Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Attentat de Londres : le premier ministre britannique appelle à une régulation internationale d'Internet
Pour combattre le terrorisme

Le , par Patrick Ruiz

0PARTAGES

19  0 
Dimanche dernier, au lendemain des scènes d’horreur qui ont eu pour théâtre le cœur de Londres, Theresa May, l'actuel premier ministre britannique, s’est exprimée et n’a pas du tout mâché ses mots. Dans un discours ferme prononcé devant le 10 Downing Street, elle s’en est prise à Internet qui, dans sa forme actuelle, serait un « nid douillet » pour les terroristes.

« Nous ne pouvons permettre à cette idéologie de bénéficier d’un espace dans lequel elle peut prospérer sans être inquiétée et c’est justement ce qu’Internet et les fournisseurs d’accès lui servent », peut-on lire via The Independent qui s’est fait le relais de certains pans de ce discours. Et d’ajouter que « nous devons travailler de concert avec des gouvernements démocratiques pour parvenir à des accords internationaux visant la régulation du cyberespace, ceci, pour enrayer l’expansion de l’extrémisme et la planification du terrorisme. »

Le propos de Theresa May s’inscrit en droite ligne avec celui que la secrétaire de l’intérieur, Amber Rudd, avait tenu suite aux attentats de Westminster en mars dernier. Amber Rudd avait en effet déclaré que « les entreprises technologiques doivent coopérer avec les autorités et cesser d’être des antichambres du terrorisme », réitérant ainsi la nécessité, selon elle, d'affaiblir le chiffrement des données. Theresa May a d’ailleurs à nouveau pointé du doigt les firmes technologiques qui, selon elle, ne font pas encore assez pour aller dans ce sens.

Le discours de Theresa May, inspiré de ces faits malheureux et du contenu de la « Snooper’s Charter », suscite déjà de vives réactions au sein de la communauté des observateurs. Ceux-ci voient de nombreux dangers à l’application de cette charte qui prévoit entre autres que :

  • toute firme sous l’autorité du gouvernement britannique reçoive l’interdiction de produire des logiciels mettant en œuvre le chiffrement des données ;
  • tous les dépôts majeurs comme GitHub ou Sourceforge soient bloqués ;
  • les moteurs de recherche ne répondent pas à des requêtes de recherche de pages Web équipées de modules de chiffrement des données ;
  • la recherche académique en matière de sécurité soit arrêtée sur l’ensemble du territoire britannique et qu’elle ne se fasse que dans des environnements propriétaires ;
  • tous les paquets de données entrants, sortants ou intra Royaume-Uni soient sujets à un contrôle à la chinoise afin que ceux qui sont chiffrés soient purement et simplement écartés du réseau ;
  • toute personne en visite dans le pays ait son téléphone maintenu au niveau du service des douanes jusqu’à son départ ;
  • le bannissement des systèmes d’exploitation gratuits et open source des milieux comme ceux de l’énergie, des banques, du commerce en ligne, etc.

Les observateurs n’ont eu de cesse et continuent à prévenir contre l’implémentation de telles mesures. Ils affirment en effet que, le fait que le gouvernement britannique veuille s’arroger de tels pouvoirs aura comme effet de mettre en danger vie privée et sécurité des populations et pire, n’aura même pas l’effet escompté sur le terrorisme.

« Ne soyons pas distraits : Internet et des entreprises comme Facebook ne sont pas responsables de toute cette haine et cette violence. Il faut cependant reconnaître que des personnes mal intentionnées peuvent abuser des outils à leur disposition. Les gouvernements et les entreprises doivent donc travailler en tandem pour lutter contre ces abus. Gardons cependant à l’esprit qu’il serait faux de penser, comme Theresa May, que le contrôle d’Internet est la triviale solution au problème du terrorisme », ont-ils ajouté.

Sources : The Independent, boingboing

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Le chiffrement bout en bout de WhatsApp empêche des enquêteurs d'avancer dans une affaire criminelle, les enquêteurs dans l'impasse vu les enjeux
L'alliance franco-allemande contre le chiffrement appelle à une législation européenne, l'Europe va-t-elle affaiblir le chiffrement ?
Limitation du chiffrement : le CNNum et la CNIL invitent à ne pas céder à des solutions de facilité, qui pourraient avoir des conséquences graves

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/06/2017 à 18:36
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
Qu'ils ont plusieurs cases de vides ...
12  0 
Avatar de GilbertLatranche
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/06/2017 à 19:53
Ah c'est donc cela la mesure "dure et ferme" promise contre le terrorisme.

J'adore comme quel que soit le pays, les gouvernements prennent les gens et les cadavres pour des cons.
9  0 
Avatar de raphchar
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/06/2017 à 20:15
Et sinon qu'a-t-elle proposé pour le non internet ? Instaurer le couvre feu ? Interdire le regroupement de plus de trois personnes en public comme en privé ? Autoriser la perquisition sans mandat ni justification ?
7  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/06/2017 à 20:31
Elle a fait du très lourd, elle a supprimé 20 000 postes de policiers quand elle était ministre de l'intérieur. Très efficace !
7  0 
Avatar de LordJerem
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/06/2017 à 20:48
"L'attaque sur le London Bridge a été perpétrée grâce un fourgon Renault loué par les attaquants."

On fait quoi concernant les fourgons Renault ?
Faut arrêter d'en produire ? Faut surveiller la location peut-être ?

Au lieu de trouver des solutions à des conséquences, les gouvernements devraient commencer par comprendre pourquoi ces "terroristes" sont présents. Quel monde d’hypocrites !
7  0 
Avatar de ALT
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/06/2017 à 10:50
Notez qu'en France, on est en train de nous inventer le coup d'état état d'urgence permanent, puisqu'un projet de loi prévoit d'inclure dans la loi « normale » les dispositions liées normalement à un état d'urgence. Et, bien sûr, sans le moindre contrôle judiciaire.
Certes, on nous raconte que c'est dirigé contre les terroristes, mais qu'est-ce qui empêchera un service de renseignement de déclarer n'importe qui « suspect de terrorisme » afin de le surveiller de près, voire de l'incarcérer, quitte à dire après « ah ben non, c'est pas lui, on s'est plantés » ?
En attendant, le mal sera fait, la vie de la personne défoncée, sa famille détruite...
Et je ne parle même pas de dérives totalitaires. Pas si impossibles qu'on veut bien nous le faire croire : n'oublions pas que nous avons déjà quatre cents lois de censure en France. Donc la dérive est déjà là. Pire qu'aux États-Unis, qui sont, eux, mieux protégés que nous par leur constitution.
Bref, on est tous mal barrés.
7  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/06/2017 à 11:42
Citation Envoyé par Skury Voir le message
On se marche sur la tête là (enfin "on", les Britanniques plutôt)...

Je ne sais pas laquelle de ces mesures me fait le plus peur.
Aucune aura le moindre impact sur le terrorisme en tout cas, si c'est vraiment le but recherché...
Le but recherché, c'est de rassurer une population vieillissante, légitimement affolée par la multiplication des attentats dans un pays qui part fortement en couilles depuis plus de 20 ans, et shootée aux tabloïds. Les britanniques votent demain, donc Theresa May montrer les muscles pour tenter de sauver sa tête. Sachant que les tories sont responsables de la détérioration sécuritaire (guerre de Libye, soutien aux terroristes en Syrie, lois communautaristes, immigration folle sur des décennies, démantèlement de la police et de l'armée, etc).
6  0 
Avatar de Songbird
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/06/2017 à 23:55
tous les dépôts majeurs comme GitHub ou Sourceforge soient bloqués ;
Capitaine, ils passent par les fenêtres !
Mh, très bien, fermons les portes.




Rien qu'avec ça, je me demande si il y a vraiment quelque chose à comprendre.
5  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/06/2017 à 9:29
Citation Envoyé par LordJerem Voir le message
Au lieu de trouver des solutions à des conséquences, les gouvernements devraient commencer par comprendre pourquoi ces "terroristes" sont présents. Quel monde d’hypocrites !
Et surtout, pourquoi ces gens sont devenus des terroristes. M'enfin bon, comme d'habitude, le moindre prétexte est bon pour tenter de prendre le contrôle de l'internet local (et visiblement ils s'en tapent de fusiller leur économie numérique...)
4  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/06/2017 à 9:47
Ça me rappelle un truc, les gouvernements veulent de plus en plus supprimer l'argent liquide (les gros billets disparaissent, il est de moins en moins possible de payer en liquide, il est difficile de faire des retraits, etc) et comme argument ils disent "l'argent liquide est utilisé par les terroristes".
Alors que parfois les terroristes louent leur camion avec une carte bancaire ^^
4  0