IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla a vendu 75 % de ses bitcoins, le constructeur automobile révèle qu'il doit faire face à l'inflation
Et au ralentissement économique général combinés à une chute des prix du bitcoin

Le , par Bruno

147PARTAGES

4  0 
Le rapport financier de Tesla pour le 2T2022 indique une baisse plus faible que prévu sur son bénéfice trimestriel, aidée par une série d'augmentations de prix pour ses voitures, dont Elon Musk a déclaré par la suite qu'elles étaient « embarrassantes » et pourraient nuire à la demande. Dans la lettre aux investisseurs, les dirigeants de Tesla révèlent que la société a vendu 75 % de ses avoirs en bitcoins, ajoutant 936 millions de dollars de liquidités à son bilan.

Le rapport de Tesla révèle qu'elle doit faire face à l'inflation et au ralentissement économique général, combinés à une chute des prix du bitcoin et d'autres cryptomonnaies. L'année dernière, Tesla a investi 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin et a annoncé qu'elle accepterait le bitcoin comme moyen de paiement. À la fin du 2T2022, plus de 100 000 conducteurs Tesla en Amérique du Nord avaient accès à la FSD Beta. Les kilomètres cumulés parcourus par les clients utilisant l'autonomie supervisée City Streets continuent de croître à une échelle sans précédent.Tesla a récemment relancé l'option Enhanced Autopilot en Amérique du Nord, pour les clients qui ne sont intéressés que par l'autonomie sur autoroute.


Kilomètres cumulés parcourus avec FSD Beta (millions)


« En janvier 2021, nous avons mis à jour notre politique d'investissement afin de nous offrir plus de flexibilité pour diversifier davantage et maximiser les rendements de nos liquidités qui ne sont pas nécessaires pour maintenir une liquidité opérationnelle adéquate. Dans le cadre de la politique, qui a été dûment approuvée par le comité d'audit de notre conseil d'administration, nous pouvons investir une partie de ces liquidités dans certains actifs de réserve alternatifs, notamment des actifs numériques, des lingots d'or, des fonds négociés en or et d'autres actifs, comme spécifié à l'avenir », avait déclaré Tesla.

« Par la suite, nous avons investi au total 1,5 milliard de dollars en bitcoins dans le cadre de cette politique et pouvons acquérir et détenir des actifs numériques de temps à autre ou à long terme. De plus, nous prévoyons de commencer à accepter le bitcoin comme mode de paiement pour nos produits dans un proche avenir, sous réserve des lois applicables et initialement sur une base limitée, que nous pouvons ou non liquider à la réception. »

Tesla a commencé à accepter le bitcoin en fin mars, puis a fait brusquement marche arrière en mai, seulement 49 jours plus tard. Dans son dernier rapport, Tesla indique que la valeur de ses « actifs numériques » restants est de 218 millions de dollars, alors qu'elle avait déclaré une valeur d'environ 1,2 milliard de dollars au cours des trimestres précédents. En juillet dernier, le PDG de Tesla, Elon Musk, a déclaré : « Je peux pomper, mais je ne jette pas.... Je ne crois absolument pas qu'il faille faire monter le prix et vendre ou quoi que ce soit de ce genre. J'aimerais voir le bitcoin réussir ».


Au cours d'une conférence avec les investisseurs, Musk a abordé la baisse des cryptomonnaies, en disant qu'elle « ne doit pas être considérée comme un verdict sur le bitcoin. » Au lieu de cela, il a déclaré que Tesla a vendu ses bitcoins parce qu'il était « préoccupé par la liquidité globale de l'entreprise compte tenu des fermetures de COVID en Chine. » En gros, Tesla avait besoin de liquidités. « Nous n'avons vendu aucun de nos Dogecoin », a déclaré Musk.

En ce qui concerne son activité de fabrication de voitures électriques où de nouveaux concurrents semblent être annoncés chaque jour, l'entreprise indique qu'elle a réalisé 2,26 milliards de dollars de bénéfices ce trimestre, soit environ 31 % de moins qu'au trimestre précédent, où elle avait enregistré des bénéfices de 3,3 milliards de dollars. Ce bénéfice a été réalisé sur un chiffre d'affaires de 16,9 milliards de dollars, ce qui représente également une baisse par rapport au premier trimestre, au cours duquel la société avait rapporté 18,7 milliards de dollars.

En termes de rentabilité, l'entreprise fait encore mieux qu'au deuxième trimestre 2021, où elle a réalisé 1,1 milliard de dollars sur 11,9 milliards de dollars de recettes. L'entreprise attribue cela à plusieurs facteurs, notamment « une baisse des charges de rémunération à base d'actions », davantage de livraisons de véhicules par rapport à l'année dernière et une amélioration du prix de vente moyen.

Il s'agit du premier trimestre complet depuis que Tesla a augmenté les prix de toutes ses voitures de 10 % et qu'elle a de nouveau augmenté les prix de certains modèles en juin. Malgré les augmentations de prix, l'entreprise a rompu avec sa tendance à gagner plus par voiture chaque trimestre. Au premier trimestre, sa marge brute automobile était de 32,9 %. Ce trimestre, elle était de 27,9 %. Tesla a annoncé plus tôt ce mois-ci que ses livraisons avaient ralenti, chutant d'environ 18 % par rapport au premier trimestre. Elle a également produit environ 15 % de voitures en moins ce trimestre par rapport au précédent.


Dans son rapport sur les résultats, Tesla déclare avoir été confronté à « une production limitée et à des arrêts de production à Shanghai pendant la majeure partie du trimestre », mais avoir continué à augmenter la production dans ses nouvelles usines de Berlin et d'Austin, au Texas. Les autres difficultés signalées par le constructeur automobile sont la hausse des prix de tous les produits, des matières premières à la logistique, l'augmentation des coûts fixes par voiture en raison des fermetures à Shanghai et, bien sûr, la « dépréciation du bitcoin » susmentionnée.

Par rapport au trimestre précédent, les revenus de la société provenant de la vente de crédits réglementaires à d'autres constructeurs automobiles ont chuté de près de 50 %. Au premier trimestre, les crédits lui ont rapporté 679 millions de dollars, et au deuxième trimestre, seulement 344 millions de dollars. Les crédits aident les autres entreprises qui ne produisent pas suffisamment de véhicules "propres" pour répondre aux normes réglementaires des États-Unis et de l'Union européenne.

Les déploiements de stockage d'énergie ont diminué de 11 % en glissement annuel au deuxième trimestre pour atteindre 1,1 GWh, principalement en raison des facteurs suivants : semi-conducteurs, qui ont un impact plus important sur l'activité Énergie que sur l'activité Automobile de Tesla. La demande pour les produits de stockage reste supérieure à la capacité d'approvisionnement de l'entreprise.


Déploiements solaires (MW)

Sur le plan culturel, le trimestre a été mouvementé chez Tesla. À la fin du mois d'avril, le PDG Elon Musk a vendu des milliards de dollars d'actions de l'entreprise afin de contribuer au financement de Twitter (une opération qui a donné lieu à un énorme gâchis et qui se dirige maintenant vers la Cour des comptes du Delaware après qu'Elon a tenté d'annuler l'accord).

Musk aurait également déclaré avoir un « très mauvais pressentiment » concernant l'économie lorsqu'il a annoncé le gel des embauches et les licenciements au sein de l'entreprise. Ces licenciements ont affecté l'équipe de pilotage automatique, et Tesla a été accusée de violer le droit du travail après avoir laissé partir plus de 500 travailleurs de la Gigafactory.

La société a également perdu son responsable de l'IA au début du mois. Andrej Karpathy, a annoncé le 13 juillet qu'il ne travaillait plus pour Tesla. « Cela a été un grand plaisir d'aider Tesla à atteindre ses objectifs au cours des 5 dernières années et une décision difficile de se séparer », a écrit Karpathy sur Twitter. « Au cours de cette période, Autopilot est passé du maintien de la voie aux rues de la ville et je suis impatient de voir l'équipe exceptionnellement forte d'Autopilot continuer sur cette lancée. »

Le départ de Karpathy fait suite à la fermeture d'un bureau de Tesla à San Mateo, en Californie, où des équipes chargées de l'annotation des données contribuaient à améliorer la technologie d'aide à la conduite de l'entreprise. « Je n'ai pas de plans concrets pour la suite, mais je cherche à passer plus de temps à revisiter mes passions à long terme autour du travail technique en IA, de l'open source et de l'éducation. »

Mais il n'y a pas que des mauvaises nouvelles. Le partenariat de Tesla avec Uber et Hertz, dans le cadre duquel des conducteurs qualifiés peuvent louer des véhicules électriques pour transporter des passagers, semble bien se dérouler si l'on en croit un rapport d'Uber publié en juin. Il semble également que 2022 sera l'année où les véhicule électrique non Tesla auront accès au réseau Supercharger aux États-Unis, d'après une fiche d'information publiée par la Maison Blanche.

Le bitcoin a chuté de 6,1 % à 18 866,77 dollars en début de moiss, mettant la cryptomonnaie en baisse de 1 226,41 dollars par rapport à sa clôture précédente et de 60,9 % par rapport au sommet de l'année de 48 234 dollars le 28 mars. Plusieurs grands acteurs des marchés des cryptomonnaies ont eu des difficultés, et de nouvelles baisses pourraient obliger d'autres investisseurs en cryptomonnaies à vendre des avoirs pour répondre aux appels de marge et couvrir les pertes.

Source : Tesla

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

La vente de 75 % de ses bitcoins par Tesla ne présage pas une fin certaine pour cette cryptomonnaie ?

Voir aussi :

Andrej Karpathy, responsable de l'IA chez Tesla, annonce qu'il quitte l'entreprise, après un licenciement de 229 employés de l'Autopilote par Elon Musk

Tesla : l'investissement de 1,5 milliard de $ dans le bitcoin est-il pure spéculation ou une tactique d'Elon Musk pour booster la confiance en la cryptomonnaie, dont-il pourrait être le créateur ?

« Vous pouvez désormais procéder à l'achat d'une Tesla avec des bitcoins : les bitcoins versés à Tesla seront conservés tels quels et ne seront pas convertis en monnaie fiat », annonce Elon Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/07/2022 à 8:57
Petit rappel d'Elon annonçant qu'il ne vendra pas les bitcoins de Tesla:

https://twitter.com/elonmusk/status/1395027147161489412

2  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 22/07/2022 à 15:27
une série d'augmentations de prix pour ses voitures, dont Elon Musk a déclaré par la suite qu'elles étaient « embarrassantes »
La TM3 en l'espace de 6 mois à prix 13 000 € (en incluant la diminution du bonus) ... c'est effectivement embarrassant pour une voiture qui se voulait être relativement accessible.

Mais bon c'est un peu comme Apple , tant que tu trouves des gens pour acheter , y'a pas de raison de se priver
2  0