IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple devient le premier géant de la tech à interdire explicitement la discrimination fondée sur la caste,
Plus de 250 millions de personnes à travers le monde continuent d'êtres les victimes

Le , par Bruno

173PARTAGES

7  0 
L'existence des castes est un argument invoqué pour justifier le traitement discriminatoire, cruel, inhumain et dégradant d'une partie importante de la population mondiale. Apple devient le premier géant de la tech à interdire explicitement la discrimination de caste. Un rapport note que la mise à jour est intervenue en juin 2020 lorsque l'autorité californienne de régulation de l'emploi a poursuivi Cisco Systems au nom d'un ingénieur de caste inférieure qui accusait deux seniors de caste supérieure de bloquer sa carrière.

Plus de 250 millions de personnes à travers le monde continuent d'êtres les victimes de ce qui n'est souvent qu'une forme déguisée de ségrégation, d'esclavage moderne et autres formes extrêmes de discrimination, d'exploitation et de violence. Le système de castes crée d'énormes obstacles au plein exercice des droits
civils, politiques, économiques, sociaux et culturels de ces personnes.


La plupart des géants de la technologie disposent de politiques de travail antidiscriminatoires élaborées, mais contrairement à d'autres sujets, comme le racisme, ils ne mentionnent pas explicitement la discrimination fondée sur la caste. Apple est désormais l'un des premiers géants de la technologie à dénoncer et à interdire explicitement la discrimination fondée sur la caste au sein de l'entreprise. Étant donné que la notion de caste, bien connue des Indiens, peut ne pas être familière aux cadres et aux employés des États-Unis, Apple a également commencé à dispenser des formations sur le sujet afin que ses employés comprennent mieux les nouvelles politiques.

Selon certains analystes, Apple a mis à jour sa politique générale de conduite des employés pour interdire la discrimination fondée sur la caste il y a près de deux ans, mais cela n'a pas été signalé jusqu'à présent. La nouvelle politique s'ajoute aux codes existants qui interdisent strictement la discrimination fondée sur la race, la religion, le sexe, l'âge et l'ascendance.

Le rapport note que la mise à jour est intervenue en juin 2020, lorsque l'autorité californienne de régulation de l'emploi a poursuivi Cisco Systems au nom d'un ingénieur de caste inférieure qui accusait deux seniors de caste supérieure de bloquer sa carrière. L'incident a été considéré comme la première action en justice en matière d'emploi aux États-Unis concernant un casteisme présumé et il a forcé les grands acteurs de la technologie à affronter la réalité, qui semble sortir des frontières indiennes.

Apple aurait confirmé la mise à jour de sa politique à la publication. Elle a déclaré que la société « a mis à jour le langage il y a quelques années pour renforcer » qu'elle interdit « la discrimination ou le harcèlement fondé sur la caste ». Elle ajoute que la formation dispensée au personnel mentionne aussi explicitement la caste. Le géant de la technologie basé à Cupertino a également déclaré : « Nous avons une équipe diversifiée et mondiale et nous sommes fiers que nos politiques et nos actions le reflètent. »

Selon Human Rights Watch, l'exploitation des travailleurs des castes inférieures et le système d'affectation à
des tâches avilissantes en raison de l'appartenance à une caste maintiennent les populations appartenant aux castes inférieures dans une position de vulnérabilité économique et physique.

« Le triple fardeau de la caste, de la classe et du sexe fait que les femmes appartenant aux castes
inférieures sont les moins susceptibles d'avoir accès aux protections légales », indique l'organisation de défense des droits humains. « Ce n'est que si l'on met en œuvre correctement la Convention Internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR) et les législations nationales visant à abolir les vestiges des divers systèmes de castes et à protéger les droits économiques, sociaux, culturels, civils et politiques de tous et toutes que pourra commencer le processus menant à la sécurité économique et physique et au respect de la dignité humaine. »

En août 2000, la Sous-Commission de l'ONU pour la promotion et la protection des droits de l'homme a adopté la résolution 2000/4 sur la Discrimination fondée sur l'emploi et l'ascendance. La résolution, qui vise à aborder le problème des castes, réaffirme que la discrimination fondée sur l'emploi et l'ascendance est interdite en vertu du droit international des droits de l'homme. La Sous-Commission a également décidé d'approfondir l'identification des communautés affectées, d'examiner les mesures constitutionnelles, législatives et administratives mises en oeuvre pour abolir cette discrimination et d'émettre des
recommandations concrètes pour l'élimination effective de ces pratiques.

Outre Apple, IBM semble également avoir mis à jour sa politique pour y inclure des règles anti-castes. Reuters rapporte que pour l'instant, IBM ne forme que ses cadres sur le sujet des castes. D'autres grands acteurs de la technologie tels qu'Amazon, Dell, le propriétaire de Facebook Meta, Microsoft et Google ne font pas spécifiquement et explicitement référence aux castes dans leur principale politique mondiale.

Ces dernières années, le sujet de la caste et de la discrimination présumée fondée sur la caste parmi les travailleurs de la technologie d'origine indienne a fait couler beaucoup d'encre dans la Silicon Valley. Il y a quelques mois, en juin, Google, dont le PDG Sundar Pichai est d'origine indienne, a annulé une conférence sur la discrimination fondée sur la caste, au cours de laquelle le militant des droits des Dalits, Thenmozhi Soundararajan, était censé faire un exposé. La conférence avait été organisée par Tanuja Gupta, employée de Google.

Après l'annonce de l'annulation, un rapport a indiqué que Google avait annulé la conférence parce qu'elle suscitait de la rancœur au sein de l'entreprise. Dans les jours qui ont suivi, Tanuja a fait l'objet d'une enquête pour avoir prétendument violé le code de conduite de l'entreprise. Peu après, elle a quitté Google.

Récemment, en parlant de l'incident au New Yorker, Tanuja a déclaré : « Un certain nombre d'e-mails ont été envoyés à mon vice-président, au chef des RH, à notre responsable de la diversité, à notre PDG directement, affirmant que la conférence créait un lieu de travail hostile, que les gens ne se sentaient pas en sécurité, que l'orateur n'était pas qualifié pour parler du sujet et plusieurs autres allégations. » Elle a également affirmé que dans les entreprises technologiques, y compris Google, la discrimination fondée sur la caste était monnaie courante et que les entreprises technologiques devaient en parler.

Parallèlement, Apple prévoit des ventes d'iPhone saines pour l'année à venir, malgré le ralentissement économique mondial. Comme pour l'iPhone 13, Cupertino a demandé à ses assembleurs de respecter un objectif de 90 millions pour l'iPhone 14. Le même nombre d'appareils que l'année dernière, soit 220 millions, devrait être produit par la société jusqu'à la fin de 2022.


Apple serait certain de pouvoir survivre aux difficultés économiques que rencontrent les autres fabricants sur un marché qui a perdu 9 % au deuxième trimestre et qui devrait baisser de 3,5 % sur l'ensemble de l'année. Les cours des actions des assembleurs taïwanais d'iPhone Pegatron, Japan Display, TDK Corp et Murata Manufacturing ont tous augmenté.

Selon les analystes, la chute des combinés haut de gamme de Huawei et l'offre excédentaire d'appareils Android, en général, font grimper la demande pour la nouvelle gamme de produits d'Apple. La majorité des iPhones sont assemblés par la société Hon Hai Precision Industry, qui a affirmé qu'« en 2022, la vente d'articles électroniques devrait connaître peu de changements. »

Source : Apple general employee conduct policy

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Quelle appréciation faites-vous de la décision d'Apple interdire explicitement la discrimination de caste ?

Voir aussi :

Si les géants de la technologie étaient des pays, Apple et Microsoft feraient partie du top 10 des plus riches, Apple se classerait au 8e rang mondial, juste derrière la France

Des employés d'Apple menacent de démissionner parce que Tim Cook leur a dit de revenir au bureau, ils seraient également contre le modèle de télétravail proposé par l'entreprise

Apple recherche des ingénieurs logiciels afin de convertir une base de code établie en C vers Rust

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/08/2022 à 21:49
vu les tarifs d'apple, Apple pratique de base la discrimination fondée sur la caste.

Enfin pour moi la caste c'est avant tout une question d'argent, pas de division héréditaire.
Donnons à la caste inférieure l'argent de la caste supérieure et nous verrons si la caste supérieure le reste bien longtemps.

On a déjà en France un système de caste, statistiquement les pauvres reste pauvre et les enfants de pauvre... reste pauvre et ont des boulots de dernier de cordée.
Ces gueux qu'on appelle dans la haute société "classe laborieuse" n'ont pas le droit à beaucoup de privilège comme manger bio, partir en vacances, être propriétaire...

On a eu le cas récemment de ces privilèges avec l'ancien patron de samsung gracié par la présidente coréenne.
3  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/08/2022 à 0:52
Dans un article en anglais à propos de cette actualité, je lis pour la première fois les termes caste-based discrimination et casteism.

Normalement, quand on parle de discrimination sur le statut social, les termes existants sont class discrimination et classism. En français, on parle de classisme.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Classisme
https://en.wikipedia.org/wiki/Class_discrimination

Pourquoi n'ont-ils pas utilisé le terme existant chez Apple ? Existe-il une nuance entre le classisme et la discrimination de caste ?

EDIT 0h56 : Ah, je vois qu'ils insistent sur les travailleurs indiens. C'est probablement à cause de ça que le terme caste a été choisi.
https://www.lexico.com/definition/caste
https://www.cnrtl.fr/definition/academie9/caste
1  0 
Avatar de Thibaut_D
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/08/2022 à 22:41
Citation Envoyé par calvaire Voir le message

Enfin pour moi la caste c'est avant tout une question d'argent, pas de division héréditaire.
On parle de classe sociale pour ça, d'où la Lutte des classes.
1  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/08/2022 à 14:12
Citation Envoyé par Thibaut_D Voir le message
On parle de classe sociale pour ça, d'où la Lutte des classes.
Es ce si différent en faite ? La caste supérieure en inde, c'est les familles royales, les prêtres et surtout ce sont les médecins, les avocats... ce qui ont ait de grosses études.
les castes inférieure, les Shudras et Dalits sont ceux qui lave les chiottes.
1  0