IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla licencie des centaines de travailleurs de l'Autopilot dans le cadre d'une réduction de personnel,
Le PDG Musk a déclaré que 10 % des employés salariés perdraient leur emploi

Le , par Bruno

291PARTAGES

4  0 
Dans ce qui pourrait passer pour l'une des plus importantes réductions connues dans le cadre d'une vaste réduction des effectifs, Tesla a licencié près de 200 travailleurs, dont la plupart étaient chargés d'étiqueter les données pour aider à former le système d'IA Autopilot de l'entreprise. Ces licenciements sont les dernières pertes d'emplois chez Tesla après que le PDG Elon Musk ait déclaré aux dirigeants de l'entreprise que celle-ci devait réduire ses effectifs d'environ 10 %.

Ces suppressions s'inscrivent dans le cadre d'un effort visant à réduire le nombre d'employés salariés. L'entreprise, dont le siège social se trouve désormais à Austin, au Texas, avait atteint un effectif d'environ 100 000 employés à l'échelle mondiale grâce à la construction de nouvelles usines à Austin et à Berlin.


Les licenciements se sont concentrés sur les bureaux de Tesla à San Mateo, en Californie, où les employés travaillaient sur la fonction d'aide à la conduite Autopilot de la société. La plupart des personnes concernées étaient des travailleurs horaires chargés d'étiqueter les données de formation. Ces dernières années, de nombreuses entreprises se sont tournées vers des sources de main-d'œuvre moins coûteuses dans des pays moins développés pour collecter ces données.

En mai, Elon Musk a présenté le nouveau robot humanoïde Optimus de Tesla et relancé à l’occasion le débat : « Les robots remplaceront-ils les humains ? » Le Tesla Optimus a fait l’objet de présentation pour la première fois en 2021 lors de la journée dédiée à l’intelligence artificielle au sein de l’entreprise. Elon Musk avait alors souligné qu'il ne s'agirait pas d'une vague idée, mais d'un véritable produit.

Le robot peut se déplacer à une vitesse allant jusqu'à huit kilomètres par heure et peut porter des objets pesant 20 kilogrammes. Lorsqu'il est en position de repos, Optimus serait capable de soulever près de 70 kilogrammes, chaque bras gérant 4,5 kg lorsqu'il est étiré. Son entrée en production est prévue au cours de l’année 2023.

À la fin de l'année 2021, Tesla comptait 99 290 employés dans le monde. Au début du mois, Musk a déclaré qu'il avait un « super mauvais pressentiment » concernant l'économie américaine et que Tesla était « en sureffectif », ce qui a entraîné les licenciements. À l'origine, Musk a déclaré que les pertes d'emplois toucheraient principalement les salariés, mais des rapports ont indiqué (et les licenciements de San Mateo le montrent) que les travailleurs horaires sont également menacés.

Les centaines de travailleurs licenciés ne sont pas directement liées au projet de robot humanoïde Optimus. Selon Tesla, le robot viendra s’occuper des tâches soit très répétitives et donc ennuyeuses pour les humains ou de celles qui sont dangereuses.

Deux anciens employés ont cependant intenté un procès contre l'entreprise, affirmant que Tesla a violé la loi fédérale en ne donnant pas de préavis de 60 jours avant de procéder à un licenciement collectif dans son usine Gigafactory au Nevada. Dans le rapport sur les licenciements de San Mateo, auraient mentionné que la plupart des travailleurs ont été licenciés en fonction de leurs performances - ce qui signifie que Tesla ne serait pas tenu de donner un préavis des licenciements.

Le mois dernier, des factures et d'autres documents ont laissé voir que Tesla a payé MWW PR pour surveiller un groupe Facebook d'employés de Tesla et pour mener des recherches spécifiquement sur les organisateurs sur les réseaux sociaux en 2017 et 2018. Deux choses que MWW PR surveillait de près pour Tesla étaient des discussions sur les réseaux sociaux alléguant des pratiques de travail déloyales chez Tesla, et des discussions relatives à un procès pour harcèlement sexuel, selon les documents décrivant leur travail. Les employés actuels et anciens de Tesla ont déclaré qu'ils pensaient que l'entreprise surveillait toujours les travailleurs sur les réseaux sociaux et ont partagé des copies de la politique de communication actuelle de l'entreprise.

En 2017 et 2018, alors que certains travailleurs cherchaient à former un syndicat à l'usine Tesla de Fremont, en Californie, la société de véhicules électriques d'Elon Musk payait un cabinet de conseil, MWW PR, pour surveiller les employés d'un groupe Facebook et plus largement sur les réseaux sociaux, selon des factures et autres documents examinés par les médias. Deux choses que MWW PR a surveillées de près étaient des discussions alléguant des pratiques de travail déloyales chez Tesla et une poursuite pour harcèlement sexuel, selon les documents décrivant leur travail.

Bien que pour certains analystes, la voiture électrique pourrait s'emparer d'un grand pan de l'industrie automobile dans les prochaines années, les automobilistes sont-ils prêts à faire la transition et à supporter les coûts qui vont avec ? Cette question a suscité beaucoup de débats récemment lorsque, confronté à une facture de plus de 26 600 dollars seulement pour le remplacement d'une batterie, un Finlandais a décidé de brûler sa Tesla Model S 2013 plutôt que d'aller au bout de la réparation. Tuomas Katainen est un Finlandais et anciennement propriétaire d'une Tesla Model S 2013. Il a expliqué que sa Tesla fonctionnait bien au départ, mais qu'après les 1 500 premiers kilomètres, elle a commencé par avoir des problèmes et renvoyait régulièrement des codes d'erreur.

« Quand j'ai acheté cette Tesla, les 1 500 premiers kilomètres ont été agréables. Puis, les codes d'erreur sont apparus », a-t-il déclaré dans une vidéo montrant la destruction de sa voiture à la dynamite. Après avoir amené sa Tesla chez un mécanicien, Katainen a découvert que la seule façon de réparer la voiture serait de remplacer l'ensemble de la batterie. Dans un devis, le réparateur lui a fait savoir que cela lui coûterait au moins 20 000 euros, soit environ 22 600 dollars. En sus, il devrait demander à Tesla la permission d'effectuer la réparation.

Août 2021, les régulateurs du département américain de la sécurité routière, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), ouvrent une enquête sur le système Autopilot de Tesla après que des voitures utilisant cette fonction se soient écrasées contre des véhicules de secours.

La National Highway Transportation Safety Administration a annoncé l'ouverture d'une enquête et elle englobe 765 000 Teslas vendues aux États-Unis, une fraction importante de toutes les ventes de l'entreprise dans le pays. L'agence indique que l'enquête couvrira 11 accidents depuis 2018 ; les accidents ont fait 17 blessés et un mort :

« Depuis janvier 2018, l'Office of Defects Investigation (ODI) a identifié onze accidents dans lesquels des modèles Tesla de diverses configurations ont rencontré des scènes de premiers intervenants et ont par la suite heurté un ou plusieurs véhicules impliqués dans ces scènes. Les incidents sont répertoriés à la fin de ce résumé par date, ville et état. »

Une étude a révélé comment les noms utilisés par les fabricants pour les voitures autonomes peuvent envoyer les mauvais messages aux conducteurs en ce qui concerne leur degré d'attention. Une autre a révélé que les conducteurs ne comprenaient pas toujours les informations importantes communiquées par les écrans du système. Mercedes-Benz a annoncé qu’il offrira Drive Pilot, le premier système de conduite autonome de niveau 3 approuvé pour les routes publiques européennes, en option sur les modèles de Classe S et EQS. Drive Pilot coûtera 5 000 euros (5 300 $) sur la Classe S et 7 430 euros sur l'EQS en Allemagne, a indiqué Mercedes vendredi.


Le système permet à la voiture de prendre le contrôle des fonctions de conduite dans certaines conditions, libérant le conducteur pour faire autre chose, comme répondre aux e-mails. Drive Pilot est approuvé pour une utilisation sur environ 13 000 km d'autoroutes allemandes à des vitesses de 60 km/h ou moins, ce qui signifie que son utilisation principale serait dans un trafic congestionné ou dans des embouteillages.

« Depuis de nombreuses années, nous nous efforçons de concrétiser notre vision de la conduite automatisée. Avec ce système basé sur le LiDAR, nous avons développé une technologie innovante pour nos véhicules qui offre aux clients une expérience de conduite unique et luxueuse et leur donne ce qui compte le plus : le temps. Avec l'approbation des autorités, nous avons maintenant réalisé une percée : nous sommes le premier constructeur à mettre la conduite conditionnellement automatisée en série en Allemagne », Markus Schäfer, Membre du conseil d'administration de Daimler AG et de Mercedes-Benz AG, directeur de la technologie responsable du développement et des achats.

Les critiques préviennent qu’au vu des informations fournies par Elon Musk et son équipe, certains clients supposent qu’un système appelé Autopilot (pilote automatique) est totalement autonome. Les défenseurs de Tesla répliquent en soulignant que les capacités de pilotage automatique des avions ne sont pas totalement autonomes. Les pilotes doivent encore surveiller leur fonctionnement et intervenir en cas de problème, et le système de pilote automatique de Tesla n'est pas différent.


Dans ses offres d'emploi, Tesla a déclaré que les données étiquetées étaient « un élément essentiel pour la formation de puissants réseaux neuronaux profonds, qui aident à conduire les véhicules Tesla de manière autonome ». Les employés de Buffalo (New York) et de San Mateo ont passé des heures à étiqueter les images des voitures et de l'environnement dans lequel elles circulent, comme les panneaux de signalisation et les voies de circulation.

Il convient de noter que les licenciements massifs ne sont pas une pratique inhabituelle pour Musk et Tesla. L'entreprise a supprimé des centaines de travailleurs en octobre 2017, 9 % du personnel en juin 2018 et environ 7 % en janvier 2019, puis a réduit les salaires et mis les employés au chômage technique en avril 2020. Musk a récemment envoyé un courriel à l'échelle de l'entreprise affirmant que, pour les travailleurs qui ne se sont pas présentés au bureau (sauf s'il a la permission de continuer à travailler à domicile), « nous considérerons que vous avez démissionné. »

Et vous ?

Êtes-vous surpris par ces licenciements chez Tesla ?

À votre avis, comment l'autopilot de Tesla va-t-il s'améliorer si Musk vire l'équipe ?

En avez-vous déjà été témoin ou connaissez-vous des travailleurs qui ont subi un licenciement ?

Que pensez-vous de la concurrence de Mercedes dans ce secteur ?

Voir aussi :

Tesla devient le constructeur automobile avec la plus grande capitalisation boursière et atteint 1000 dollars par action, mais ne doit pas seulement sa réussite à la construction des voitures

Tesla a surveillé ses employés sur Facebook avec l'aide d'une entreprise de relations publiques lors de la poussée syndicale de 2017

Mercedes-Benz annonce que l'option de conduite autonome de niveau 3 est prête à être mise en œuvre, Drive Pilot coûtera 5 000 euros sur la Classe S et 7 430 euros sur l'EQS en Allemagne

Un propriétaire de Tesla fait exploser sa Model S plutôt que de payer une facture de réparation de 22 600 dollars, pour changer uniquement la batterie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/07/2022 à 19:21
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Que le titre de sa vidéo Youtube est "marrant": le gars lance un programme en beta (il met même la version dans la vidéo) sur la voie publique, et sa voiture veut traverser devant un tram qui est prioritaire et le gars écrit "train almost hits my tesla"

C'est lui et sa voiture qui font de la m..., pas le train! Et c'est sa voiture qui a failli percuter le train, et pas l'inverse
6  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/07/2022 à 7:27
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'Autopilot de Tesla ?
Je ne comprends pas pourquoi un système qui ne serait pas capable de passer l'examen du permis de conduire peut être testé sur les routes par autre chose que des professionnels.
Selon vous, le logiciel est-il fiable ? Améliore-t-il réellement la sécurité sur la route ?
Un logiciel qui a tué deux motards en 1 mois?
Selon vous, qu'est-ce qui explique la grande confiance des conducteurs de Tesla dans l'Autopilot ?
Elon Musk est un gourou que certains suivent aveuglément.
Probablement l'attrait de la technologie et l'envie d'être le premier à avoir utiliser ce système fantasmé par la SF depuis des décennies.
Et peut être aussi la charge mentale dont le système libère : Certains soir je serais bien heureux que quelqu'un conduise ma voiture à ma place.
6  1 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 11:47
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Que le FSD conduit plus mal qu'une personne qui apprend à conduire.
Que les clients du FSD sont moins bien payés (ils ne le sont pas) qu'un instructeur d'auto école.
Qu'il n'y a même pas de signe visuel sur la voiture signalant aux autres usagers de la route que ce véhicule risque d'avoir des réactions imprévisibles.

Que cette voiture a fait au moins 3 erreurs qui auraient pu tuer des gens en 30 minutes.
Que le client semble penser que la meilleure décision est d'en faire une vidéo.
Que Tesla ne semble pas penser que c'est un problème.
Que les autorités ne semblent pas penser nécessaire d'interdire à la circulation un système qui fait rentrer un voiture dans un obstacle identifié.

Je fais partie d'une équipe qui teste les nouvelles version d'un logiciel, nous ne couvrons pas toujours tous les scénarios mais comment peut on mettre sur la route un logiciel qui fait qu'une voiture grille un feu rouge dans un carrefour avec de la circulation. Il devrait y avoir deux signaux bloquants et le scénario est très loin d'être une exception.
7  3 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/07/2022 à 7:32
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Êtes-vous surpris par ces licenciements chez Tesla ?
Ils étaient déjà annoncé, comment être surpris?
En plus Tesla a l'air habitué des vagues de licenciements, c'est un "bon" moyen de maitriser sa charge salariale:
On vire des gens --> plus besoin de les payer
Les restants ont l'impression d'être constamment sur la sellette --> ça calme les envies d'augmentation et permet de rajouter de la pression par les managers
On "purge" la société des contestataires réels, supposés, on prévient au passage l'arrivée d'un syndicat
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
À votre avis, comment l'autopilot de Tesla va-t-il s'améliorer si Musk vire l'équipe ?
C'est une excellente question qu'il faudrait poser à M. Musk.
Lors du dernier accident évité entre une Tesla et un tram la voiture avait bien repérée l'obstacle mais à décidé de forcer le passage ou de rentrer dedans, donc ce n'est pas un problème d'étiquetage.

Sinon ma réponse est cynique : il suffit d'embaucher une autre équipe moins chère
4  0 
Avatar de smarties
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/07/2022 à 11:03
Pour moi la conduite autonome est une utopie :
- quand un avion se pose en urgence sur une autoroute, la voiture devrait ralentir et s'arrêter mais elle doit être capable de détecter tous les éléments aériens.
- comment détecter des personnes qui jettent des pierres sur les voitures depuis un pont ?
- ...

Donc même autonome il y aura toujours des accidents.

Si des choses pouvaient être autonome ça pourrait être les trains/trams/metros (et c'est en partie le cas)
4  0 
Avatar de TJ1985
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/07/2022 à 8:18
Tesla produit des véhicules électriques. Ils semblent agréables et en général appréciés de leurs propriétaires. Personnellement j'ai toujours eu deux réticences, la première venant de l'origine du courant consommé, l'autre motivée par la présence d'une immense télé en manière de tableau de bord. Quand je conduis, je regarde la route et le trafic.

Pourquoi s'obstiner a promettre des fonctions qui ne marchent manifestement pas, et aux dépens de vies humaines ?
Il y a quelques années Audi démontrait un système de conduite quasi-autonome sur autoroute en zone de trafic dense. C'était impressionnant et convaincant. Pourtant à ma connaissance ce système n'est toujours pas proposé à la vente et on n'en parle plus beaucoup. Pourquoi ? Peut-être sont-ils plus lucides que les gens de Tesla, peut-être que n'ayant pas de gourou pour les abriter des conséquences de leurs erreurs les ingénieurs font leur boulot ?

Lorsque je constate le comportement de mon correcteur orthographique, je me dis qu'il y a encore du chemin pour qu'un automate de prédiction basé sur des statistiques atteignent un niveau approchant l'intelligence. Alors pour conduire une voiture en milieu ouvert, avec plein de choses vivantes autour, à moi la peur !
5  1 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/07/2022 à 14:55
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Je ne comprends pas pourquoi un système qui ne serait pas capable de passer l'examen du permis de conduire peut être testé sur les routes par autre chose que des professionnels.
Parce que le monde n'est pas le même selon que l'on est un plouc comme la plupart d'entre nous, ou l'homme le plus riche du monde...
5  2 
Avatar de petitours
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/07/2022 à 21:30
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Qu'il est effrayant de voir un prototype testé par des amateurs sans la moindre formation ni méthodologie ni avertissement des autres usagers. Alors même que le véhicule a 50km/h a 74 fois l'énergie d'une balle de AK47 sortie de canon, 505 fois l’énergie du AK47 à 130km/h et 1200x à 200km/h, vitesse que le truc atteint en quelques secondes.

Qu'il est encore plus effrayant que nos sociétés démocratiques ne sachent pas interdire cette pratique plus rapidement.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Que pensez-vous de l'Autopilot de Tesla ?
Que demander à un conducteur d’être attentif pour pallier aux erreurs du système alors que le système enlève 100% de l'attention au conducteur est fondamentalement une aberration. Ça renvoi au test par des amateurs dans leur vie de touts les jours. Un pro aurait un cadre, une concentration adaptée et même des équipements pour veiller au maintien de son attention ; un amateur qui rentre du boulot creuvé va dormir à moitié ou totalement s'il a rien à faire.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Selon vous, le logiciel est-il fiable ? Améliore-t-il réellement la sécurité sur la route ?
L'article lui même témoigne qu'il n'est pas fiable. Les vidéos sont même effrayantes quand on voit des objets clignoter, un coup sur la route, un coup sur le trottoir. Le truc voit flou et cherche absolument à dire qu'il voit quelquechose sans rien changer à l'allure du véhicule.
Un être humain attaché à ne pas avoir d'accident va à minima ralentir quand il hésite sur ce qu'il voit, le temps d'être sur.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Selon vous, qu'est-ce qui explique la grande confiance des conducteurs de Tesla dans l'Autopilot ?
Je crois qu'il y a qu'une poignée de gens qui sont concernés et qu'on doit parler d'attachement, pas de confiance. On parle surtout de ces gens parce que Musk est très habile en com.
4  1 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/08/2022 à 15:58
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Mais je suis d'accord, pour beaucoup de chose, un bouton est vachement plus simple à utiliser et plus fiable dans le temps et moins cher à réparer.
Je suis un fervent défenseur des boutons, je ne comprend pas l'amour pour le tactile...
A moins que le tactile soit un autre moyen de faire de l'obsolescence programmée, mais je commence à être complotiste.
3  0 
Avatar de darklinux
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/07/2022 à 5:20
Je trouve cela pour le moins . Étonnant , comment Tesla , qui était en avance sur la concurrence , au hasard : Nvidia , arrive à un tel plantage en un an de temps… L'autopsie post mortem de Tesla va être intéressant
2  0