IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Poutine accorde la citoyenneté russe au lanceur d'alerte américain Edward Snowden
Qui a fui en Russie pour échapper aux poursuites fédérales après avoir divulgué des documents classifiés

Le , par Nancy Rey

801PARTAGES

19  0 
Le président russe Vladimir Poutine a accordé lundi la citoyenneté à Edward Snowden, un ancien employé de la National Security Agency qui a divulgué des informations sur des programmes de surveillance américains top secrets et qui est toujours recherché par Washington pour espionnage. Le décret signé par Poutine concernait 72 étrangers, mais Snowden était le plus en vue. La Russie lui a accordé l'asile en 2013 après qu'il a fui les États-Unis pour échapper aux poursuites.


Les révélations de Snowden, publiées d'abord dans le Washington Post et le Guardian, comptent parmi les atteintes aux renseignements les plus importantes de l'histoire des États-Unis. La décision de Poutine d'accorder la citoyenneté à Snowden intervient quelques jours seulement après avoir ordonné à environ 300 000 personnes de rejoindre le combat en Ukraine.

L'ancien agent de renseignement de la NSA, s'est d’abord réfugié à Hong Kong, puis en Russie, pour échapper aux poursuites fédérales après avoir divulgué des documents confidentiels à des journalistes. Il a obtenu l'asile en Russie en 2013, puis la résidence permanente. Snowden, 39 ans, est resté en Russie depuis lors.

Les révélations de Snowden, publiées d'abord dans le Washington Post et le Guardian, comptent parmi les atteintes aux renseignements les plus importantes de l'histoire des États-Unis. Il a révélé l'existence de la collecte par la NSA de millions d'enregistrements téléphoniques d'Américains, un programme jugé par la suite illégal par une cour d'appel fédérale et fermé depuis. Il a également révélé les détails de la collaboration de l'industrie avec la collecte de renseignements de la NSA dans un programme distinct. Ces révélations ont grandement nui aux relations entre la communauté du renseignement et l'industrie technologique américaine.

Les informations qui ont suivi, tirées de plus de 7 000 documents classifiés, ont révélé les rouages d'une colossale opération de surveillance du gouvernement américain. Des responsables du renseignement ont précédemment déclaré que Snowden pourrait avoir emporté 1,7 million de fichiers classifiés. Ces informations ont révélé un vaste programme d'espionnage gouvernemental qui surveillait les communications de criminels, de terroristes potentiels et de citoyens respectueux de la loi. D'autres récits ont montré comment Washington surveillait aussi secrètement certains des plus proches alliés des États-Unis, comme la chancelière allemande de l'époque, Angela Merkel.

Snowden a été inculpé de vol de biens appartenant au gouvernement américain, de communication non autorisée d'informations relatives à la défense nationale et de communication délibérée de renseignements classifiés relatifs aux communications. Ces accusations sont passibles d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à 30 ans.

Les avis divergent sur le nouveau statut de Snowden

En 2017, Poutine a déclaré dans un documentaire réalisé par le réalisateur américain Oliver Stone que Snowden n'était « pas un traître » pour avoir divulgué des secrets gouvernementaux.

« Pensez ce que vous voulez de Snowden et de la Russie. Il a rendu un immense service public en exposant des programmes de surveillance de masse que de multiples tribunaux ont ensuite jugés inconstitutionnels », a écrit Jameel Jaffer, directeur exécutif du Knight First Amendment Institute de l'université Columbia, dans un tweet lundi.

La NSA, le ministère de la Justice et le Bureau du directeur du renseignement national ont refusé de commenter lundi le nouveau statut de Snowden. Mais Sue Gordon, une ancienne directrice adjointe principale du renseignement national, a déclaré que son acceptation de la citoyenneté russe « enlève toute illusion que ce qu'il faisait par ses divulgations était d'aider l'Amérique ». « Je pense vraiment que c'est une décision très discutable, sachant ce que nous savons de ce que la Russie perpétue, de devenir un citoyen russe en ce moment. Je pense que cela diminue tout argument patriotique qu'il aurait pu faire à l'époque », a-t-elle poursuivi.

Snowden a expliqué sa décision de demander la double nationalité sur Twitter en 2020. « Après des années de séparation avec nos parents, ma femme et moi n'avons aucune envie d'être séparés de nos fils. C'est pourquoi, en cette ère de pandémies et de frontières fermées, nous demandons la double nationalité américano-russe », a-t-il écrit.

« Lindsay et moi resterons Américains, élevant nos fils avec toutes les valeurs de l'Amérique que nous aimons - y compris la liberté de dire ce qu'il pense. Et j'attends avec impatience le jour où je pourrai retourner aux États-Unis, afin que toute la famille puisse être réunie », a-t-il ajouté.

James R. Clapper, ancien directeur du renseignement national, a reconnu lundi que la collecte d'enregistrements téléphoniques en vrac était un domaine où « nous aurions probablement dû être plus transparents », étant donné que le programme se concentrait sur les Américains. « Mais il a exposé tellement d'autres choses qui ont nui aux capacités de renseignement étranger et qui n'avaient rien à voir avec la soi-disant surveillance intérieure. Quel moment idéal pour devenir un citoyen russe », a déclaré Clapper.

La décision de Poutine d'accorder la citoyenneté à Snowden intervient quelques jours seulement après avoir ordonné à environ 300 000 personnes de rejoindre le combat en Ukraine. Le décret de Poutine accordant la citoyenneté à Snowden a rapidement donné lieu à des quolibets sur les médias sociaux selon lesquels le lanceur d'alerte sera bientôt enrôlé dans l'armée russe pour combattre en Ukraine dans le cadre de la campagne de mobilisation nationale du pays. « Snowden sera-t-il mobilisé ? », a écrit Margarita Simonyan, rédactrice en chef du radiodiffuseur public RT sur sa chaîne Telegram. L'avocat russe de Snowden, Anatoly Kucherena, a déclaré à l'agence de presse d'État Ria Novosti que son client ne pouvait pas être mobilisé parce qu'il n'avait jamais servi dans les forces armées russes. L'avocat a ajouté que l'épouse de Snowden, Lindsay Mills, demandait également la citoyenneté russe.

Source : Décret du président Poutine

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Lire aussi :

La Russie accorde à Edward Snowden la résidence permanente après un récent changement de sa loi sur l'immigration, un pas vers la citoyenneté russe du lanceur d'alertes américain

Les États-Unis auraient demandé à l'agence d'espionnage britannique d'empêcher The Guardian de publier les révélations de Snowden, selon un nouveau livre

Snowden avertit que les États utilisent le coronavirus pour construire « l'architecture de l'oppression » et prédit que les mesures prises pour lutter contre le COVID-19 vont persister longtemps

Edward Snowden : c'est une erreur de considérer la NSA comme une menace plus grave à la vie privée que les grandes entreprises technologiques

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 10:11
Dire que ce héros a été refusé partout dans les soi-disant pays démocratiques… qui sont en fait tous des vassaux de l’impérialisme américain et qui ont trop peur de la réaction de l’oncle Sam…
La Russie, qu’on aime ou pas, c’est souverain… Ce qui est loin d’être notre cas.
16  2 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 10:04
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Quel est votre avis sue le sujet ?
Edward Snowden et Julien Assange ont demandé à plusieurs pays de les accueillir, mais il n'y a que la Chine et la Russie qui ont eu le courage de le faire, les autres pays sont probablement terrorisé par les USA, donc ils n'ont pas voulu prendre le risque de protéger ces lanceurs d'alertes.

Pourquoi la demande d'asile d'Edward Snowden en France a peu de chance d'aboutir
L'Assemblée nationale refuse d'accorder l'asile en France au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange

L'état US est un bourreau. Peu de pays osent ne pas constamment aller dans son sens.
En ce moment les USA sont en train de perdre leur leadership, du coup ils deviennent plus agressif que d'habitude.
15  3 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 12:02
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Pour rappel, la France a des accord d'extraditions bi-lattéraux avec les USA, comme avec plein d'autres de pays, Si elle lui accordait l'asile, il aurait pu être extradé dans la foulée.

Si la France était 100% vassale politiquement des USA, elle aurait accordé l'asile et l'aurait extradé, point barre.

Donc en terme de "volonté politique" pour les protéger, leur refuser l'asile était la seule solution pour la France.

Ceci dit, je suis d'accord que ça manque de souveraineté tous ces accords...
Le gouvernement Français pourrait aussi dire fuck à Biden et assumer les représailles usa. Revoir quelques lois liberticide et assumer le rôle du plus grand défenseur de la démocratie et de la liberté d'expression de ce monde.
C'est du courage politique de s'opposer aux USA, de boycotter les JO de Pekin et la coupe du Qatar. On voit dans ces moments la quels pays porte le pantalon.

Au moins la nous aurions plus grande légitimité pour donner des leçons à Poutine ou à la Chine.
Eux pendant ce temps n'ont aucune considération pour notre pays insignifiant, ils traitent directement avec nos maitres les américains pendant les sommets international.
8  2 
Avatar de noremorse
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 10:11

Il reste encore le prisonnier politique Assange
5  2 
Avatar de Clément10
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 11:03
C'est bien connu, la Russie et la Chine sont de grandes défenseuses de la liberté d'expression . Si ils font ça, ce n'est pas dans un but louable mais juste pour faire chier les Etats-Unis. Si Edward Snowden avait été russe, il serait allé aux Etats-Unis pour éviter de périr de manière mystérieuse et les Etats-Unis auraient été très heureux de lui accorder la nationalité américaine.
La Chine et la Russie n'ont pas plus de courage que la France où n'importe quel pays Européen. C'est juste une question de diplomatie.
4  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 11:24
Citation Envoyé par Clément10 Voir le message
La Chine et la Russie n'ont pas plus de courage que la France où n'importe quel pays Européen. C'est juste une question de diplomatie.
Qu'est-ce qu'il y a de plus courageux que de faire chier les USA ?
Provoquer le pays qui possède l'armée la plus puissante du monde c'est pas rien.
En plus les USA contrôlent l'OTAN, donc les USA ne manquent pas de soutient militaire.

Je trouve que c'est courageux de s'attaquer à plus fort que soit, parce que c'est prendre énormément de risque.
Les USA rêvent de démarrer une guerre contre la Russie et la Chine. Ils n'attendent que ça. Ils se préparent depuis des années.

Citation Envoyé par Clément10 Voir le message
Si Edward Snowden avait été russe, il serait allé aux Etats-Unis pour éviter de périr de manière mystérieuse et les Etats-Unis auraient été très heureux de lui accorder la nationalité américaine.
Effectivement si un lanceur d'alerte voulait rendre public des secrets Russes, Chinois, Iraniens, il aurait le soutient de tous les pays occidentaux. Tous les portes lui seraient ouvertes.
C'est beaucoup plus facile quand tu ne t'attaques pas aux USA.

Edward Snowden et Julian Assange sont extremement courageux, ils ont sacrifié leurs vies pour divulguer la vérité.
Il n'y a de plus risqué que de faire chier les USA.
7  4 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 11:38
J'y vois juste le prolongement de l'asile accordé à Snowden.
Il y a sans doute de l'opportunisme de la part de Poutine quant au timing.
Voyant sa situation devenir chaque semaine un peu plus compliquée avec l'enlisement de la guerre en Ukraine, le maître du Kremlin a beau jeu de se poser en défenseur de la liberté d'expression (sic).
Ce serait admirable si on ne parlait pas d'un pays qui censure ses journalistes, où les personnes utilisant le mot "guerre" au lieu "d'opération spéciale" sont mises à l'amende si ce n'est envoyées derrière les barreaux, où les opposants politiques disparaissent ou tombent malades mystérieusement, et la liste est encore très longue.
Non, cet accord de "citoyenneté" à Snowden par Poutine relève plus du cynisme qu'autre chose.
5  2 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 14:23
Citation Envoyé par Clément10 Voir le message
Les pays comme les Etats-Unis, la France, etc. sont certainement imparfaits, mais au moins, les dirigeants sont choisis par le peuple et surtout ils sont plusieurs à prendre des décisions avec un système d'opposition.
Je crois que le fond du problème est ici.
Ils sont imparfaits, mais font comme si c'était le cas en distribuant les bons points.
Et je suis même certain qu'en disant qu'ils sont imparfaits, tu es convaincus qu'ils sont quand même bien mieux que tout un tas d'autres, au hasard ceux qu'ils te montrent du doigt.
Essaye d'entendre d'autre son de cloche, par exemple pas plus tard que la semaine dernière un ministre malien devant les nations unis, ou différent lanceur d'alerte comme ici justement Snowden.

La décision de Poutine n'est pas pour faire chavirer le cœur de la population occidental, mais il vise bien plus surement les populations africaines, voire asiatiques, qui elles n'étant pas noyées dans le narratif occidental sont plus à même de voir les "imperfections" (en réalité les saloperies).
2  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 14:33
Je ne suis pas un défenseur de la Russie, mais avez vous regardé deux secondes la manière dont est géré la France, voir pire, l'Europe, avec une élue autoproclamée qui ne fait que prendre des décisions allant à l'encontre de la population Européenne ? (ça a quasiment toujours été ainsi d'ailleurs, voir l'époque Barroso).

L'Europe est clairement devenu une dictature de la bien pensance, est-ce plus mal qu'une dictature communiste ?
Est-ce vraiment plus mal, de faire partie d'un continent qui renie tout ceux qui se sont battu pour lui, qui ont donnés leurs vies et leurs espoirs pour qu'aujourd'hui, des gens qui profitent de tout ces efforts ne soient rien d'autre que des ingrats égoïstes qui se prennent pour le centre du monde, et laissent passer tout et surtout n'importe quoi sur leur territoire ?

Sans tomber dans l'extrémisme qui n'apporte rien, nous sommes nous, européens, tombés dans l'inverse, dans la peur de défendre nos intérêts et notre propre population, je ne pense pas que nous ayons réellement des leçons à donner ...

En attendant, je soutiens totalement le geste d'avoir permis de protéger Snowden.
La traitrise, n'est pas quand on lâche des secrets d'état, mais quand l'état va à l'encontre de ses citoyens.
5  3 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 16:17
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Edward Snowden et Julien Assange ont demandé à plusieurs pays de les accueillir, mais il n'y a que la Chine et la Russie qui ont eu le courage de le faire, les autres pays sont probablement terrorisé par les USA, donc ils n'ont pas voulu prendre le risque de protéger ces lanceurs d'alertes.

Pourquoi la demande d'asile d'Edward Snowden en France a peu de chance d'aboutir
L'Assemblée nationale refuse d'accorder l'asile en France au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange

L'état US est un bourreau. Peu de pays osent ne pas constamment aller dans son sens.
En ce moment les USA sont en train de perdre leur leadership, du coup ils deviennent plus agressif que d'habitude.
Va dire ça aux Afghane.
2  0