IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Musk : Les personnes bannies de Twitter ne seront pas rétablies sans une "procédure claire" et pas avant les élections de mi-mandat
L'éxécution de la procédure prendra plusieurs semaines

Le , par Nancy Rey

121PARTAGES

13  0 
Après une réunion de Zoom, le nouveau propriétaire de Twitter a déclaré qu'aucun compte suspendu ne reviendrait sur le site tant qu'il n'y aurait pas de procédure claire pour le faire. La création d'un tel processus prendrait au moins quelques semaines de plus, a tweeté Musk. Le nouveau calendrier implique que Trump ne reviendra pas à temps pour les élections de mi-mandat du 8 novembre. Elon Musk a tendu une branche d'olivier mercredi aux groupes de défense des droits civils inquiets de la prévalence des discours haineux sur Twitter en s'engageant à ne pas réintégrer les comptes bannis tant qu'un processus clair n'aura pas été mis en place pour le faire. Mais cette concession a provoqué la colère des influenceurs d'extrême droite qui avaient auparavant salué la propriété de Musk, et ils l'ont accusé d'être un traître à leur cause.


Les utilisateurs qui ont été bannis de Twitter pour avoir violé ses règles, un groupe qui comprend l'ancien président Donald Trump, n'auront pas la possibilité de revenir sur la plateforme avant au moins quelques semaines, a déclaré le nouveau propriétaire de la société, Elon Musk, dans un tweet mercredi.

Elon Musk a déclaré que ce délai donnera à Twitter le temps de mettre en place un processus permettant de déterminer quand et comment les utilisateurs bannis pourront revenir. Musk a déclaré qu'il ne croyait pas aux interdictions permanentes et a qualifié « d’erreur » la suspension permanente de Trump à la suite de l'insurrection du 6 janvier 2021 au Capitole des États-Unis. Twitter avait dit à l'époque avoir pris cette décision « en raison du risque de nouvelles incitations à la violence ».

Musk a lancé l'idée d'un conseil de modération du contenu peu de temps après avoir conclu son accord de 44 milliards de dollars pour acheter la société, ce qui est arrivé après une bataille juridique où il a essayé de s'en sortir. Il a déclaré à la fin du mois dernier que Twitter ne prendrait aucune décision sur le rétablissement des comptes avant que le conseil ne se réunisse. Mercredi, Musk a donné plus de détails sur le conseil prévu, en déclarant sur Twitter qu'il « comprendra des représentants aux opinions très divergentes, qui incluront certainement la communauté des droits civils et les groupes qui font face à la violence alimentée par la haine ».

Musk a également indiqué qu'il s'était entretenu avec des dirigeants de la société civile issus d'organisations telles que l'Anti-Defamation League, la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), Free Press et Color of Change, « sur la manière dont Twitter continuera à combattre la haine et le harcèlement et à faire respecter ses politiques d'intégrité électorale ». Le 8 novembre, Twitter participera à sa première grande élection américaine sous son nouveau propriétaire.

La co-PDG de Free Press, Jessica J. Gonzalez, a déclaré dans un communiqué que la conversation avec Musk était « productive ». Selon Gonzalez, Musk a promis de ne pas réintégrer de comptes ayant violé les règles de confiance et de sécurité de Twitter avant les élections de mi-mandat de mardi et que le processus de réhabilitations des comptes serait transparent.

Musk a également accepté de maintenir les mesures d'intégrité des élections de Twitter et a déclaré au groupe que le personnel chargé de ces tâches aura accès aux outils nécessaires d'ici la fin de la semaine, selon Gonzalez. Elon Musk s'est également engagé à consulter des experts des droits civils et humains qui ont été pris pour cible en ligne lors de l'élaboration de nouvelles normes de modération du contenu, a indiqué Jessica Gonzalez.

Le président de la NAACP, Derrick Johnson, a déclaré dans un communiqué que le groupe avait accepté la réunion « pour exprimer nos graves préoccupations face à la haine et aux conspirations dangereuses et mortelles qui ont proliféré sur Twitter sous sa surveillance ». « Les mêmes nazis, les insultes raciales et la propagande d'extrême droite n'ont pas leur place sur la 'place publique' d'une démocratie ou d'une plateforme en ligne. Prendre les mesures nécessaires n'est pas sorcier, mais ne pas le faire mettra des vies humaines en danger et fragilisera davantage notre démocratie », a ajouté Johnson.

Johnson a souligné que le besoin immédiat est que les politiques d'intégrité électorale de Twitter restent pleinement en vigueur au moins jusqu'à la certification des élections de mi-mandat. Le propriétaire de Facebook, Meta dispose déjà d'un organe similaire qui aide à statuer et à donner des conseils sur les questions de modération de contenu les plus difficiles, y compris la façon dont la plateforme devrait aborder l'interdiction de Trump.

La semaine dernière , Musk a tenté de rassurer les annonceurs en affirmant que Twitter ne se transformerapas en un « espace libre pour tous, où tout peut être dit sans conséquence ! » La déclaration a repoussé les craintes exprimées par certains progressistes que Twitter devienne envahi par les discours de haine et la désinformation sous Musk, car il avait précédemment déclaré qu'il se retirerait de la modération du contenu. Le géant de la publicité Interpublic Group a recommandé mardi à tous les clients de ses agences IPG Media Brands de suspendre toute publicité payante sur Twitter pendant au moins une semaine afin d'attendre des éclaircissements sur les plans de l'entreprise en matière de confiance et de sécurité.


Quelques heures après avoir rencontré des représentants de groupes de défense des droits civils sur Zoom, Musk a tweeté qu'il faudrait probablement des semaines à l'entreprise pour concevoir un processus de réintégration des comptes d'utilisateurs (un vœu qui signifie que l'ancien président Donald Trump ne rejoindra pas le site avant les élections de mi-mandat).Les influenceurs de droite l'ont immédiatement critiqué pour avoir organisé cette réunion, émaillant souvent leurs commentaires d'épithètes pleines de préjugés. « Je me suis trompé à 100 % en disant que @elonmusk avait changé Twitter », a déclaré un compte de 900 000 abonnés qui avait auparavant salué l'achat de la plateforme par Musk.

Ce retour de bâton indique que Musk se trouve déjà coincé dans le paradoxe avec lequel d'autres réseaux sociaux, en particulier Facebook, propriété de Meta, se débattent depuis les retombées de l'élection présidentielle de 2016, lorsqu'une usine à trolls russe a diffusé de la désinformation par le biais de faux comptes et de publicités. La plupart des mesures prises par les réseaux sociaux pour lutter contre la désinformation et le harcèlement sur leurs plateformes depuis lors n'ont fait qu'accroître les allégations de personnalités conservatrices selon lesquelles les entreprises technologiques censurent le contenu.

Musk lui-même a fait allusion aux pressions politiques auxquelles il a été confronté plus tard mercredi. « Être attaqué par la droite et la gauche simultanément est un bon signe », a-t-il tweeté. Il a également publié sur Twitter un sondage demandant si les publicitaires doivent soutenir la liberté d'expression ou le politiquement correct.

Source : Elon Musk

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Elon Musk affirme que l'abonnement Twitter Blue, à 8 dollars par mois, comportera une coche bleue et réduira les publicités de moitié

Twitter limite l'accès des employés aux outils de modération de contenu à l'approche des élections de mi-mandat. Au lieu de centaines d'employés qui ont accès à ces outils, ils seraient environ 15

Elon Musk fait volte-face et indique à Twitter qu'il est disposé à racheter le réseau social au prix d'origine, les actions de Twitter bondissent de 22% suite à cette annonce

Les ingénieurs de Twitter invités à imprimer le code sur lequel ils ont travaillé ces 30 à 60 derniers jours et à les donner à Elon Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
11  1 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 23:50
ça m'a toujours bien fait marrer ces grands patrons donneurs de leçons sur le temps de travail. Ces types ont une armée de personnel qui s'occupe tous leurs petits problèmes sur un simple claquement de doigt. Beaucoup de gens pourraient en faire plus dans les mêmes conditions. Il faut faire attention à l'intérêt que sucite ce genre de taré qui risque de faire école pour s'aligner.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 8:45
Et ce qui était prédis continue de se passer.

Quand les équipes coeur et les senior qui pilote et coach tout le monde s'en vont... Tu es dans la merde comme manager.

C'est pas avec des junior ou les employés qui ne trouvent rien de mieux que tu crée un produit exceptionnel.

L'exemple de toxicité ce la relation mise en place en quelques jours est presque jouissif. Ça devrait couper les couilles de tous les managers mettant EM sur un piédestal.

Au final... Un manager sans son équipe ne peut pas grand chose.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/11/2022 à 10:03
Au passage ça commence à râler chez les employés de twitter en Europe.
Il semble que recevoir un email disant

Conformément à votre volonté exprimée en ne cliquant pas sur "yes" dans l'email... Vous êtes licencié avec un préavis de 3 mois...

Ne soit pas une procédure de licenciement valide.

Sans rire.

Au passage ça démontre encore le modèle toxique de management.
Alors qu'il devrait s'activer a réussir la séparation avec les employés et gérer la boîte... Pour lui éviter de perdre des centaines de millions en procès... Il joue a faire de la code review.

Dans les 2 cas il n'a pas a jouer les petites mains.. mais a mettre en place des moyens pour que ça fonctionne.

Son incapacité a le faire est assez affligeante.

En même temps... Ça occupe vachement cette nouvelle série. Y a plein de rebondissement je trouve!
9  1