Les tendances de l'Internet en 2017 : nombre d'internautes, dépenses publicitaires et utilisation d'adblockers,
Dans un rapport de Kleiner Perkins

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Depuis quelques années, la firme américaine Kleiner Perkins nous livre en milieu d’année un rapport sur l’état de l’Internet en collaboration avec de nombreux groupes et entreprises de l’industrie, situés aux quatre points du globe. Le rapport de 2017 a été publié il y a quelques jours et il couvre divers points allant du nombre d’internautes, aux revenus publicitaires, en passant par l’utilisation des bloqueurs de publicité, un phénomène qui tend à ralentir la croissance des revenus de publicité en ligne, et contre lequel se battent les acteurs de l’industrie.

Comment évolue la population mondiale d’internautes ? Quels sont les types de dispositifs les plus utilisés pour se connecter à Internet ? Quels sont les revenus générés par l’industrie de la publicité en ligne et comment sont-ils partagés entre les différents acteurs ? C’est à ces différentes questions, entre bien d’autres, que le rapport de Kleiner Perkins essaie de répondre.

Nombre d’utilisateurs d’Internet dans le monde et taux de croissance annuel

De 2009 à 2016, le nombre d’internautes a continuellement été en hausse en passant de 1,6 milliard à 3,4 milliards ; soit du simple au double en 7 ans. Le taux de croissance est quant à lui en baisse.


Nombre d’utilisateurs d’Internet (en millions) dans le monde et taux de croissance annuel

Nombre de smartphones activés dans le monde et taux de croissance annuel

Avec l’augmentation du nombre d’internautes, l’étude de Kleiner Perkins montre que le nombre de smartphones activés est passé des 300 millions en 2009 à environ 2,8 milliards en 2016 ; soit plus de cinq fois plus de smartphones activés en 7 ans. Le taux de croissance est toutefois en baisse depuis 2012.


Nombre de smartphones activés (en millions) dans le monde et taux de croissance annuel

La croissance du nombre de smartphones activés dans le monde s’accompagne d’un changement dans la nature du trafic Internet qui passe du desktop vers le mobile. Par conséquent, les annonceurs ciblent de plus en plus les utilisateurs mobiles, ce qui augmente donc la part du mobile dans les dépenses de publicité en ligne. Aux États-Unis notamment, les revenus publicitaires sont maintenant dominés par le mobile. En 2016, la publicité mobile a dépassé pour la première fois la publicité en ligne sur desktop en termes de revenus, avec une part de marché de 51 %.

Évolution des dépenses dans la publicité en ligne et les annonces télévisées

En 2017, les dépenses de publicité en ligne vont dépasser pour la première fois les dépenses de publicité télévisée dans le monde entier, d’après l’étude. Les revenus de publicité en ligne devraient franchir la barre des 200 milliards $, tandis que les revenus générés par les annonces télévisées devraient tourner autour des 190 milliards $ à la fin de cette année.


Évolution des dépenses dans la publicité en ligne et les annonces télévisées (en milliards $)

Partage des revenus de publicité en ligne entre les différents acteurs

Les revenus publicitaires sont partagés entre le géant de la recherche en ligne (Google) et le numéro un des réseaux sociaux (Facebook). Aux États-Unis, le rapport de Kleiner Perkins indique que Facebook et Google se partageaient plus des deux tiers des revenus de publicité en ligne. Si Google a vu ses revenus publicitaires en hausse de 20 % en 2016 aux États-Unis, Facebook enregistre pour sa part une croissance de 62 % en 2016, en ce qui concerne ses revenus publicitaires.


Revenus de publicité en ligne (en milliards $) et partage entre les différents acteurs en 2015 et 2016

Utilisation des bloqueurs de publicité sur mobile et desktop

L’étude s’est également intéressée à l’utilisation des bloqueurs de publicité d’avril 2009 à décembre 2016. Sur la période, on observe une forte croissance du blocage de publicité sur desktop dès 2013, avec un ralentissement à partir de 2015. En 2016, l’utilisation de bloqueur de publicité sur desktop reste également moins forte que sur mobile, soit environ 230 millions d’utilisateurs dans le monde sur desktop contre un peu moins de 390 millions sur mobile. Kleiner Perkins note également que ce phénomène connait une croissance particulière dans les pays en développement.

Par pays, quelques statistiques nous indiquent qu’en Indonésie, 58 % des internautes sur mobile utilisent des bloqueurs de publicité, contre 28 % pour l’Inde, 13 % pour la Chine et seulement 1 % pour la France. Sur desktop par contre, en France, 11 % des internautes utilisent des bloqueurs de publicité. En Allemagne, on parle plutôt de 28 %, contre 24 % au Canada, 18 % aux États-Unis et 16 % au Royaume-Uni.


Nombre d’utilisateurs de bloqueurs de publicité sur mobile et desktop (en millions) et pourcentage d’utilisation dans différents pays.

Source : Rapport de l’étude

Et vous ?

Que pensez-vous de ces chiffres sur l’Internet ?
Quelles interprétations en faites-vous ?

Voir aussi :

La vitesse moyenne de connexion augmente de 15 % au 1er trimestre 2017, la France à la 51e place du classement des pays où l'Internet est plus rapide
L'ARCEP publie son premier rapport sur l'état des lieux de l'Internet en France, sur plusieurs thématiques
USA : les annonceurs en transition du mobile-first vers le mobile-only, d'après le dernier rapport de l'IAB sur les revenus de publicité en ligne


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil