La ministre britannique Amber Rudd estime inacceptable de chiffrer les services de messagerie
Vu que cela offre une protection aux terroristes

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
L’attentat de Westminster est encore présent dans les esprits, assez pour que le nouveau ministre de l’Intérieur britannique, lors d’une récente sortie, y revienne et relance fortement le débat sur la nécessité de l’affaiblissement du chiffrement des données.

Les enquêtes de police révèlent que le téléphone du terroriste de Westminster aurait servi à communiquer via WhatsApp deux minutes avant qu’il passe à l'acte. Or, l’application de messagerie utilise le chiffrement de bout en bout, ce qui a pour conséquence que seul le destinataire du message peut lire le message. Amber Rudd a réagi par rapport à cet état des choses en pointant du doigt la société Facebook, et toutes celles offrant un service similaire comme étant de potentielles antichambres du terrorisme, et pour cause, leur adoption de ce mécanisme de protection des données empêche les enquêteurs de réunir plus d’éléments sur des actes de cette nature, ce qui d’après elle ne devrait pas être le cas.

Comme dans l’affaire San Bernardino, où le FBI a eu recours à des hackers pour déverrouiller un iPhone appartenant à un terroriste, on se retrouve de nouveau avec une actualité mettant au centre le chiffrement des données et le problème fondamental qu’il pose : celui de l’opposition entre le droit à la vie privée et la sécurité.

L’affaire San Bernardino comme celle sur les révélations de WikiLeaks auront eu le mérite de démontrer que le chiffrement des données marche effectivement, renforçant la vie privée des internautes. Pour revenir à l’attentat de Westminster qui a alimenté les propos de la ministre, l’on pourrait se demander si la connaissance du contenu des derniers messages du terroriste aurait permis de sauver des vies ; ce qui n'est pas si sûr.

À l’inverse du refus de collaborer d’Apple dans le cadre de l’affaire San Bernardino, des responsables de WhatsApp se seraient dits indignés par l’attaque et prêts à collaborer avec les autorités pour ce qui pourrait être, pour eux, le début d’un équilibre entre vie privée numérique et sécurité.

Sources : Reuters, BBC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Sera-t-il possible d'arriver à un équilibre entre sécurité et vie privée ?

Voir aussi :

Le chiffrement bout-en-bout de WhatsApp empêche des enquêteurs d'avancer dans une affaire criminelle, les enquêteurs dans l'impasse vu les enjeux

L'alliance franco-allemande contre le chiffrement appelle à une législation européenne, l'Europe va-t-elle affaiblir le chiffrement ?

Limitation du chiffrement : le CNNum et la CNIL invitent à ne pas céder à des solutions de facilité, qui pourraient avoir des conséquences graves


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de marsupial marsupial - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 10:43
Et le gagnant est... Amber Rudd !
Si les anglais pouvaient, ne serait-ce qu'un jour, arrêter d'être les laquais des américains... ça nous arrangerait.
Tout ça parce que le mariole de Westminster a utilisé WhatsApp pour prévenir l'EI de revendiquer son geste d'invertébré. Non mais je te jure.
Avatar de spyserver spyserver - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 11:03
C'est l'éternel dilemme entre sécurité et liberté, accorder plus de liberté permet aussi aux mauvaises personnes d'en profiter, à l'inverse plus de sécurité entache notre liberté ...
On a déjà accepté les caméras qui nous filment H24 un peu partout mais même si ils possédaient les clés de chiffrement, je pense qu'ils se tourneraient vers un autre outil de toute façon, c'est un jeu sans fin ... c'est comme les smartphones ultra sécurisés, qui à part quelqu'un qui a des choses à cacher pourrait bien vouloir se procurer ce type de smartphone ?
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 11:25
Ont-ils vraiment besoin d'internet pour communiquer?!
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 11:26
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
C'est complètement ridicule...
Encore une fois sous prétexte de lutter contre le terrorisme on nous pond des lois liberticides.
Je crois que c'est aussi l'excuse qu'ils ont trouvé pour justifier la disparition des gros billets.
Il existe des projets pour supprimer toute monnaie physique... "le liquide est utilisé par les terroristes"...

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Sera-t-il possible d'arriver à un équilibre entre sécurité et vie privée ?
L'important c'est la liberté pas le prétexte de la sécurité.
Ce n'est pas empêcher les gens de faire ce qu'ils veulent qui va aidez à arrêter le terrorisme...

La plupart des terroristes qui ont commis des meurtres en France étaient connu des services de l'ordre, ils étaient fiché et ça ne les a pas empêché de sévir...

Et ça revient toujours à la même vieille citation :
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 12:10
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Sera-t-il possible d'arriver à un équilibre entre sécurité et vie privée ?
Il n'y a pas que ça dans la balance. Chiffrer ses communications c'est pour être en sécurité, ce n'est pas qu'une question de vie privée, il y a des criminels qui s'attaquent à nos données pour diverses raisons, espionnage industriel, vols de données bancaires, vols d'identités, etc ... . Pour notre sécurité il faut chiffrer.

Donc d'un côté on nous dit qu'on serait plus en sécurité sans chiffrement, mais en fait si on chiffre pas on est également moins en sécurité ... C'est compliqué la vie hein ... Trop compliqué pour le discours simpliste des politiques sur ces sujets ...
Avatar de SkyZoThreaD SkyZoThreaD - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 12:40
Citation Envoyé par spyserver Voir le message
c'est comme les smartphones ultra sécurisés, qui à part quelqu'un qui a des choses à cacher pourrait bien vouloir se procurer ce type de smartphone ?
Tout le monde a des choses à cacher...Si personne n'a de vie privée, autant passer au Stalinisme.
Avatar de squizer squizer - Membre habitué https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 12:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

L'important c'est la liberté pas le prétexte de la sécurité.
Ce n'est pas empêcher les gens de faire ce qu'ils veulent qui va aidez à arrêter le terrorisme...
Bien que totalement d'accord avec la 1ère phrase, je trouve la 2ème dénuée de sens.
Pour l'exemple: Whatsapp n'était pas crypté avant avril 2016, donc 7 ans de service totalement interceptable sans parler du passage dans les mains de Microsoft en février 2014. Cela n'a pas empêcher les gens de l'utiliser car la plupart de ces personnes n'en ont absolument rien à faire du cryptage.
Mon point est que l'absence de cryptage, ou sa présence, n'a aucun impact sur les libertés de la masse populaire. Pour la petite minorité en recherche de confidentialité il existe des applications spécifiques misant principalement sur ce point.
Avatar de sinople sinople - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 13:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est complètement ridicule...
Encore une fois sous prétexte de lutter contre le terrorisme on nous pond des lois liberticides.
Je crois que c'est aussi l'excuse qu'ils ont trouvé pour justifier la disparition des gros billets.
Il existe des projets pour supprimer toute monnaie physique... "le liquide est utilisé par les terroristes"...

L'important c'est la liberté pas le prétexte de la sécurité.
Ce n'est pas empêcher les gens de faire ce qu'ils veulent qui va aidez à arrêter le terrorisme...

La plupart des terroristes qui ont commis des meurtres en France étaient connu des services de l'ordre, ils étaient fiché et ça ne les a pas empêché de sévir...

Et ça revient toujours à la même vieille citation :
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Sauf erreur de ma part, celui de Londre était aussi fiché (bon pas sur liste prioritaire).

C'est bien joli de vouloir filer une paire de lunette à un aveugle mais il aurait meilleur temps de lui donner une canne blanche...
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 13:30
Est-ce qu'il est légal d'envoyer un MMS remplit de texte chiffré comme ça :
XohImNooBHFR0OVvjcYpJ3NgPQ1qq73WKhHvch0VQtg=
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/03/2017 à 14:35
Dans ce cas, What's App va déjà perdre un premier client !

Soit tu protèges, soit tu ne protèges pas, c'est simple. La moindre faille de sécurité est exploitable par tout un chacun (qui s'y connaît). Et au passage, la collection en masse de données, ça ne me branche pas trop. J'ai pas envie de jouer Watch Dogs dans la vie réelle. C'est presque ça avec Google. Je n'ai pas désactivé la fonction "Localiser mon téléphone". Et bien même en n'ayant pas d'applications Google "explicitement ouvertes" sur mon Samsung Galaxy, j'ai pu voir, en me connectant à mon compte Google, tous mes déplacements depuis des mois, leur fréquence, les lieux les plus visités,...

J'aimerais au moins UN lieu d'intimité !

Ils ont des espions. Qu'ils espionnent, en balançant des keyloggers ou autres trucs, en ayant toujours en temps d'avance sur les antivirus,...

Je commence à songer à un VPN aux Iles Caïmant XD. Et evidemment, je change l'OS de mon smartphone et bricole une batterie amovible.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil