GRATUIT

Vos offres d'emploi informatique

Développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens
Postez gratuitement vos offres d'emploi ici visibles par 4 000 000 de visiteurs uniques par mois

emploi.developpez.com

Visual Studio Code 1.11 est disponible
Avec TypeScript 2.2.2, un nouvel éditeur de raccourcis, une amélioration pour la recherche de texte et plus

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Microsoft vient de sortir une nouvelle mise à jour de l’éditeur de code Visual Studio Code (VS Code), la déclinaison multiplateforme de son environnement de développement intégré (EDI) à succès Visual Studio. Dans cette nouvelle version portant la référence 1.11, les utilisateurs peuvent s’attendre à plusieurs améliorations importantes.

De manière générale, de nombreux développeurs font usage des raccourcis clavier dans les éditeurs de code afin de ne pas être constamment obligés de parcourir les menus pour réaliser les tâches à exécuter. Visual Studio Code possède également plusieurs raccourcis clavier qui permettent aux développeurs d’aller encore plus vite dans le développement de leurs projets. Dans cette version 1.11 de Visual Studio Code, Microsoft annonce la disponibilité d’un nouvel éditeur de raccourcis clavier.


L’avantage avec ce nouvel éditeur est qu’il affecte par défaut les raccourcis clavier aux actions de Visual Studio Code en tenant compte de la configuration du clavier de l’utilisateur. Ainsi, que l’on soit sur Windows, macOS ou Linux, ou que l’on utilise un clavier américain ou non, VS Code reconnaîtra la disposition du clavier et affectera les raccourcis en fonction. Par ailleurs, si le développeur désire effectuer des personnalisations, il peut utiliser cet outil afin de retrouver, effectuer des changements, supprimer ou réinitialiser les raccourcis plus facilement.

À noter que dans les versions antérieures, pour éditer les raccourcis clavier, les utilisateurs devaient ouvrir le fichier json conçu à cet effet et appliquer les liaisons entre les touches du clavier et les actions correspondantes. Mais avec ce nouvel éditeur de raccourcis, les développeurs disposent d’un outil répertoriant l’ensemble des raccourcis qu’ils peuvent utiliser pour affecter plus facilement les raccourcis aux actions. Pour ce faire, il suffit de sélectionner l’action à modifier et appuyer les touches du clavier que l’on souhaite coupler à l’action en question au lieu de parcourir le fichier json pour réaliser cela. En outre, pour ceux qui souhaitent pousser encore plus loin la personnalisation des raccourcis, il est toujours possible de se tourner vers le fichier json pour le faire.

À côté de ce nouvel éditeur de raccourcis clavier, l’équipe de VS Code annonce des améliorations pour la recherche de texte.


Dans cette nouvelle version, ripgrep, l’outil de recherche open source et multiplateforme a été associé à VS Code. VS Code est donc pourvu d’un outil de recherche beaucoup plus rapide, ce qui devrait permettre d’accélérer grandement la délivrance des résultats de recherches de textes effectuées.

Le mois dernier, Microsoft a ajouté une nouvelle fonctionnalité à son terminal intégré qui lui permet d’ouvrir un shell à partir de VS Code. Cette nouvelle fonctionnalité se nomme Link et permet de cliquer sur un bout de code dans le terminal afin de l’ouvrir soit dans un navigateur ou soit dans l’éditeur. Dans VS Code 1.11, cette fonctionnalité a été améliorée et impose maintenant d’appuyer que Ctrl ou Cmd (selon le SE sur lequel on se trouve) afin d’ouvrir le lien à partir du terminal.


Pour les développeurs TypeScript, il faut savoir que TypeScript 2.2.2 a été intégré à cette dernière version de VS Code. Dans cette version du langage de programmation JavaScript, la part belle a été faite aux correctifs de bogues et améliorations de performances. Toujours avec TypeScript, une implémentation de CodeLens pour TypeScript a été ajoutée à VS Code. Les développeurs peuvent donc facilement retrouver la liste des implémentations du code TypeScript dans VS Code.


Toutefois, il faut savoir que CodeLens pour TypeScript est désactivée par défaut dans VS Code 1.11 et n’est compatible qu’avec la version 2.2.1 ou supérieure. Pour l’activer, il faut ajouter le code "typescript.implementationsCodeLens.enabled": true à la configuration. Enfin, un nouveau paramètre a été ajouté dans cette version de VS Code pour simplifier la collecte des journaux du serveur TypeScript. Le nouveau paramètre est celui-ci : "typescript.tsserver.log". Il est compatible avec TypeScript 2.2.2 ou version supérieure.

À côté de la nouvelle version de TypeScript supportée par VS Code1.11, l’éditeur inclut désormais un mode spécial pour le langage Objective C++ avec une amélioration de la coloration syntaxique pour travailler avec les fichiers Objective C++.

En dehors des éléments cités, nous avons plusieurs autres améliorations dont l’ajout d’un bouton de restauration et de maximisation au niveau du titre du panneau, l’ajout du paramètre workbench.editor.closeOnFileDelete qui peut être défini sur false afin de permettre que l’éditeur reste ouvert même si le fichier ouvert a été supprimé du disque, la possibilité de copier un texte sélectionné en appuyant sur Option (MacOS), Ctrl (Windows) ou Alt (Linux) pendant que vous glissez et déposez le texte sélectionné.


Télécharger Visual Studio 1.11

Source : Visual Studio Code

Et vous ?

Avez-vous testé cette nouvelle version ? Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Visual Studio Code 1.10 disponible avec la fonctionnalité Minimap de Sublime Text, la copie de texte avec mise en forme et plus encore
Visual Studio Code 1.8 disponible avec le mode Zen pour écrire son code sans distraction et d'autres améliorations pour la productivité et l'UX

La Rubrique Visual Studio, Forum Visual Studio, Cours et tutoriels Visual Studio, FAQ Visual Studio


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 09/06/2017 à 15:51
Visual Studio Code 1.13 est disponible
cette nouvelle version de l’éditeur de code multiplateforme met l’accent sur la productivité et l’expérience utilisateur

Microsoft vient de mettre en ligne une nouvelle version de Visual Studio Code, son éditeur de code multiplateforme et open source. C’est loin d’être la mise à jour la plus importante de l’éditeur, mais Visual Studio Code 1.13 apporte un certain nombre d’améliorations pour la productivité et l’expérience utilisateur des développeurs qui l’ont déjà adopté.

Avec Visual Studio Code, Microsoft veut à terme récupérer les utilisateurs des éditeurs concurrents comme Atom et Sublime Text. Pour cela, Microsoft n’hésite pas à emprunter des fonctionnalités à ces éditeurs. L’une des dernières était la fonctionnalité Minimap de Sublime Text introduite dans VS Code dans sa version 1.10. Dans Visual Studio Code 1.13, Microsoft introduit cette fois un nouveau paramètre editor.multiCursorModifier, qui permet de changer la touche de combinaison pour utiliser plusieurs curseurs et la définir à Cmd+Clic sur macOS et Ctrl+Clic sur Windows et Linux. D’après Microsoft, « cela permet aux utilisateurs provenant d'autres éditeurs tels que Sublime Text ou Atom de continuer à utiliser la touche de combinaison qu'ils connaissent. »

Le nouveau paramètre peut être réglé sur CtrlCmd (ce qui est interprété comme Ctrl sur Windows et Cmd sur macOS) ou Alt (la valeur par défaut actuelle). Il existe également un nouvel élément de menu Use Ctrl+Click for Multi-Cursor dans le menu Selection pour basculer rapidement vers ce nouveau paramètre.

En parlant de curseurs multiples, ils peuvent désormais être combinés avec les snippets. Comme résultat, cela permet aux développeurs d’améliorer leur productivité. Il faut également noter que les snippets peuvent être imbriqués.


Une chose qu’il sera facile de remarquer dans cette nouvelle version de VS Code est la modification de la valeur de certains paramètres par défaut. Microsoft a activé plusieurs fonctionnalités jugées utiles par défaut. Il s’agit notamment de la mise à jour automatique des extensions, du glisser-déposer de sélections de l’éditeur, de l’affichage des minimaps sur la droite. Le paramètre window.openFilesInNewWindow prend par défaut la valeur false. Cela veut dire que les fichiers seront ouverts dans l'instance de code VS en cours et non dans une nouvelle fenêtre. Vous pouvez toujours configurer VS Code selon vos préférences avec les paramètres utilisateur ou de l'espace de travail.

Visual Studio Code 1.13 améliore également la gestion des conflits de fusion Git. Les conflits de fusion sont maintenant colorés et viennent avec des actions pour accepter l'un ou l'autre de deux changements ou l'union des deux à la fois. Auparavant, c’est l’extension Better Merge qui permettait de gérer les conflits de fusion Git, mais cette fonctionnalité est désormais intégrée dans VS Code.


Avec IntelliSense, Visual Studio Code permet désormais d’afficher la liste de suggestions et la documentation côte à côte. Lorsque les suggestions IntelliSense sont déclenchées, vous pouvez appuyer sur Ctrl+Espace pour afficher la documentation pour l'élément de suggestion activé. La documentation va maintenant s’afficher sur le côté au lieu d'être superposée sur le widget de suggestion. Cela permet donc de lire la documentation et de naviguer dans la liste de suggestions en même temps.


Visual Studio Code 1.13 améliore également les performances du débogueur et introduit de nouveaux thèmes de couleurs pour une meilleure personnalisation de l’éditeur de code. Vous trouverez plus de détails sur les améliorations dans cette version sur son site officiel.

Télécharger Visual Studio Code 1.13 (pour macOS, Windows, Linux)

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de sitexw sitexw - Membre du Club https://www.developpez.com
le 09/06/2017 à 19:03
Pas mal, mais moi, ce que je ne comprends pas, c'est l'ordre des propositions de IntelliSense en CSS.
Tout le temps, lorsque je tape "wid" pour avoir la propriété "width", il me propose "widows" en premier... alors que je ne l'ai jamais utilisé de ma vie...

Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas un système qui compte le nombre de fois que l'on sélectionne une proposition et la prochaine fois l'afficher en première, car elle a un nombre de sélection plus élevé que les autres.
Et en plus, c'est loin d'être un cas à part ("pa"=>"pad" au lieu de "padding", "di"=> "direction" au lieu de "display", ...)
Avatar de Tillo Tillo - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 10/06/2017 à 8:32
Même remarque, je trouve que c'est un peu le cafouillage au niveau des propositions.
Mais ça reste un bon éditeur de code que j'utilise de temps en temps, quand je n'ai pas envie de sortir Eclipse pour juste modifier une ligne.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 10/06/2017 à 11:02
Citation Envoyé par sitexw Voir le message
Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas un système qui compte le nombre de fois que l'on sélectionne une proposition et la prochaine fois l'afficher en première, car elle a un nombre de sélection plus élevé que les autres.
Et en plus, c'est loin d'être un cas à part ("pa"=>"pad" au lieu de "padding", "di"=> "direction" au lieu de "display", ...)
C'est un project OSS, ouvre un bug et tu auras surement soit ta reponse, soit un patch.
Avatar de koyosama koyosama - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 10/06/2017 à 14:31
L'utilisant tous les jours, je le trouve vraiment sympa. Sublime text etait sympa et surtout plus rapide mais j'avais ce probleme de features. Atom.IO etait beau et plus attrayant mais etait moins stable a l'utilisattion.
VScode est juste ce qu'il me faut je pense.

Bon je pense que les super feature viendront petit a petit. Par contre j'aimerais bien qu'ils fassent le menage dans les extensions., parce que 50 fois la meme chose et des fois pas completes, voila quoi.
Avatar de Meazh Meazh - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 9:29
Je cherche encore mon éditeur de texte "officiel", j'utilise Atom, SB, Brackets, et le choix est fait généralement selon l'humeur de la journée. Cet éditeur est-il réellement personnalisable comme on peut le faire sur les éditeurs cités précédemment ?
Avatar de aepli aepli - Membre régulier https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 14:49
Bonjour,

Oui, VsCode est une application Electron s'inspirant de Bracket et Atom (à mon sens).
Ce configure et se modifie à l'aide d'extension et de fichiers de conf en json.

Bien que j'aie découvert l'informatique et les premières version de Windows en même temps (version 1.2 ),
Je ne plébiscite pas trop les produits de cette entreprise. Mais là pour le coup j'apprécie.

Pour les extensions en trop grand nombre, suite aux mises à jour, j'utilise le contournement suivant:
- suppression de l'ancien complément
- installation de la nouvelle version

Salutations.
Avatar de Meazh Meazh - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 15:16
Citation Envoyé par aepli Voir le message
Bonjour,

Oui, VsCode est une application Electron s'inspirant de Bracket et Atom (à mon sens).
Ce configure et se modifie à l'aide d'extension et de fichiers de conf en json.

Bien que j'aie découvert l'informatique et les premières version de Windows en même temps (version 1.2 ),
Je ne plébiscite pas trop les produits de cette entreprise. Mais là pour le coup j'apprécie.

Pour les extensions en trop grand nombre, suite aux mises à jour, j'utilise le contournement suivant:
- suppression de l'ancien complément
- installation de la nouvelle version

Salutations.
Merci de la réponse, je test ça ce soir à la maison après mon stage (marre d'utiliser des applications builder j'ai envie de coder )
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 12/07/2017 à 13:39
Visual Studio Code 1.14 est disponible
et apporte des améliorations axées sur la productivité

Améliorations de la palette de commande

Microsoft indique avoir amélioré le menu déroulant de la palette de commandes (Ctrl + Shift + P) pour le rendre plus utile.

Une requête populaire était de toujours restaurer la dernière saisie lors de la réouverture de la palette de commandes. Pour activer ce comportement, il suffit alors de se servir du nouveau paramètre workbench.commandPalette.preserveInput.

Microsoft a également ajouté une liste de commandes récemment utilisées (MRU) qui persiste entre les redémarrages. Les commandes récemment utilisées s'affichent toujours en haut. Un nouveau paramètre workbench.commandPalette.history vous permet de contrôler le nombre d'entrées à afficher (définissez-le sur 0 pour désactiver cette fonction). Avec le MRU activé, vous n'avez pas besoin d'activer workbench.commandPalette.preserveInput, car l'historique va toujours contenir la dernière commande exécutée par défaut lorsque vous ouvrez la palette de commandes.


Microsoft indique également qu’une nouvelle commande Clear Commands History a été ajoutée pour supprimer rapidement toutes les entrées de l'historique des commandes. Enfin, les raccourcis clavier dans la liste déroulante sont présentés sous la même forme visuelle que dans le clavier.

Nouvelles tâches dans le Menu

Tout d’abord, Microsoft a rajouté le menu Task au-dessus de la palette de Menu. Cette rubrique apporte la nouvelle action Configure Default Build Task qui, lorsqu'elle est utilisée avec la version 0.1.0 d'un fichier tasks.json, ouvre simplement le fichier tasks.json. Microsoft explique que ce n’est qu’à partir de la version 2.0.0 de tasks.json que vous pourrez utiliser le menu Tasks à plein régime.

De nombreuses fonctionnalités intéressantes sont fournies avec le nouveau format de tâche*:
  • la commande Run Task affiche maintenant les tâches les plus récemment utilisées, les tâches personnalisées définies et les dernières tâches autodétectées ;
  • les tâches sont exécutées dans le terminal intégré. Cela améliore le codage de sortie, appuie pleinement les séquences de contrôle ANSI (par exemple, les couleurs) et prend en charge la saisie d'une tâche ;
  • tâche d'autodétection pour TypeScript, Gulp, Jake, Grunt et npm :

  • vous pouvez encore définir vos propres tâches personnalisées dans le fichier tasks.json avec un contrôle total sur la façon dont ils sont exécutés sur le terminal. Par exemple, les tâches ci-dessous exécutent un script de test dans le terminal et utilisent un nouveau terminal pour chaque exécution de test :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
{
  "version": "2.0.0",
  "tasks": [
      {
          "taskName": "Run tests",
          "type": "shell",
          "command": "./scripts/test.sh",
          "windows": {
              "command": ".\\scripts\\test.bat"
          },
          "group": "test",
          "presentation": {
              "reveal": "always",
              "panel": "new"
          }
      }
  ]
}

Règles d’indentation

Avec cette version, les auteurs d'extensions de langage peuvent déclarer les règles d'indentation dans un fichier language-configuration.json au lieu de les enregistrer dans la phase d'activation de l'extension.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
{
  "indentationRules": {
    "increaseIndentPattern": "^\\s*((begin|class|def|else|elsif|ensure|for|if|module|rescue|unless|until|when|while)|(.*\\sdo\\b))\\b[^\\{;]*$",
    "decreaseIndentPattern": "^\\s*([}\\]]([,)]?\\s*(#_|$)|\\.[a-zA-Z_]\\w*\\b)|(end|rescue|ensure|else|elsif|when)\\b)"
  }
}
« TypeScript, JavaScript, CSS, HTML et JSON ont des règles d'indentation intégrées. Nous n'avons pas encore livré de règles d'indentation pour d'autres langages, mais si vous utilisez une extension qui définit des règles pour un autre langage, vous verrez la fonction editor.autoIndent s’exécuter. »

Préversion du Multi Root Workspaces

Explorateur de fichiers

L'Explorateur de fichiers peut maintenant afficher plusieurs dossiers racine dans un seul arbre. Vous pouvez facilement ajouter des dossiers racine dans le menu Fichier ou dans le menu contextuel :


Une fois qu'un dossier racine est ajouté, l'Explorateur affichera le nouveau dossier en tant que racine dans l'arborescence des fichiers. Vous pouvez cliquer avec le bouton droit de la souris sur l'un des dossiers racine pour ajouter plus de dossiers racine ou pour le supprimer.

Recherche

La recherche de texte intégral et le sélecteur de fichiers Quick Open prennent en compte les dossiers racine supplémentaires. Lors de la recherche, les résultats de tous les dossiers racine apparaîtront dans la vue des résultats de recherche.

Pour distinguer les résultats avec le même nom de fichier sur les dossiers racine, le nom du dossier racine est utilisé comme préfixe du chemin relatif dans la liste des résultats. Les paramètres comme search.exclude sont pris en charge pour chaque dossier racine s'il est configuré et dans tous les dossiers si configurés en tant que paramètre utilisateur global.

API Proposed multi-root

Avoir plusieurs dossiers ouverts dans l'éditeur nécessite une API plus puissante. Lorsqu’une seule racine est prise en charge, l'API rootPath peut toujours faire l’affaire et la compatibilité est maintenue. Cependant, Microsoft indique avoir une nouvelle API plus puissante dans le pipeline. Cette API vous permet d'inspecter tous les dossiers de l'espace de travail et envoie un événement lorsque ceux-ci changent. Elle vous donne également accès au nouveau modèle de configuration.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
export namespace workspace {
    /**
    * List of workspace folders or `undefined` when no folder is open. The *first*
    * element in the array is equal to the [`rootPath`](#_workspace.rootPath)
    */
    export let workspaceFolders: Uri[] | undefined
    /**
     * An event that is emitted when a workspace folder is added or removed.
     */
    export const onDidChangeWorkspaceFolders: Event<WorkspaceFoldersChangeEvent>;
    /**
    * Get a configuration object.
    *
    * @param section A dot-separated identifier.
    * @param resource A resource for which configuration is asked
    * @return The full workspace configuration or a subset.
    */
    export function getConfiguration2(section?: string, resource?: Uri): WorkspaceConfiguration2;
}
 
export interface WorkspaceFoldersChangeEvent {
    readonly addedFolders: Uri[];
    readonly removedFolders: Uri[];
}
 
export interface WorkspaceConfiguration2 extends WorkspaceConfiguration {
 
    /**
    * Retrieve all information about a configuration setting. A configuration value
    * often consists of a *default* value, a global or installation-wide value,
    * a workspace-specific value and a folder-specific value.
    *
    * The *effective* value (returned by [`get`](#_WorkspaceConfiguration.get))
    * is computed like this: `defaultValue` overwritten by `globalValue`,
    * `globalValue` overwritten by `workspaceValue`. `workspaceValue` overwritten by `folderValue`.
    *
    * *Note:* The configuration name must denote a leaf in the configuration tree
    * (`editor.fontSize` vs `editor`) otherwise no result is returned.
    *
    * @param section Configuration name, supports _dotted_ names.
    * @return Information about a configuration setting or `undefined`.
    */
    inspect<T>(section: string): { key: string; defaultValue?: T; globalValue?: T; workspaceValue?: T, folderValue?: T } | undefined;
 
}
Microsoft rappelle que cette API est une proposition, par conséquent, vous devrez l'activer par extension. Dans le fichier package.json de votre extension, ajoutez la ligne suivante :

Code : Sélectionner tout
"enableProposedApi": true
Comme l'API est encore en phase de proposition, elle est toujours susceptible d’être affinée et les changements provoquant une rupture pourraient survenir. Pour cette raison, Microsoft ne prend pas en charge les extensions de publication qui utilisent les API proposées.

Source : Visual Studio Code

Et vous ?

Quelles améliorations vous intéressent le plus ?
Offres d'emploi IT
Consultants BI (H/F)
Opensourcing - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Responsable produit H/F
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)
Intégrateur Microsoft (31) (H/F)
Conserto - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil