IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Maison Blanche réfléchit à un potentiel bannissement du minage des cryptomonnaies basées sur l'algorithme de preuve de travail comme le bitcoin
Et rejoint des suggestions similaires en UE

Le , par Patrick Ruiz

100PARTAGES

18  0 
Les cryptomonnaies peuvent-elles mener l’humanité au chaos dû au changement climatique ? C’est possible, si l'adoption de celles reconnues énergivores comme le bitcoin se fait à des taux similaires à ceux de technologies comme les cartes de crédit. Faut-il alors détruire les réseaux informatiques sur lesquels elles reposent pour empêcher que cela ne se produise ? La Maison-Blanche réfléchit à un potentiel bannissement du minage des cryptomonnaies basées sur l’algorithme de preuve de travail. C’est un positionnement qui rejoint celui du vice-président de l'Autorité européenne des marchés financiers qui s’est prononcé sur la question en début d’année.

« Le gouvernement américain a la responsabilité d'assurer la stabilité du réseau électrique, de permettre un avenir énergétique propre et de protéger les communautés contre la pollution et le changement climatique et de protéger les communautés de la pollution et des impacts du changement climatique », lit-on dans le rapport relatif aux réflexions sur un potentiel bannissement du minage des cryptomonnaies basées sur l’algorithme de preuve de travail.

Ce positionnement lui-même rejoint celui du vice-président de l'Autorité européenne des marchés financiers qui s’est voulu clair sur la question en début d’année : « l’UE doit bannir le minage de cryptomonnaies qui s’appuient sur l’algorithme de preuve de travail. »

Sa sortie était une redite du positionnement des directeurs généraux de l'autorité suédoise de surveillance financière et de l'agence suédoise de protection de l'environnement : « La méthode la plus courante pour produire des actifs cryptographiques nécessite d'énormes quantités d'électricité et génère d'importantes émissions de dioxyde de carbone. Les producteurs d’actifs cryptographiques souhaitent utiliser davantage d'énergie renouvelable et sont de plus en plus présents dans la région nordique. La Suède a besoin de l'énergie renouvelable visée par les producteurs d’actifs cryptographiques pour la transition climatique de nos services essentiels et l'utilisation accrue par les mineurs menace notre capacité à respecter l'accord de Paris. L'extraction d’actifs cryptographiques à forte intensité énergétique devrait donc être interdite. »

En effet, dans le cadre du système de preuve de travail, les ordinateurs doivent résoudre des énigmes mathématiques afin de valider les transactions qui se produisent sur un réseau donné. Le processus est conçu pour devenir plus difficile à mesure que le nombre de blocs de transactions validées dans la chaîne augmente, ce qui signifie que plus de puissance de calcul - et donc d'énergie - est requise.

L'algorithme preuve du travail exige des utilisateurs qu'ils « travaillent » pour obtenir des récompenses. Ce qui se traduit par des calculs cryptographiques qui doivent être effectués afin de confirmer une transaction sur le réseau. Essentiellement, les mineurs sont en concurrence les uns avec les autres pour savoir qui va résoudre le problème en premier. La solution au problème est également connue sous le nom de « hash ». Chaque fois qu'un mineur parvient à valider une transaction avec succès, en résolvant les bons calculs, il reçoit une récompense sous la forme d'une monnaie cryptographique. La monnaie virtuelle qu'ils reçoivent dépend du réseau sur lequel ils résolvent ces transactions cryptographiques complexes. Par exemple, si un mineur valide une transaction effectuée sur le réseau Bitcoin, il recevra une récompense sous forme de bitcoin. Cela conduit à une course aux armements parmi les mineurs, qui rivalisent pour être le premier à valider un nouveau bloc et réclamer le prix d'un nouveau jeton cryptographique : plus votre matériel est puissant, plus vous avez de chances d'obtenir le jeton.

Ces calculs cryptographiques nécessitent une grande puissance de calcul pour être résolus de façon efficace. Et il y a des centaines de milliers de mineurs qui sont tous en concurrence, seuls ou en groupe, pour résoudre un bloc de transaction. Une fois qu'un mineur particulier a résolu le bon problème et donc le bloc de transaction, tous les autres mineurs (nœuds) en sont également informés. Cela leur permet non seulement de passer au bloc suivant, mais aussi de s'assurer qu'il n'y a pas de problème de double dépense dans le réseau.

En utilisant une méthode de division du taux de hachage similaire à celle du CBECI (Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index), une borne inférieure et une borne supérieure du matériel minier sont fournies. Basé sur cette méthode, Timothy Swanson, qui est également professeur d'économie des ressources à l'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève, montre que les chaînes de PoW consument en temps réel des ressources qui sont proportionnelles à la valeur de la cryptomonnaie sous-jacente.

La consommation énergétique du réseau Bitcoin comparée à celle du réseau VISA illustre que le minage d’un bitcoin produit une énergie suffisante pour faire 44 fois le tour du monde en voiture électrique.


L’Ethereum, deuxième cryptomonnaie à la capitalisation la plus importante, était concernée par ces développements puisque basée initialement sur l’algorithme de preuve de travail. Son minage consommait selon les estimations plus d'énergie qu'un ménage américain moyen n'en utilise en une journée. Le lancement de la phase Beacon Chain, la première de la mise à jour Ethereum 2.0, s’est effectué avec succès et vient changer la donne. Le système de validation par preuve de travail cède sa place à celui dit à preuve d’enjeu pour ce qui est de l’Ethereum. L’impact : réduire la consommation des transactions de 99 %. En effet, l’Ethereum avec l’algorithme de preuve de travail absorbait plus d’énergie qu’un ménage moyen américain, selon des estimations.

Bill Gates va dans le même sens en indiquant qu’il faut explorer de nouveaux moyens de mise sur pied des monnaies cryptographiques. Il penche pour des cryptomonnaies du genre émises par des banques centrales et qui mettent de côté l’une des plus-values les plus importantes du bitcoin : le transfert de valeur entre individus sans nécessité de l'intervention d'un tiers dit de confiance (banque). « Une telle monnaie ne pourra pas être utilisée pour exiger des rançons ou pour du blanchiment », indique-t-il.

Qu'elles soient basées sur l’algorithme de preuve de travail ou sur celui dit à preuve d’enjeu, l’image d’escroquerie colle à la peau des cryptomonnaies pour certains observateurs. L’initiateur du projet Mozilla a critiqué la fondation pour l’adoption des paiements en cryptomonnaies à l’entame du mois de janvier. Motif : « les cryptomonnaies sont des escroqueries de Ponzi qui incinèrent la planète. » Seulement l'exemple du Salvador (qui a adopté le bitcoin comme monnaie légale) amène à soulever la question de savoir si les cryptomonnaies ne peuvent pas être le soutien d’une révolution monétaire si elles bénéficient de plus d’adoption.

Source : Maison-Blanche

Et vous ?

Le terme Ponzi est-il adapté comme qualificatif pour les monnaies cryptographiques ?
Que pensez-vous de la décision du Salvador d'adopter le bitcoin comme monnaie légale ? Est-ce un exemple à suivre ?

Voir aussi :

Le bitcoin et d'autres cryptomonnaies basés sur l'algorithme Proof of Work sont un cauchemar suivant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, selon Timothy Swanson
Les pirates informatiques à l'origine d'une présumée attaque par ransomware contre Kia exigent des millions de dollars en bitcoins, plusieurs services en ligne de la société auraient été touchés
Le bitcoin atteint une capitalisation boursière de 1000 milliards de dollars alors que le coût de la cryptomonnaie continue de grimper
La plupart des cadres financiers ne prévoient pas de détenir le bitcoin comme actif d'entreprise, d'après une enquête de Gartner, seuls 5 % prévoient de le faire en 2021

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Rolllmops
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 13/09/2022 à 17:45
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Oui... Position néamnoins dangereuse qui pourrait s'appliquer à pas mal de domaine dont l'utilité s'avère discutable, comme l'industrie du jeu-vidéo, le streaming...
C'est ton analyse qui est discutable, en quoi est-ce que le divertissement serait inutile ? Comment peux-tu comparer d'un côté des expériences culturelles faisant vivre des émotions et de l'autre du brassage d'énergie pour générer des bits dont la valeur est uniquement spéculative ?
5  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/09/2022 à 14:13
Quels avantages ou quels inconvénients voyez-vous par rapport à la monnaie traditionnelle ?

À force de faire marcher la planche à billets, la valeur du papier sera bientôt supérieure à la valeur imprimée dessus, dans ce cadre, un monnaie numérique permet de faire des économies
2  0 
Avatar de Kulvar
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/09/2022 à 15:05
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Ils sortent d’où ces 1,779.11 kWh par transaction bitcoin dans le "graphique"?
nombre de minage simultanés x temps moyen pour valider un bloc x consommation moyenne par minute de minage
1  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/09/2022 à 8:07
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Oui... Position néamnoins dangereuse qui pourrait s'appliquer à pas mal de domaine dont l'utilité s'avère discutable, comme l'industrie du jeu-vidéo, le streaming...
L'utilité de l'industrie du jeu vidéo n'est plus à prouver, bon nombre de jeux amène un développement réel des gens.
Une grande partie d'entre nous ont grandi avec adibou
Combien se sont rendu compte de ce que peut signifier être un civil en période de guerre grâce a This war of mine
Je connais plusieurs personnes qui se sont intéressé à la programmation avec While true : learn()
Combien se détendent avec LOL malgré l'une des communauté les plus toxiques

Laisser un peu de temps au streaming le temps de se développer ne ferait pas de mal avant de le condamner à l'inutilité, certaines de ses branches méritent de s'étendre pour voir si ça prend.
J'y ai vu des communauté de musique se créer puis mener à un min festival réel et sur le net
C'est un média très porteur pour les vulgarisateurs, le DIY etc

Ou alors on discute aussi l'industrie cinématographique, télévisuelle, musicale, les parcs d'attraction etc...
1  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/09/2022 à 13:58
Oui... Position néamnoins dangereuse qui pourrait s'appliquer à pas mal de domaine dont l'utilité s'avère discutable, comme l'industrie du jeu-vidéo, le streaming...
4  4 
Avatar de Jeff_67
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/09/2022 à 8:33
Ce retournement de veste est surprenant. Il y a quelques mois encore, les USA défendaient mordicus le bitcoin.
0  0 
Avatar de onilink_
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/09/2022 à 10:23
Ils sortent d’où ces 1,779.11 kWh par transaction bitcoin dans le "graphique"?
0  0 
Avatar de onilink_
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/09/2022 à 16:19
Citation Envoyé par Kulvar Voir le message
nombre de minage simultanés x temps moyen pour valider un bloc x consommation moyenne par minute de minage
Oui mais je veux dire, il y a une source pour le calcul?

Cela me semble aberrant, même sans prendre en compte le côté écologique. Ça voudrait dire qu'une transaction bitcoin coûterait presque 2 mWh d'électricité.
Sauf qu'une transaction bitcoin ne coûte pas aussi cher non? Et je vois mal les mineurs faire cela à perte.

Pas étonnant qu'avec des chiffres pareil les gouvernements décident d'interdire le PoW...
0  0 
Avatar de Kulvar
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 13/09/2022 à 13:33
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Oui mais je veux dire, il y a une source pour le calcul?

Cela me semble aberrant, même sans prendre en compte le côté écologique. Ça voudrait dire qu'une transaction bitcoin coûterait presque 2 mWh d'électricité.
Sauf qu'une transaction bitcoin ne coûte pas aussi cher non? Et je vois mal les mineurs faire cela à perte.

Pas étonnant qu'avec des chiffres pareil les gouvernements décident d'interdire le PoW...
Dans la preuve de travail du bitcoin, comme valider un bloc génère un léger excédent de bitcoin qui va dans la poche du mineur, il y a un concept de "difficulté" qui va en augmentant de sorte que la génération de nouveau bitcoins diminue dans le temps. Comme on sait quelle est la difficulté, on peut calculer le nombre de calculs moyen à exécuter pour valider un bloc. En regardant le temps moyen pour valider 2 blocs, on peut avoir une idée du nombre de calculs/secondes réalisés. On a aussi des données sur les gros mineurs pour estimer combien de calculs redondants inutiles sont fait en parallèles.
Pour corroborer les estimations, il y a aussi eu la comparaison de la consommation électrique avant et après l'explosion de la valeur du bitcoin.

Et si tu fais tes calculs dans un pays où l'électricité est pas cher ou que tu voles l'électricité tu peux facilement rentrer dans tes frais.
La Chine a subit de grosses pannes de courant à cause des mineurs de bitcoin quand il y a eu la bulle du bitcoin avant d'interdire le minage.
On avait fréquemment des news parlant de fermes de bitcoin illégales démantelées par les forces de l'ordre dans différents pays.
Les mafia ont blanchit pas mal d'argent en plus de s'en mettre plein les poches grâce au bitcoin.
0  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/09/2022 à 19:07
sauf que ca va la renfrocer comme monnaie refuge. ils ne peuevent pas la controler, juste compliqué la conversion en monnaie conventionnelle
0  2