IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les licenciements et des démissions ont vidé l'équipe de Twitter chargée de la sécurité des enfants
Alors que Musk a déclaré que la lutte contre les abus envers les enfants est sa principale priorité

Le , par Nancy Rey

95PARTAGES

9  0 
Il y a quelques semaines, Elon Musk, PDG de Twitter, a demandé à ses employés restants de faire preuve de loyauté en les incitant à cliquer sur un lien "oui" dans un courriel. En cliquant sur "oui", les employés disaient à Musk qu'ils étaient d'accord pour travailler plus longtemps, s'ils pouvaient garder leur emploi. C'était la façon dont Musk voyait qui, dans son équipe existante, était vraiment prêt à s'aligner sur ses efforts "hardcore" pour construire Twitter 2.0. Musk a rapidement compris à quel point son offre était peu attrayante lorsqu'un nombre écrasant d'employés n'ont pas cliqué sur le bouton "oui". Parmi ceux qui ont rejeté les conditions sévères de Musk, il y avait apparemment près de la moitié de l'équipe mondiale de Twitter dédiée à la prévention de l'exploitation sexuelle des enfants sur la plateforme.


Il ne reste plus qu'un seul employé de Twitter au sein d'une équipe chargée de supprimer les documents relatifs aux abus sexuels sur les enfants au Japon et dans la région Asie-Pacifique, a rapporté Wired. Twitter employait auparavant au moins quatre employés chargés de la sécurité des enfants dans ces régions, a découvert Wired sur LinkedIn. Ces employés étaient basés à Singapour, le siège asiatique de Twitter, mais trois d'entre eux ont publiquement quitté Twitter en novembre. Des sources ont déclaré que cela ne laissait qu'un seul employé à temps plein en Asie-Pacifique pour s'attaquer au problème massif du CSAM (child sex abuse material : exploitation sexuelle des enfants) sur Twitter. La région Asie-Pacifique abrite 60 % de la population mondiale, soit environ 4,3 milliards de personnes. Le Japon n'arrive qu'en deuxième position derrière les États-Unis pour le nombre d'utilisateurs de Twitter, avec 59 millions, selon les données de Statista.

Parallèlement, trois personnes connaissant bien les effectifs actuels de Twitter ont déclaré à Bloomberg que lorsque 2022 a commencé, Twitter comptait 20 membres de l'équipe chargés d'examiner et de transmettre à l'échelon supérieur les rapports sur les documents relatifs à l'exploitation sexuelle des enfants. Aujourd'hui, après les licenciements et les démissions, il y a moins de 10 spécialistes formant ce que Bloomberg a décrit comme « une équipe squelettique débordée ». « Musk n'a pas créé un environnement dans lequel l'équipe voulait rester », ont déclaré des sources à Bloomberg.

Le personnel que Musk a perdu, selon Bloomberg, comprenait des experts en sécurité des enfants et d'anciens agents des forces de l'ordre aux États-Unis, en Irlande et à Singapour. Les sources ont déclaré que cette équipe travaillait déjà plus longtemps (avant que Musk ne demande aux employés de s'engager à faire plus d'heures) juste pour essayer de suivre le flux constant de rapports d'utilisateurs et de demandes légales.

Ces personnes ont supprimé les CSAM, ont aidé les enquêtes des forces de l'ordre et en se basant sur le raisonnement humain plutôt que sur l'intelligence artificielle ont identifié les comptes qui préparent des mineurs ou promeuvent l'attirance pour les mineurs comme étant sains.

Bien que Twitter ait récemment supprimé certains hashtags connus utilisés pour diffuser les CSAM, cette mesure n'était pas une solution complète ou permanente, car les hashtags changent, tout comme le langage codé que les abuseurs utilisent pour contourner la suppression automatique du contenu. Comme la suppression de ces hashtags a eu lieu après la prise de contrôle de Musk, il est facile de lui attribuer la décision et d'y voir son engagement à bloquer les CSAM. Cependant, des sources ont déclaré que la décision de supprimer les hashtags avait été prise avant l'arrivée de Musk à bord.

Il ne reste donc qu'un seul membre de l'équipe chargée de la sécurité des enfants pour traiter tous les rapports provenant de la région Asie-Pacifique. Cela signifie que Twitter dispose d'un expert qui comprend à la fois les lois régionales pour assurer la coordination avec les forces de l'ordre et les mots de code évolutifs utilisés dans les langues autres que l'anglais dans cette région pour échapper à la détection.

L’impact de l’absence de ces équipes sur la capacité de Twitter à s'attaquer au CSAM

L'impact des licenciements et des démissions sur la capacité de Twitter à s'attaquer au CSAM est « très inquiétant », déclare Carolina Christofoletti, chercheuse sur le CSAM à l'université de São Paulo au Brésil. « Il est illusoire de penser qu'il n'y aura pas d'impact sur la plateforme si les personnes qui travaillaient sur la sécurité des enfants au sein de Twitter peuvent être licenciées ou autorisées à démissionner », dit-elle.

Les experts en sécurité des enfants de Twitter ne luttent pas seuls contre le CSAM sur la plateforme. Ils reçoivent l'aide d'organisations telles que l'Internet Watch Foundation (Royaume-Uni) et le National Center for Missing & Exploited Children (États-Unis), qui effectuent également des recherches sur Internet pour identifier les contenus de ce type partagés sur des plateformes telles que Twitter. L'IWF (Internet Watch Foundation) indique que les données qu'elle envoie aux entreprises technologiques peuvent être automatiquement supprimées par les systèmes de ces dernières, sans qu'une modération humaine soit nécessaire. « Cela permet de garantir que le processus de blocage est aussi efficace que possible », explique Emma Hardy, directrice de la communication de l'IWF.

Mais ces organisations externes se concentrent sur le produit final et n'ont pas accès aux données internes de Twitter, explique Christofoletti. Elle décrit les tableaux de bord internes comme essentiels pour analyser les métadonnées afin d'aider les personnes qui rédigent le code de détection à identifier les réseaux CSAM avant que le contenu ne soit partagé. « Les seules personnes capables de voir ces [métadonnées] sont celles qui sont à l'intérieur de la plateforme », dit-elle.

Musk risque des amendes si l'équipe chargée de la sécurité des enfants de Twitter, déjà débordée, est dépassée

La suppression de l'exploitation des enfants est la "priorité n°1", a déclaré la semaine dernière le nouveau propriétaire et PDG de Twitter, Elon Musk. C'est une responsabilité qu'il ne peut pas esquiver. Contrairement au blocage des discours haineux et des fausses informations qui peuvent, dans certains cas, violer les règles de Twitter, Musk est légalement tenu de bloquer les CSAM sur sa plateforme.

Cela signifie que sa promesse de « liberté de parole, pas de liberté d'accès » (qui prévoit de contenir les discours et informations haineux non criminels simplement en ne les promouvant pas auprès des utilisateurs de Twitter) n'est pas une stratégie acceptable pour faire face au CSAM. En Europe notamment, les législateurs sévissent contre le CSAM, et de nouvelles lois dictent la manière dont les plateformes abordent la sécurité des enfants en ligne. Musk pourrait continuer à perdre de l'argent sur Twitter s'il risque des amendes, qui pourraient atteindre 10 % des revenus de Twitter, pour avoir enfreint les lois sur la sécurité des enfants. Le projet de loi britannique sur la sécurité des enfants en ligne menace même de bloquer les plates-formes au niveau régional dans les cas graves où le CSAM ne peut être contrôlé de manière adéquate.

Musk semble également savoir qu'il ne peut pas se permettre de voir Twitter être exclu de l'App Store d'Apple, ce que Yoel Roth, ancien responsable de Twitter Trust & Safety, a écrit dans le New York Times et qui pourrait se produire si Twitter ne donne pas la priorité à la protection des enfants sur la plateforme.

Des experts ont déclaré à Wired que les organisations de protection de l'enfance aident les plateformes de médias sociaux comme Twitter à détecter et à supprimer automatiquement beaucoup de CSAM, mais la technologie ne peut pas remplacer les modérateurs humains qui ont accès à plus de données que les organisations extérieures. En septembre, lorsque Twitter avait encore un porte-parole, Celeste Carswell a déclaré que Twitter « investissait davantage de ressources consacrées à la sécurité des enfants, notamment en recrutant de nouveaux postes pour rédiger des politiques et mettre en œuvre des solutions ».

Twitter a également été contraint de retarder son projet de monétiser la communauté des adultes consentants et de devenir un concurrent d'OnlyFans, car il craignait que cela ne risque d'aggraver le problème de CSAM de la plateforme. « Twitter ne peut pas détecter avec précision l'exploitation sexuelle des enfants et la nudité non consensuelle à l'échelle », peut-on lire dans un rapport interne datant d'avril 2022. En septembre, nous avons rapporté que certaines marques abandonnaient Twitter spécifiquement parce que Twitter plaçait leurs publicités à côté de CSAM. David Maddocks, le président de la marque Cole Haan, a résumé les préoccupations des annonceurs en disant : « Nous sommes horrifiés ».

Les chercheurs s'inquiètent de la manière dont Twitter va s'attaquer au problème du CSAM sous son nouveau propriétaire. Ces préoccupations n'ont été qu'exacerbées lorsque Musk a demandé à ses followers de « répondre dans les commentaires » s'ils voyaient des problèmes sur Twitter qui devaient être abordés. « Cette question ne devrait pas être un fil de discussion sur Twitter. C'est la question même qu'il devrait poser à l'équipe de sécurité des enfants qu'il a licenciée. C'est là toute la contradiction », déclare Christofoletti.

Sources : Bloomberg, Wired

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Twitter a maintenant du mal à payer certains employés en Europe à temps, après les départs massifs qui ont touché son service des salaires

Un cadre supérieur de Twitter a obtenu une injonction du tribunal pour empêcher Elon Musk de la licencier. La VP pour les politiques publiques refuse la culture de travail "extrêmement hardcore"

Des centaines d'employés refusent de faire partie de l'équipe Twitter à la culture de travail "extrêmement hardcore", Musk met au défi les managers d'approuver le télétravail à leurs propres risques

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/12/2022 à 12:11
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Musk aurait demandé aux employés d'accepter de travailler au bureau 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ou de quitter volontairement leur emploi. D'après les plaignantes, en faisant cette demande aux employés, Musk n'a pas pris en compte les autres occupations des femmes en dehors des heures et jours de travail. Ce qui serait contraire à la loi.
Ca veut dire qu'il n'y a que les femmes qui ont d'autres occupations en dehors des heures et jours de travail? C'est pas un peu sexiste ça?

Après la discrimination positive à l'embauche, il faut faire la discrimination négative au licenciement.
10  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/12/2022 à 9:16
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il prend des décisions rapides
Des décisions hâtives, prises sur un coup de tête, et pour lesquelles le désastre était évident avant même de l'effectuer.
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il mesure ses résultats immédiatement
Le désastre j'aurais dis. Mais oui, il le voit. Preuve qu'il n'est pas complètement fou.
Citation Envoyé par Guilp Voir le message
- Il n'hésite pas à itérer rapidement et à tester autre chose
Il répare le désastre qu'il a lui-même causé à de nombreuses reprises.

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
Même si 80% de ses décisions sont mauvaises, le fait d'itérer rapidement dans cette boucle de feedback utilisateur, c'est la manière typique des startups pour innover et grandir rapidement.
Innover ? Le mot typique du commercial pour se défendre contre toute décision impopulaire. Ce mot est, en ce qui me concerne, banni de mon vocabulaire, car trop utilisé pour couvrir la mafia de l'informatique.

Très honnêtement, je l'avais imaginé tout de suite, obtenir la coche bleue pour 8 € / mois allait permettre à n'importer qui d'avoir la coche bleue, qui n'avait plus le sens de validé, mais le sens de "a payé", donc autrement dit, aucun sens pour le visiteur qui n'en a que f... Mais comme le visiteur ne sait pas forcément que la coche bleue a changé de signification, il était évident que cela allait servir aux petits plaisantins du Web de profiter d'une notoriété si facile à obtenir.

Virer en masse des équipes dans l'unique but de réduire la masse salariale, puis être obligé de rappeler quand on se rend compte qu'on a peut-être pas viré les bons, là encore c'est juste une impulsion. Je ne nie pas le besoin de réduire la masse salariale, mais il faut le faire d'une manière raisonnée. Rappeler quelqu'un après l'avoir viré c'est juste la preuve d'une incompétence crasse.

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
mais peut-être va-t-il en sortir quelque chose de radicalement innovant et qui va fonctionner dans quelques mois.
A contrario, ne pas oser itérer radicalement dans une entreprise qui n'a pas trouvé son modèle pour survivre, ça aurait été un crash assuré. Je suis donc la suite des événement avec beaucoup d'intérêt (et de popcorn) !
Quand on le voit poster lui-même un sondage sur "devrais-je quitter l'entreprise" et voir 58% de oui, permet-moi de douter de sa compétence. Surtout que je ne crois pas une seconde qu'il va le faire, bien que tout montre qu'il devrait. Car non seulement il crache Twitter, mais il entraîne ses autres entreprises à succès (Tesla, SpaceX) dans sa chute.

Au niveau de la dernière actu, je pense que Twitter est coupable de ne pas avoir signifié son désir de rompre le contrat avec cette entreprise, puisqu'il se contente de jeter les factures à la poubelle. D'un autre côté, une facture trimestrielle de 1 million de dollars pour une fourniture de service apparemment dispensable puisque Twitter ne s'est pas encore effondré, même sans connaître les détails, cela semble largement excessif.
10  0 
Avatar de Erviewthink
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 8:56
Le premier point c'est que les enfants ne devraient pas avoir accès à twitter. Les parents sont irresponsables de laisser leurs enfants sur une plateforme comme celle-ci.
9  1 
Avatar de sanderbe
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 21:31
Bonsoir

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Enfin, on a en France un principe "d'égalité des chances", quelque chose de très difficile à faire en vrai, mais dans tout les cas il faut bien une intervention de l'état dans l'éducation des enfants pour essayer de respecter un tant soit peu ce principe (ex : éducation obligatoire). Aussi imparfaite soit-elle, ça reste mieux que de tout confier aux parents. On parle de problème d'égalités des chances, mais certains parents ne sont pas spécialement plus riches que d'autres, ils sont juste beaucoup plus impliqués (voir trop) dans l'éducation de leurs enfant et le succès à l'école.

En soi si on veut être un peu plus précis, on peut dire qu'une partie de l'éducation se faire hors cercle familial à travers les relations sociales, en particulier avec les enseignant et les collèges de classe. Une grosse partie du programme scolaire constitue de la "culture général" mais j'ai plus de mal honnêtement à y voir une "éducation" dedans au sens où on l'entend dans le cadre ce tes propos et ma réponse.
L'état instruit. Les parents éduquent.

Les enfants sont de qui ? Des parents ou de l'état ? On devrait parler d'instruction nationale et non pas d'éducation nationale.
8  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/12/2022 à 18:11
Il certifie les comptes, il les certifie plus, Apple c'est son ennemi, le lendemain c'est son pote, il bannit les journalistes, il les bannit plus, il banni le compte ElonJet, il le dé-bannit, il le re-bannit, maintenant il banni les liens réseaux sociaux, puis il change encore d'avis et il vire la page.
Aussi bien je suis impressionné par les succès de SpaceX avec ses lanceurs réutilisables, autant la je ne suis pas ébahi par sa gestion de Twitter.
Ça fait pas très sérieux tout ça, je pense qu'il ferait mieux de prendre des vacances...

Je me demande s'il va tenir son engagement de démissionner, j'ai un doute.... Et je me demande qui il pourrait trouver pour gérer ce foutoir...
9  1 
Avatar de rbolan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/12/2022 à 11:39
"Twitter a cessé de payer le loyer des bureaux" : Pour un propriétaire qui est bec et ongle contre le télétravail, c'est très cohérent quand on y pense
7  0 
Avatar de daerlnaxe
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/12/2022 à 15:29
C'est surtout consternant en fait. Idem pour un paquet de journalistes qui se contentent d'aller "chercher l'info" sur Twitter, et il y a eu nombre de dérives à cause de ça.

Pour ça, à la limite si Twitter crève mais franchement tant mieux.
7  0 
Avatar de SofEvans
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/12/2022 à 16:48
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Et tu crois que tu aurais l'air plus brillant, si tu avais hérité du plus gros scandale politique depuis le Wategate?

Les courriels de Twitter confirme que

* le FBI ont toujours su la vérité sur le dossier Steele et la supposé implication de la Russie dans les élections américaines,
* le FBI a commencé ses opérations dès que Trump a annoncé sa campagne à la présidence.
* les opérations ont également duré pendant sa Présidence.
* que Facebook était également sous influence du FBI.
C'est quoi le rapport entre ce que tu dis et ce que je dis ?

Je dis que quelqu'un traitant ses employés comme de la merde (tiens toi j'te licencie, toi aussi, toi aussi mais ah mais non mais zut reviens s't'plait j'me suis planté, et pis ceux qui restent faites une croix sur vot' vie perso maintenant vous allez taffer 18h par jour, et ceux à Neuralink, bossez comme si vous z'aviez une bombe collé à la tête parce que vot' lenteur me rend fou !) qui semble faire absolument n'importe quoi avec Twitter (Twitter permet quand même à des gens - les employés - de vivre, hein !) me donne la sensation d'être un psychopathe.

Je sais qu'il n'existe pas de réelle définition stricte de la psychopathie (et dans la même veine pour la définition de la sociopathie et de la différence psychopathe/sociopathe) mais "on" s'accorde à dire généralement que l'impulsivité, l'absence de remords, l'absence de considération pour les autres, l'égocentrisme sont des trait de personnalité de psychopathe (en gros).
Et vu tout ce qu'on le voit faire, ça me donne sincèrement cette impression.

C'est quoi le rapport avec le fait qu'après qu'il ai racheter Twitter il se soit aperçu dans les documents internes de truc ultra pas joli (et tellement pas prévisible) concernant le gouvernement ?
9  2 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/11/2022 à 13:42
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Alors déjà, t'as oublié que je soutenais Hugo Chávez

De mon point de vue ce ne sont pas des dictatures.
Kadhafi était extremement positif pour l'Afrique, depuis qu'il s'est fait assassiner c'est la merde en Afrique et en Europe.
Bachar el-Assad a été élu démocratiquement, c'est pour l'instant lui le président légitime. (des terroristes ont essayé de prendre le pouvoir, heureusement ils ont perdu)
"J'ai été élu démocratiquement en truquant les votes et en supprimant la concurrence" ça ne signifie pas "être en démocratie". Oui, la chute de khadafi a été faite n'importe comment et a provoqué un merdier monstre en Afrique, mais ça ne veut pas dire pour autant que ce n'était pas un dictateur.
8  2 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/12/2022 à 16:51
Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
Twitter n'allait pas si mal, et était presque a l'équilibre. En 6 semaines il détruit tout
à ce que je sais ( entendu sur Bfm TV) Twitter perd 5 millions de dollars par jour et ceci bien avant le rachat par E Musk.
Si vous voulez que je recherche la source de cette information je peux
6  0