IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Russie inflige une amende à Apple et Zoom pour avoir refusé de stocker localement les données des citoyens russes,
Peut on parler de piège russe aux occidentaux ?

Le , par Bruno

194PARTAGES

7  0 
Apple a été sommé de payer une pénalité de près de 34 000 dollars mardi, tandis que Zoom et une troisième société appelée Ookla, qui est à l'origine de l'outil de performance d'accès à Internet Speedtest, ont reçu une amende de près de 17 000 dollars chacune. Le régulateur russe Roskomnadzor a fait valoir que les trois sociétés ne respectaient pas les exigences selon lesquelles les sociétés étrangères doivent fournir des documents confirmant que le stockage et le traitement des données personnelles des citoyens ont lieu dans le pays.

Selon les médias d'État russes, la défense d'Apple a fait référence aux multiples entités juridiques du fabricant de l'iPhone. « Dans le cadre de la structure d'Apple, de nombreuses entités juridiques ont été créées. Le traitement des données personnelles n'est pas effectué par Apple Inc, mais par Apple Distribution International Ltd, ce qui est indiqué dans toutes les explications destinées aux utilisateurs de produits Apple », aurait déclaré un représentant d'Apple.


L'affaire a été entendue par le tribunal du district Tagansky de Moscou, le même tribunal qui a infligé des amendes similaires à Pinterest, Airbnb, Twitch et UPS pour la même infraction présumée le mois dernier. La décision avait été rendue par le tribunal du district Tagansky de Moscou après que les quatre sociétés étrangères aient refusé de fournir de documents justifiant que le stockage et le traitement des données personnelles russes étaient entièrement effectués dans le pays. Twitch, Pinterest et Airbnb ont été condamnés à une amende d'environ 38 500 dollars, tandis qu'UPS a reçu une amende d'environ 19 200 dollars. Selon le média d'État TASS, les représentants des entreprises n'ont même pas assisté à l'audience.

Si les autres entreprises sanctionnées ne se sont pas présentées, c'est peut-être parce qu'elles ont cessé ou limité leurs activités en Russie, comme Apple, Dell, HP, Intel, SAP, Microsoft, Nokia et Ericsson. Le président russe Vladimir Poutine a récemment et fréquemment fait pression sur les entreprises technologiques étrangères. Depuis le début de l'invasion illégale de l'Ukraine, Google, Meta, et Twitter ont tous été condamnés par les tribunaux russes à des amendes pour des problèmes de contenu et de données.

Poutine a également pris des sanctions à l'encontre de dirigeants d'entreprises technologiques, notamment Mark Zuckerberg, PDG de Meta, la vice-présidente américaine Kamala Harris en leur interdisant d'entrer en Russie pour une durée indéterminée. Le ministère russe des Affaires étrangères a affirmé viser les cadres supérieurs, les intellectuels publics et les journalistes qui façonnent ce qu'il appelle « le récit russophobe » qui prévaut dans le débat public américain.

Outre Harris et Zuckerberg, l'interdiction inclut des hauts fonctionnaires de la défense et de la justice, les PDG de LinkedIn et de Bank of America, des commentateurs très en vue des affaires étrangères, ainsi que le rédacteur en chef du site d'information Meduza, axé sur la Russie. Ces sanctions sont généralement considérées comme des réponses aux sanctions occidentales et au soutien général de l'Ukraine par les entreprises technologiques, qui ont retiré ou limité leurs activités en Russie en masse.

Dans d'autres nouvelles de Russie, le ministère de la Numérisation a proposé que les amendes pour les fuites de données personnelles soient proportionnelles à la quantité exposée. « Les amendes seront appliquées en deux étapes », a expliqué le ministère sur son compte Telegram. « Pour la première fuite, la pénalité sera fixe. Son montant dépendra de la quantité de données divulguées par l'entreprise. En cas de fuite répétée, une pénalité négociable sera appliquée. »

La pénalité négociable pourrait dépendre du fait que l'entreprise ait pris des mesures actives pour contenir le lien, ou qu'elle ait tenté de le cacher. Le ministère a également proposé un mécanisme d'accréditation et d'assurance pour aider à confirmer le respect des exigences de sécurité.

Face à cette guerre que certains qualifient de Guerre coloniale, les entreprises technologiques en occident ont manifesté leur soutien à l’Ukraine en infligent des sanctions à la Russie et la Biélorussie. De Nvidia à Intel en passant par Amazon et Microsoft, un grand nombre d'entreprises informatiques ont pris des sanctions contre la Russie et ont suspendu tout ou partie de leurs activités dans le pays. Certaines de ces sanctions découlent directement des mesures prises par les gouvernements occidentaux contre la Russie.

Toutefois, des voix s’élèvent pour dire qu’il s’agit d’une mauvaise décision de la part de ces entreprises. George Beebe, auteur du livre à succès The Russia Trap (Le piège Russe), affirme que les nouvelles technologies qui changent la donne, la disparition des règles du jeu et les perceptions déformées des deux côtés se combinent pour enfermer Washington et Moscou dans une spirale d'escalade qu'ils ne reconnaissent pas.

« Toutes les pièces sont en place pour une tragédie de type Première Guerre mondiale qui pourrait être déclenchée par un petit événement imprévisible », souligne l’auteur du livre intitulé, Le piège russe.

Source : Tribunal du district Tagansky de Moscou

Et vous ?

Quel est votre avis sur la réponse de la Russie aux entreprises technologique ?

La réponse des entreprises technologique à la Russie est compréhensible ? Quelle solution selon vous pour ce conflit ?

Partagez-vous l'idée selon laquelle « un petit événement imprévisible » pourrait entraîner le monde dans une guerre mondiale ?

Voir aussi :

La Russie interdit l'entrée au PDG de Meta Zuckerberg et à d'autres responsables et personnalités américaines, pas à Parag Agrawal, le PDG de Twitter

Les grandes entreprises technologiques se retirent de Russie, dont Google, Apple, Samsung, Netflix et Spotify, cela pourrait créer une opportunité pour les entreprises chinoises comme Xiaomi

Les entreprises technologiques se joignent aux sanctions imposées à la Russie dans le cadre de la guerre en Ukraine, une situation qui pourrait paralyser l'industrie technologique russe

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/07/2022 à 10:31
Pour le coup elle a raison et tous les pays devrait faire de meme
6  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/07/2022 à 14:47
Il se fait vieux Poutine, il ne demande moins de 40k à Apple & Co?
C'est l'appoint pour eux, ils refusent par principe.
Il est loin le temps où Poutine ne laissait pas le cosignataire partir avec le stylo.
5  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/07/2022 à 11:02
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Il se fait vieux Poutine, il ne demande moins de 40k à Apple & Co?
C'est l'appoint pour eux, ils refusent par principe.
Il est loin le temps où Poutine ne laissait pas le cosignataire partir avec le stylo.
il a surtout compris que c'est pas en blablatant avec les faux cul d'occidentaux qu'il arrivera a quelques chose. Faire parler la poudre est plus efficace que de discuter.

Notre cher Biden qui a fait la misère a saoudien pendant 2ans et lui fait un petit check la semaine dernière. Comment bâtir des contrats commerciaux et une relation de confiance avec des gens aussi "fiables" qui font la girouette tous les jours.
Il est évident que dans quelques mois le Venezuela et l'Iran seront de nouveaux des "amis". Enfin j'espère pour eux qu'ils ne s'y tromperont pas.

En France nous avons les mêmes évidement, aucune politique de long terme.

Il nous faut réinventer un modèle de société garantissant la liberté des citoyens comme les pays nordique tout en aillant les politiques de long terme des dictatures russes et chinoise. Changer de "chef suprême" tous les 5ans ce ne marche pas, tout comme le garder 80ans.
2  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/07/2022 à 12:57
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
il a surtout compris que c'est pas en blablatant avec les faux cul d'occidentaux qu'il arrivera a quelques chose. Faire parler la poudre est plus efficace que de discuter.
Faire parler la poudre?
Il demande au GAFAM de la petite monnaie, il se ridiculise.
Demande leur au moins des millions.
Notre cher Biden qui a fait la misère a saoudien pendant 2ans et lui fait un petit check la semaine dernière. Comment bâtir des contrats commerciaux et une relation de confiance avec des gens aussi "fiables" qui font la girouette tous les jours.
C'est hors sujet mais oui les USA décident de qui est gentil ou méchant et chacun peut changer de rôle assez vite suivant la situation.
En France nous avons les mêmes évidement, aucune politique de long terme.
Il nous faut réinventer un modèle de société garantissant la liberté des citoyens comme les pays nordique tout en aillant les politiques de long terme des dictatures russes et chinoise. Changer de "chef suprême" tous les 5ans ce ne marche pas, tout comme le garder 80ans.
Oui nous vivons avec un système politique dysfonctionnel depuis longtemps.
je ne suis pas sur que 5 ans soit si court que ça mais savoir que 2 ans sont consacrés à sa réélection fait qu'au final on en est à 3 ans de politique.
Pour moi le plus gros problème est qu'on a un président qui impose une vision radicale qui est systématiquement rejetée par une opposition de principe. Et que tout ceci en considérant que la bonne décision est celle de celui qui a le plus de voix.
La culture du compromis a disparu et les bonnes décisions avec. Au lieu de ça on est spectateur d'un pugilat où les gens ont oublié ce qu'ils défendent.
2  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/07/2022 à 0:20
Citation Envoyé par Roskomnadzor
Pour défaut répété de suppression des éléments interdits, le tribunal a infligé à Google une amende d'un montant de 21 077 392 317,8 roubles, calculée sur la base du chiffre d'affaires annuel russe de l'entreprise.

Google et ses ressources d'information sont régulièrement tenus pour responsables administrativement des violations de la loi russe en cas de non-suppression d'informations interdites. Le montant total des amendes Google pour de telles infractions dépasse 7,2 milliards de roubles. Parmi celles-ci, 68 millions de roubles en vertu des parties 2 et 4 de l'art. 13.41 du Code des infractions administratives de la Fédération de Russie et une amende sur le chiffre d'affaires d'un montant de 7,22 milliards de roubles pour une récidive (l'amende a été récupérée auprès de l'entreprise).

En outre, un certain nombre de mesures coercitives sont appliquées à l'encontre de Google pour des violations systématiques de la loi russe : information des internautes sur une violation par une société étrangère de la loi russe et interdiction de diffuser de la publicité de la société et de ses ressources d'information comme objet de publicité.
Cela prouve que les plates-formes centralisatrices, même quand elles sont contre un état (ici la Russie, et tout le monde sait à quel point Google est contre), n'ont pas le choix de censurer du contenu. Il n'y a donc qu'une seule solution contre la censure : les plates-formes décentralisées.
0  0 
Avatar de curt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/07/2022 à 23:41
Le régulateur russe Roskomnadzor a fait valoir que les trois sociétés ne respectaient pas... etc
Il est vrai que le respect est l'image même de la Russie....
LENINE réveille-toi ils sont devenus fous (M. SARDOU)
1  2