IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les entreprises technologiques se joignent aux sanctions imposées à la Russie dans le cadre de la guerre en Ukraine,
Une situation qui pourrait paralyser l'industrie technologique russe

Le , par Bill Fassinou

446PARTAGES

12  1 
L'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février dernier n'a pas laissé les grandes entreprises technologiques indifférentes. De Nvidia à Intel en passant par Amazon et Microsoft, un grand nombre d'entreprises informatiques ont pris des sanctions contre la Russie et ont suspendu tout ou partie de leurs activités dans le pays. Certaines de ces sanctions découlent directement des mesures prises par les gouvernements occidentaux contre la Russie. Cela a mis l'industrie technologique russe dans un mauvais état.

Le conflit russo-ukrainien a montré à quel point l'industrie technologique est importante et stratégique pour un pays. Elle peut de fait être utilisée pour paralyser son économie toute entière. Dans le cas présent, l'exportation de nombreuses technologies vitales et susceptibles d'être utilisées par Moscou pour la construction d'armes ou d'infrastructures militaires a été interdite. Il s'agit notamment des semiconducteurs et autres produits microélectroniques, des équipements de télécommunications, des capteurs, des technologies aérospatiales, des systèmes de navigation, des équipements navals, pour ne citer que ceux-là.



D'autres technologies grand public ont également été interdites ou l'accès a été restreint pour les Russes, notamment YouTube et Google Play, Apple Pay, Netflix, Spotify, etc. Voici un aperçu de ce qui s'est passé dans la sphère informatique depuis le 24 février.

Les entreprises suivantes ont arrêté les publicités ou supprimé la possibilité de les monétiser en Russie :

  • 25 février : Meta a interdit aux médias d'État russes de diffuser des publicités ou de monétiser dans le monde entier ;
  • 25 février : Twitter a temporairement interrompu les publicités en Ukraine et en Russie afin de mettre en avant les "informations critiques pour la sécurité publique" ;
  • 2 mars : Snap a mis en pause les publicités sur l'application Snapchat en Russie, en Biélorussie et en Ukraine ;
  • 3 mars : Alphabet a suspendu toutes les publicités en Russie, couvrant la recherche, YouTube et les partenaires d'édition ;
  • 7 mars : Apple a suspendu les publicités sur l'App Store en Russie ;
  • 10 mars : Google Play et YouTube ont suspendu les fonctions de monétisation et les services de paiement en Russie ;
  • 23 mars : Google a déclaré qu'il ne laisserait pas les chaînes, les sites Web ou les applications de YouTube vendre des publicités qui rejettent la guerre.


Certaines entreprises ont restreint ou étiqueté les chaînes d'information d'État russes, notamment RT et Sputnik, et la désinformation russe, ou ont mis fin aux liens avec les moteurs de recherche russes :

  • 28 février : Roku a supprimé RT de son magasin de chaînes ;
  • 28 février : TikTok a interdit aux organisations d'information soutenues par l'État d'accéder à leurs comptes ;
  • 1er mars : Meta a restreint l'accès aux médias d'État russes RT et Sputnik dans l'UE ;
  • 1er mars : DuckDuckGo a mis en pause sa relation avec le moteur de recherche russe Yandex ;
  • 2 mars : Reddit a interdit les liens vers les médias russes soutenus par l'État sur l'ensemble de son site ;
  • 3 mars : Spotify a supprimé tout le contenu de Sputnik et de RT ;
  • 4 mars : Telegram a interdit les médias d'État russes suite à la pression de l'Europe pour supprimer les chaînes ;
  • 8 mars : Instagram a déclassé les posts des médias d'État russes sur ses flux, en abaissant leur priorité dans la file d'attente des Stories et en donnant un avertissement aux gens avant qu'ils ne partagent à nouveau du contenu provenant de médias contrôlés par l'État ;
  • 10 mars : DuckDuckGo a décidé de déclasser les informations provenant des sites associés à l'État russe ;
  • 11 mars : YouTube a bloqué l'accès aux chaînes associées aux médias d'État russes dans le monde entier.


Les entreprises suivantes ont cessé leurs ventes en Russie :

  • 1er mars : Apple a coupé la Russie de "toutes les ventes de produits" ;
  • 3 mars : CD Projekt Group, développeur des jeux The Witcher, a interrompu toutes les ventes de ses produits en Russie et en Biélorussie ;
  • 4 mars : Samsung a interrompu ses expéditions de produits vers la Russie, suspendant les exportations de produits tels que les puces, les smartphones et l'électronique grand public ;
  • 4 mars : Microsoft a suspendu les nouvelles ventes de produits et de services en Russie ;
  • 4 mars : Activision Blizzard a arrêté les nouvelles ventes de ses jeux en Russie ;
  • 5 mars : Epic Games a annoncé qu'il "arrête le commerce" en Russie ;
  • 9 mars : Sony a suspendu les ventes de logiciels et de matériel en Russie.


Les entreprises suivantes ont interrompu leurs activités en Russie, cessé d'y prendre de nouveaux clients ou coupé la Russie de leurs services :

28 février : Netflix a déclaré qu'il n'ajouterait aucune chaîne russe à son service ;
1er mars : Mastercard et Visa ont bloqué l'accès des banques russes à leurs réseaux ;
3 mars : Spotify a fermé son bureau en Russie pour une durée indéterminée ;
3 mars : PayPal a suspendu ses services en Russie, affectant également son service de transfert d'argent Xoom ;
4 mars : Amazon Web Services (AWS) a cessé d'accepter de nouveaux clients en Russie ;
4 mars : Cogent Communications, un fournisseur de services Internet basé aux États-Unis, a interrompu ses services aux clients russes ;
6 mars : TikTok a suspendu les diffusions en direct et le téléchargement de nouveaux contenus en Russie ;
6 mars : Netflix suspend totalement ses services en Russie ;
7 mars : les sociétés de technologie d'entreprise EPAM Systems et Luxoft ont annoncé qu'elles coupaient leurs liens avec la Russie ;
7 mars : WeWork a cessé ses activités en Russie, interrompant ses plans d'expansion et se séparant de ses opérations dans la région ;
9 mars : Lumen, un fournisseur de services Internet basé aux États-Unis, a cessé ses activités en Russie ;
9 mars : Sony a interrompu les opérations du Playstation Store dans le pays ;
9 mars : Bumble a cessé ses activités en Russie et a retiré ses applications des boutiques Apple et Google dans le pays ;
9 mars : Amazon a cessé d'expédier des produits depuis son site de vente au détail et a restreint l'accès à Amazon Prime en Russie ;
16 mars : Qualcomm a déclaré qu'il cesserait de vendre des produits aux entreprises russes ;
25 mars : Spotify a annoncé qu'il allait "suspendre complètement" son service en Russie ;
5 avril : Intel a suspendu toutes ses opérations commerciales en Russie.

D'autres entreprises telles que Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), Nvidia, l'allemand SAP, Oracle, Nokia IBM, Cisco font également partie du lot. Du point de vue des Russes, le fait que TSMC se soit également joint à l'interdiction risque de peser encore plus lourd. En effet, les sociétés russes de semiconducteurs telles que Baikal, MCST, Yadro et STC Module conçoivent elles-mêmes leurs puces, mais les font produire par le fabricant sous contrat taïwanais.

Il est donc possible que la Russie soit complètement bloquée en matière d'approvisionnement en semiconducteurs pour le moment, d'autant plus que des fournisseurs tels que Samsung, Micron et SK Hynix ont également suspendu toutes leurs livraisons.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du nombre important de sociétés technologiques qui ont sanctionné la Russie ?
Selon vous, ces entreprises ont-elles fait le bon choix ? Pourront-elles reprendre leurs activités en Russie après le conflit ?
Selon vous, quels messages cela envoie-t-il aux gouvernements du monde ?
Quelles questions cela soulève-t-il du point de vue de la souveraineté numérique ?
Pensez-vous que ces entreprises en ont fait plus que témoigner leur solidarité envers les Ukrainiens ?

Voir aussi

YouTube et Google Play suspendent tous les services basés sur le paiement en Russie, y compris les abonnements, les sanctions occidentales commencent à poser des problèmes bancaires dans le pays

Les grandes entreprises technologiques se retirent de Russie, dont Google, Apple, Samsung, Netflix et Spotify, cela pourrait créer une opportunité pour les entreprises chinoises comme Xiaomi

Google a désactivé les données de trafic Maps en Ukraine pour protéger les citoyens, les données de Google Maps pourraient être dangereuses pendant l'invasion

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/05/2022 à 18:15
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Il faudrait vraiment que tu t'achètes un cerveau, désolé de le dire, mais là, on est sur du grand n'importe quoi.

Il n'y a jamais eu de persécution des russes par les ukrainiens dans le Donbass, c'est juste totalement faux : tu n'as aucune preuve hormis la propagande Russe, consistant en des mensonges tellement gros qu'il faut être un abruti pour encore les croire.
c'est pas ce que dis l'ancien président ukrainien, qui voulait les exterminer... il le dit publiquement devant les caméras, je vois pas en quoi c'est de la propagande pro russe, c'est juste la réalité.
T'es juste tellement aveuglé par la propagande cnews/bfm que tu es incapable d'avoir une vision objective de cette guerre.

Donne moi les pays hors occident qui soutient la Russie ? déjà on enlève l'inde et la chine, paf 1/2 des humains sur terre ne soutient pas l'Ukraine.

Et si nous restons en France, notre pays on a plus de 7 millions de pauvres qui vont à l'aide alimentaire, il ne peuvent plus manger du pain (prix du blé), ne peuvent plus faire de frite (plus d'huile de tournesol) ne peuvent plus rouler (hausse du gazole) et le ministre de l'économie en costar leurs a dit de couper le gaz et de plus se chauffer.
C'est le résultat des sanctions contre la Russie, je doute que beaucoup de Français soutiennent cela bien longtemps.
Le prix du blé promet de jolies guerre civiles au moyen orient et en Afrique. Nous heureusement on échappera à la famine.
7  3 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/04/2022 à 13:59
pourquoi ces boites ne boycotte pas la chine ? un état autoritaire qui fait travailler des prisonniers politiques dans des camps de concentration.
Elles font ça à la Russie car elles ne font pas de business avec ou très peu. Mais cela leurs donne une bonne image comme acheter des panneaux solaires pour faire du greenwashing, ici c'est juste du RussiaWashing
Par contre les boites comme Total ne vont pas arrêter de commercer avec la Russie

Les droits humains on s'en fou si c'est un marché intérieur de 1 milliards et des salaires très bas.
Mais il y'a néanmoins un satisfaisant retour de bâton, voir ce qui sait passé avec par exemple ARM qui se sont fait tous volé leurs licences par la chine...
5  2 
Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/05/2022 à 21:30
Bonsoir,

Citation Envoyé par blbird Voir le message
N'importe quoi là vraiment. Un peu de nationalisme n'a rien à voir avec le fascisme Russe que j'ai décrit. Tu as lu quelque chose au moins?

En 2014, des milliers d'équipement Russe (tanks, artillerie), avec tout les hommes d'origine Russe pour les utiliser, se sont "perdus" dans le Donbass. On se demande encore comment cela a pu arriver, complètement par hasard. Ce qui a bien évidemment entrainé une guerre, dont malheureusement les populations locales ont été victimes pendant de longues années. En 2014, le matériel ukrainien était très loin de valoir celui de la Russie, et les bombardement sont majoritairement Russes, pas ukrainiens. La propagande Russe est passée par là, faisant croire que les méchants, ce n'était pas eux : purement innocents, absolument pas des agresseurs, de vrai protecteurs : on voit bien ce que donne leur "libération" actuellement. On se demande qui a envahit qui... Mais bon, il y en a toujours pour croire la propagande Russe, surtout en France en fait. L'extrême droite est passée par là.

Les slaves russes et ukrainiens s'entendaient extrêmement bien avant que la Russie mette son nez dans les affaires ukrainiennes en 2014, sur tout les prétextes possibles.
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Il faudrait vraiment que tu t'achètes un cerveau, désolé de le dire, mais là, on est sur du grand n'importe quoi.

Il n'y a jamais eu de persécution des russes par les ukrainiens dans le Donbass, c'est juste totalement faux : tu n'as aucune preuve hormis la propagande Russe, consistant en des mensonges tellement gros qu'il faut être un abruti pour encore les croire.

Beaucoup de pays n'aident pas militairement l'Ukraine, cela voudrait dire qu'ils approuvent les décisions de Poutine? Je ne sais pas si je dois en rire ou pleurer. Au contraire, il n'y a jamais eu autant d'aide militaire du monde entier pour un pays, ni en quantité, ni en montants. Les États-Unis ont pour la première fois depuis 70 ans rouvert un flux d'aide équivalent à celui de la Seconde Guerre mondiale envers les alliés.

Qui aide militairement la Russie? Personne. Selon ta propre "logique", le monde est bien plus contre les actions de la Russie que contre autre chose. Je passe sur le reste de ton "argumentation", ca ne vaut pas le coup.

Franchement, arrête de poster, ca devient ridicule.
Que les russes et ukrainiens se tapent sur la tronche, pour des querelles de clochers et des conflits interethniques est un fait . Pas de la propagande ...

Les minorités russophone présentes en Ukraine sont loin d'être bien vu parle le gouvernement centrale de Kiev ... Ces minorités russophones, sont donc soutenu par Moscou et on assiste donc à un conflit armé . Séparatiste, sécessionniste, indépendantiste , autonomiste. Qu'importe la mouvance . Des minorités russophones veulent juste plus d'autonomie sur le plan local ... ce qui n'est pas du gout Kiev qui voit l'influence de Moscou grandir .

Pour la questions des pays alliers à la Russie, tu as : l'Iran , le Venezuela , La Bielorussie, Le Kazakhstan , Ousbekistan, Tadjikistan, Turkménistan, Syrie , Corée du Nord, Algérie, L'Azerbaijan , la Mongolie , Afghanistan , Pakistan ...

L'air d'influence de la Russie c'est 150 millions de Russes + 200 millions dans d'ex pays soviétique . En comptabilisant dans les autres pays on peut facilement arriver à 800 millions voir 1 milliards d'habitants "soutiens" de Moscou. Si l'on ajoute la Chine , c'est 1,5 , 2 milliards ... Donc oui les autres pays ne le montrent pas , cependant il y a bien des alliers de poids de Moscou . Je peux te le confirmer !

Une partie des pays en voie de développement, ont plutôt une dent contre l'Occident que la Russie ... Arrêtez de penser "que" d'un point de vue "d'Européen"
4  1 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/04/2022 à 21:18
Assez terrifiant en effet, cette litanie de mesures de rétorsions.
Je me demandais accessoirement si notre pays pouvait subir de telles mesures, dans le cas où le "mauvais" candidat serait élu.
Quand on voit ce qu'il s'est passé à La Sorbonne, on peut se poser légitimement la question :
www.dailymotion.com/video/x8a088y
www.dailymotion.com/video/x6hpr4f

Attention : les liens sur dailymotion avec "https" sont systématiquement effacés du message, même avec la balise VIDEO...
2  0 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/04/2022 à 15:45
La leçon globale à retirer de l'incroyable liste des mesures de représailles contre la Russie est qu'il n'est pas possible de faire confiance dans ces entreprises occidentales.
Les entreprises russes victimes de ces actions vont devoir devenir réellement indépendantes de l'Occident. Même si Poutine perd la guerre en Ukraine et tire sa révérence dans un an,
la Russie ne fera plus jamais confiance à l'Occident, avec toutes les conséquences que cela va donner sur le très long terme.
7  5 
Avatar de blbird
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/04/2022 à 13:23
Citation Envoyé par TotoParis Voir le message
La leçon globale à retirer de l'incroyable liste des mesures de représailles contre la Russie est qu'il n'est pas possible de faire confiance dans ces entreprises occidentales.
Les entreprises russes victimes de ces actions vont devoir devenir réellement indépendantes de l'Occident. Même si Poutine perd la guerre en Ukraine et tire sa révérence dans un an,
la Russie ne fera plus jamais confiance à l'Occident, avec toutes les conséquences que cela va donner sur le très long terme.
Est-ce dans l'intérêt des entreprises occidentales d'aller travailler dans un pays qui est foncièrement violent, pense que les autres nations sont des sous-hommes, commet des crimes par milliers tout en les justifiant officiellement à sa population, et dont l'économie va tomber en ruine rapidement (coût de la guerre, argent qui ne rentre plus, imports très difficiles)? Il n'y a plus beaucoup d'intérêts pour des entreprises d'aller là-bas.

C'est totalement l'inverse en fait : c'est bien la Russie qui, par ses actions violentes et impérialistes, se coupe du monde, et fait fuir les investisseurs et les entreprises, de gré ou de force. Certaines resteront certainement au final, mais il faudra qu'elles aient un gain financier conséquent : il y en aura peu.
4  2 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/04/2022 à 14:01
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Est-ce dans l'intérêt des entreprises occidentales d'aller travailler dans un pays qui est foncièrement violent, pense que les autres nations sont des sous-hommes, commet des crimes par milliers tout en les justifiant officiellement à sa population, et dont l'économie va tomber en ruine rapidement (coût de la guerre, argent qui ne rentre plus, imports très difficiles)? Il n'y a plus beaucoup d'intérêts pour des entreprises d'aller là-bas.

C'est totalement l'inverse en fait : c'est bien la Russie qui, par ses actions violentes et impérialistes, se coupe du monde, et fait fuir les investisseurs et les entreprises, de gré ou de force. Certaines resteront certainement au final, mais il faudra qu'elles aient un gain financier conséquent : il y en aura peu.
Parce que la Chine ne commet pas ce genre d'exaction ??? La Chine ne fait pas fuir les investisseurs et les entreprises...

Si les entreprises occidental partent de Russie c'est pour des raisons politiques.

EDIT: @calvaire, tu m'as devancé de deux minutes .
2  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/05/2022 à 11:51
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
La valeur du rouble c'est une chose, mais eux aussi subissent une inflation. 16.7% est un chiffre que je trouve sur Google, je n'ai évidemment aucune idée de la vérité, mais c'est juste impossible que les Russes n'est pas une inflation quand on en a une. La russie manque de jeunes pour travailler, et encore moins maintenant avec la guerre et la fuite des ingénieurs.
Il faut voir concrètement ce qui augmente, en Russie le blé et le pétrole ne coute pas cher.
Ce qui a augmenté la bas ce sont surtout les importations. Les russes vivrons très bien sans MS, décathlon ou Apple, mais sans blé ou pétrole comme c'est le cas en france ça va faire mal.

Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Et combien de pauvre n'ont même pas d'aide alimentaire dans leur pays ? Ou d'aide sociale ? Ou de soin ? (même si notre système de santé c'est dégradé)
Beaucoup aussi, mais eux sont habitué, la chute de l'urss il y'a 30ans leurs a donné un monde de famine et de guerre civile, ils ont connu bien pire. Depuis que poutine à stabilisé le pays les russes vivent bien mieux.

Citation Envoyé par walfrat Voir le message

Sinon j'ai une proposition, on revient à l'air coloniale, ou l'on extrait tout ce qu'on veut de nos colonies en quasi gratuité, on créé des entreprises en Afrique ou l'on fait bosser les enfants de 12ans, etc etc, et les prix baisseront et les français seront plus heureux et plus riches...
C'est ce que Macron a proposé dans son programme mais en France. Faire bosser les enfants de 5eme (12ans) pour faire la plonge dans les restos pour compenser le manque de main d'oeuvre. On appelle cela l'apprentissage.

A défaut de dégrader les conditions de travail et les rendre inhumaine on pourrait aussi envisager un autre monde et payer plus cher les produits et augmenter les prestations social + les salaires.
Et ne commercer qu'avec les pays entrant dans ce système évidement. Cela éviterais aux gosses de 12ans de bosser, et globalement augmenterais le bonheurs des salariées tout en réduisant les inégalités.

les prix baisseront et les français seront plus heureux et plus riches...
Meme pas sur, la baisse des couts pourrait juste servir a augmenter les dividendes des actionnaires comme cela arrive quasi tout le temps.
Faire bosser des enfants dans les usines chinoises et dans les mines du congo à t'il permit de faire baisser les prix des smartphones ?
3  1 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/04/2022 à 12:47
Quel est votre avis sur le sujet ?
La quasi-totalité de ces entreprise ne respectent pas les droit humains. Ce genre d'action est donc très hypocrite.
De plus, il y a TikTok dans la liste... TikTok qui possède des liens avec le gouvernement Chinois.
1  0 
Avatar de blbird
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/04/2022 à 8:51
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
pourquoi ces boites ne boycotte pas la chine ? un état autoritaire qui fait travailler des prisonniers politiques dans des camps de concentration.
Hé bien chiche, pas de soucis pour ma part, il faudrait effectivement faire pareil avec la Chine.

La grosse différence étant que les activités de guerre de la Russie sont en Europe, et pas à des dizaines de milliers de km de l'Europe.

@stardeath : non, les US n'envahissent pas des pays pour accroitre leur territoire. Les US ne sont pas blancs comme neige, certainement pas, mais entre la Russie et les US, il y a un monde énorme.
1  0