IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des employés d'Apple menacent de démissionner parce que Tim Cook leur a dit de revenir au bureau,
Ils seraient également contre le modèle de télétravail proposé par l'entreprise

Le , par Bill Fassinou

960PARTAGES

6  0 
Apple pourrait être confronté à une vague de démission dès la semaine prochaine en raison de sa politique du "retour au bureau pour tout le monde". Plusieurs commentaires montrent que certains employés d'Apple sont fortement remontés contre cette idée et menacent de démissionner si la société ne changeait pas d'avis. De plus, ces derniers seraient également contre le modèle de travail hybride proposé par Apple. La société a déclaré que le retour au bureau était obligatoire pour les employés, mais qu'elle mettrait en place une politique de travail hybride et que les employés pourront être en télétravail au plus quatre semaines par an.

Alors que Meta, Google et Amazon laissent au moins certains employés travailler à distance pour toujours, le PDG d'Apple, Tim Cook, ordonne à tous les employés de l'entreprise de revenir au bureau au moins un jour par semaine à partir du 11 avril. Le mandat passera à deux jours par semaine le 2 mai et à trois jours par semaine le 23 mai. Mais selon plusieurs sources, cela a suscité un tollé sur les forums de discussion pour employés. Un employé d'Apple s'est exprimé sur un forum appelé Blind pour déclarer qu'il ne se soucie pas de retourner au bureau. « Je n'ai pas l'intention de revenir travailler ici un jour », peut-on lire dans le message.

Il a également ajouté qu'il prévoyait de démissionner le jour de son retour au bureau. « Je vais y aller pour dire bonjour et rencontrer tout le monde, puisque je ne l'ai pas fait depuis que j'ai commencé, puis je vais envoyer ma démission en rentrant chez moi. Je sais déjà que je ne serai pas capable de gérer le trajet et de rester assis pendant 8 heures », a écrit l'employé. Un autre employé d'Apple a répondu avec un emoji rieur et a écrit : « je vais faire la même chose ». Un autre a dit : « oui mon pote, faisons-le ! F--k RTO ». En fixant le retour au bureau au 11 avril, Cook avait reconnu que cela serait difficile pour certains.



« Pour beaucoup d'entre vous, je sais que le retour au bureau représente une étape longtemps attendue et un signe positif que nous pouvons nous engager plus pleinement avec les collègues qui jouent un rôle si important dans nos vies. Pour d'autres, il peut également s'agir d'un changement déstabilisant », a déclaré Cook dans son discours. Mais les réactions susmentionnées montrent que certains employés n'ont pas d'autre choix que de quitter leur emploi et de chercher des possibilités de travail à distance. Ils recherchent d'autres entreprises technologiques qui offrent des options de travail plus flexibles ou totalement à distance.

Bien sûr, Apple est prêt à mettre en place une politique de travail hybride, mais celle-ci est complètement différente de celle mise en place par les autres entreprises du même calibre. Les employés d'Apple devront se rendre au travail les lundis, mardis et jeudis, tandis que les mercredis et vendredis seront flexibles. Les employés seront également autorisés à travailler entièrement à distance pendant un maximum de quatre semaines par an. L’introduction d’un programme pilote de travail hybride avec 4 semaines de travail à distance maximum par an est cohérente avec une précédente déclaration de Cook.

« Lorsque cette pandémie prendra fin, de nombreuses entreprises continueront à fonctionner en mode hybride. Le travail à domicile restera très critique », avait déclaré Cook. En comparaison, Google demande également à de nombreux employés de venir trois jours par semaine - ils ont repris ce lundi 4 avril, mais contrairement à Apple, Google donne à certains employés la possibilité de changer de bureau ou de travailler entièrement à distance pour toujours. Toutefois, les employés pourraient subir des réductions de salaire s'ils quittent la baie de San Francisco ou la ville de New York pour des régions moins chères du pays.

Meta, la maison de mère de Facebook, permet également aux employés de postuler pour travailler de n'importe où, mais les "Métamates" qui déménagent peuvent également subir des réductions de salaire. Amazon prévoyait à l'origine de pousser les employés à retourner au bureau trois jours par semaine, mais a fait ensuite marche arrière, laissant la décision aux équipes individuelles. Par rapport à cela, plusieurs employés d'Apple ont déclaré dans des forums de discussion qu'ils étaient jaloux des politiques de travail à distance des autres entreprises technologiques et qu'ils envisageaient de démissionner.



Un employé d'Apple a écrit : « je suis complètement dégoûté et je cherche maintenant un emploi à distance complet ». Un autre a dit qu'il était sur le point de passer des entretiens dans plusieurs entreprises technologiques concurrentes en raison de la politique de retour au bureau d'Apple. Il est important de rappeler que lorsque la crise sanitaire déclenchée par la Covid-19 a commencé à s'apaiser dans le monde, le président américain Joe Biden a également exhorté les travailleurs à retourner dans leurs bureaux, mais la plupart des employés ont montré un manque d'intérêt ou sont moins enclins à accepter la nouvelle normalité.

Certaines études et recherches récentes, la plupart des employés sont à l'aise avec le travail à distance et ne sont pas prêts à retourner dans les bureaux. Selon un rapport du Pew Research Center, "60 % des travailleurs ayant un emploi qui peut être exercé à domicile déclarent que, lorsque l'épidémie de coronavirus sera terminée, s'ils ont le choix, ils aimeraient travailler à domicile tout le temps ou la plupart du temps. Ce chiffre est en hausse par rapport aux 54 % qui ont dit la même chose en 2020. Certains pensent tout de même que le mode de travail hybride ne durera pas.

Selon Laszlo Bock, ancien directeur des ressources humaines (DRH) de Google et actuel PDG d'Humu, le modèle hybride ne durera pas longtemps. Bien qu'il pense qu'il s'agit d'une bonne méthode de travail, il la compare à la "méthode pour faire bouillir la grenouille", ajoutant que cela sera terrible pour le moral et la productivité. Bock pense que cet arrangement devrait durer à peu près trois à cinq ans, puis les Googlers reviendront au modèle de travail de cinq jours par semaine, comme avant.

« Le but de "la méthode pour faire bouillir la grenouille" [est] de le faire subtilement et d'éviter ainsi les questions difficiles et les conflits. Mais ce n'est pas seulement mauvais pour la confiance et le moral, ce n'est pas non plus la meilleure chose pour les employés ou pour l'entreprise. Dans le cadre d'un modèle hybride, les travailleurs qui restent à la maison seront désavantagés pour obtenir des promotions, un meilleur salaire et des affectations plus importantes », a-t-il déclaré.

« Il y aura un certain jeu qui les poussera à revenir au bureau », a-t-il ajouté. Bock pense que les travailleurs commenceront probablement à vouloir venir au bureau eux-mêmes lorsqu'ils verront les patrons accorder plus de promotions et d'opportunités aux employés présents dans le bâtiment qu'à ceux qui travaillent à domicile.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la décision d'Apple de rappeler tous ses employés au bureau ?
Que pensez-vous de la politique d'Apple selon laquelle les employés pourront être en télétravail pendant au plus de 4 semaines par an ?

Voir aussi

Tim Cook informe ses employés de ce que la date de retour au bureau est fixée au 11 avril, dans un contexte où les personnes lancées en télétravail ne veulent plus retourner au bureau

Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier

Apple retarde la réouverture de l'ensemble de ses bureaux à une date qui reste à déterminer et offre à chaque employé une prime de 1000 $

Google impose le retour des travailleurs à la Silicon Valley et dans d'autres de ses bureaux à partir du 4 avril, alors que les personnes lancées en télétravail ne veulent plus retourner au bureau

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/04/2022 à 19:50
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

« Il y aura un certain jeu qui les poussera à revenir au bureau», a-t-il ajouté. Bock pense que les travailleurs commenceront probablement à vouloir venir au bureau eux-mêmes lorsqu'ils verront les patrons accorder plus de promotions et d'opportunités aux employés présents dans le bâtiment qu'à ceux qui travaillent à domicile.

je prends le pari !
je sais pas comment cela se passe au USA mais de mon coté en france:
1) jamais une boite m'a proposé une hausse de salaire, c'est moi qui doit harceler ma manager a chaque entretient... et tous ca pour obtenir au mieu du 5-8% max.
Pour etre augmenter à ma juste valeur je dois... changer de boite

2) je préfère rester pépère chez moi quitte et ne pas avoir d'augmentation, de toute façon meme en présentiel je n'en ai pas.
Apres je sais ce que je vaut en tant que salarié, je suis clairement pas le meilleur élément de la boite mais je fais le travail qu'on me donne correctement et dans les temps en respectant mes horaires (pas d'heure sup non payé)

le télétravail m'apporte un énorme confort que je suis pas pres d'abandonner: je me lève plus tard, je fini plus tot, je consomme pas de carburant pour bosser (bon pour la planete, pour ma voiture, et pour mon porte feuille) et je suis plus flexible, je peux aller chez le dentiste ou à la prefecture à la pause de midi/le matin/le soir plus facilement.
5  0 
Avatar de Jeff_67
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/04/2022 à 11:34
Ça m'étonnerait que la position d'Apple sur le TT évolue dans un futur proche au vu de l'énorme campus que la société a fait construire.

Des start-ups à succès avec un modèle full remote vont certainement émerger dans les années à venir.
2  0 
Avatar de FlaviusPERL
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/05/2022 à 14:34
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
je l'avais déja annoncé il y'a quelques mois, c'était prévisible.

si les conditions de travail ne sont pas intéressante, les meilleurs éléments se casse (et à raison !). C'est valable pour le salaire, le télétravail...
Cela sais produit avec une de mes boites, refu d'augmentation pendant 2 ans, les 3/4 de l'équipe sais barré moi y compris.

Ma boite actuel a été sympa avec le télétravail (3j/sem quand on veux), donc il n'y a pas eu de vague de départ.
Mais j'ai un ancien collègue qui est dans une boite différente. Ils on décidé d'interdire le télétravail, beaucoup de départ et impossible d'attirer les talents (qui veut aller dans une boite sans télétravail... personne)
Mmm...
Moi de mon côté, tout le monde est au bureau 5 jours par semaine depuis un bon moment déjà.
Pas de départ et tout se passe bien.

Je conçois que ce n'est pas pareil partout, mais vous aussi, ne croyez pas que la planète entière veut rester à la maison toute la journée...

Sinon, pour revenir à Apple, j'imagine bien Steve Jobs qui chierait probablement dans le cou de tous ceux qui ne veulent pas revenir au bureau.
Un peu comme dans la scène du film éponyme :

Jobs à un développeur qui donne un peu trop son opinion : "Tu prends tes affaires et tu dégages !"
Le mec sort désabusé.
Autre développeur : "Steve, c'était le meilleur programmeur de la division"
Jobs : "C'est le meilleur programmeur qui n'a aucun intérêt pour notre vision"
2  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/04/2022 à 13:15
Citation Envoyé par Jeff_67 Voir le message
Ça m'étonnerait que la position d'Apple sur le TT évolue dans un futur proche au vu de l'énorme campus que la société a fait construire.

Des start-ups à succès avec un modèle full remote vont certainement émerger dans les années à venir.
c'est prendre le risque d'etre moins attractifs et de perdre des talents
1  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/05/2022 à 10:27
je l'avais déja annoncé il y'a quelques mois, c'était prévisible.

si les conditions de travail ne sont pas intéressante, les meilleurs éléments se casse (et à raison !). C'est valable pour le salaire, le télétravail...
Cela sais produit avec une de mes boites, refu d'augmentation pendant 2 ans, les 3/4 de l'équipe sais barré moi y compris.

Ma boite actuel a été sympa avec le télétravail (3j/sem quand on veux), donc il n'y a pas eu de vague de départ.
Mais j'ai un ancien collègue qui est dans une boite différente. Ils on décidé d'interdire le télétravail, beaucoup de départ et impossible d'attirer les talents (qui veut aller dans une boite sans télétravail... personne)
1  0 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/04/2022 à 20:02
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
je prends le pari ! je sais pas comment cela se passe au USA mais de mon coté en france:
Un bonne partie des personnes qui travaillent chez Apple peuvent littéralement trouver une nouvelle job en traversant la rue. Il y a un rapport de force qui est bien plus important que ce que vous connaîtrez jamais en France.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
1) jamais une boite m'a proposé une hausse de salaire, c'est moi qui doit harceler ma manager a chaque entretient... et tous ca pour obtenir au mieu du 5-8% max.
Pour etre augmenter à ma juste valeur je dois... changer de boite
C'est sûr que si tu fais ta demande d'augmentation par écrit
1  1 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/05/2022 à 8:13
Il comprend combien ce sera compliqué de recruter avec cette politique là et a certainement trouver mieux ailleurs.... Peut être même hors du pays.
0  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/05/2022 à 10:54
Bon là c'était assez prévisible... La suite logique des événements
0  0 
Avatar de urumaru
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/05/2022 à 10:02
Si les propos rapportés sont exact, il parle de SON équipe, pas de toute l'entreprise.

Donc il démissionne car il a sans doute trouvé un travail qui correspond mieux à SES attentes.

Car il intervient en tant qu'INDEPENDANT donc il ne veut plus manager d'équipe en étant un Directeur de service, et manifestement il ne souhaitait pas annoncer/obliger les membres de son équipe à travailler selon les conditions d'Apple.

Enfin, le phénomène de "GRANDE" démission est limité en Europe en regard des évènements aux US.

Il convient de ne pas généraliser un / votre cas particulier car comparer ce qui se passe en France et aux US...tsss, à la rigueur l'Europe et les US mais la encore les US n'ont pas la barrière de la langue, pas la même mentalité, etc.
0  0 
Avatar de Pothon
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/05/2022 à 3:05
Le travail à domicile (que j'approuve) désarçonne complètement le management. Toutes leurs règles apprises dans des écoles prestigieuses, toutes par terre ! C'est pourtant simple, ils n'ont qu'à écouter leurs gens et prendre des décisions en toute transparence. C'est fini le travail sous un coup de bâton ! Ouaih le management a peur !
0  0