IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla a réalisé plus de 3 Mds $ de bénéfices au premier trimestre pour un chiffre d'affaires de 18,8 Mds $.
L'entreprise bat les estimations des analystes et enregistre encore un trimestre record

Le , par Stéphane le calme

377PARTAGES

4  0 
Les résultats de Tesla Inc ont dépassé les attentes de Wall Street mercredi, la hausse des prix ayant contribué à isoler le constructeur de véhicules électriques du chaos de la chaîne d'approvisionnement et de la hausse des coûts. Les résultats devraient également déclencher 23 milliards de dollars de nouveaux versements au PDG Elon Musk, déjà l'homme avec la plus grosse fortune au monde. Tesla est une valeur aberrante depuis l'épidémie de pandémie, affichant des livraisons et des bénéfices records pendant plusieurs trimestres lorsque ses rivaux aux prises avec les problèmes de la chaîne d'approvisionnement mondiale ont mis en place des arrêts de production.

Tesla a déclaré mercredi qu'une crise prolongée de la chaîne d'approvisionnement a limité la capacité de production de ses usines et s'attend à ce que l'impact se ressente tout au long de l'année : « Nos propres usines fonctionnent en dessous de leur capacité depuis plusieurs trimestres, car la chaîne d'approvisionnement est devenue le principal facteur limitant, ce qui devrait se poursuivre jusqu'à la fin de 2022 », a déclaré Tesla.

Tesla a inclus cet avertissement dans son rapport sur les résultats du premier trimestre, qui a dépassé les attentes des analystes en matière de bénéfices et de revenus et a fait grimper les actions après les heures de négociation. Tesla a déclaré un bénéfice net de 3,32 milliards de dollars, soit une augmentation de 658 % par rapport aux 438 millions de dollars déclarés pour la même période l'an dernier. Tesla a également déclaré des revenus de 18,75 milliards de dollars. Selon les données de Yahoo Finance, les analystes s'attendaient à ce que Tesla génère des revenus de 17,8 milliards de dollars au premier trimestre 2022 et un bénéfice par action de 2,26 dollars.


Premier grand constructeur automobile américain à publier ses résultats financiers pour les trois premiers mois, Tesla a facilement dépassé les estimations avec un bénéfice record. Dans un contexte de crise de la chaîne d'approvisionnement et des retards de production en Chine, Tesla a indiqué avoir réalisé un bénéfice de 3,3 milliards de dollars au premier trimestre 2022. Tesla a réalisé ce bénéfice sur un peu plus de 18,7 milliards de dollars de revenus, a annoncé la société. Cela représente une augmentation de 81 % d'une année sur l'autre, l'entreprise affichait 10,4 milliards de dollars de revenus au premier trimestre 2021.

La société a enregistré 679 millions de dollars de ventes de crédits d'émission à d'autres constructeurs automobiles, contre 314 millions de dollars de ventes de crédits au quatrième trimestre 2021. La société génère ces revenus en vendant ces crédits aux constructeurs automobiles qui fabriquent moins de véhicules « propres » que ce qui est requis par le gouvernement américain et l'Union européenne.

Les ventes à crédit se sont avérées utiles ces dernières années, aidant Tesla à réaliser un profit alors que son activité de construction automobile était en difficulté. L'été dernier, la société a annoncé que ses activités de fabrication et de vente d'énergie étaient rentables pour la première fois sans compter les ventes de crédits d'émission.


Ce fut sans aucun doute un trimestre remarquable pour Tesla. La société a ouvert deux nouvelles usines (une à Berlin le 22 mars et la seconde à Austin, Texas, le 8 avril) tout en étant également contrainte de fermer son usine de Shanghai pendant plusieurs semaines en raison de l'augmentation du nombre de cas de COVID. Les coûts d'ouverture de ces deux usines, tout en luttant pour maintenir son usine chinoise en activité, devraient peser sur les chiffres de Tesla ce trimestre.

La société affirme avoir commencé la production à Berlin le mois dernier et avoir commencé les livraisons du modèle Y depuis le Texas en avril. La société a également mentionné qu'elle produirait ses batteries structurelles avec 4680 cellules au Texas plus tard cette année, aux côtés des packs standard avec 2170 cellules.


Le rapport sur les résultats fait également suite à un trimestre robuste pour la livraison et la production de Tesla. La société a déclaré avoir envoyé 310 048 véhicules à ses clients au premier trimestre 2022. Le PDG de Tesla, Elon Musk, a décrit cet exploit comme « exceptionnellement difficile », citant des problèmes de chaîne d'approvisionnement mondiale et la fermeture de l'usine de la société à Shanghai dans un contexte d'augmentation du nombre de cas de COVID. Malgré cela, Musk a également prédit lors de l'appel aux résultats que la société serait en mesure d'augmenter la production et de fabriquer 1,5 million de voitures cette année.


Tesla a déclaré avoir livré 295 324 véhicules Model 3 et Model Y, tandis que 14 724 Model S et X ont été livrés. Les livraisons ont légèrement augmenté par rapport aux 308 600 livraisons du trimestre précédent et ont dépassé les 184 800 expéditions effectuées par Tesla au premier trimestre 2021, ce qui représente une augmentation sur l'année de 68 %. Du côté de la production, Tesla a déclaré avoir construit un total de 305 407 véhicules au cours des trois derniers mois.

La société a également poursuivi sa tendance à faire plus par voiture – sa marge automobile brute était de 32,9 % au premier trimestre 2022, contre 26,5 % au premier trimestre 2021. Dans ses notes aux investisseurs, la société affirme avoir augmenté le prix de vente moyen de ses voitures et a augmenté le nombre de voitures qu'elle livrait.


Tesla a mieux traversé la crise de la chaîne d'approvisionnement mondiale que ses rivaux, affichant des livraisons et des bénéfices records pendant plusieurs trimestres. La société a pu éviter les mêmes types de tracasseries auxquelles les autres constructeurs automobiles mondiaux font face en achetant différentes puces et logiciels de réécriture à la volée.

Ce fut également un trimestre chargé pour Tesla pour des raisons sans rapport avec ses finances. La société a été frappée par des avis de rappel pour une variété de fonctionnalités défectueuses, y compris un son d'avertissement pour piétons qui était obscurci par la musique forte diffusée sur les haut-parleurs externes "Boombox" et un aspect du logiciel bêta Full Self-Driving qui laissait les véhicules rouler malgré certains panneaux d'arrêt.

John Bernal, ex-employé de Tesla, a affirmé s'être fait licencier pour avoir publié sur YouTube des vidéos sur la version bêta du Full Self-Driving (FSD) de Tesla. Bernal affirme n'avoir jamais montré de produits non commercialisés ou de secrets d'entreprise, mais certaines de ses vidéos montraient que le système ne fonctionnait pas correctement. Il ajoute que Tesla lui a également coupé l'accès à la version bêta du FSD dans la Tesla Model 3 de 2021 qu'il possède.

« J'ai été licencié de Tesla en février et mon YouTube a été cité comme le motif de mon licenciement, même si mes téléchargements sont effectués dans mon véhicule personnel, en dehors du temps ou de la propriété de l'entreprise, avec un logiciel que j'ai payé », a déclaré Bernal.


Il fait cette déclaration dans un vidéo qu'il a publié sur sa chaîne YouTube. En effet, Bernal a commencé à travailler pour Tesla en tant que spécialiste de l'annotation de données en août 2020 dans un bureau de San Mateo, en Californie. Il a commandé une Model 3 de 2021 avec une batterie dotée d'une longue autonomie quelques mois après avoir commencé à y travailler. Il s'est fait livrer la voiture le 26 décembre 2020. Dans un communiqué aux médias, il a déclaré avoir acheté la voiture en partie parce que Tesla offrait aux employés un accès gratuit au FSD - qui valait alors 8 000 dollars - en tant qu'avantage.

En échange, les employés devaient accepter de donner à l'entreprise le droit de collecter les données internes et externes des véhicules. C'est la voiture qui lui permet de faire les tests du FSD. La plupart des vidéos d'AI Addict montrent Bernal en train de parcourir la Silicon Valley avec un ami dans sa Tesla, en utilisant les dernières versions du logiciel FSD Beta. Il n'est pas le seul à poster ses expériences avec le logiciel expérimental de Tesla. Les utilisateurs de version bêta du FSD de Tesla comme Dirty Tesla, Chuck Cook, Kim Paquette et bien d'autres s'empressent de passer en revue chaque nouvelle version sur leurs chaînes.

Lorsque Tesla a licencié Bernal en février 2022, son avis de licenciement écrit ne mentionnait pas la raison de son licenciement. Mais Bernal a déclaré qu'avant d'être licencié, ses supérieurs lui ont notifié verbalement qu'il avait enfreint la politique de Tesla et que sa chaîne YouTube constituait un « conflit d'intérêts ». Cependant, il a déclaré qu'il a toujours été transparent au sujet de sa chaîne YouTube, tant avec ses managers chez Tesla qu'avec le public. Son CV en ligne sur LinkedIn, par exemple, mentionnait toujours son emploi chez Tesla juste à côté du nom de sa chaîne YouTube.

Bernal a déclaré qu'il n'avait jamais vu de politique l'empêchant de créer des critiques techniques de voitures sur son temps libre et sur sa propre propriété. Une copie de la politique de Tesla en matière de médias sociaux, fournie par un employé actuel à CNBC, ne fait aucune référence directe à la critique des produits de la société en public. La politique stipule que « Tesla s'en remet au bon sens et au bon jugement de ses employés pour s'engager dans une activité responsable sur les médias sociaux ». Elle énumère les réseaux sociaux, notamment Facebook, Twitter, Instagram, Reddit, Snapchat, LinkedIn, WeChat et les blogs personnels.

En dehors de cette affaire, rappelons les drames juridiques de Tesla. L'entreprise a été poursuivie par l'agence californienne des droits civiques après que plusieurs employés ont signalé des cas de discrimination raciale et de harcèlement. Un ancien employé noir de Tesla s'est vu accorder 137 millions de dollars de dommages et intérêts après avoir signalé un environnement de travail hostile où il a entendu « des épithètes racistes quotidiennes » (un juge a ensuite réduit les dommages et intérêts à 15 millions de dollars, qualifiant la décision du jury « d'excessive »).

Il faut également rappeler qu'en janvier, Dan O'Dowd, cofondateur et PDG de Green Hills Software a posté une annonce provocatrice et « dénigrante » sur le système d'aide à la conduite FSD (Full Self-Driving) de Tesla. Il a allégué que des millions de gens mourraient chaque jour si la version actuelle du FSD contrôlait pleinement chaque véhicule sur la route. Il a ajouté que Tesla prenait les utilisateurs du FSD comme des « mannequins de test de collision ». Dan a fondé sa critique sur une étude des vidéos mises en ligne qui montrent des propriétaires de Tesla utilisant la fonction de conduite autonome complète, qui, selon Tesla, est en phase bêta et ne permet qu'une autonomie limitée sous la supervision du conducteur. Selon son étude, les vidéos montrent que FSD commet une « erreur de conduite critique » toutes les huit minutes et une « erreur involontaire » toutes les 36 minutes qui « causerait probablement une collision ». Sur la bannière publicitaire, Dan estime que le FSD est le « pire logiciel commercial » qu'il ait jamais vu et pense qu'il est toujours dans une phase alpha.


Et, bien sûr, il y a l'offre surprise d'Elon Musk d'acheter Twitter pour 48 milliards de dollars. On ne sait pas exactement comment les efforts de prise de contrôle hostiles de Musk peuvent se répercuter sur Tesla ou ses actionnaires, mais cela semble être un mauvais moment étant donné le nombre d'étapes importantes que Tesla doit encore franchir cette année.

Sources : Tesla , Webcast des résultats financiers et des questions-réponses de Tesla pour le premier trimestre 2022 (vidéo dans le texte)

Voir aussi :

Tesla doit payer 137 millions de dollars à un ancien travailleur pour racisme et environnement de travail hostile, l'entreprise tente de minimiser ce qu'il a vécu
Le PDG de Green Hills accuse Tesla de traiter les utilisateurs du Full Self-Driving comme des "mannequins de test de collision" et qualifie le FSD du pire logiciel commercial qu'il ait jamais vu

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !