la neutralité du Net et interdire des initiatives visant à la restaurer à l'avenir


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement logiciels temps réel embarqué H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Expert application Supply Chain & Achats H/F
Safran - Ile de France - Evry (91)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil