USA : vers l'instauration d'une taxe sur les robots à San Francisco ?
Jane Kim, membre du comité des superviseurs de la ville, y travaille

Le , par Patrick Ruiz, Rédacteur
L’État de Virginie a récemment adopté une loi autorisant les robots à livrer des colis à domicile. Dans la ville de San Francisco, des robots livrent de la nourriture à domicile pour l’entreprise Yelp Eat24. Cette utilisation croissante des robots s’accompagne de pertes d’emplois pour les hommes. Jane Kim, membre du comité des superviseurs de la ville de San Francisco, pense à l’instauration d’une taxe sur les robots comme mesure de contrepoids aux effets négatifs des pertes d’emploi sur l’économie de la ville.


Contrairement à Steve Mnuchin, le secrétaire au trésor des USA, Jane Kim a tenu à rappeler que la menace que constituent l’intelligence artificielle et les robots est à entrevoir dans les 5 à 10 années à venir et non dans les 50 à 100 années prochaines. Elle est donc d’avis qu’il faut que le gouvernement californien s’arrime rapidement à la donne. Jane Kim s’appuie notamment sur de récentes déclarations de Bill Gates. Le fondateur de Microsoft s’est récemment exprimé à ce sujet et en a appelé à l’instauration d’une taxe sur les robots.

Jane Kim a entamé des rencontres avec des représentants de la communauté technologique, des académiciens et syndicalistes entre autres. L’objectif est de constituer un cercle de discussions autour de la mise sur pied d’une taxe sur les robots. Il sera question d’échanger autour de points concrets comme l’évaluation des pertes engendrées sur les impôts, notamment celui sur le revenu, ce, à cause de l'introduction des robots. Il faudra également dresser une cartographie des secteurs les plus à même d’être touchés par le phénomène. Si Jane Kim mène son projet à son terme, les entreprises qui adoptent des robots dans leur chaîne de travail seront redevables d’une taxe.

Elle servirait premièrement à compenser les pertes en termes d’impôt sur le revenu. Jane Kim resterait ainsi cohérente avec le propos de Bill Gates qui l’avait implicitement suggéré. Les revenus engrangés par le biais de cette taxe sur les robots serviraient également à financer l’éducation des couches les plus démunies ou à la formation et la réorientation des chômeurs vers des secteurs où la robotisation aura moins d’emprise. La taxe servirait également à financer le revenu universel de base. Toujours en phase avec le propos de Bill Gates, Jane Kim va plus loin et signale qu’un autre objectif de l’instauration de cette taxe est de freiner l’onde de propagation de la robotisation. Cela permettrait au gouvernement et aux entreprises de développer des moyens plus efficaces pour gérer cette transition.

Ce projet, similaire à celui dont ont débattu les eurodéputés récemment, est accueilli par les industriels californiens avec réticence. Ces derniers craignent en effet que les réflexions autour de celui-ci ne mènent à une situation où les fabricants de robots deviendraient aussi redevables d'une taxe comme l’avait indiqué Bill Gates dans son propos. La route vers une taxe sur les robots est encore longue comme l’a souligné Jane Kim elle-même. Il n’est cependant pas exclu que la ville de San Francisco aboutisse à son adoption, ce qui en ferait la première ville des États-Unis dans cette situation.

Source : BI

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les robots et IA pourraient bientôt payer des cotisations sociales, un projet de loi de la commission des affaires juridiques du Parlement européen

Benoît Hamon donne plus de précisions sur la taxe robot, et assure que les machines intelligentes vont confisquer les emplois de demain


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Aurelien.Regat-Barrel Aurelien.Regat-Barrel - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 13:23
Ce que je trouve cocasse c'est que le Bill Gates d'il y a 40 ans aurait très certainement fustigé cette proposition de taxe du Bill Gates d'aujourd'hui. Comme quoi.
Avatar de champsy_dev champsy_dev - Membre actif https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 13:59
Jane Kim a tenu à rappeler que la menace que constituent l’intelligence artificielle et les robots
Mais qui donc peuvent menacer ces robots … Bonjour je m’appelle petit emploi automatisable et j'ai très peur de me faire remplacer par des robots ...
Et quand bien même une taxe, on en fait quoi on la donne aux chômeurs impactés pour qu’ils puissent mangés ...
Ha non j'ai une meilleure idée, investissons les revenus de cette taxe dans un pacte de responsabilité pour que les grandes entreprises créent des emplois

Le bon côté de la chose c'est que là ou l'automatisation est la plus rentable c'est pour des emplois qui coûtent chère pour pas grand choses (assureur, banquier), IBM Watson Explorer au japon par exemple

J'attends avec impatience le début de cet automatisation de masse histoire de voir comment se système vas se sortir d'un piège qu'il s’est lui-même tendu. Quelle bande de naze quand même.
A mon avis on a de longue heure de rigolade au programme, avec des propositions toutes aussi farfelu les unes que les autres sans aucune réflexion de fond.
La fête du travail a de beau jour devant elle
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel Aurelien.Regat-Barrel - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 20:22
Les banquiers ça fait un moment qu'ils ont été automatisés par les ordinateurs, c'est même ce qui a permis la généralisation des comptes en banques car jusque dans les années 1960, avoir un compte signifiait payer un bonhomme pour le tenir (calculs effectués à la main!) et c'était donc un truc de riche. Je ne sais pas jusqu'à quand en France on était payé en espèce directement auprès de l'usine mais je pense que ça a perduré jusque dans les années 70. Et c'est l'informatique qui a changé tout cela. Historiquement la finance a beaucoup fait / investi pour le développement de l'informatique et inversement. Et c'est toujours très vrai aujourd'hui (voir qui investit massivement dans C++ et Java, entre autre).

Tout ça pour dire que si le petit exécutant dans la banque a été éliminé dans les années 70-80, la banque elle en est ressortie beaucoup plus forte et puissante. Donc je ne serais pas si enthousiaste que toi sur le fait que "l'automatisation de masse" affaiblisse les secteurs bancaires et les assureurs. Je pense plutôt que ce sera l'inverse, raison pour laquelle il poussent dans cette direction!
Avatar de Andarus Andarus - Membre actif https://www.developpez.com
le 04/05/2017 à 11:41
Citation Envoyé par champsy_dev Voir le message
A mon avis on a de longue heure de rigolade au programme, avec des propositions toutes aussi farfelu les unes que les autres sans aucune réflexion de fond.
La fête du travail a de beau jour devant elle
Ouais trop marrant on va se retrouvé dans une société ou l'élite n'aura plus besoin du reste de la société, celle-ci sera même devenue une charge. C'est sur on va bien rigolé

Les propositions risquent de passer très vite de farfelu à violente
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement électronique H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Chef de projet technique H/F
Safran - Ile de France - Melun (77000)
Responsable de lot vérification et qualification (IVVQ) H/F
Safran - Alsace - MASSY Hussenot

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil